Séquence nostalgie : Mes 10 moments préférés de la Nouvelle Star

A la demande pressante de Pierre, et grâce à ma mémoire plus ou moins lacunaire, j’ai réussi à élaborer, en hommage à W9, qui emploie gentiment André Manoukian, au chômage depuis que ses potes ont refusé de le suivre pour la saison de trop de la Nouvelle Star, le top 10 de mes prestations favorites de la Nouvelle Star.

10)  Camélia-Jordana « Heart of glass » de Blondie

(Bon, en vrai il me manquait un numéro 10 et je tenais ainsi à faire plaisir à ma femme, qui est fan de cette prestation, à laquelle je préfère largement le deuxième single de la jeune femme, qui est de loin, mon single favori à ce jour de vedette d’un télé-crochet.)

9) Soan « Les mots bleus » de Christophe

(Même moi, je suis surprise de voir Soan dans ce top…)

8) Amandine « Nothing compares to you » de Sinead O’Connor

7) Amandine « Buttefly » de Superbus

(Mon coup de foudre musical pour Amandine de Tournefeuille.)

6) Steve « Le sud » de Nino Ferrer

5) Julien « Moi Lolita »

4) Amandine « Hey you »  de Pink Floyd

(Amandine est surreprésentée dans ce classement.)

3) Lussi « Comme un boomerang » de Serge Gainsbourg

2) Amel « Au café des délices » de Patrick Bruel

(C’est presque une première place ex aequo.)

1) Myriam « All by myself » de Eric Camen

(A mon goût, peut-être la meilleure prestation jamais vue dans un télé-crochet français à ce jour !)

Je n’ai pas mis Christophe Willem, et failli, c’est rigolo, ajouté in extrémis Maryvette Lair, avant de réaliser qu’elle n’avait pas participé à la Nouvelle Star mais à l’autre truc là…mais si souvenez-vous, X Factor !

Publicités

Voilà c’est fini…

Hier soir, j’ai opté pour la contre programmation totale en regardant sur TMC deux reportages consécutifs sur les gens qui construisent eux-mêmes leur maison bonne pour la planète. Ce genre d’émission compte toujours le cas du type sans qualification aucune dans le bâtiment et surtout sans budget qui entraîne sa famille dans une galère innommable, parce qu’en général il a au moins deux gosses plus un sur le point de voir le jour, et comme sa femme est enceinte jusqu’aux dents elle ne peut pas l’aider sur le chantier, qui à la fin jette l’éponge. Nous avions vu sur M6 et revu sur W9, Monsieur Maison en Paille dans l’Est, que personnellement j’adore. J’attends avec impatience le « mois après mois » de « Zone interdite » afin de savoir s’il a enfin un toit décent ou s’il vit seul dans un mobile home à côté du chantier après son divorce.

En plus, tout le monde sait grâce aux « trois petits cochons » que la maison en paille sera détruite d’un souffle par le grand méchant loup… Fort heureusement, hier, dans les sujets, nous avions un retraité qui concevait lui-même sa maison en béton. Du solide ! Un vrai bunker…

Hier soir, donc, je me suis installée devant TMC et jusqu’à tard dans la soirée, j’ai sincèrement totalement zappé l’événement en train de se dérouler sur M6. A un moment, j’ai tenté de me remémorer mon Télé POC et j’ai enfin percuté que je fuyais inconsciemment la finale de la Nouvelle Star. A la pub, j’ai donc zappé sur Uruguay / Afrique du Sud, pour ne surtout pas être tentée.

En dix ans de téléphagie assumée, je n’ai pas du manquer une finale d’un télé-crochet, à l’exception de celle de la première saison d’à « la recherche de la Nouvelle Star », autant dire que ça ne compte pas, et j’ai quasiment vu, si on enlève « les Colocataires », « X Factor » et « la Ferme 3 », toutes les finales des émissions de télé-réalité.

Mais hier, j’ai lu cet article du Post sur les défis à placer par André Manoukian, qui m’a à nouveau souverainement agacé. Alors soit le jury devait assumer que c’est la dernière saison, tout retourner sur le plateau, insulter Ramon et toutes les ETC qui se sont produites devant lui depuis 10 ans, auquel cas il s’engage par contrat à ne plus être là l’an prochain, soit il arrêtait de prendre le public non averti pour des cons. J’ai lu cette interview sur Ozap également, un genre d’hagiographie de Sainte Virginie, la fabuleuse animatrice de la « Nouvelle Star », qui a pris tant d’aisance cette année et qui évoque un « lifting », comme c’est joliment euphémisé, nécessaire du programme. En gros, on vire le jury et on me garde ! L’animatrice a été plus que calamiteuse cette année et ces réflexions au jury plus qu’agaçantes.

En zappant je suis quand même tombée sur Luce et François qui reprenait le duo de Marc Lavoine et Catherine Ringer, « qu’est ce que t’es belle », avec un joli air de déjà vu puisque Cindy et Florian / Gaël l’avaient déjà entonné ensemble. Rhooo, c’est ennuyeux quand même que « la Nouvelle Star » dispose depuis huit ans d’un catalogue limité de titres à produire sur le plateau. J’ignore ce que les candidats ont chanté par ailleurs.

Il faut arrêter de se mentir, les audiences de « La Nouvelle Star » n’ont pas marqué le pas à cause du jour de programmation fluctuant. Aujourd’hui, les téléspectateurs sont suffisamment avertis pour comprendre que les castings c’était le mardi, les primes, le mercredi sauf les jours de foot. C’est bien la programmation musicale redondante d’une saison à une autre, éventuellement le marasme de l’an dernier, certainement l’animatrice, et surtout, surtout ce jury démodé depuis la première saison qui ont nui à l’émission.

Plus qu’un prime avant l’extinction définitive de la Nouvelle Star (ouf) !

Longtemps Hier soir, je me suis couchée de bonne heure. A 22h10, j’ai pris beaucoup de plaisir à éteindre ma télévision, à prendre un bon bouquin (« Vie et opinions de Tristram Shandy ») et à m’endormir avant 22h30. J’ai été heureuse de mettre un terme prématurément à ma soirée « Nouvelle Star » alors que j’avais donné des signes de faiblesse dès 21h30.

Je savais que trois chansons par potentielle Nouvelle Star, c’était trop et je ne m’étais pas trompée. Je ne sais pas ce que m’a le plus accablée durant la soirée : François notoirement incapable de chanter, qui hurle chacun de ses titres ; le pauvre Ramon qui est monté sur l’échafaud, pardon la scène, prêt à se prendre sa correction hebdomadaire à trois reprises ; ou Luce qui veut tellement proposer une performance unique pour maintenir son statut de Julien Doré au féminin.

Non, en fait ce qui m’a le plus exaspéré, outre l’animatrice incapable de se la fermer même quand Marco Prince essaie de trouver les mots justes pour juger le massacre en règle de François sur cette tarte à la crème d’Amsterdam, c’est la programmation musicale, qui vire chaque semaine de plus en plus au risible. Je finis par me demander si on a fait de la musique depuis 1990. Pourtant, je ne suis pas sectaire dans ce domaine, mais je me demande pourquoi « la Nouvelle Star » nous inflige une énième reprise des « cactus », d’ « Amsterdam », ou de « la vie en rose » d’après ce que j’ai lu ce matin. Du vu, du revu, depuis l’avènement des télé-crochets et même de la variété dans nos petits écrans…

La production a à ce point peur des réactions de ses jurés réputés incontrôlables si elle leur balance un tube récent qui ne leur sied guère ?
Alors certes, Amel Bent en a pris pour son grade durant les premiers primes, mais elle n’est pas la seule artiste française reprenable dans l’émission.
De plus, l’autre fois, j’ai vu Philippe Manœuvre défendre la nouvelle nouvelle nouvelle scène française au « grand journal » de canal +.

J’en suis presque venue à souhaiter que Luce nous entonne un bon vieux Amy Winehouse pour vous dire…

Quant au pauvre Ramon, obligé de chanter en espagnol par la prod’, il a fini par partir, quel soulagement ! Sauf qu’à mon goût ni Luce, ni François ne sont à la hauteur de l’enjeu.

Lio avait raison quand elle disait dimanche que M6, mais à mon avis surtout la production débile, payait un enterrement de première classe à son émission. Les primes laborieux épuisent les téléphages les plus critiques patientes.

Bravo au jury qui a propulsé Ramon en finale !

Je vais tenter de rester calme en évoquant le prime de la Nouvelle Star d’hier, car comme je m’échine à l’indiquer depuis deux ans sur le Post – enfin désormais, je me contente de le penser – ce n’est que de la télé et donc ce n’est pas grave. La nullité crasse du jury indéboulonnable, qui depuis trois éditions déjà, fait strictement n’importe quoi, est certes contrariante et même déconcertante, mais n’affecte en rien mon quotidien, donc tout va bien.

Je savais, j’en avais rêvé, comme Mylène Farmer d’ailleurs, que Lussi allait quitter le jeu. Son élimination était fatale, trop talentueuse et trop professionnelle – j’adore ce paradoxe – elle n’avait plus sa place dans l’émission à ce stade du jeu. J’aurais aimé qu’elle nous quitte sur autre chose qu’un massacre en règle d’un titre culte de Mylène Farmer simplement. Je pense que la prod a un peu joué aux apprentis sorciers sur ce coup là, en lui imposant un titre effectivement aux antipodes de ses goûts personnels, qu’elle a été incapable de revisiter et qu’elle a foiré en beauté. Vous voyez, j’adore Lussi, mais je peux penser et écrire que ce qu’elle a fait était minable. Par conséquent, je suis très surprise que le jury ait été notoirement incapable de faire de même. Marco Prince l’a félicité pour le choix de sa robe, un autre a aimé la performance du guitariste et les deux Dupont et Dupond du télé-crochet, Philippe Manœuvre et André Manoukian nous ont, eux, indiqué qu’ils ne connaissaient pas la chanson, ni l’artiste a priori, « some singer » (leur mauvaise foi m’a immanquablement fait songer à celle de Phoebe qui indique pour couvrir Rachel après le mariage de Chandler et Monica que son amant – « my lover » – James Brolin sort avec une chanteuse – « some singer ». James Brolin est marié avec Barbra Streisand et Mylène Farmer est une star, putain), et que de toute façon elle était nulle, donc ce qu’en avait fait Lussi était mieux. Sauf que ma candidate préférée a foiré le titre dans un copié / collé déconcertant, donc le jury est con, donc il doit démissionner et moi je m’énerve, voilà ils ont tout gagné…

Qui quittera la Nouvelle Star ce soir ? Nous le saurons en direct live sur les pages roses…

[19h08] Je lance le live tôt pour vous informer qu’il existe finalement malgré mes hésitations. Grâce à Talula, les plus curieux d’entre vous pourront découvrir l’étrange programme de la soirée ici. Je ne le commente pas trop pour ceux qui aiment les surprises. Mais sachez cependant que Mylène Farmer et Francis Cabrel sous au programme d’une soirée placée sous le signe de…ben du coup je m’interroge…la démission de Philippe Manoeuvre peut-être.

[19h11] Par ailleurs, j’ai rêvé que Lussi était éliminée cette nuit…
[19h12] D’après la bande-annonce, Camélia-Jordana est l’invitée d’honneur de la soirée aussi.

[20h39] Vos pronostics pour l’élimination ?
[20h42] Il faut se préparer aux magnétos sur le retour des candidats dans leur famille. Vous êtes prévenus maintenant…
[20h45] Je suppose que nous croisons majoritairement les doigts ici pour que Ramon s’en aille ce soir. Je me trompe ?
[20h47] Les candidats ouvrent le bal avec le titre culte des Black eyed peas et arborent un look ricain assez raté.  Voilà une ouverture bien pêchue pour le prime, espérons que le reste soit à l’avenant !
[20h50] Virginie opte à nouveau pour un bustier. La chasse aux tétons est ouverte !
[20h51] L’animatrice a donc oublié le titre du premier tube de CJ.
[20h52] L’ordre de passage est le suivant : 1) Ramon, 2) Lussi, 3) François et 4) Luce
La prod veut vraiment que l’espagnol se tire.
[20H53] En français, Ramon va nous massacrer interpréter « la boîte de jazz », déjà chanté par Pierre, non ? (Pierre ?)
Je confirme que la prod souhaite le départ du barcelonais que ce titre ne peut qu’handicaper. Il yaourte sur le texte en français, le pauvre. Du coup, effectivement, il gueule, Elise.
[20H55] S’il reste une semaine de plus, il est bon pour « c’est ma prière ».
[20H56] Le jury ne peut que saluer d’un grand bleu ce massacre.
Un rouge seulement de Lio, ce qui amuse un peu trop Virginie !
Lio n’est pas méchante, elle est lucide. Ramon a effectivement joué « les gentils organisateurs » du club sur ce coup là.
Voilà, André sort les rames pour justifier son bleu, qui est juste là pour pousser Ramon dehors. Virginie doit se calmer d’urgence en revanche…
[21h00] Lussi aura certainement au moins un rouge en revanche. Elle reprend « highway to hell » d’ACDC.. Elle est égale à elle-même, ce qui est dangereux pour son avenir dans le jeu. (Elise, tu as le droit d’être énervée, les primes sont agaçants de toute façon).
[21h02] Bien vu, Pierre ! Lio n’a pas reçu la consigne de la prod’ lui indiquant d’être gentille avec Ramon visiblement.
[21h03] J’adore Lussi et je pleure déjà son départ. C’est ma deuxième Dominique… Pfffffffff ! Elle est décoiffée par sa performance sur ACDC, trop fort !
Quatre bleus…
Le jury est en train de précipiter sa fin.
Lio a raison, « elle a fait le boulot ». Virginie veut en finir tôt. Je lui en suis reconnaissante. Mais pourquoi ricane-t-elle ainsi ?
[21h05] « C’est parti », le premier duo de la soirée sur un titre de Julien Doré et Coeur de pirate, que je ne connais pas.
[21h07] Ma télé refuse de me donner une heure de fin pour l’émission. La vôtre vous dit quoi ?
[21h08] Première pub…
[21h12] Une élimination surprise de Luce ou François vous paraît inconcevable à toutes et à tous ?
[21H13] J’ai hâte de jouer à Super Mario Galaxy 2 dès le 11 juin !
[21h14] Quelqu’un évoquait la coiffure de l’animatrice tout à l’heure, il faut blâmer Shampoo apparemment !
[21h15] Monty, nous allons découvrir les édiles de plein de bleds qui profiteront du quart d’heure de gloire locale des apprenties nouvelles stars.
[21h17] François chante « la corrida » de Francis Cabrel. J’avoue que j’adore l’idée. C’est le moment de dire qu’à ma connaissance, il ne s’est jamais compromis dans un télé-crochet. La production n’aime pas plus François que Ramon a priori, si on se fie au choix de la chanson. Mais cette version sobre est plutôt à l’avantage du candidat.
[21h21] Je n’adhère décidément pas à François, mais ça sent le grand bleu pour lui.
Ah deux rouges de Philippe Manoeuvre et Lio ! Je suis surprise.
Je ne suis pas d’accord du tout, il n’a pas copié Francis Cabrel justement. François se rebelle et répond à Philippe Manoeuvre. Lio n’a pas vu l’Andalousie dans la performance du candidat. Virginie a raison, elle était là tout à l’heure.
[21h24] J’avais bien aimé les magnétos « choix de chanson » la semaine dernière. Mais ils ont été zappés a priori au profit des retrouvailles familiales.
[21h26] C’est un peu chiant déjà, non ?
[21H28] Je suis aussi nulle en géographie que Virginie et je chante aussi juste que Lio.
[21h29] J’ai le triste privilège de possèder un 45 tours de Lio, Pierre, ce qui prouve qu’elle a du être chanteuse.
[21h30] Je suis aux anges de constater que les titres décalés sont de retour. Lussi et François chantent donc « Barbie Girl » d’Aqua.
[21h31] Pierre, je viens de comprendre ce qui te plaît tant chez François… C’est un sacré choc ! Ma femme dit que les rayures grossissent les choses qu’elles recouvrent. (C’est moche en attendant ce duo).
[21h32] Le son est digne d’une salle des fêtes. Le rendu est atroce chez moi.
[21h32] Le costume avantageux a apparemment été emprunté à Kristov qui avait envie de faire caca, l’an dernier.
[21h33] Luce est la première à nous faire profiter de son retour chez les siens. Super le dinner en centre ville… Luce va faire clamser sa grand mère. Ouf, non, tout va bien… On se croirait à la star ac’, tellement ça craint ce magnéto. Oula elle s’est cassée la voix avant de chanter sur le podium d’un bled paumé pas loin de chez elle.
[21h38] Luce chante du Sylvie Vartan, « la plus belle pour aller danser ». Elle continue à faire voter les personnages âgées avec un choix de repertoire mature et variétoche. Je ne suis pas convaincue par ce choix, ni par le début très premier degré de son interprétation. En plus, elle est limite vocalement.
[21h40] Pour moi, à « sensualiser » les chansons, elle les rend obscène à chaque fois. Je déteste.
Deux rouges de Lio et Philippe Manoeuvre, les grands méchants de cette première partie de prime.
André Manoukian devait placer « Tim Burton » ou il est juste à la masse ?
Marco Prince est fan de Luce, tant mieux pour lui.
« Prince moi, je rêve », il est drôle Philippe…
[21h45] Deuxième coupure pub…
[21h52] Quel allèchant programme estival ! Plein de posts en perspective…
[21h53] Découvrons maintenant ensemble la famille de Ramon ! Le reggae et Ramon, je sens que la deuxième performance de l’espagnol va être insoutenable.
[21h55] Dix heures de trajet à cause d’une phobie de l’avion, comme je comprends Ramon !
Le directeur de l’école de Ramon témoigne. On touche le fond. Nous allons peut-être le voir avec ses amis naturistes, histoire que l’audience se redresse un peu. La production a préféré la mère chantante du candidat, dommage.
[21H50] Ramon chante donc no woman, no cry de Bob Marley, que j’associe à jamais à « l’auberge espagnol » désormais. La version est assez proche de celle des Fugees si je ne me trompe pas.

[22h02] Ce n’est pas désagréable, comme toujours avec Ramon, mais toujours un rien trop easy listening.
Trois rouges et un unique bleu de Lio, qui assassine Ramon en signalant que c’est ce qu’il peut faire de mieux.
Lio est vraiment chargée de sauver l’espagnol ce soir.
Philippe Manoeuvre sort son téléphone pour balancer à Ramon que sa performance est nulle.
Bienvenue à Ramon en demi-finale !
[22h06] Ramon pourrit le jury et fait bien. Il croyait donc que le jury était là pour encourager les candidats et les conseiller. Il est espagnol, ça n’aide pas. Sinon, il aurait su que non, voyons… pfff…
[22h08] Ahhh, voilà le maire de Nancy, ça manquait… Lussi est la seule à faire une vraie salle. Elle est décidément bien pro.
[22h09] Ramon est l’Erreur Tragique de Casting tardive de la promotion. Le jury met du temps à réaliser ses erreurs et va pleurer à nouveau sa mère ce soir. Bien fait !
[22h11] Lussi va donc chanter « désenchantée » de Mylène Farmer. Elle prend un risque insensé. Mon dieu, c’est faux, ce qui tend à démontrer que seule Mylène peut chanter du Mylène. Pourquoi ce choix ?
Pourquoi cette interprétation premier degré ? Lio va s’en donner à coeur joie là…
[22h14] Lussi partira sur sa pire performance, et même la pire performance de la saison tout court.
Virginie Guilhaume est gênée. C’est mauvais signe.
C’est un gag, trois bleus et un rouge de Lio.
C’était nul et Lio a été désignée pour dire la vérité ce soir. C’était effectivement du « sous Mylène Farmer ».
(A contre temps, c’est exactement ça.)
Virginie Guilhaume est toujours aussi directive avec Marco Prince. A sa place, je la reclaquerai ! Mais son analyse est très décalée…
[22h18] Pierre, je trouve que le jury aurait du rendre hommage à Mylène Farmer en constatant que leur candidate s’était vautrée sur sa chanson. Mais comme apparemment, ils ne connaissent pas, ils ne peuvent pas…
[22h20] C’est officiel, le jury me saoule. Il ne connaît pas Mylène Farmer et n’a jamais entendu « désenchantée » mais de qui se fout-on, putain ? Ca leur aurait arraché la gueule de dire qu’elle s’était vautrée, même si je l’adore également. Pierre a raison, les stylistes et le guitariste étaient formidables et la chanteuse originelle inconnue au bataillon apparemment.
[22h22] Un nouveau duo décalé, ça ne me manquait pas finalement, sur la karioka avec Ramon et Luce !
[22h23] Cectoch, qu’est-ce qu’on se marre ce soir effectivement…c’est presque trop !
[22h25] Je me demande si nous aurons la chance d’avoir enfin un nouveau jury l’an prochain.
[22h26] Nous avons le droit maintenant au sujet sur François. Youpie ! Les grands mères ont la cote ce soir. Nous découvrons maintenant celles de François. C’était plus drôle l’an dernier avec l’absence de famille de Soan.
[22h30] François chante un titre de Muse. Il n’y a que chez moi que le son est pourri ce soir ou c’est global ?
[22H31] Dinotoubeau, je me retiens de m’enfoncer dans le mien. Je compte les prestations avant la délivrance.
[22h34] J’ai écouté distraitement. De toute façon, il sera sauvé et décrochera quatre bleus.
Quatre bleus donc…
François est super rock pour Philippe Manoeuvre qui n’en peut plus.
André Manoukian se réjouit que François accepte de jouer le jeu. Ils sont cons ce soir dans le jury, ou c’est moi ? Heureusement qu’il joue le jeu, merde…
[22h40] Lussi et Ramon jouent donc les Johnny et Sylvie avec brio.
[22h42] Il nous reste à entendre Luce et CJ, courage…
[22h44] Les votes sont serrés mais Luce passe en dernière et après la publicité, pas la peine de s’acharner sur son portable pour elle donc.
[22h46] Je songe à changer d’opérateur téléphonique à cause de la dernière pub SFR. Merci Titi et Tipi !
[22h50] Vos télés étaient optimistes, ça ne sera jamais terminé à 23 heures…
[22h51] L’amour est dans le pré, je revis….
[22h53] Luce chante du Tina Turner. L’anglais n’étant pas son fort, je crains le pire pour cette dernière performance.
[22h54] Dinotoutbeau, c’est un gros souci pour Luce et pour les candidats de la NS en général, la maîtrise de l’anglais… La prod’ n’a toujours pas résolu le problème. Le styliste a été félicité, mais Marco parlait de Lussi pas de Luce.
[22h56] Il faudrait d’ailleurs se pencher sérieusement sur le recyclage des fringues dans l’émission, car François portait un pantalon mis par Soan l’an dernier lors d’un prime récent.
[22h57] Je ne comprends pas ce que les gens trouvent à Luce personnellement. C’est une Magali Vaé bobo pour moi, rien de plus.
Deux rouges de Philippe Manoeuvre et Marco Prince, déçu par une performance pas extraordinaire.
Philippe a oublié de prendre des pincettes ce soir. « C’est raté », vlan, fallait pas chanter ça. Les candidats ont chanté des trucs nuls ce soir. Il n’a pas tort en même temps.
Lio confond apparemment le rouge et le bleu.
[22h59] Pierre, ta question est fondée et j’ai vraiment l’impression que le niveau d’anglais des candidats des télé-crochets est de plus en plus pourri.
[23h00] Philippe Manoeuvre balance ses défis Libé pendant que je pense à autre chose.
[23h01] A défaut d’autre chose, ce prime démontre vraiment à quel point le jury ne sert à rien. Ramon a pointé du doigt leurs failles grossières. Bien fait, il ne fallait pas s’acharner contre lui.
[23h03] CJ vient faire sa promo. Elle n’a même pas eu le droit à une rencontre avec les candidats. tout se perd. On la réserve peut-être à ce joyeux drille de Soan.
[23h05] J’ai également un doute affreux sur la performance de CJ, un rien trop parfaite…
[23h06] Virginie qui a passé le premier à essayer d’abréger se lance dans une interview insipide de l’ancienne candidate. Grrrrrrrrrrrr…… Le jury ne dit rien, peut-être parce que Lio a cassé l’album de son ancienne protégée.
[23h08] Peut-être que si nous croisons tous nos flux de pensées négatives à son égard, Ramon sortira ce soir.
[23h09] La deuxième performance de Lussi me laisse décidément dubitative.
[23h10] Hop, Dinotoubeau, les commentaires désagréables de Lio sont ici.
[23h11] Virginie rallonge encore la sauce, mais les appels devraient aller vite. Ils ne sont plus que quatre. « Chaque candidat a été en danger ce soir » et je ne crois pas Maître Nadjar.
[23h13] Virginie est minée, elle va vomir… Qui part ? Le jury est tendu. J’aurais peur de gaffer à la place l’animatrice, qui ne rigole plus du tout. Ramon resterait-il ?
Luce est en demi.
Ramon continue l’aventure et c’est le drame. Lio va rendre..
Bon, je crois que mon rêve était prémonitoire.
Lussi est éliminée, je le savais et je suis déçue. Je ne suis pas sûre de regarder la suite.
[23h15] Le jury est miné et c’est bien fait. Le public le hait et le punit.
[23h18] Indiscutablement, la meilleure candidate de la saison est éliminée avant la demi-finale. Je ne garantis rien pour la suite de mon côté.
[23h19] Je vais méditer là dessus avec mon oreiller. Bonne nuit à toutes et à tous, merci pour votre présence. A demain pour le débrief !

Nouvelle Star : Cherchez l’intrus !

[Je sais que je suis en retard, lapin blanc, mais à ma décharge mieux vaut tard que jamais, non ?]

En allumant mon téléviseur sur M6, mardi soir après avoir arpenté pendant des heures le parc Disneyland Resort Paris – je ne touche rien, mais ça me fait plaisir – j’ai cru avoir eu une hallucination auditive, due à l’absorption massive de musique d’ambiance mickeyenne, en entendant que le prime de « la Nouvelle Star » serait une spéciale « ABBA ». J’imaginais bêtement que chacun des candidats encore en course allait chanter deux titres du groupe suédois culte, puis j’ai songé à la bonne blague que je ferai ici même, le jeudi matin, en m’exclamant « une spéciale abats, pourtant nous ne sommes ni dans ‘top chef’, ni ‘dans un dîner presque parfait’ ». La mort de ma première live box a manqué de vous épargner ce jeu de mots lamentable, mais je me rattrape ce matin et je me réjouis que comme l’an dernier les thématiques des primes ne soient vraiment qu’indicatives. L’hommage au groupe ABBA avait été rendu apparemment obligatoire par les promoteurs de « Mamma Mia» qui avaient invité à Londres les cinq candidats encore en course et quand on y pense, après Mickey, Londres, ça finit par être suspect puisque les concurrents de « la Nouvelle Star » suivent à la lettre le programme de mes vacances…Je me permets juste de signaler qu’une spéciale « pop anglaise » aurait également pu être envisagée et totalement gèrable, sauf que cette année comme le démontrent désormais les nouveaux magnétos choix de chanson, il faut que chaque candidat chante un titre en anglais et un autre en français, ce qui me paraît incompatible avec le registre d’ABBA d’ailleurs.

J’ai donc vite été rassurée en constatant que Benjamin ouvrait le bal avec une chanson qui n’appartenait pas du tout dans mon souvenir au répertoire d’ABBA, « this love » de Maroon Five. Ramon, que la prod veut foutre dehors a priori, a du, lui, entonner « les Champs Elysées » de Joe Dassin. Depuis la star ac’, nous n’ignorons plus que lorsqu’un candidat chante du Mike Brant ou du Joe Dassin, la prod’ ne l’aime plus. Qu’importe le jury a joué le jeu (de la production) en lui collant les quatre bleus, censés l’assassiner, alors que le benjamin de l’aventure, avait bénéficié de rouges salvateurs. Je zappe François, qui ne m’intéresse pas et qui ira certainement en finale face à Luce juste pour m’ennuyer, pour en arriver à l’étonnante Lussi, qui ne méritera certainement pas d’être éliminée aux portes de la finale (et pourtant). Sur « les histoires d’A », elle a à nouveau prouvé qu’elle surclassait tout le monde. Luce a décroché des rouges mérités pour son anglais foireux sur « miss you » des Rolling Stones.

La deuxième salve de titres a à nouveau permis de constater que les thématiques étaient plus que jamais un gag. Benjamin s’est tiré une balle dans le pied avec le très peu fédérateur pour les votantes, « jardin d’hiver », tandis que Ramon, toujours habile, a lui décoché son dernier trait en reprenant cette tarte à la crème d’ « Imagine » et vlan quatre bleus qui n’ont pas servi à grand-chose.

Lussi aurait du mettre tout le monde d’accord avec sa fabuleuse réinterprétation de « glory box » mais André Manoukian a joué la sécurité en lui collant un rouge qui devait lui servir d’assurance vie.

Je termine, comme la production habile, en beauté avec Luce, qui m’a étonné ce matin – oui j’avais sombré dans le sommeil après mes 6 heures et des poussières de TGV dans les pattes mercredi soir – avec sa reprise de « Gigi l’amoroso » que je dédie à quelqu’un qui se reconnaîtra. Je déteste Luce, c’est physique à ce niveau, mais elle m’a impressionnée dans cette réinterprétation infiniment kitsch et très osée de la chanson de Dalida.

Par conséquent, je suis obligée de m’incliner devant le travail du jury. Cette année, il a réussi à dégoter dans trois registres différents, trois candidats qui méritent amplement d’être la Nouvelle Star, enfin deux surtout parce que j’ai à nouveau et cette fois-ci accidentellement zappé François.
François peut-il gagner face à Luce ?
Ramon jouera-t-il jusqu’au bout les trouble-fêtes ?
Lussi a-t-elle une chance de rester une semaine de plus malgré ses qualités évidentes ?
Vais-je finir par rompre tous mes serments et voter pour elle pour éviter la finale Steve / jenesaisplussonnommaisilressemblaitàGoldmanenjeune ?

J’ai presque hâte d’être à mercredi prochain pour le savoir.

Si seulement….

Si seulement le sixième prime de la Nouvelle Star avait pu se résumer à ça…

….et finalement à ça aussi, j’étais passée à côté de sa prestation hier.

Mais non…
Pour vous faire une confidence, hier je n’étais pas d’humeur à regarder le prime de « la Nouvelle Star » pour plein de raisons personnelles que je ne vais pas exposer si (sauf si vous insistez). Le visionnage de l’émission s’est donc presque apparenté à un supplice, d’autant que cette semaine chaque candidat a chanté deux chansons.

Tout a réellement mal commencé avec Lussi, qui a apparemment perdu son modjo depuis quinze jours et qui fait perdre son latin au jury, qui finit par l’accuser à défaut d’autre chose d’être trop bien…Il a fallu ensuite se fader Dave dans une version qui aurait vraiment eu sa place à la star ac’ du tube de Christophe Maé. Marco Prince a adoré, Lio, lucide, a évoqué une interprétation de supermarché. François, qui est officiellement « le nouveau challenger de Luce » pour le jury et qui ose, un critère de qualité pour l’émission, s’est attaqué à du Rihanna ce qui aurait pu être drôle, mais qui au final a été franchement moyen et qui ne méritait pas les quatre bleus et une comparaison avec Julien Doré. Ramon a ensuite tenté de rameuter les minettes votantes en se lançant dans le sirupeux « Hotel California » et a fait un bide logique auprès du jury. Je saturais déjà et là Luce s’est lancée dans une interprétation obscène des sucettes qui ne méritait pas qu’on en rajoute autant. Le jury a a-do-ré, parce que vous comprenez la petite grosse a saisi le sens de la chanson et sa prestation aurait du être censurée, à la limite, mouhahahahaha…

Là, j’aurais voulu que le prime s’arrête, aller me coucher, rêver à mon parc préféré à nouveau entrevu dans l’émission (à la limite, j’aurais préféré commenter leur visite là bas avec mes connaissances encyclopédiques dans le domaine). M6 a apparemment décidé d’aider les finances de Mickey, qui se portent mal avec la Crise.

Mais non, il a fallu bouffer une dose supplémentaire de prestations de chaque candidat.
Oups, en plus, dans mon enthousiasme à en finir, j’ai zappé le petit Benjamin, littéralement possédé dans son interprétation naze de Louise Attaque.

Lussi m’a finalement scotchée (il était temps). En français, elle approche de la fameuse grâce qui ne s’achète pas, évoquée par Marco Prince, lors de sa première prestation. Contrairement à Luce, qui a vidé de son sens « les sucettes » avec son interprétation porcine, Lussi m’a fait vivre la chanson de la Mano Negra. Elle a mis en scène ma colère et mon humeur de dogue, pour la faire exploser en un truc qui m’a touchée. J’arrête là, je suis aussi lyrique qu’André Manoukian et ça me fait peur. Lio, elle, voulait plus…
Dave a continué à creuser le sillon « easy listening » en chantant du Seal. Ce garçon aurait été parfait à la star ac’ pour un duo avec la vedette américaine décidément.
François a produit un « il faut que tu respires » absolument navrant, qui prouve que le candidat qui monte a encore du chemin à faire.
Benjamin a fait du lui-même, en ado mal dégrossi, qui a peut-être une copine (ouuuuuuuuuuuuu), il a chanté « creep » et le jury a adoré. En tout cas, à n’en pas douter, le public votant a été sensible à ce titre qui doit trop lui parler.
Ramon m’a bluffée (ce matin, hier je n’en pouvais plus) avec son interprétation de « je n’aime plus Paris », qui semble être un cri du cœur.
Enfin, je me fous de Luce, qui obtient de toute façon quatre bleus. Ma haine est physique désormais et je n’en suis pas fière.

Du côté du jury, moins de défi Libé, ou des mots clés moins apparents, et du coup il m’a été plus agréable. A l’inverse, j’ai envie de demander l’élimination de cette animatrice qui s’ennuie, interrompt le jury et n’est même pas foutue de lancer des appels aux votes dignes de ce nom.

La semaine prochaine, l’étau se resserre. Les fameux fusibles ont joué leur rôle et désormais il ne reste que des candidats intéressants. La perfection de Lussi pourrait lui jouer des tours face à des concurrents destinés à aller loin. Luce est programmée pour atteindre au moins la demi-finale, Benjamin sera finaliste, et François devient vraiment dangereux. Ramon a l’accent et la belle gueule, qui pourraient le mener loin également.