2001/2015 la crème de la crème des télé-crochets : Le top 5

Alors voilà mon top 5 !

5) MC Solaar et Maureen dans une reprise pourtant catastrophique de Caroline
Je vais justifier ce choix hasardeux. Hmm, hmm… Si Maureen était restée dans l’émission, elle y aurait fait certainement de grandes choses et la fin de la prestation est fabuleuse, même Raphie lui avait d’ailleurs mis un bonne note dans mon souvenir.

4) Dominique sur une mise en scène de Kamel Ouali « What’s up » (star ac’ 6)
Le temps passe et je reste fan de Dominique qui aurait dû gagner la star ac’ en vrai.

3) Les cinq derniers candidats de la promo « Donne moi le temps » (star ac’ 6)
D’abord, j’adore cette chanson de Jenifer, et je m’en fous, j’assume. Ensuite, il y a l’émotion de la fin qui approche et du départ prévisible de Ludovic, l’amoureux de Dominique dans cette saison. Et puis, la promotion six est pour moi l’une des meilleures avec évidemment la 2 et la 3.

2) Myriam Abel All by myself
Cette prestation prouve que Myriam, grande gagnante de la Nouvelle Star saison trois, mérite tellement mieux que de faire les Anges.

2′) Amel « aux cafés des délices » (Nouvelle Star)
La meilleure prestation certainement de Nouvelle Star, au delà des critères techniques, c’est le talent et la voix d’Amel qui font la différence.

1) Nolwenn et Houcine « Lettre à France » et l’ensemble des deux promos réunies pour une séquence lacrymale (finale de la star ac’ 2)
Evidemment, je ne pouvais pas faire autrement, car c’est pour moi une séquence d’anthologie dans l’histoire des télé-crochets. Pour la finale de la saison 2 de la star ac’, les deux premières promotions sont réunies comme une grande famille et la magie opère. Les larmes des candidats au bout du rouleau sont cultes.

Publicités

Première bonne résolution : Je me remets à bloguer !

Je n’ai qu’une philosophie bonne résolution pour 2015 : être acceptée comme je suis reprendre la vie blogueuse, que j’ai quittée grosso modo en 2012. Je reviendrai plus tard sur les raisons de cet abandon, ça sera un peu triste, mais je suis bien décidée à revenir comme….

Maude Verdeyen !

Qui ?

Maud Verdeyen, voyons, mais si Maud de la star ac’ 5, la candidate qui chantait comme une patate, mais était tellement mignonne (que j’étais fan d’elle) qu’elle a été conservée par la production jusqu’à la tournée malgré un notable déficit vocal ce qui n’était pas ennuyeux à l’époque dans un télé-crochet (aujourd’hui non plus d’ailleurs). Elle était restée aussi grâce à son adorable relation avec Jérémy, finaliste de l’émission face à Magali Vaé, dont je ne me moquerai pas.
Maud Verdeyen, que je trouvais magnifique à l’époque, et qui j’en suis sûre, n’a pas pris une ride en neuf ans, et s’est même bonifiée.

Ah oui, j’oublie le fond du sujet du coup, l’actu de Maud.

Maud Verdeyen revient dans la nouvelle saison de « Hollywood girls », la série de qualité de NRJ12 qui emploie quand même un ex chauffeur de bus du « Loft 2 » et un candidat de la télé-réalité de W9 « Dilemmes ». Mais pour retrouver Maud, je suis prête à tout, y compris me fader « Hollywood girls ».

Demain je vous parlerai (ou pas) du retour de Leïla dans « les mystères de l’amour ». Elle n’a même pas eu le temps de nous manquer.

La star ac touche le fond et c’est bon !

Comme aux plus belles heures du Post.fr, où j’écrivais exclusivement sur la star academy, car il faut bien le reconnaître c’est le meilleur télé-crochet de la création et peut-être même la meilleure émission de télé-réalité aussi, je pourrais désormais dédiée mes pages roses moribondes à la star ac « révolution ».

(Revenez les gens, je plaisante…)

Hier, le prime a été absolument fabuleux. Je vous rassure tout de suite, je ne parle pas des candidats qui rivalisent de faussetés sur une scène empruntée au « Jacky Show », mais bien du coup de théâtre final, qui m’a rappelé dans le désordre, l’élimination de Grégoire, celle d’Alexandre, ou encore mieux celle de Karima par Harlem en personne. Seuls ceux qui aiment la star prendront le train comprendront.

Parmi les nominés, nous avions Pauline, qui gagne à porter des lunettes et à éviter de mettre des jupes et de chanter, Tony, son petit ami au sein du château, nouvel éternel nominé, qui prend la succession dans ce rôle de Magalie Vaé ou Mathieu Edward – la classe quand même – et surtout Mathilde, que je voyais comme la Emma Daumas de cette nouvelle décennie. Le public, sourd, mais pas aveugle, a sauvé Pauline. Bon, il faudrait certainement connaître le nombre de votants pour comprendre. Si son village de 5000 habitants a décidé de la soutenir, cette victoire s’explique. Ne restait aux élèves qu’à sauver logiquement Mathilde et à virer l’inutile, bien que très baraqué, Tony ! Les élèves ont décidé en leur âme et conscience de garder Tony et de virer Mathilde et son immense bouche. Le public, un peu lucide, a hué les académiciens comme ils le méritaient.

Sinon, et bien niveau invités, on touche officiellement le fond. Lady Gaga, Rihanna et Madonna se font attendre, elles ont piscine a priori le jeudi. Du coup, NRJ12 a convié une star internationale, venue de la lointaine Suisse, qui a quand même fait « Danse avec les stars », excusez du peu, Bastian Baker, que la directrice, qui le connaît trop bien,  a appelé Julian.  Les BB Brunes sont venus,  un pistolet sur la tempe, chanter un de leur tube avec Sidoine, fan de, mal récompensé par le groupe, et leur dernier single, seuls. Ils ont, en revanche, refusé de s’abaisser à parler avec Tonya, qui régresse pourtant à chaque prime en français. La comédie musicale de Dove Attia ne doit pas remplir ses salles car le mignon Louis de « The Voice » est venu avec la troupe dans l’émission.

Après Alizée, et sa carrière internationale au Mexique la semaine dernière, ça va mal à la star ac’.

Sinon, on sent bien qu’il faut rentabiliser l’énorme cachet de Pascal « le grand frère » des académiciens, qui doit désormais livrer sa brillante analyse psychologique sur les élèves à plusieurs reprises durant le prime

En bonus track, le « tableau » de Sidoine et Lorène, pour débattre de sa qualité :

Bref, c’est juste magnifique, tellement bien que je délaisse le bus glauque des célibataires de TF1 pour les quotidiennes de la star ac’.

Star academy : Trois ans après, la passion est toujours intacte (malgré NRJ12) !

La meilleure nouvelle de l’année écoulée aura finalement été le retour de la star academy sur NRJ12 et pourtant je ne misais pas lourd surles chances qu’avait le programme de me séduire.
La star academy « Révolution » est paradoxalement plus une star academy que la 8. Tout doit finalement tenir dans le château, ou l’absence de Mickels à l’écran.

Des rivalités
Il a suffi que Vanina déteste Mathilde, pour que je sois replongée 10 ans en arrière quand Nolwenn ne pouvait pas saquer Emma ou que Sofia méprisait Elodie. Nous avons la sacrosainte rivalité, blonde / brune, talent déjà affirmé / talent à transformer… Mathilde est certainement partie un peu tôt pour l’emporter, mais sa présence pimente déjà à elle-seule les quotidiennes. En plus, elle a chanté « si je m’en sors » avec Julie Zenatti, sortie de son placard pour l’occasion. Si ce n’est pas pour la placer dans la filiation d’Emma, je m’appelle Georgette.

Des histoires d’amour vraiment fortes qui vont durer toute la vie, enfin le temps de l’émission et faire vendre beaucoup de papier
Tony aime sort avec Pauline, et la fille qui a une voix bizarre le prend mal parce qu’elle pensait aussi avoir ses chances avec lui. Jimmy, qui aurait dû sortir au dernier prime, tant il est mauvais, a flashé sur Mathilde et son immense bouche (« on dirait qu’elle accouche de sa tête »). Mais leur histoire a pris un tour tragique quand le public, qui préfère la personnalité de Tony ou ses cheveux, et les élèves, l’ont viré.
Des beaux tableaux
Même en l’absence de Kamel O., la star academy nous inflige honore avec de superbes tableaux. Zayra s’est plutôt bien débrouillée sur « Skyfall ». Bon, ils sont cheapos à mourir, il manque les danseuses de Kamel, et la production ne lance pas la bonne musique, mais au moins c’est drôle !
Des évaluations
Une salle, des professeurs grimaçants, et la magie soudain…
Des innovations, mais qui sont bien quand même
Un couple est entré dans l’émission déjà formé. Louis aime Lorène, et ces deux-là chantent ensemble. Mais leur bonheur a été de courte durée, le public qui adore décidément Tony, a préféré le soutenir, poussant les élèves a séparé les amoureux. Charlotte V., mon idole, l’a bien dit : Lorène a une énorme marge de progression pas Louis. 
Désormais le meilleur élève du prime gagne une immunité pour les prochaines évaluations, ce qui crée évidemment des jalousies (Mathilde VS Vanina), d’autant qu’il est désigné arbitrairement par une unique personne, souvent issue de NRJ, et non le jury des professeurs.
En 2012, les sous-titres des quotidiennes ne servent plus à nous indiquer, enfin à surligner, ce que les candidats font à l’écran, mais à interpeller les téléspectateurs afin qu’ils régissent sur Twitter. « Que pensez-vous de l’évaluation de Tony ? » ou « Vanina a-t-elle raison de casser Mathilde ? »
Et Charlotte…
Je ne regarde jamais les quotidiennes, il ne faut pas pousser non plus, en plus j’ignore à quelle heure elles sont diffusées, mais à chaque prime je suis impressionnée par la qualité des interventions de Charlotte Valandrey. A elle-seule, elle m’a fait oublier Alexia La Roche Joubert, Armande, Nathalie André, Gérard Louvin, et même Raphie, qui avait joué un temps les intérimaires. Charlotte est pleine de compassion, juste, sévère quand il le faut… C’est la révélation de cette star ac’, qui éclipse les professeurs et les animateurs.

Et puis un peu Tonya aussi…
Je ne comprends rien à ce qu’elle dit, elle semble ignorer au début d’une phrase la façon dont elle va la terminer, mais mine de rien, elle ne se débrouille pas si mal. Elle est émue quand il le faut, excitée quand c’est nécessaire… Bref, le maire de Saint-Tropez ne s’en sort pas si mal dans son rôle d’animatrice à l’accent improbable.

Alors qui de Zayra, Mathilde, Nancy ou Vanina va l’emporter ? Un garçon peut-il jouer les trouble-fête ? 

La star ac’ est de retour, alléluia…ou pas.

Aujourd’hui, je devrais rayonner de bonheur. Depuis quatre ans que j’attends son retour et que je ne vois rien venir, telle sœur Anne, de bonnes âmes ont décidé de ressusciter enfin la star ac’. Les plus anciens de mes lecteurs connaissent ma passion pour l’émission que j’avais rebaptisée affectueusement la carac, avant de découvrir qu’il s’agissait d’un drôle de gâteau et d’une mutuelle. Sur le Plus, j’ai tenté de livrer cinq bonnes raisons de regarder l’émissionce soir, histoire de me faire conspuer certainement par les descendants de Patoche, ce post est vraiment dédié aux plus anciens de mes lecteurs, qui m’ont suivi même sur le Post à l’époque, ici je vais vous indiquer pourquoi il ne faut surtout pas regarder.


[Les élèves sanglotent rien qu’à l’idée de cette star ac’.]

1) NRJ12
La chaîne des « anges de la télé-réalité », de JMM, de « Hollywood girls » ne peut pas produire une star ac’ de qualité. J’en veux pour preuve le choix de l’animateur, Mathieu Delormeau.  Quant à la co-animatrice, elle a certes été maire de Saint-Tropez, mais ça ne suffit pas. Je frémis déjà à l’idée du casting. En même temps, il sera difficile de faire pire qu’Yvane ou Gautier de la star ac’ 8 voire Harlem et Enrique de la 4, mais tout est possible.

2) NRJ12
Quelle star internationale ira se compromettre sur une chaîne de la TNT, dont les records d’audience doivent être 10 voire 100 fois inférieurs  à ceux de TF1 ? D’ailleurs, après Elton John ou Céline Dion, le parrain de cette saison est M Pokora. Shym’ a dû décliner l’invitation.

3) NRJ12
Mais quelle idée baroque de prendre Charlotte Valandrey, la star des  « Cordier, juge et flic » qui tourne en boucle sur TV Breizh, que je respecte par ailleurs, comme directrice ? Il fallait taper fort, aller chercher Jean-Pascal !


[Pleure pas, Dominique, rien ne t’oblige à aller sur NRJ12 !]

4) NRJ12
Je ne vous parle même pas du Grand Frère, qui va jouer les éducateurs spécialisés auprès des élèves. J’en viendrai presque à regretter Christophe Pinna pour vous dire.

5) NRJ12
Je suis tellement inquiète du rendu que j’en suis à me dire que j’ai hâte de découvrir la Nouvelle Star sur D8, plus classieuse de bout en bout, avec Sinclair, Maurane, et surtout Cyril Hanouna comme animateur vedette. Il sera, à mon avis, la Virginie Efira des années 2010.

Je vais vite être fixée et j’espère que malgré mon a priori négatif, NRJ12 va me bluffer.

Critique avec POC !

Le problème majeur de « Danse avec le stars », à mon goût, c’est que Sofia Essaïdi ne peut pas participer à toutes les éditions. Convaincue de cet écueil, j’avais donc zappé la saison 2. Je me suis dit que je l’allais me mettre à la trois en songeant qu’Amel Bent et Chimène Badi, deux autres stars malchanceuses de la télé-réalité, pourraient peut-être me faire oublier la géniale Sofia, mais en fait non…

Je m’ennuie dramatiquement devant ce programme. La semaine dernière, par conscience blogueuse professionnelle, j’avais tenté de me taper le replay avant de le bloquer en pause et de partir faire autre chose définitivement. Quand ma box a jugé bon de me rebasculer vers le direct, j’ai réalisé que j’avais abandonné Chimène en plein jive ou n’importe quelle autre danse aussi bien. Bourrelée de remords, je me suis astreinte à regarder l’émission hier soir.
J’ai difficilement tenu jusqu’au bout sans zapper, mais en me déconcentrant beaucoup.

Premier problème, je ne supporte pas Vincent Cerrutti. Il est bien trop lisse pour animer un programme déjà sans aspérités. Il est hautain, limite antipathique avec les candidats et il sort toujours des phrases d’une banalité étonnante. J’en viens à regretter  Castaldi border-line ou un Nikos déconnant de fin de star ac’ 8.

Le deuxième souci majeur de l’émission est, à mon goût, l’orchestre de bal, qui se charge d’animer à la bouche les performances des candidats. Pourquoi ne pas opter pour un cross-over avec la star ac’ et faire d’une pierre deux coups à la limite ? Les candidats chômeurs des 8 premières éditions de l’émission feraient mieux et on pourrait en plus relancer ainsi un peu leur carrière sans les obliger bêtement à bouger leur corps sur scène.

Je ne comprends pas non plus pourquoi des gens votent pour que Lorie gagne un ridicule trophée de danse à la télé. Le samedi, ils se sont déjà tapés le gala de danse de leurs chiards et ils remettent ça le soir avec les performances plus ou moins remarquables de vedettes en mal de notoriété qui espèrent ainsi, tel M Pokora, relancer leur carrière, ou juste tirer un peu sur la corde du quart d’heure de gloire.

La première saison, le jury m’amusait. Là j’ai envie de le bâillonner. Tout le monde l’a dit sur les réseaux sociaux, ils hurlent un peu trop fort. Alessandra Martines, dont j’ai toujours été secrètement amoureuse, me manque en plus. Quant à Shym, qui doit incarner, j’imagine, la voix des téléspectateurs dans le jury, elle ne sert strictement à rien, sinon à cirer encore un plus les pompes des candidats qui ne sont pas jugés extrêmement sévèrement cette année.

Quant au suspense, il est carrément inexistant. Lorie est la grande favorite. Elle battra Amel, qui comme Sofia, ne gagnera jamais bizarrement en prime sur TF1, lançant ainsi avec un peu de bol son album. Chimène, elle, viendra ainsi enfin à bout de ses complexes.

Bref, j’ai vu, je me suis accrochée et je n’ai pas aimé. Je me passerai de #DALS pour mes prochains samedis soirs si tout va bien. Enfin, sauf si je regarde juste pour Estelle, qui est de plus en plus belle avec l’âge…

The Voice : Les quatre finalistes sont…

La seule chose qui m’a un peu fait sortir de ma torpeur pendant le visionnage de « The Voice » hier est l’interprétation en duo par Aude et Rubby de « I kissed a girl » (malgré le pantalon rose d’Aude, qui doit apparemment s’habiller en fille pour faire plaisir à la prod’). Sinon, j’ai trouvé ce prime, comme le précédent plutôt morne. Pourtant, l’émission a conservé son rythme haletant, mais il faut croire que les candidats ont cessé de me surprendre.

Voilà ce que je retiens de la soirée…
Bizarrement, tous mes favoris sont qualifiés, à l’exception d’Amalya, qui avait été de toute façon trop lissée voire délavée par les primes. Louis Bertignac a, par inadvertance, je ne vois pas d’autre explication, qualifié Aude et il était presque aussi emmerdé qu’elle à l’idée de la retrouver en finale. En même temps, après sa prestation ratée, Rubby n’avait pas sa place dans le dernier carré. Quelle idée aussi de lui faire chanter autre chose que du RN’b.
En revoyant, ce matin, les performances de Louis et d’Al.hy, je me trouve peut-être un peu trop exigeante avec l’émission. Ils ont tous les deux été très bons.
Pour la première fois en pas mal de primes, Nikos a recommencé à faire un peu son Nikos période « star ac » en expliquant à Louis qu’il venait de recevoir un texto de Johnny, l’occasion de rappeler qu’il allait finalement venir, ou en demandant à Rubby de faire attention en passant à côté des flammes. Si Rubby s’était brûlée, là on aurait eu une vraie séquence digne de la star ac’.
Aucun des coachs n’a osé dire trop fort que Rubby et Aude avaient été fausses. La critique est toujours la grande absente de « TheVoice ». Il faut croire que ça mettrait une mauvaise ambiance de recadrer un peu les candidats parfois. Jenifer, elle, était totalement à l’ouest, et pas décidée à donner son opinion sur les poulains de ses camarades de jeu, ce qui a finit par amuser voire agacer Nikos.
J’ai été étonnée à nouveau par le choix de répertoire de Jenifer. Après Thomas qui s’effondre sur Brel ou Thomas qui massacre Gainsbourg, aller chercher Barbara était un peu audacieux. Mais bon, Al.hy a plutôt bien relevé le défi.
Pour conclure, les quatre finalistes sont donc Stephan, Aude (contre toute attente), Louis (comme prévu) et Al.hy. Je vois Al.hy ou Louis l’emporter et j’ai hâte de voir ce dernier prime.