Sur la plage de Diamante K abandonnée…

…coquillages et crustacés se languissaient des tentatrices, qui n’avaient pas organisé de fête pour les hommes depuis au moins une saison. Fort heureusement pour la faune du Yucatan et pour les téléspectateurs, Virgin 17 a repris la franchise à TF1 – la chaîne aime décidément les plages puisqu’elle a également habilement récupéré « sous le soleil » – et propose une nouvelle saison inédite de « l’île de la tentation ». Comme à chaque fois, des couples d’une solidité à toute épreuve ont décidé de venir tester leur amour sur l’île de la tentation et comme toujours, il s’agit d’une erreur funeste, puisque leur relation risque fort de ne pas y survivre. Étonnant, non ?

Virgin 17 a dégoté quatre nouveaux couples d’inconscients pourtant extrêmement amoureux, mais qui ont quand même comme un doute sur leur liaison. J’ai surtout été marquée par le binôme formé par un ex tentateur, « une grosse surprise » d’après le bedonnant Laurent Fontaine qui joue désormais les Céline Géraud, devenu mannequin et une aide-soignante. La jeune femme est d’une jalousie maladive, l’aventure semble donc réellement appropriée pour elle. Mais nous avons également, le couple qui souffre d’une énorme différence d’âge entre ses deux membres, quatre ans quand même ; le type qui tient sous sa coupe sa petite amie et qui a peur qu’elle le quitte ; et les traditionnels amoureux éperdus, qui se tromperont allègrement dès le premier verre de tequila consommé.

Pour le tenter, Virgin 17 a recruté la crème des célibataires et est même allé en dehors des frontières de l’hexagone pour être sûre de faire succomber les tentatés. Du côté des garçons, les huit beaux gosses sont bodybuildés et épilés, mais à la rigueur, en dehors de leur QI, ils pourraient sembler réellement séduisants. Du côté des filles, c’est une autre histoire. Elles rivalisent littéralement de vulgarité et affichent la couleur directement. Sur Virgin 17, les stripteaseuses ne sont pas des lycéennes, pardon des étudiantes, mais assument leur véritable profession et leurs désirs de s’approprier les mâles. Les soirées organisées par les séductrices sur Diamante K vont être chaudes.

J’avoue que je sens que je vais me délecter de la rediff du vendredi soir. Je zapperai donc allègrement des couples en formation dans « l’amour est aveugle » à ceux en voie d’explosion de « l’île de la tentation ».

[Je profite de ce post pour vous rappeler qu’on live-blogue ici, mercredi soir, devant « la Nouvelle Star », ce qui rend la soirée nettement moins indigeste… Vous êtes toutes et tous les bienvenus !]

Pendant ce temps là sur Esmeralda, les tentateurs ont organisé une fête surprise pour les femmes…

A l’image de Ruquier dans son émission du samedi soir, je vais démarrer ce post en évoquant les émissions dont je ne vous parlerai pas.

Ainsi, jeudi soir, j’ai adoré le premier épisode du journal d’une call-girl au moins de me précipiter pour enregistrer la suite sur mon magnétoscope, qui, le lendemain, m’a livré une version hachée menue des deux derniers épisodes de la soirée, car M6 diffuse évidemment par paquet de trois l’excellente série anglaise. Alors voilà, mon magnétoscope, acheté avec mon premier vrai salaire en 2000, ce qui le rend irremplaçable à mes yeux, donne de sérieux signes de faiblesse au bout de dix ans de bons et loyaux services. Hier, je me disais qu’il faudrait acheter une cassette nettoyante pour donner une seconde vie aux têtes de lecture puis j’ai été obligée d’imaginer la tête du vendeur de la FNAC quand je lui demanderai ça…. Mais bon le premier épisode était excellent, drôle et cru, et je ne désespère pas de regarder la suite d’ici jeudi prochain sur M6replay.

Hier, j’aurais aimé sincèrement visionner opération Kwabunga (ou quelque chose d’approchant) avec Pascal le Grand Frère de TF1 qui emmène des jeunes difficiles en Afrique pour leur donner une seconde chance (toutoutou), malheureusement faute de magnétoscope et d’énergie – le programme prévu pour 23h15 n’avait pas démarré à 23h30 – j’ai lâché l’affaire… Je ne promets pas de tenter d’y jeter un œil via TF1replay, qui est une horreur de toute façon….

En revanche, j’ai regardé « NCIS » comme tous les vendredis désormais. La recette de M6 est simple pour cartonner et humilier TF1 : un inédit, un épisode d’une saison relativement récente (la 4 ou la 5) et puis un ultime épisode d’un moment où Kate est encore en vie (saisons 1 ou 2, si je ne me trompe pas). A l’écran, la diffusion est donc insupportable. En visionnant le deuxième épisode, on cherche en vain à raccrocher les wagons (pourquoi Gibs est-il absent ? Ahhhh oui, c’est après sa démission…) et une fois l’intrigue à peu près située dans le temps, le troisième épisode nous replonge dans la confusion. Mais là cette semaine, M6 a fait encore plus fort. La semaine dernière, Kate mourait assassinée sous la balle du vilain Ari, je m’attendais donc à découvrir l’intégration dans l’équipe de Ziva, et bien non la chaîne a balancé l’épisode qui précède avec les premières interventions d’Ari et l’agent fille du « NCIS » bien vivante qui enquête.
Ca frise le gros foutage de gueule mais de toute façon, sur M6, on s’en fiche. Une non-voyante a bien le droit de noter la décoration de table de ses hôtes dans « un dîner presque parfait »….

Je conclus avec ma madeleine d’hier soir. Virgin 17 rediffuse la saison 5 de « l’île de la tentation » et pour vous situer le problème, c’est celle qui mettait en scène le redoutable Harry (et Shanice, la tentatrice également). On se souvient surtout de lui, mais cette saison comptait également un nombre considérable de couples venus tenter l’aventure pour s’assurer de la solidité de leur histoire qui ont, garçon ou fille, fauté à la vitesse de la lumière. Hier, j’ai adoré que sur la plage d’Esmeralda les tentateurs improvisent PAR DEUX FOIS une fête pour consoler les femmes après l’épreuve du feu de camp et le départ de l’une d’entre elle.

Plus globalement, je m’interroge sur le droit à l’oubli pour les candidats de télé-réalité ou les simples témoins de reportage depuis l’avènement de la TNT. La majorité des participants de « jour après jour » ont ainsi eu le droit à un come-back sur NRJ 12 dans les thématiques les plus variées : quête de l’amour, chirurgie esthétique… Je ne suis pas sûre d’assumer de mon côté mes prises de position, d’il y a cinq ans, et je plains donc les victimes collatérales du manque de moyens des nouvelles chaînes…

Au fin fond du creux de la vague télévisuelle

Bien que je sois fan des tics de langage de la télé-réalité, je ne supporte plus les montages douteux de l’ultime « date » de « l’île de la tentation » que la voix-off martèle d’un « bidule s’approche au plus près de la tentation ». « C’est tout pour le moment ».

« Secret Story » a perdu beaucoup de son intérêt depuis que Marilyn feint de se rapprocher de John-David (par stratégie) pour rassurer Nathalie sur son hétérosexualité. Quant à Alice, elle a à peine chouiné en apprenant pourtant que Matthias l’a trouvée peu séduisante en vrai. Il faut dire qu’elle a pris dans les dents grâce à La toute puissante Voix une image la montrant en train de claironner à ses camarades qu’à n’en pas douter Isabelle était un homme. Dommage, Alice !

Dans l’épisode de « New York, police judiciaire » de lundi sur TF1, nous avons appris qu’un homme à l’apparence wasp était en fait « noir ». Difficile de garder son sérieux devant l’intrigue, quand chacun des personnages martèle à un type apparemment franchement blanc qu’il est noir. A côté de ça, l’histoire était parfaitement sinistre et la dame assassinée l’avait été à cause de la couleur masquée de son époux qui était ressortie sur leur fils. Un épisode bien glauque…

Il faudra m’expliquer la propension étrange des épisodes de la série « Miss Marple » à compter des lesbiennes. Elles sont parfois les victimes de l’assassin, comme dans cet épisode où l’amie de la détective au tricot est assassinée parce qu’elle en sait trop au désespoir de sa compagne, ou les coupables pour qui la vieille enquêtrice a toujours une indulgence troublante. J’ai même vu des femmes s’embrasser sur TMC vers 15 heures avant-hier.

Grâce à ma femme qui ne cesse de me le rappeler à chaque fois que la publicité passe à la télévision, je suis obligée aujourd’hui de vous livrer une de mes histoires secrètes. Un jour, je l’admets, j’ai appelé le fil de l’amitié d’Evelyne Leclerc. Je me suis trompée en effet d’un ou plusieurs numéros en tentant de joindre l’UGC pour connaître les horaires des séances. Je n’avais pas encore internet à l’époque.

Sinon, je suis heureuse qu’après un paquet d’épisodes où Alice et Alex semblaient ne jamais devoir être plus de cinq minutes d’affilée sur la même longueur d’ondes à Nouméa, ce qui impliquait que l’un ou l’autre quittait dans l’instant l’endroit où ils étaient ensemble avec dans un cas sur deux la personne restée sur place qui lui courait après ensuite, l’intrigue du début de saison ait enfin repris ses droits. Alice, Alex, Léo et Eva qui ne sert jamais à rien se sont à nouveau réveillés dans une forêt luxuriante inconnue vraisemblablement sur une île appartement à des Autres aborigènes qui veulent leur faire passer une épreuve initiatique incompréhensible. Pour mémoire, la saison 2 de « Foudre » avait commencé sur les chapeaux de roue dans un esprit très « Lost » (du pauvre) : une île inconnue, pas une trappe mais une tente, un type chevelu et sa famille qui sauve tout le monde (un genre de Desmond victorieux quoi…)… Mais ce bel élan avait été vite stoppé par le retour de la petite bande à la civilisation.

Sinon la femme de Fred (qui se reconnaîtra) qui ne cherche pas réellement l’amour dans le pré a râlé parce que je n’ai pas mis la photo de sa chérie en ligne, je répare cette injustice. Véronique Mounier ne fonce pas chez ma lectrice avec des caméras, cette femme n’est pas célibataire !

[Edit de 19h42] Comme personne n’a trouvé le contenu de ce post simplement « commentable », je bois des cocktails de notre composition (vodka/jus de pommes) en envoyant des supplications professionnelles et surtout j’édite ce post.
J’ai oublié de signaler que comme l’a si bien chanté Céline Dion, « on ne change pas ». Ainsi, dans « les vacances de l’amour » sur NT1, Johanna n’a toujours pas perdu son charmant accent, qui nous valait et nous vaut aujourd’hui des fous-rires devant les rediffs d' »Hélène et les garçons » sur NRJ12. Ainsi, elle s’inquiète sincèrement pour l’avenir du « grûpe » au moment où Nicolas part au service militaire ce qui est parfaitement « dégûtant« . Je suis injuste parce qu’une personne au moins a évolué dans la bande, c’est Hélène. Cricri d’amour, devenu vieux et sage, lui a signalé l’autre fois qu’il n’aurait jamais imaginé « monter dans son taxi ». J’ai passé, sans vodka-jus de pommes, 10 minutes à ricaner après cette réflexion.

Le retour de la revanche de Diamante K

Cette nouvelle édition de « l’île de la tentation » promet déjà d’atteindre des sommets.
Il faut dire que cette année pour renouveler le genre, l’émission mêle son concept habituel – pour mémoire pour les enfants du placard, des couples soudés qui vivent une romance depuis en moyenne 8 mois/ 1 an décident, avant de s’engager, de tester leur fidélité sur une plage paradisiaque où ils seront livrés en pâture pendant 12 jours mais surtout 12 nuits à une horde d’éphèbes dopés à la testostérone ou à de jeunes femmes aux mœurs très légères – avec celui de « Secret Story », les candidats nous ont déjà révélés leurs secrets, et la soirée des sosies.

Je commence par ma partie préférée de l’émission : la présentation des candidats, qui me laisse toujours perplexe. Si ces couples s’aiment si fort, pourquoi venir tester leur union sur « l’île de la tentation » ? Cette question est évidemment rhétorique. La voix off souligne exactement, chaque année, cette même contradiction mais de façon plus raffinée car elle a des lettres, elle : « n’est ce pas user d’un chemin bien sinueux pour tester la validité de son couple que de se rendre sur ‘l’île de la tentation’ ? » La réponse paraît pourtant évidente, mais chaque année de sympathiques jeunes gens envoient pourtant une carte postale à l’émission pour participer.
A chaque édition, nous retrouvons les mêmes figures imposées, dont on ne se lasse pourtant pas : nous allons nous engager mais… *rayer la mention inutile* il/elle a été infidèle, je n’ai pas confiance en lui/elle, nous habitons loin l’un de l’autre, nous avons une sacrée différence d’âge…
Des combinaisons sont évidemment possibles.

J’attaque sans ordre de préférence par Liloo et Johann – il est probable qu’il s’agisse de leurs pseudos sur msn. Alors, selon la voix off, le sous-titrage et les dires des candidats, Johann est âgé d’entre 18 et 20 ans, tandis que sa compagne a 28 ou 29 ans, mais dans tous les cas la réalité est là, évidente sous nos yeux, ces deux là ont 10 ans de différence d’âge et sortent ensemble, selon que l’on soit la préfecture de police, le couple ou la prod, depuis 1 an ou 1,5 an, ce qui ne change finalement pas grand-chose au schmilblick.
Leur problème avant « l’île de la tentation », Liloo voudrait des enfants alors que Johann en est encore un. S’il survit au jeu sans la tromper, ils en feront un sans attendre dès leur retour sur le continent.
J’allais oublier le secret que Johann partage avec Isabelle de « Secret Story », il est croque-mort !

Lindsay et Léonard ont, eux aussi, une assez grande différence d’âge. Elle a 18 ans, il en a 25 et leur relation est assez fraîche – 11 mois d’après mes souvenirs. Leur problème vraiment de taille c’est qu’au goût de Lindsay, Léonard n’est pas assez jaloux. La suite prouvera que la jeune femme a vraiment bien raison.

Je me demande ce qu’Alexandra et Manu sont venus faire dans cette galère. Ils ont probablement remplacé au pied levé Nicolas et Caroline, priés de rejoindre au dernier moment « Secret Story » avec le secret bidon de leur couple. Ces deux là ont apparemment des tempéraments volcaniques et souffrent tous les deux d’une jalousie maladive. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve qu’ils ont drôlement bien fait de venir à « l’île de la tentation », l’endroit le mieux adapté pour résoudre ce genre de problème.
Leur secret, ils sont les sosies, enfin surtout elle, du couple formé par Max et Yvonne dans « le destin de Lisa ».
Personnellement, ce sont mes favoris parce qu’ils semblent assez normaux.

Je termine par le cas qui a manqué de me faire prendre un fou rire.
Je mise beaucoup sur Martha et Thomas.
Martha a rencontré Thomas dans ses activités de chippendale(zz) depuis à chacun de ses spectacles, elle redoute qu’une pouffe dans son genre ne lui ravisse son mec. Ces deux là étaient faits pour participer à un numéro de « confessions intimes ». Ils ont été à mon avis recyclés d’ailleurs. Leur cas est déjà édifiant mais est complété par un intéressant phénomène de schizophrénie. Quand Thomas est sur scène, il se transforme en Shawn, son double maléfique, qui aime lécher les femmes et se dénuder devant elles. Martha explique donc face caméra qu’elle espère que Thomas viendra au Mexique mais que Shawn restera à la maison.
Thomas aurait pu être qualifié si elle avait été célibataire comme tentateur, corps attractif mais visage inexpressif.
[Shawn prendra très vite le pas sur Thomas et Martha sera une femme bafouée dans une ou deux émission.]

En plus, des candidats prometteurs, nous retrouvons les décors que j’affectionne particulièrement, ceux de la plage des tentateuses, la fameuse Diamante K et l’île des femmes, Esméralda. J’ai remarqué cette année que les maisons des candidats était vraiment sommaires et surtout pas construites « en dur ». Ainsi, entre deux lattes de bois mal soudées une caméra peut se glisser et filmer l’intimité des protagonistes de l’émission. J’ai également noté que les toilettes n’étaient isolées que par un rideau ce que je trouve moyen dans ces contrées assez venteuses.
Outre le nom des plages, ma passion, je suis fan des sous-titres pour les débiles profonds : en rose pour les filles et en bleu pour les garçons qui facilitent vraiment la compréhension des dialogues ambigus à voix basse.
[En fait, j’ai tout piqué à l’émission.]

Nous avons un décor de rêve, des tentateurs chauffés à blanc et des candidats déjà en proie aux doutes. L’émission peut commencer et nous attaquons sur les chapeaux de roue avec ce que je préfère, des fêtes organisées par les tentateurs et les tentateuses sur Diamante K et Esméralda. Mais cette année, exceptionnellement, ce n’est pas un gros lourdaud qui s’illustre dès le premier soir en trompant déjà sa femme à qui il vient de jurer fidélité, mais bien une jeune femme qui attire dans sa maison branlante un séduisant tentateur qu’elle ne relâchera qu’au petit matin après avoir été filmée en train de l’embrasser à pleine bouche.
A la décharge de Lindsay, William est un toulousain chaud bouillant, sosie non officiel de Daniel Meade ou de Tim de « The L Word ». De plus, vu la façon dont ils titubaient encore tous les deux au réveil, ils n’avaient pas du boire que de la grenadine ensemble. Léonard avait finalement vraiment des raisons d’être jaloux.
N’empêche que le résultat est là…

Après la parade des tentateurs et des tentateuses devant les couples défaits – un summum de classe et de bon goût -, Lindsay part avec 5 hommes, la prod cherche de belles images, en rendez-vous. Le soir venu, Céline convoque les hommes à un feu de camp extraordinaire où elle livre à ce pauvre Léonard les images de sa copine en train de déjà le tromper. Là, l’animatrice fait preuve d’un tact inouï en harcelant de questions le jeune homme humilié. Le pauvre garçon en casse un transat de désespoir et la prod appâte déjà son audience en lui promettant du sexe à gogo avec des candidats vraiment peu farouches.

« L’amour existe encore »*

*et moi je cite Céline Dion dans le texte parfois…

J’ai donc regardé le feu de joie final de « l’île de la tentation », mardi soir et il est temps que j’en parle parce que mon nouveau lectorat égaré par google cherche des informations sur « ben et fiona », « ben fiona », « fiona ben », « ben & fiona » (déclinable dans tous les sens et avec tous les liens possibles), « diamante k » où les tentateuses n’organisent plus de fêtes pour les hommes parce qu’elles sont rentrées en France pour reprendre leurs études (enfin le strip tease), « fiona et ben mariage » (ça me paraît compromis), « ben et fiona se sont remis ensemble ? » (j’ai comme un doute affreux), « fiona Geoffrey tentation », « ben et fiona dernier feu de camp », « ben & fiona »… Bizarrement, personne ne cherche d’info sur Ben et Stéphanie.
En vrai, j’ai regardé deux minutes de la confrontation entre Anthony et sa copine, le jeune homme commençait juste à énumérer ses rapprochements avec les tentateuses et j’ai donc préféré patienter avec un épisode de la saison 3 du « Docteur House ». Par chance à la fin des aventures du praticien toxicomane, Ben et Fiona (« ben fiona », « fiona ben », « ben & fiona ») se retrouvaient seulement. Fiona a attaqué très fort en signalant à son fiancé qu’il l’avait beaucoup déçue, le jeune homme pourtant remonté à bloc – il avait signalé plus tôt qu’il était prêt à l’humilier si elle ne se soumettait pas – n’a jamais repris le dessus dans la confrontation. Pourtant, il avait des arguments magnifiques et complétement imparables. « Si tu es une battante, tu me laisseras revoir Stéphanie à Marseille et avec un peu de chance ça sera quand même toi à terme la femme de ma vie ! » Mais Fiona n’est plus si cruche que ça, pardon Fiona n’est pas une battante et surtout pas la femme de la vie de Ben puisqu’elle a refusé ses conditions de rêve pour rester en couple avec lui. Elle ne pouvait tolérer après un an de relation d’être placée en concurrence avec une tentateuse que son mec connaissait depuis 15 jours seulement, ce que Ben a eu un peu de mal à concevoir apparemment. Le jeune homme n’a pas compris non plus qu’elle lui propose de tester elle aussi un homme à Marseille pour plus de précaution. Il y a vu de « la vengeance » et même peut être un peu de méchanceté.
M’enfin, Ben n’aura pas le choix. Fiona s’est révoltée et j’ai envie de penser que pour une fois, cette émission un peu écoeurante mais tellement jouissive pour le téléspectateur aura été utile à quelque chose. A la fin de l’émission, sur un écran noir, une inscription digne des téléfilms de l’après-midi de la une (« cette histoire est vraie, machin-truc purge une peine de prison depuis 19 ans pour ses crimes… ») nous a indiqué que Ben et Fiona ne s’étaient pas remis ensemble malgré l’insistance du mufle marseillais et que son histoire avec Stéphanie avait tourné court.

Je pense sinon qu’il va falloir bientôt que j’aille à l’encontre de tous mes principes sur les votes par sms surtaxés si TF1 nous implique vraiment dans le choix final de Lisa entre ses deux prétendants. Elle a embrassé hier le mignon Renaud devant tout le personnel de Kerima Moda réuni ce qui m’a valu, presque malgré moi, de pousser un petit cri de joie. David, qui vient juste de percuter qu’il aime « la mocheté » chère à Sabrina, a juré en fin d’épisode de tout faire pour ravir son nouvel amour à son rival. Il avait un air mauvais digne de son pire ennemi, le méphistophélique Richard, toujours en fuite d’ailleurs aux dernières nouvelles. Si TF1 décide donc de faire choisir le public pour Lisa entre Renaud et David, je sais déjà que les pucelles de 14 ans fans de l’infâme Tatania et de son odieux époux vont soutenir le vilain David « pars kil é tro bo » et que « Reno a cauté il crin ». Je ne peux pas laisser faire ça.
Comme dans « l’île de la tentation », l’amour véritable doit triompher. L’année prochaine, d’ailleurs, ça serait cool qu’on vote pour choisir quel couple peut ou pas repartir ensemble. Cette émission n’est vraiment pas assez interactive…

La multiplication des îles de la tentation

« L’île de la tentation » n’a pas installé ses quartiers d’été à l’île de Ré, contrairement à ce que pourraient laisser penser les épisodes de la saison 2 de « Cœur Océan ». Mattéo hésite entre la très masculine Eléonore qui partage ses penchants pour les sports de mer et la très terre à terre, Cynthia. Daphné va sans doute devoir opérer un choix stratégique entre le romantique Alexis et le cousin de Pierre, le taulard rebelle. Léna risque d’être partagée prochainement entre Sigismond qui la désire depuis un été et Sharon, sa correspondante anglaise, qui s’avère bien être un peu goudou.

A côté de ça les tourments de Ben, Anthony, Fiona et les autres sont presque fades.
Naaaaan, je déconne.
Grâce au feu de camp qui précède le grand final, Lise, la copine d’Anthony, apprend qu’elle est cocue depuis un moment. L’infidélité avouée et pardonnée n’est que la partie découverte de l’iceberg. Il y en a eu bien d’autres car le jeune homme à la mèche l’avoue à une tentateuse, il n’a jamais été réellement amoureux de sa petite amie et il n’a donc pas pu se retenir devant les multiples sollicitations lilloises. Anthony profite donc sans remord de son rendez-vous de 24 heures avec une tentateuse qui trouve peut être la tâche un peu trop facile. Son ex résiste de son côté aux assauts de Pietro, le subtil dragueur italien…
Karine apprend grâce au fameux avant-dernier feu de camp que Céline affectionne le carré avec frange comme Flavie Flament et surtout que son charmant fiancé la traite de pute devant la France entière. J’exagère, il signale juste qu’elle est « une fille facile ». Karine prend la nouvelle avec beaucoup de flegme et explique juste que son copain est un gros mufle stupide. Elle choisit son tentateur favori pour partir en rendez-vous de 24 heures et si elle n’avait pas cédé à la tentation avant, elle risque bien de s’y vautrer pour donner une leçon à l’autre abruti, ce qui donne en langage iledelatentationesque, « déçue par les propos entendus au feu de camp, Karine décide de s’approcher au plus près de la tentation avec Jamel qui la rejoint à l’abri des caméras dans son bungalow ». De son côté, notre imbécile heureux choisit pour partir en « date » ultime la plus chaude des tentateuses qui a même un 0800 69 69 69 qui lui est consacré. Il profite drôlement bien du baisodrome, pardon de la superbe hacienda louée par la production en ruminant sa colère et en aggravant encore son cas. Pour ne rien arrangé, « il s’éloigne au plus loin de la tentation » en dormant sur le canapé…
Lindsay et Johanna sont, eux, toujours aussi soporifiques. Ils optent pour des tentateurs moches et chiants qui ne risquent pas une seconde de les émoustiller. Johanna refuse que Cédric, qui ressemble au fils de John Locke de « Lost » et de Monsieur Propre, la masse, à l’exception de ses jambes par respect pour son homme. Lindsay, lui, s’ennuie ferme avec sa tentateuse. Ces deux là me permettent d’aborder un problème de fond : l’ennui profond des tentés et des tentateurs lors des rendez-vous. Ils n’ont strictement jamais rien à partager. C’est triste quand même. Bon, Ben a élevé le débat avec une discussion sur les positions sexuelles mais sinon c’est assez pauvre comme dialogues…..
Formidable transition qui me permet de terminer par mon petit chouchou, Fiona découvre justement les images de son échange avec Stéphanie, sa tentateuse favorite, sur le sexe. Elle n’est pas plus ébranlée que ça, elle a déjà vu bien pire. Ben est, lui, en revanche sonné par le dernier feu de camp ce qui gâche presque son rendez-vous ultime avec Stéphanie. Il est dégoûté que Fiona l’empêche d’être réellement heureux. Il sent bien qu’elle ne le laissera pas faire son choix tranquillement à Marseille entre la tentateuse et elle. Elle pense à quoi cette égoïste, il y a quand même un mariage à la clé, bordel… Fiona fort heureusement n’entend pas les pensées de son bourrin de petit copain et profite donc pleinement de son « date » avec le très sexy Joffrey, qui ne sait pas écrire son prénom. Ces deux là auraient bien cédé à la tentation ce qui me ferait bien plaisir car je hais Ben presque autant que Xavier de « Secret Story » et Laurent de « Kolala », pour vous dire….

Le soleil se lève sur Diamante K tandis que sur Esméralda les femmes partent (enfin) en rendez-vous

Le dernier conseil a permis à la plupart des femmes de faire le point sur leurs relations avec leurs hommes. Fiona réalise enfin que le sien est un gros porc et qu’elle ferait mieux de tourner la page ce qui donne en langage iledelatentationesque, « Fiona ouvre enfin les yeux sur l’attitude de Ben ». Carine apprend que son crétin de petit ami est toujours jalousement maladif et qu’il invoque toutes les personnes qui la déteste à la moindre incartade supposée ce qui la rend dingue et « la pousse à se rapprocher un peu plus de la tentation avec Jamel ». La copine de Lindsay est, elle, juste un peu saoulée de constater que son copain la fait passer pour une virago auprès des tentateuses et celle d’Anthony se voit conforter dans ses positions à son sujet. Le départ en rendez-vous est l’occasion de constater que les tentateurs ne possèdent pas les mêmes patronymes que le français moyen. Je connais en effet peu de Pietro et de Bagdad. D’après la voix off, Pietro est italien mais on dirait plutôt un argentin avec l’accent belge, curieux mélange qui n’est pas sans me rappeler l’horrible accent de Jesse, l’ex d’Alice, dans « Foudre ». Il mériterait un sous-titrage à la Laurent de Kolala quand il loue les qualités de l’ex copine d’Anthony. Fiona, de son côté, « oublie un peu Ben grâce à Geoffrey » qui lui fait un gringue pas possible. Au retour sur Esméralda, les Tentateurs ont organisé une fête pour les femmes qui tournent très vite à l’orgie. Les épouses outragées se muent le temps d’une soirée en viles tentateuses. Elles dansent à moitié nues sur les tables avec des chapeaux de cow-boy et allument tout ce qui bouge. La voix off nous promet donc un coup de théâtre fabuleux après la pub en nous alléchant avec des images de Lindsay qui jure de ne plus regarder sa femme dans les yeux après ce qu’elle a fait.
Au feu de camp de Céline, Olivier que je supporte de moins en moins est conforté dans ses positions extrêmes au sujet de sa femme par une interview où elle souligne qu’elle se passe très bien de lui et des images où on la voit se baigner sensuellement avec Jamel, son tentateur préféré. Anthony est un peu défait en apprenant que sa copine sait tout de ses infidélités et tente de sauver les meubles en expliquant qu’il l’a toujours respectée mais qu’il est trop faible pour résister à une belle femme câline. Plus tôt dans la journée, il avait proposé à sa favorite de devenir sa petite amie après le départ de l’île ce qui ne l’a curieusement pas emballée. Contrairement à ce que laissait penser le teasing, Lindsay est assez satisfait des images qu’il aperçoit de sa femme. Il se jette au passage des brassées de fleurs en constatant que Johanna l’admire ce qui nuit à sa confiance en elle. En revanche, si elle le trompe, il la foutra dehors. Brave gars… Je garde le meilleur pour la fin. Le fabuleux Ben qui passe ses journées à cogiter, flirtant avec la méningite, sur son choix final : Fiona ou Stéphanie ? Cet adepte de la comparaison aimerait bien « tester Stéphanie à Marseille » avant d’arrêter son choix. Mais patatra, il découvre sur le magnéto miniature que sa femme considère que son histoire avec lui est terminée. Ce mufle se demande ce qu’elle a bien pu voir. Selon lui, elle a juste pu assister à ses rapprochements un peu « chauds » avec des tentatrices, ce crétin aussi amnésique qu’Anthony oublie toutes les interviews et les confidences à ses potes où il a suggéré qu’il préférait Stéphanie, la tentateuse, à sa régulière. Bref, *accent du sud est + ton affirmé de gros porc sûr de lui* si Fiona n’est pas fière d’avoir un mec qui aime séduire dans sa vie, c’est qu’elle n’est pas à la hauteur de Ben qui désire vivre avec une femme forte qui ne chiale pas comme un veau en apprenant que son mari la trompe. Cette rupture sera donc à mettre à l’actif de cette pauvre Fiona. Amusant, elle signalait plus tôt dans l’émission que jamais son homme ne se remettait en cause.
La semaine prochaine, nous assisterons aux rendez-vous finaux et dans quinze jours probablement nous saurons qui a survécu à cette débâcle.

Heureusement, pour rétablir l’équilibre karmique, M6 a créé quelques couples. Bon, les tentés et les tentateuses n’étaient pas extrêmement désirables mais le résultat est là. Finalement, Philippe et le sosie de Danièle Evenou se sont remis ensemble. Le Sarthois risque de convoler prochainement avec sa jeune et massive copine. L’agricultrice de 14 ans va épouser son joli prétendant et ils vont pouvoir pouffer ensemble durant le reste de leur vie comme des ados boutonneux.
Bon, pour les autres, c’est un peu mort mais qu’importe le résultat est plus probant que l’an dernier déjà.

Pendant ce temps là sur l’île d’Esmeralda, les tentateurs feraient bien d’organiser une fête pour les femmes qui s’ennuient ferme…

…puisqu’elles ne partent quasiment jamais en rendez-vous

Je tiens en préambule à m’excuser platement auprès de l’Enfant du Placard, mon amie de 10 ans, que j’ai ajournée hier sur msn pour filer à toute allure regarder « l’île de la tentation ». Je sais que mes priorités sont étranges…

Je commence par mon petit préféré, Anthony le lillois. Anthony a décidemment un regard désespéramment vide sous la jolie mèche qui barre son mignon front. Pour partir en rendez-vous et quitter momentanément la plage de Diamante K pour faire le kéké sur un quad, il choisit la tentateuse à qui il adore se confier pour le plus grand malheur de celle-ci. Anthony après avoir piloté son véhicule comme un as entreprend de lui parler de toutes les tentateuses, celles avec qui il aurait pu coucher mais il n’a pas voulu parce qu’il n’est pas un garçon (si) facile (que ça), celles qu’il trouve belles et celles avec qui il aimerait bien baiser d’ici la fin de l’aventure. Il apprécie les tentateuses qui ont des beaux seins, celles qui ont des belles fesses… Bref, Anthony est un véritable esthète de l’amour et sa conversation passionne la tentateuse qui l’accompagne en rendez-vous. Elle baille ostensiblement en l’entendant énumérer la liste des filles qu’il trouve vraiment bonnes. Comme si ces révélations à sa tentateuse confidente n’avaient pas suffi, Anthony, le regard toujours aussi profondément vide, remet ça en interview et sa petite amie découvre ces fabuleuses images grâce à Céline G. lors du feu de camps Heureusement que contrairement à Fiona, sa copine de galère, elle ne se faisait aucune illusion sur la fidélité de son homme.

Quelle magnifique transition ! Ben, le copain de Fiona, « s’approche au plus près de la tentation » avec Stéphanie, sa tentateuse préférée, lors de son rendez-vous de 24 heures. Après avoir allumé en beauté la jeune femme, le gros beauf se conduit comme un mufle et lui interdit l’accès de sa chambre. Etonnant de sa part, il lui explique sur le seuil qu’il tient à respecter les limites qu’ils se sont fixés avec sa copine. Quel brave type finalement… (mouhahahahaha) Stéphanie est dégoûtée et pour bien mettre la pression à son gros bœuf de prétendant, elle feint à son retour sur la plage de Diamante K, où les tentateuses n’ont pas encore organisé de fête parce que c’est encore le matin et qu’elles cuvent de la soirée de la veille, de vouloir quitter l’aventure. Ben sent que la situation lui échappe et promet précipitamment plein de choses à la jeune femme. En effet, il ne veut « pas lui fermer la porte ». Il n’a pas encore fini totalement de comparer ses qualités avec celles de sa copine. Si elle est mieux, il choisira évidemment la tentateuse malgré les changements que ça impliquera dans sa vie car Ben a pris une décision, cette année il se marie, même si son cœur balance encore entre Stéphanie et Fiona, sa légitime. Contrairement à Anthony qui veut baiser toutes les tentateuses, son choix est limité. La question du jour demeure : Ben a-t-il joué à « Destin » sur l’île de Diamante K et cru qu’il était vraiment obligé de se marier ? Je ne sais pas, je me demande…

Carine et Olivier se portent bien également. Le sosie cheap du chanteur de IAM ne se remet pas d’avoir vu sa copine tenir la main d’un tentateur et la traite de tous les noms. De toute façon, son ex et ses parents l’avaient mis en garde contre cette garce à la réputation exécrable, capable donc, je vous le rappelle, de tenir la main d’un garçon sur une vidéo à tellement gros grains qu’elle aurait aussi bien pu avoir passé sa main à ce moment là devant la sienne. Bref… La pauvre fille découvre ces images au feu de camp de Céline. Par malchance, elle venait de confier à un tentateur qu’elle en avait marre que son mec soit jaloux pour un rien et lui fasse des crises d’enfer pour des nèfles. Apparemment, le jeune homme n’est pas exactement sur la bonne voie pour repartir avec sa femme.

Quant au seul couple qui se porte encore bien, Lindsay se plaint auprès d’une tentateuse que sa copine le materne trop et lui demande régulièrement de « mettre des chaussettes » ou de « se laver les mains ». Apparemment, le visionnage de ces images va faire péter les plombs à sa copine et mettre son couple en danger.

Comme j’ai hâte déjà d’être à la semaine prochaine pour découvrir un nouvel épisode de « l’île de la tentation »….

Pendant ce temps là sur l’île de Diamante K, les tentateuses organisent une fête pour les hommes…encore un résumé de « l’île de la tentation »

Je disais dans mon premier post que c’était toujours la même chose et en même temps toujours différent, bref je ne me lasse pas de « l’île de la tentation » comme le prouve ce résumé…

Tandis qu’un grand et beau noir essaie d’ouvrir les yeux à la jolie brune sur la fidélité de son homme et que celle-ci s’entête à y croire encore, telle Lara Fabian dans ses meilleurs jours, son copain explique avec un accent du Sud Est à couper au couteau que la tentateuse qu’il a emmenée en rendez-vous est « belleuh », le ton qu’il a employé conviendrait mieux au mot « bonneuh » je vous l’accorde, et « charmanteuh ». Attention, sa copine aussi est « charmanteuh » mais pas aussi « belleuh » que la tentateuse qu’il s’apprête à mettre dans son lit. Quand on pense qu’il a failli épouser l’autre en oubliant qu’il y avait plein de poissons dans l’océan et surtout dans les eaux territoriales de « l’île de la tentation », on se dit que ce brave type a failli commettre une sacrée « rookie mistake » et que sa copine ferait bien d’écouter le joli garçon pas con et poète qui s’emploie à la mettre en garde contre son gros bœuf de futur (ex) fiancé. Je vous épargne la grande conversation à caractère ouvertement sexuel entre le tentaté et la tentatrice. Le gars qui est drôlement subtil glisse à son interlocutrice un « je me demande si on s’entendrait bien sexuellement » auquel pas farouche elle répond en évoquant toutes les positions qu’elle aime, elle est très souple et très maniable, mais attention sur le dos, ce n’est pas la peine, elle ne sent rien même pas avec « une grôsseuh » pour répondre à la question du bourrin surexcité en face qui devait être comme Greg « dur de partout » à ce moment là.

Anthony a encore omis de son côté de manger du phosphore et a oublié à nouveau qu’il avait une copine. Il faut dire que le paysage de rêve et toutes ces filles lui tournent la tête. Ce n’est limite pas sa faute à lui… Anthony ne comprend pas du coup pourquoi sa fiancée considère désormais qu’elle est célibataire. Elle devrait se souvenir, elle, qu’il est régulièrement amnésique ce gentil garçon à l’air pas bien éveillé. D’ailleurs dès la semaine dernière, il va oublier à nouveau qu’il a une copine et mettre sa langue dans la bouche d’une tentateuse, enfin si ce n’était que la langue et que la bouche… Bref…

De son côté, le sosie d’Akhenaton, un peu amoureux concon, refuse que sa tentateuse à lui le masse par respect pour sa copine. Sa fiancée, légèrement moins respectueuse, flirte ouvertement avec son tentateur qui se verrait bien repartir chez lui avec la jolie blonde soufflée au mec à la tête rasée. Le pauvre gars est outré et sort tout un tas d’horreurs à base de « bip-ute » pour le prouver ce qui n’arrangera certainement pas son cas au prochain feu de camp.

Seul le mannequin maqué à la jolie fille mince s’en tire bien. Il ne dit rien en la voyant bouger son corps de façon expressive lors d’une fête organisée par les tentateurs sur l’île d’Esmeralda…

Quant à Secret Story, j’avais les bons éliminés et la bonne raison pour ce départ prématuré mais je ne me vante pas car je ne dois pas être la seule dans ce cas. Quel dommage pourtant que ça ne soit pas définitif pour Xavier… Si Maxime en profite pour tenter de se rapprocher de Tatiana, ça sera complétement jouissif !

Un petit point sur « Secret Story » et le grand retour de « l’île de la tentation »

Dans la quotidienne de « Secret Story » aujourd’hui nous avons pu constater que les filles sont de telles quiches qu’il a fallu faire apprendre les réponses au test de culture générale par cœur à Ophélie pour qu’elles marquent quelques points. Bon, malgré tout, le cerveau tout récent de la bande a un peu dérapé en ne sachant pas prononcer le nom de Tchaïkovski et en évoquant la constellation du « petit ourson » au lieu de la « petite ourse » et les filles ont réussi à perdre. Julien sidéré a tenu à signaler dans le confessionnal que la taille du cerveau n’était pas inversement proportionnelle à celle des seins ce qui m’a mise évidemment dans une colère noire à cause de mon énorme poitrine qui ne compresse pas ma culture générale même si j’ai mal orthographié le nom du héros du « rouge et du noir » dans un précédent post.
J’avoue que l’émission continue à beaucoup m’amuser notamment grâce aux missions secrètes et aux ordres de la Voix. J’ai trouvé très drôle de voir Laly se faire pomper sa cagnotte méthodiquement parce qu’elle ne se rend pas compte qu’elle jure à longueur de temps et qu’elle émet des « putains » et des « merdes » à tout va. C’est artistique, elle se cogne dans un meuble et s’exclame « putain » / – 100 euros. Elle discute avec ses camarades « putain j’ai dormi comme une merde » / – 200 euros. Elle regarde le ciel « putain il fait un temps de merde » / 200 euros et ainsi de suite…
A côté de ça, la super flic peut être perspicace puisqu’elle a percé à jour le secret de Tatiana et de Xavier. J’espère que l’animatrice de la maison des secrets va rester dans le jeu longtemps.

Hier, ma femme, magnanime, m’a laissée regarder 90% du nouvel opus de « l’île de la tentation ». Dès la présentation des candidats, le jeu consiste à trouver quel couple volera en éclats au bout d’une journée et qui sera le suivant sur la liste.

Anthony, 28 ans, est maqué depuis un an avec une petite nana de 10 ans sa cadette. Il a déjà réussi à la tromper une fois ou deux en seulement 12 mois. Le jeune couple va donc sur « l’île de la tentation » pour tester la force de son amour ou pour trouver de nouvelles proies au jeune homme qui s’est déjà fait tout le milieu de la nuit lillois. Le garçon annonce vite la couleur lors des premières confessions face caméra. Au milieu de belles filles dans un décor de rêve, il peut lui arriver malencontreusement d’oublier qu’il est déjà maqué. S’il n’a pas de mémoire à plus de 2 minutes comme un poisson rouge, on ne peut pas le blâmer de céder à la tentation sur l’île dévolue à ça non plus… Si ?

Une blonde que j’ai trouvé limite pas mal sort dans une région montagneuse avec un type à la tête rasée qui ressemble vaguement au leader de « IAM » en un peu mieux. Ce garçon souffre du syndrome Zidane et sera complétement chauve d’ici 10 ans, sa moitié vient donc sur « l’île de la tentation » pour se trouver un nouveau petit ami plus chevelu, enfin mesurer la résistance de sa liaison dans un univers propice.

Une jeune femme rousse sort avec Lindsay, un mannequin qui a beaucoup de succès auprès des dames. Comme elle n’a aucune confiance en elle, elle pense que le climat de « l’île de la tentation » lui permettra de mesurer l’attractivité de son homme et sa capacité à résister aux sollicitations.

Enfin, mon préféré de tous, Ben, un gros quéqué du Sud Est, sort avec une brune encore bien plus jeune que lui à la personnalité faramineuse de bulot. Ben est animateur dans un centre de vacances et passe ses loisirs à sculpter son corps. Il aime également plaire parce qu’il sait bien qu’il est beau et fondamentalement irrésistible. Le couple vient sur « l’île de la tentation » pour s’assurer que Ben ne résistera pas une journée aux tentatrices gonflés au silicone. Personnellement, je rêve d’assommer Ben à coups de pelle.

Comme chaque années les filles et les garçons sensibles, donc pas Ben, ni Anthony, sont horriblement affectés par la séparation. Pendant ce temps là, à Diamante K, lors de la fête organisée par les tentatrices, Ben chauffe une tentatrice en lui signalant qu’il a déjà envie de garder le contact et de devenir son meilleur ami. Anthony, lui, ne perd pas une seconde et attire deux tentatrices dans sa case alors qu’il est déjà en slibard. Il tripote les seins de l’un d’elle pour des raisons purement scientifiques – s’assurer qu’ils sont vrais alors qu’ils ont trop l’air de faux. Les deux garçons sensibles sont scandalisés par son comportement et signalent à haute voix que « Ben et Anthony sont déjà ‘dead’ ». Leurs compagnes apprécieront…

Vient ensuite la très classe cérémonie des tentateurs et trices et les premiers rendez-vous. Nous avons appris à cette occasion que si les tentatrices sont toutes strip-teaseuses, les mecs ont de vraie profession à la ville : ingénieur en physique nucléaire, étudiant en kurde…Ma femme a crié grâce avant la fin mais je sais déjà grâce à la très longue bande-annonce que les copines de Ben et Anthony vont pouvoir dès le deuxième jour faire leur marché parmi les tentateurs puisque leurs hommes sont bien occupés ailleurs. Les mâles seront évidemment scandalisés lors de leur feu de camp à eux de constater que leurs femmes sont d’infâmes traînées et ils les tromperont encore plus allégrement et encore moins discrètement en les traitant occasionnellement de salopes.
Ce qui est bien avec « l’île de la tentation » c’est que c’est toujours la même chose sans être toujours complétement la même chose.