Et surtout un bon réveillon !

Pendant les fêtes, j’adore regarder l’émission qui parle le mieux, selon moi, du véritable esprit de Noël : Mon plus beau Noël sur TF1 !

A la manière des gîtes (Bienvenue chez nous) ou des mariages (Quatre mariages pour une lune de miel), des gens qui ont vraiment tout saisi à la magie de Noël s’écharpent pour savoir lequel d’entre eux organise le meilleur réveillon !

Les formidables casteurs de TF1 ont écumé la France (les forums) pour trouver les véritables fondus de Noël, ceux qu’on voit une fois par an dans les reportages sur les maisons les plus illuminées de France. Ceux qui n’en ont vraiment rien à battre du changement climatique, mais c’est leur choix et je le respecte !
Des gens qui sont capables de défendre bec et ongle le fait que sans bûche (dinde, sapin rouge et vert, père Noël, crèche…), non ce n’est pas Noël et surtout que c’est grave.

Valérie Damidot joue les arbitres et commente avec bonne humeur pour relativiser les crispations entre les candidats.

Mon approche de Noël est assez proche de celle de Scrooge. Je déteste Noël et tout ce qui s’en rapproche. Ca n’est pas venu du jour au lendemain, j’ai vécu des réveillons où on s’engueule tellement avant la bûche qu’on ne mange même pas le dessert et que la distribution des cadeaux est compromise. Au point aujourd’hui de boycotter totalement les fêtes et même les réunions de famille.

Je rêve de partager cette chouette tradition avec des innocents….

Noël chez POC !

La décoration…
On va partir du postulat qu’on parle des Noëls d’antan, parce que chez moi, il n’y a pas de décoration. La seule raison pour laquelle j’aurais aimé faire un sapin, c’est pour que mon chat le dézingue et en rire avec elle. Le souci, c’est que son esprit de contradiction est aussi fort que le mien et elle serait capable de l’ignorer totalement.

d63d9-sapin2011
Une photo d’archive de la dernière fois où j’ai dû faire un sapin…

Donc mon réveillon si je participais à cette émission serait organisé chez mes parents…
Ma mère aime les Noëls home-made et décalés. Elle choisit donc de décorer une branche de sapin, de faire un ikebana de Noël (très classe, mais pas super noëly) ou demande à mon père de construire un sapin en planches (le pire dans la liste).
Valérie valide l’ikebana, mais lève les sourcils devant la branche. Elle explique comment faire un sapin maison en planche  un peu plus élégant que celui de mon père.
Résultat, les invités sont en PLS. Ce n’est pas une décoration de Noël. Pourquoi faire ça ? Où est le père Noël ? Où est la crèche ? Qui sont ces gens ?…
Notre décoration décroche la note (méritée ?) de 1/10.

Pour la table, on glane des points. Poc Senior a du goût, de l’argenterie et des services complets. Elle peut même sortir quelques verres en cristal.
Les invités respirent à nouveau, tout s’arrange.
Elle obtient un 7/10 parce que ça manque de rouge et de vert et de Pères Noël.

Avec le menu, on explose tout, sauf que Monique est allergique aux coquilles Saint-Jacques et aurait préféré de la dinde au chapon. La bûche aux marrons faite maison fait remonter la cote de la famille après l’offense du sapin. Monique râle, elle aurait préféré chocolat. Ma mère sort une deuxième bûche, tout le monde rit.
Valérie applaudit en coulisses.
On décroche un 9/10 largement mérité.

On en arrive à la tradition de Noël : la discussion qui dérape. Alors là, c’est tout simple. On se la joue Pyramide. Il suffit de lancer un mot : Alain-Finkielkraut, féminisme, Macron, nucléaire, Quotidien, France Inter, écologie, SNCF, grève, Me too, Internet… pour que la discussion parte en vrille. Mon père sort de ses gonds, je hurle, ma mère tente de temporiser… La table est débarrassée. Il est 23h23, tout le monde va se coucher !
Les invités sont catastrophés. Ils proposent de nous interdire de fêter Noël. TF1 nous raye à jamais de ses listes. Nous obtenons la première note négative de l’histoire de l’émission.

J’aimerais vraiment que tous les faits évoqués soient fictifs. Si je vous racontais à partir de quoi un réveillon est totalement parti en vrille, vous ne me croiriez pas !