M6 et la publicité subliminale !

Je ne sais pas s’il vous est déjà arrivé comme à moi de regarder « MIAM » et d’être soudain pris d’une furieuse et inexplicable envie de manger des Quality Street – mais si vous savez la fameuse boîte à bonheur remplie de chocolats et de caramels… Ce soudain désir était motivé par la présence derrière le chef de bombonnes remplies des fameuses friandises. Ne cherchez pas la semaine prochaine, elles n’y sont plus depuis quelques numéros. Quelqu’un a du avoir la même idée que moi et râlé, mais j’ai gardé une capture d’écran pour prouver ce que j’avance.

En France, nous restons super faux-culs avec le placement de produits, comme l’a prouvé le fabuleux « D&Co, une semaine pour tout changer » d’hier. Tel un Rambo en jupons, Valérie Damidot a été très inspirée par la maison de la pauvre famille qui l’accueillait et a littéralement décidé de tout péter. Les jolies cheminées d’époque ont donc été atomisées pour que la papesse de la décoration puisse imposer ses goûts à une famille de toute façon tellement sonnée par son malheur qu’elle en avait oublié qu’elle pouvait avoir une opinion.
De toute façon, ces gens n’avaient même pas de meubles à mettre dans la benne. Encore une jolie hypocrisie de l’émission au passage, les possessions de la famille, enfin surtout leur poids, ne devraient pas entrer en ligne de compte pour déterminer le niveau de l’aide accordée, si ? Enfin là exceptionnellement, les promoteurs offraient leurs services pour venir en aide à la famille…

Je ne vous refais pas le couplet sur la ressemblance maintenant tellement flagrante qu’elle n’en est plus drôle entre « D&Co » et les « maçons du cœur ». D’ailleurs, Valérie montrait autant ses seins hier que Ty ses pectoraux dans son émission à lui…

Ce qui m’a choqué en plus du reste, c’est la manière insidieuse dont le programme nous a vendu la journée de la famille dans « le plus grand parc d’attractions d’Europe », sans jamais citer son nom. Des indices chez vous : Aladdin ? Cars ?… Vous pensez comme moi au parc Astérix ? Alors pour enfoncer les clous, Valoche a mis une jolie fresque avec Buzz et Woody dans la salle de jeux des enfants et plein de marchandising Mickey dans les chambres de plus petits. Vous avez saisi maintenant ?

Qui alerte le CSA ?

[NDLA : Je félicite de mon côté Disneyland Resort Paris, l’endroit que je préfère au monde, pour son exquis placement de produit. C’est bien M6 que je fustige…]