Comment s’occuper pendant le confinement avec sa télé ? (Episode 1)

Comme on va être nombreux à rester enfermés pendant un moment et que la plupart des gens normaux ignorent ce qu’il y a de bien à la télé en journée, je vais partager mes tuyaux. Vous appelez ça le confinement, moi c’est ma vie quotidienne !

(Je grossis le trait, mais il faut bien conserver le moral, ce qui n’est pas forcément évident pour une hypocondriaque.)

Je vais commencer par un article sur les programmes de la journée, après je donnerai des conseils séries et/ou replay.

Welcome
Je pense que c’est de circonstance. (Crédit : NBC)

Vous allez rire, ou plutôt pas, mais les dates de ce confinement tombent mal. La meilleure télé-réalité du moment diffusée sur TFX (NT1 / la 11) vient de se terminer. Vous n’aurez donc pas le bonheur de découvrir Lucie, la meilleure love-coach de la télévision française (vous pourriez profiter du confinement pour envisager un virage à 180° dans votre vie professionnelle et devenir love-coach d’ailleurs ou match maker), donner des conseils amoureux à d’anciens candidats de télé-réalité qui cherchent l’amour.

Heureusement pour vous, NRJ12 (oui, c’est une vraie chaîne) a décidé de faire un magnifique cadeau à ses fans en rediffusant la cinquième saison des Anges, celle qui a consacré Nabilla !

Mais bon, je me disperse, commençons par le matin !

9 heures / 13 heures
C’est, ça a été et ça sera toujours un désert télévisuel. La période actuelle n’a pas arrangé la situation. Du coup, vous pouvez zapper et vous fixer sur un truc qui vous intéresse sur Arte (7), sur une scripted reality (20 / 22) ou sur un reportage sur les flics / la légion (23 /24).

De mon côté, sur TMC, je vous recommande Drop Dead Diva. L’histoire d’un mannequin qui meurt dans un accident de voiture et se retrouve dans la peau d’une avocate en surpoids extrêmement intelligente. Bon là, c’est un peu bête, parce que vous allez prendre l’histoire en cours de route à la quatrième saison, mais vous devriez raccrocher les wagons assez vite. En espérant que cette fois TMC aille au bout de la diffusion de la série !
Pourquoi c’est bien ?
Je vais être honnête, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Mais c’est une série à tribunaux et les Américains font ça plutôt bien.

Le midi, on se tape le 13 heures pour prendre sa dose d’angoisse de la journée.

14 heures / 19h30
Dès 14 heures, on se fixe pour une bonne partie de l’après-midi sur France 2.

On prend le café devant Ca commence aujourd’hui. Vous vous étiez arrêté à Ca se discute ou C’est mon choix, la recette n’a pas pris une ride. Désormais, c’est Faustine Bollaert qui confesse ses invités sur leurs grands malheurs, leurs petits bonheurs ou leurs immenses joies. Elle fait ça très bien. Préparez un paquet de kleenex au cas où ! Je plaisante, mais elle aborde avec délicatesse des sujets pas forcément évidents.
Pourquoi c’est bien ?
L’émission est souvent extrêmement feel-good avec beaucoup de sujets sur l’amour (l’amour, l’amour). Faustine Bollaert est parfaite dans son rôle.

En alternative, il y a des rediffs sur la TNT : Gossip Girl (TFX), Columbo (TMC), voire pour les plus masos de NCIS (W9).
Il y a aussi les toujours formidables feuilletons de l’après-midi sur M6 et TF1. Moi, j’ai décroché ! Attention, c’est une drogue dure.

A 15 heures, vous pouvez tenter Love, etc. sur France 2. La qualité de l’émission fluctue selon les invités et mon humeur. Je ne vous la conseille pas énormément.

15h40, on zappe sur M6 pour regarder Incroyables transformations sur M6 avec le fabuleux Nicolas Waldorf, qui a fait de Vous avez un colis, une émission originale.

A 16 heures, on arrête tout et on se branche sur France 2 pour deux formidables épisodes d’Affaire conclue.
Vous serez sceptiques au départ puis vous allez adorer. Je ne vais pas me répéter, j’ai déjà tout ici et . On a bien besoin des câlinous de Caroline Margeridon en ce moment.

Oula déjà 17h50, avec mon programme vous n’avez pas vu la journée passer. Vos yeux saignent car vous manquez d’entraînement, mais vous ne vous êtes pas ennuyés une seconde.

Il est temps de migrer vers Un dîner presque parfait, un grand classique, sur W9. Vous avez l’énorme avantage de ne pas avoir vu l’émission depuis qu’elle a quitté M6.
Le principe n’a pas changé cinq personnes de mauvais foi, persuadées d’être des cordons bleus, s’invitent à tour de rôle et disent le plus grand mal du repas de leur hôte depuis sa salle de bain. La blanquette était trop salée, je ne ne mange pas les bébés animaux, le dessert était trop sucré, la déco trop / pas assez chargée, la neige trop molle…

Vous pouvez aussi opter pour le très surprenant Mamans et célèbres sur TFX (bouton 11 de la télécommande). Le pitch est dans le titre de l’émission. Pour vous, ça sera surtout Mamans parce qu’il est assez improbable que vous connaissiez les participantes de l’émission, toutes issues de différentes télé-réalités. Comme Affaire conclue, vous aurez du mal au départ avec le concept – suivre la vie de dames qui ont des enfants dans leur quotidien – puis vous deviendrez accro.
Pour vous donner une idée du contenu, après avoir fait les valises de son fils pour partir à la neige, hier Julie a fait un Puissance 4 avec son compagnon. C’était le moment le plus intéressant de l’épisode !

Vers 19h30, regardez Quotidien, tant que TMC maintient le direct !

Et vous voilà, à 22h15 pour regarder le… prime !

Ouhou POC regarde la télé (sur l’air des Chtis quelque part dans le monde)

Je n’aurai pas été très loquace sur mon blog cette année, ce qui ne signifie pas forcément qu’il est arrêté.

L’année télé se termine, ce qui signifie, youhou, le retour dès demain de « Fort Boyard », sans la Boule malheureusement, celui dans une vingtaine de jours de « Secret Story » (et non je ne me lasse pas),  et le come-back inattendu à l’écran très prochainement, de, en deux briques, Néfertiti (Cléopâtre) – PépitaPyramide ( !!!!!) évidemment. Pour fêter ça, j’ai presque envie de m’inscrire dans un club avec des amis de mon âge.

En attendant, (je travaille) et je m’abêtis devant « Les Anges de la télé-réalité » et un peu aussi avec (ouhouhou) « Les Chtis et les Marseillais ».

Je suis avec passion le dossier Shana et Thibault, et l’histoire entre Julien brun (pour le différencier de Julien blond, le petit plaisantin) et Vanessa aux lèvres pulpeuses (son épithète homérique).
Il semblerait que Thibault ait dragué Vanessa avant son arrivé à la villa des Anges alors même qu’il avait remis le couvert avec Shana, ce qui fait bien plaisir à Julien (brun) qui est ravi de sortir avec une fort belle femme. C’est vrai que Julien (brun) parle un peu comme un gendarme du sud-est.
Quant à Julien (blond), la frustration sexuelle certainement, l’oblige systématiquement à retourner la chambre de cette pauvre Frédérique, un transfuge âgé et un rien excessif de « Koh Lanta », qui du coup pique des crises d’hystérie terribles.

Chez les Chtis, Adixia (d’où vient ce prénom ?) a trahi sa « famille » en flirtant avec Paga (d’où vient ce prénom ?), qui est un Marseillais. La chef de file du mouvement des Chtis, et son fiancé Jordan, lui en tient absolument rigueur.

Je suis vraiment fascinée par ces programmes où des gens s’énervent très fort et très vite en un quart de seconde pour une vaisselle pas faite.

Pendant ce temps-là, sur M6, ça ronronne dans le pré, avec des épisodes qui durent 2h30. Deux heures trente pour décider ce qu’on va acheter au supermarché….

Voilà pour aujourd’hui…

"Les cheveux courts, ça casse tout le glamour" (Marie dans les anges de la télé-réalité 4)

En créant « les anges de la télé-réalité » mais surtout en reconduisant l’émission de saison en saison (de vraies saisons pour une fois, car il y a des anges en automne, en hiver, au printemps et en été, puis rebelote), NRJ12 a créé une nouvelle profession : télé-réaliteur. Avant, les gens participaient à un télé-crochet ou à n’importe quelle formidable aventure humaine incluant de la survie ou de l’enfermement, et ils retournaient un jour à leur vraie vie, après avoir été désillusionnés à mort quand les gens les avaient fatalement oubliés. Désormais, ils peuvent exister pour l’éternité, ce qui équivaut à plus d’une année pour un candidat de télé-réalité lambda, grâce aux « anges ».
Ainsi, après avoir démarré avec des anges « parrains », Loana ou Steevy, l’émission compte désormais des anges « référents », Amélie de « Secret Story  3», Myriam Abel gagnante de « la Nouvelle Star » troisième édition, qui mérite toujours bien mieux que ça, et Sofiane de « la star ac’ » 4. Les deux chanteurs cherchent apparemment toujours à se faire produire un album, une chanson voire un jingle. Quant à Amélie, elle continue ainsi d’exister, j’imagine.
A me relire, je me demande comment Amélie peut être une référence en quoi que ce soit…
Outre ces anges, qui ne cessent de revenir, l’émission compte des petits nouveaux, et quoi de mieux que piocher dans le vivier violent et déjà riche en tensions de « Secret Story ». TF1 a fait le boulot, NRJ n’a plus qu’à recycler les intrigues de l’été dernier.
Sincèrement, je pensais que Marie et Geoffrey avaient rompu et qu’Aurélie ne voulait plus revoir la blonde. Mais la Barbie écervelée n’a apparemment pas été assez humiliée dans « Secret Story ». Elle revient donc sur NRJ12 pour s’en reprendre à nouveau plein la gueule et à un moment on se demande si elle n’est pas un peu masochiste. La soif de notoriété facile ne peut pas tout faire. Si ?
Dans l’épisode que j’ai aperçu en rediffusion ce week-end, elle venait de passer un casting, au terme duquel la responsable de l’agence de mannequins lui indiquait qu’il fallait entièrement la relooker. Mais voilà Marie a les cheveux blonds, et Marie est blonde, ce qui complique la tâche de son coiffeur, surtout quand elle pète les plombs parce qu’on vient de lui couper dix centimètres de cheveux gâchant ainsi à jamais toute sa féminité. Marie est un peu le Samson de la télé-réalité.
J’ai loupé l’épisode du jour dans lequel Geoffrey était appelé à juger la nouvelle apparence de la jeune femme, qui craignait tant de décevoir ses amis en ne se ressemblant plus.
Parmi les autres anges, on compte deux ex de « Koh Lanta », une première : Anthony, le costaud de Raja Ampat qui n’avait jamais réussi à démontrer ses qualités physiques et surtout Catherine, qui est l’ange «senior » de la saison.
En outre, Bruno de la « Nouvelle Star », à qui NRJ12 a déjà donné « encore une chance », en saisit une troisième, après « la nouvelle star » et ce premier come-back perdant, pour percer dans la musique. Quant aux deux autres filles issues de « l’amour est aveugle » ou d’une télé-réalité mineure de la TNT, je ne vois pas bien l’intérêt de leur présence, quand des lofteurs ou des secréteurs doivent encore être en mal de notoriété.
En attendant « Secret Story 5 », qui commence de toute façon très bientôt, vous pouvez toujours essayer «les anges de la télé-réalité 4 » (ou pas).

Un ange (tré)passe*

Je n’ai pas trop le temps de regarder la télévision en ce moment, à l’exception de « Koh Lanta » évidemment, alors je compense en visionnant des séries. Mais bon parfois je suis rattrapée par ma conscience téléphage, qui m’a ainsi obligée à regarder le premier épisode des « anges de la télé-ralité 3 » en replay sur W9 – je ne comprenais d’ailleurs par pourquoi W9replay avait les « chtis à Ibiza » mais les « anges » – NRJ12.

Pour cette troisième édition, la production en est un peu réduite à faire les poubelles des télé-réalité. Je sens que je vais encore être taxée de monstruosité si j’écris ça mais qu’importe parce que j’ai plutôt raison. Pour quelques vedettes du genre très bien identifiées par Emilie la grande gagnante de « Secret Story 3 » (qui ne connait ni Myriam Abel, ni Karine de la star ac’, ni personne en fait…), il y a beaucoup de déchet et pas vraiment de super parrain, comme Steevy et Loana, présents dans les deux premières saisons (enfin là on parle vraiment de saisons puisque nous avons les anges en hiver, au printemps et désormais à l’automne).

Pour l’automne, « les anges » a donc réuni la bagatelle de trois chanteurs : Myriam Abel de « la Nouvelle Star », qui en est réduit à ça, ce qui m’attriste sincèrement pour elle, Karine de la star ac’ 1, qui souffre d’une paralysie faciale ou qui a déjà eu trop recours à la chirurgie, mais bon comme pour Myriam, je me demande bien ce qu’elle vient faire là, d’autant que le troisième larron est Matthieu Edwards de la star ac’ 7, celui qui a été battu par Quentin Mosimann. La programmation musicale est à la rigueur relativement qualitative si on aime les chanteuses à voix blondes ou Matthieu Edward.

[Myriam Abel, c’est quand même cette prestation à la Nouvelle Star…et moi x années après, même si je l’ai beaucoup visionnée, elle me colle toujours un frisson pas possible.]

Dans le registre « on se demande bien ce qu’ils sont venus faire là », « les anges 3 » a invité l’ignoble Benjamin Khalifa de « Top chef », qui veut devenir cuisinier dans un grand restaurant à New York, Emilie, donc, la vedette du programme, qui entend faire coiffeuse aux Etats-Unis, si possible pour les stars, et Stéphanie de « secret story 4 », qui redoutait certainement de croiser encore Amélie ou Senna, qui souhaite faire carrière comme mannequin dans la grosse pomme.

Dans la catégorie « qui est-ce ? », nous avons Kamel « le thyme » du « loft 2 », qui, je le croyais du moins, était redevenu chauffeur de car dans l’Ouest, et bien non maintenant il veut faire acteur en Amérique sans parler l’anglais. Il est accompagné par une inconnue d’une télé-réalité maison, qui a l’avantage d’être jolie, et d’un ex de « Dilemmes », dont je n’ai pas compris le projet professionnel.
Mickaël Vendetta est là, lui, pour informer les Etats-Unis qu’il existe.

Un vrai inconnu fait également parti de l’aventure façon « Carré Viiip ».

A défaut de grandes réussites professionnelles pour les candidats, on nous promet déjà plein de conflits grâce à l’horripilante personnalité de Vendetta, et des flirts entre Stéphanie et Kevin de « Dilemmes ».

Voilà, voilà…
 
[*Cet excellent titre m’a été inspiré par les audiences plus que poussives de cette troisième saison.]

Le martyre de Sœur Marguerite

Parfois, on ne sait pas réellement s’il faut rire ou pleurer. De courageux anciens de la télé-réalité ont décidé d’œuvrer récemment pour une bonne cause : leur notoriété le combat contre l’illettrisme, ce qui n’est même pas une plaisanterie. J’ignore si ces candidats ont un sens du second degré tellement prononcé qu’ils l’ont fait en connaissance de cause ou si quelqu’un a tenté ainsi de leur faire une blague de mauvais goût. Enfin qu’importe le résultat est là.

Pour aider les illettrés, ils ont décidé de se la jouer lofteurs up and down et de chanter tous ensemble un texte à message (on s’accroche) « que tu sois d’une autre couleur, un manant ou un roi,….parce qu’on ne choisit pas sa chance, on ne choisit pas sa différence, love is love, woooooooo, love is love, wooooooooo, non on ne choisit pas sa chance, on choisit pas sa différence… » au profit de la fondation de Sœur Marguerite, qui est la seule personne que vous ne devriez pas identifier dans le clip comme une ex candidate de télé-réalité (la dame aux ballons). 

Alors justement jouons ensemble sans tricher si possible, saurez-vous reconnaître les huit héros de la télé-réalité qui se cachent dans ce clip. Je vous mets à l’aise, je me suis lourdement trompée sur l’identité d’un garçon et j’ai mis beaucoup de temps à identifier celui au chapeau, comme quoi loin des écrans, loin du cœur…

Quelques indices chez vous :
Loft 1
Mentaliste
Josiane
….et pour le reste, débrouillez-vous !

Rien à gagner, sinon le plaisir d’entendre une belle chanson.
Je plaisante évidemment.

Loana à Miami

En ce moment, le Dieu télévision me met à l’épreuve. Alors que je dédie le temps durant lequel je ne travaille pas à Roland Garros, car vous connaissez ma philosophie désormais, ça n’a lieu qu’une fois par an et je ne peux pas louper cet événement, NRJ12 propose la saison 2 des « anges de la télé-réalité ». Je ne suis qu’une téléphage et je ne peux évidemment pas résister à la tentation. Fort heureusement pour moi, cette télé-réalité est si creuse que les quotidiennes durent 25 minutes.

Hier, j’ai donc assisté à la première, qui m’a permis de découvrir une partie des vedettes recrutées pour l’occasion.

Dans l’ordre chronologique, Julie de « Secret Story 4 » arrive à l’aéroport en survêtement, ne sachant pas qui seront les autres participants de cette deuxième saison des « anges ». Elle est vite rejointe par Sofiane, également en survêt qui revient du Maroc, et qui est donc tout bronzé. Puis viennent Daniela, Monia privée de sa dent de substitution, un illustre inconnu qui a participé à « générations mannequin », la télé-réalité maison et Brandon de « l’île de la tentation », très légèrement à l’ouest. Tout ce petit monde fait mine de ne pas se reconnaître, comme si la starlette 2009 de « Secret Story » n’avait pas scruté son petit écran pour voir qui allait lui damer le pion dans la presse à scandale. Seule Monia est ravie de retrouver Sofiane, « un autre chanteur » et non pas « un people de télé-réalité ».
Après huit heures d’avion, tout ce petit monde débarque à Miami où il fait chaud. Julie regrette d’avoir mis un survêtement et des baskets, et là Loana arrive. Comment dire… C’est tellement triste qu’on a presque pas envie de se moquer car la gagnante du Loft est devenue pachydermique. Elle revendique 20 petits kilos en trop qu’elle entend, et c’est son objectif, perdre grâce à NRJ12 pour redevenir celle qu’elle a été.
Les autres candidats sont partagés entre respect, sincère a priori, surprise, et stupéfaction devant la ligne de leur ancêtre. Les starlettes aux seins gonflés commencent à flipper en se disant que d’ici sept ans, elles seront comme ça. Sofiane, qui connaît Loana en vrai, est de loin le plus touchant avec elle.
Bref une fois la stupeur passée tout le monde s’entasse dans la limo direction la villa avec jacuzzi qui a appartenu à Nicoletta Jacky Chan. Brandon, qui a vraiment du faire beaucoup d’excès depuis 2001, constate que les lits sont faits de bois. La répartition des chambres est problématique comme toujours et hop l’épisode est déjà terminé.

Dans le prochain épisode, Daniela reverra son amour de jeunesse Jonathan du même « Secret Story » qu’elle, qu’elle n’a jamais oublié et ils se déchireront, tandis que Monia et Sofia, placés en concurrence tenteront déjà de séduire un producteur. Loana attaquera le sport et sera privée de donuts.

Un ange (re)passe

En ce week-end de Pâques où les lecteurs se précipitent comme de bien entendu sur mon blog, j’ai décidé de partager une information très intéressante : le prochain casting affolant des « anges de la télé-réalité 2 ». Si TF1 s’est avérée incapable de faire de l’audience en mettant en scène des has/never-been, selon si vous vous rangez ou pas du point de vue d’Afida Turner, NRJ12 de son côté bat le fer tant qu’il est chaud et surfe sur l’immense (???) succès de la première saison de ses « anges » pour proposer déjà la deuxième de son programme presque culte.
Vous vous rappelez du principe, nous les avons adorés dans leurs télé-réalités respectives, mais le public, ce chien galeux, les a très légèrement oubliés, alors ils reviennent pour une « seconde chance » mais cette fois-ci aux Etats-Unis où ils sont quasiment vierges de toutes casseroles. 

La première saison avait permis à….de renouer avec la gloire… nous avait offert de fort belles images de Diana dans une piscine en string ou de Marlène chantant à 19h30 un mardi dans la plus GRANDE boîte gay de L.A.. Cette fois-ci, les célébrités seront parquées à Miami, sans Steevy, mais avec Loana, qui doit en profiter pour se remettre en forme – je l’ai lu dans une interview de la gagnante du « Loft 1 » et si je consacre un post à cette émission, c’est parque le casting fait rêver (toutes proportions gardées).

[Loana du temps de sa splendeur…]
Du plus célèbre au moins remarquable, nous aurons…

Loana, donc, la grande gagnante du « Loft 1 » qui devrait remonter la pente grâce à l’émission et renouer avec quelques « miettes » de notoriété à cette occasion. Sincèrement, je lui souhaite.

Monia de « popstars 2 », l’une des membres éminentes des what for, séparé depuis un moment mais dont personne n’a oublié le tube…(remplissez les points de suspension).

Julie de « Secret Story 4 », qui en est déjà à sa troisième télé-réalité après le truc des mannequins de la six et donc « Secret Story 4 », dont elle avait été étrangement virée un soir de prime l’air de rien. Julie est belle…

Caroline de « Secret Story 2 » qui était passée sur le plateau des « anges de la télé-réalité 1 » pour dire qu’elle serait bien de la prochaine saison et c’est chose faite. Caroline est partie très vite de la maison des secréteurs à cause de son hideux petit ami mais était belle, elle aussi.

Jonathan et Daniela de « Secret Story 3 », sans point Oops récent, j’ignore où en sont ces deux là. Dans la maison des secrets, ils avaient été le premier couple à se forme avant que Daniela sorte du jeu et que Jonathan sorte (et épouse ?) Sabrina, qui était vierge jusque là. Le secret de Jonathan était d’avoir le QI d’Einstein et celui de Daniela de s’être tapée un ballon d’or (le footballeur, pas l’objet).

Après Diana, Brandon, son ex, fait son apparition dans l’émission. Il est un ex de candidat de « l’île de la tentation ».

Sofiane a, lui, participé à la star ac’ 4, durant la même promotion que Grégory Lemarchal, dont il était un peu le grand frère à l’époque et doit finir par être passablement vieux.

Je conclus avec l’inconnu de la bande, et pour cause sa télé-réalité n’a pas encore été diffusée, Marvin de « Génération mannequin 4 » de NRJ12, qui doit avoir la lourde tâche de boucher un trou laissé vacant par une vraie célébrité (Afida ?).

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai hâte de visionner la vacuité de leur existence à Miami, d’opportunités ratées en ennui total.

Mon sacerdoce !

En deux vidéos ce qu’il faut retenir de (pire de) cette semaine de télévision…

[Je suis désormais persuadée à 99% qu’il s’agit d’une plaisanterie, enfin je leur souhaite…]

[Mon calvaire de ce soir…]

En deux vidéos comme en cent, la télé-réalité fait son grand retour sous toutes ces formes dans mon petit écran, et dès le 1er avril nous aurons en plus ça :

[« Avec des familles qui vont s’explorer », d’après Denis Brogniart…]

Je vous laisse imaginer une seconde le calvaire de ma Moitié…

Top chef : petits arrangements entre cuisiniers !

Le cinq est un bon chiffre, comme l’a prouvé l’excellent épisode de « Top Chef » d’hier soir.

En préambule, les candidats ont du « revisiter » les moules frites pour une grande enseigne spécialiste du coquillage. Malheureusement Tifffany n’aime pas les moules, ce qu’elle a claironné durant toute l’épreuve. Le beau Ronan est, lui, sûr de son fait : sa présentation qui déchire lui vaudra à coup sûr la victoire et surtout l’immunité. Les juges, d’éminents spécialistes de la moule frites, plébiscitent en effet sa réalisation mais apprécient également celle de Fanny, beaucoup plus conventionnelle, car on a demandé aux candidats de revisiter la moule frites sans leur indiquer qu’il ne fallait pas trop non plus bouleverser les habitudes des consommateurs, et c’est finalement la candidate la plus agaçante du programme qui obtient la victoire, au grand dam du doyen de l’aventure, qui se juge dépossédé injustement de son gain. Ronan est bon joueur et c’est un vrai plaisir de le voir mimer sa déception avec les seuls traits de son visage.

Si on avait soufflé à Cyril Lignac de choisir le plat de Fanny juste pour embêter Ronan, je n’en serais presque pas étonnée.

Le jeune homme déjà passablement énervé, on demande au premier groupe de candidats, trois d’entre eux, de cuisiner pour des mioches, des plats qu’ils sont supposés détester. Si certains choix sont objectivement haïssables, même pour les adultes, je me demande quel enfant déteste le colin aisément panable. La voix-off nous rassure, les candidats choisissent AU HASARD leur plan de travail. C’est donc un hasard si Ludovic a la langue, qui écœure les plus endurcis des adultes, et Ronan, le fameux colin.

Pourtant, le marseillais part motivé avec de bonnes idées de présentation, car il faut faire avaler les plats aux enfants et donc camoufler les mauvaises choses derrière un design attractif, alors que Ronan souhaite opter pour le minimum syndical car il ne fréquente que de très loin les enfants qui ne l’intéressent pas en plus.
Au final, après un recadrage des chefs, le panage est la solution qui permet à Ronan, sans surprise, d’emporter l’épreuve devant Tiffany, le pauvre Ludovic et sa langue sont envoyés au rattrapage.

Les autres candidats partent cuisiner comme des châtelains chez Yves Lecoq. Là encore, « le tirage au sort » avantage dans un premier temps Paul-Arthur qui échoue avec Fanny, avant que celle-ci choisisse de rejoindre la très professionnelle Stéphanie derrière les fourneaux, desservant l’un des meilleurs candidats avec, je m’excuse pour ses proches et ses parents, le vrai boulet de la compétition, le fantasque Pierre Sang.

Les plats sont réussis, mais Pierre Sang et Paul Arthur sont invités à l’épreuve de la dernière chance, qui tourne au fiasco total avec une épreuve autour de la sole. Ludovic, en déveine, se loupe sur la cuisson du poisson et Pierre Sang toujours au top la vide mal. Seul Paul Arthur s’en sort avec les félicitations du jury. Les deux candidats en ballotage sont également mauvais et donc confrontés à l’épreuve de la dernière dernière chance. Ils cuisinent une sole meunière. Ludovic, pressé, la loupe et est injustement, un sentiment partagé par le jury, exclu du programme.

Pierre Sang ne devrait plus s’éterniser maintenant…

Vous savez que j’aime cette émission, mais les ficelles sont parfois un peu grosses.. Ronan, dépité de ne pas avoir eu l’immunité a été très bien servi pour l’épreuve des chefs, tout comme Stéphanie à qui on a pas trop longtemps laissé Pierre-Sang. Seule l’élimination de Ludovic me ferait un peu douter des petits arrangements du programme.

Un ange passe…(bis)

Hier, je me suis octroyée une pause méritée en fin de matinée devant la rediffusion de l’avant-dernier épisode des « anges de la télé-réalité ». Je n’ai pas pu m’empêcher de m’en vouloir en songeant que j’avais tout loupé. Enfin, le « tout » est un rien abusif, puisqu’en découvrant l’épisode du jour, où Cindy, rebaptisée « Sander », passe trois quarts d’heure à dire adieu à Steevy, « son pilier dans la maison », qui prend enfin ses jambes à son cou, pour se tirer de cette galère, ou cette scène mémorable où Astrid, ex tentatrice de son état, sonne à une porte pour se rendre compte qu’elle est fermée et que son rendez-vous l’a peut-être oubliée, la honte, je me dis que je n’ai finalement pas manqué grand chose en zappant les aventures des « anges ».

Le rebondissement majeur du programme semble avoir été la séance photos torride unissant Senna et Astrid, qui a failli remettre en péril totalement l’existence du couple qui fait le plus rêver au monde, Senna et Amélie. Mais les deux tourtereaux ont finalement décidé d’aller de marier à Las Vegas pour oublier tout ça. Astrid a réagi en disant qu’elle trouvait, et je n’invente rien, cette idée « trop LOL ».

Pour s’occuper, les « anges », je vous le rappelle venus là pour percer à L.A., sont partis se promener en voiture pour trouver les maisons des stars et « manger un couscous avec George Clooney », comme l’a affirmé avec sa classe légendaire Diana, visiblement résignée à ne rien faire et à ne même pas sortir avec le coach sportif.

L’épisode terminé, je me suis dit que je ne pouvais pas en rester là et qu’il fallait que je sache : Amélie et Senna allaient-ils à nouveau convoler devant les caméras ? Quel était le but de l’émission ? Il me fallait des réponses et je suis allée les chercher. J’ai en effet calé mon dîner, ma femme étant sortie, devant NRJ12 Replay pour découvrir l’issue du programme.

Ma conscience professionnelle m’épate parfois.

Grâce au résumé des trois semaines d’aventure, j’ai appris que Steevy avait réalisé son rêve en allant sur le tournage de sa série préférée – l’ex Lofteur était là essentiellement pour crédibiliser le programme, je n’invente rien et c’est ça peut-être le pire, ce qui explique que ses objectifs étaient raisonnés -, que John-David avait mixé dans un club (vers 21h30, un mardi), que Marlène avait chanté son single dans une boîte gay (un lundi à 23 heures), qu’Astrid avait fait des photos avec Senna et qu’Amélie repartait avec un joli book photos souvenirs. Quant à Diana, apparemment, elle n’avait pas trop d’objectifs ou ils n’ont pas abouti.

Dans ce dernier épisode, notre petite bande de joyeux drilles partait donc pour Las Vegas, enfin pas au complet, car comme dans toute bonne télé-réalité, deux clans ont émergé : d’un côté les supporters des tonitruants belges et de l’autre les fans de Cindy Sander. Amélie et Senna sont donc partis se marier à Las Vegas avec Marlène du Loft et Diana de « l’île de la tentation », pendant que la recalée de « la Nouvelle star » découvrait son single et le chantait sur scène dans un club devant une assistance d’au moins trente personnes.

Finalement, pied de nez des mariés en série du petit écran, Amélie et Senna ont refusé de s’unir devant Elvis et ont préféré aller perdre leur cachet au casino. Je me suis donc fadée cet épisode pour rien, mais qu’importe, au moins je n’ai aucun regret. En plus, NRJ12 prévoit déjà une deuxième saison…