Le meilleur (pire) de 2010 (2) : Le bide de l’année

Pour faire monter en puissance l’intensité de votre intérêt pour mes grands gagnants de l’année 2010, j’ai décidé d’évoquer aujourd’hui le bide de l’année.

Le choix a presque été épineux. Fallait-il opter pour « Dilemmes », qui a oublié en route de révolutionner la télé-réalité et qui a surtout angoissé à mort les plus claustrophobes d’entre nous, qui ne supportaient pas de voir les candidats reclus dans un espace, le cube, aussi minuscule, ou choisir « Pékin Express, duos de choc » qui en devient quasiment conceptuel tellement c’est long et sans intérêt ?

Mais non, j’ai préféré l’énorme bide de l’année…
Des indices chez vous…

Des animaux
L’Afrique
Une ferme

Un ferme en Afrique

Mickaël Vendetta
Des affrontements au couteau entre people
L’alliance de la carpe et du lapin à l’animation…

Je pense évidemment à « la ferme célébrités », qui est la première télé-réalité de l’histoire de TF1 à être passée du prime à la seconde partie de soirée, sans que ce décalage ait été envisagé pour des raisons de sulfurosité du programme, mais bien rendu nécessaire par une audience calamiteuse.

Cette catastrophe industrielle pourrait se résumer aux visages des célébrités invitées en découvrant leurs compagnons de galère. A chaque nouvelle identité révélée, les aspirants fermiers déjà présents tiraient de plus en plus la tronche en se rendant compte qu’ils avaient été piégés, car oui la ferme célébrités comptait très peu de personnes réellement connues, et le pire des has been, Francky Vincent au hasard, passait pour une star en comparaison de la blonde inconnue qui a eu son heure de gloire sur le câble, ou du type qui est styliste célèbre dans son quartier. Mais la cerise sur le gâteau, que dis-je la pastèque sur la pièce montée, a été l’arrivée de Mickaël Vendetta, fausse star assumée, venue jouer les trublions dans le programme. Greg le Millionnaire, en pleine promo de son single comme le malheureux David Charvet, pas épargné par les années passées depuis sa participation à « Alerte à Malibu », ont été totalement éclipsés par ce malotru et ont oublié la règle de toute bonne télé-réalité peope qui se respecte, à force de vouloir contrôler son image, on passe pour un gros con intolérant.

Dommage…

Je vous rassure la « Ferme » comptait quelques vraies célébrités : Jeane « fézons l’amour avant de nous dire adieu » Manson, Aldo Maccione, tellement croulant qu’il n’a pu rester dans le jeu qu’une semaine à peine, Adeline « sous le soleil » Blondieau, Francky Vincent donc, Surya Bonaly…et la sœur de Céline Dion, qui chante occasionnellement…

Je pense que beaucoup d’agents artistiques se sont retrouvés au chômage au lendemain de la révélation du casting, virés par leurs poulains qui espéraient un come-back grâce au programme et qui l’attendent toujours d’ailleurs.

Dans le déroulé du jeu, Greg le millionnaire et David Charvet ont tenté de jeter littéralement Mickaël Vendetta aux lions. Adeline Blondieau a manqué de se faire planter par un ex champion de kickboxing, à moins que ça ne soit l’inverse, et terni au passage son image pour le siècle à venir. Au final, le plus insupportable des candidats a été plébiscité par le public qui ne pouvait pas saquer ses adversaires.

C’est surtout, je pense, la liste impressionnante des stars qui auraient été contactées pour faire l’émission et qui ont surtout fait grimper le buzz en prétendant avoir été approchées, qui a nuit au programme. Le téléspectateur déçu du casting a préféré zapper plutôt que de se taper les pitreries de Benjamin Castaldi sans même l’espoir que les candidats finissent par se rapprocher.

Publicités

TV-blues

J’ai eu un très gros coup au moral en réalisant hier soir qu’il me faudrait désormais attendre quatre ans pour savoir si l’équipe de France de biathlon égalera son record des Jeux de Vancouver ou si le ski alpin fera un peu mieux qu’un pathétique zéro médaille. Dans quatre ans, j’aurai 36 ans et ça fait un peu froid dans le dos, je l’avoue. D’ici là, Patrick Montel et Nelson Monfort auront peut-être raccroché les micros, ce qui ne sera finalement pas une grosse perte, même si ma femme rit encore de la blague sur Hari Co, un champion de patinage de vitesse certainement coréen, dont l’équipe était cuite. Les dernières compétitions, même sans Nathalie Simon, qui avait déjà pourri les courses de Vincent Defrasne et de Vincent Vittoz, et dont la malédiction s’étend apparemment sur la durée, ne nous ont pas permis de dépasser le record des onze médailles.

Je n’ai pas été la seule à me prendre une grosse baffe dans le visage, ce week-end. Le débrief plateau du « Tellement Vrai » consacré aux enfants victimes de TOC a permis au pauvre Mathieu Delormeau, d’habitude si piquant avec les témoins et d’un cynisme à toute épreuve, d’apprendre que la maman du pauvre gamin hyperactif était décédée et que son père qui avait perdu son boulot avait du placer le môme ingérable dans un institut. Le présentateur en est resté bouche bée quelques secondes et a souhaité par la suite à maintes reprises beaucoup de chance, de bonheur ou de courage au père et au fils.
En même temps, ça apprendra à Reservoir Prod à recycler des sujets datant de 2002.

Du côté de M6, rassurez-vous, ce n’était guère mieux dans la rediffusion de « recherche maison ou appartement » de samedi, la dame devait achever son congé parental en 2008 et nos témoins vivaient en 2006, une époque où la Crise n’avait pas encore frappé…
Je suggère pour l’avenir des « biiiiiiiiiiiiiiiiiip » sur les années ou de les redoubler à la bouche grossièrement. En tout cas, j’ai ainsi pu constater que l’émission était plus vieille que ce que je pensais.

Je suis tellement déprimée que je n’ai quasiment pas le coeur de me moquer de la Ferme de TF1 qui fait appel à la cousine d’Anthony Dupray – mais si le petit ami de Justine puis de sa cousine dans « premiers baisers» – pour relancer l’émission. Il faut croire que la cousine de Luc Rippert était déjà prise ailleurs…

Rien ne va plus…

D’un côté, nous avons les Jeux Olympiques avec des Français en panne de médailles depuis cinq longues soirées et de l’autre « la Ferme célébrités » qui perd peu à peu ses candidats les plus emblématiques…

Hier soir, nous sentions bien que Laurent Luyat avait perdu son bel enthousiasme des premiers jours, quand les Français gagnaient une à deux médailles par jour alors que personne ne les attendait ou qu’ils étaient ultra favoris. Mais depuis mardi, les choses vont de mal en pis. Le super Géant masculin, et son pendant féminin, le patinage artistique et le ski de fond n’apportent pas les médailles espérées. Pourtant, hier soir, avant de lancer l’épreuve du 30 km poursuite du ski nordique, les commentateurs nous avaient presque garanti l’or avec Vincent Vittoz, qui au final est arrivé au-delà de la vingtième place après avoir été bien placé dans le peloton toutefois. Jean-René Godard a sommé, de son côté, le responsable de l’équipe alpine de s’expliquer sur les résultats de ses poulains, et pour aujourd’hui et la semaine prochaine promis, les médailles sont garanties…

Cette attitude est à l’image du traitement grotesque des jeux sur le service public. Les commentateurs sont tous très limite et aucun ne semble adhérer à l’esprit de la compétition. Pierre de Coubertin doit faire des cabrioles dans sa sépulture.

Du côté de « la Ferme », TF1 semble être en train d’organiser discrètement le rapatriement des participants de l’émission. Il faut dire que « la Ferme célébrités » semble s’être mutée en « Koh Lanta » des people puisque les candidats sont victimes de blessures. Célyne Durand, la caution sexy du programme, saignée à mort par des tiques voraces a déjà annoncé son départ du jeu et d’après les informations exclusives de JMM, qui ne se trompe jamais ou rarement, Adeline Blondieau serait sur le point de quitter le programme également.

Sans Adeline, la favorite, et Célyne, et avec des primes qui se font bananer par « NCIS », je vois mal comment l’émission pourrait continuer en Afrique.

« La Ferme » sera-t-elle victime du syndrome « le Royaume » ? J’ai hâte de le savoir…

Alerte Enlèvement*

*Je sais, c’est moche de plaisanter avec ça, surtout que j’ai vu le téléfilm sur la création de l’Amber Alert, une fois sur TF1. Mais il faut bien reconnaître que ces interruptions sont absolument glaçantes pour les téléspectateurs avec leur ton sépulcral.

Comme certains auront pu le constater, les commentaires ont disparu depuis deux jours sur ce blog. J’ai lancé une alerte enlèvement et songé à prévenir Jack Malone et son équipe avant d’aller vérifier sur haloscan si j’étais ou pas la seule victime de cette disparition. A priori de ce que j’ai compris avec mon anglais de seconde, il s’agit d’un bug majeur qui pourrait être résolu en migrant vers une plate-forme payante (mouhahahahaha) mais l’histoire ne dit pas encore tout à fait si Haloscan gratuit c’est réellement fini (comme Capri).

Je serais minée de perdre cinq ans de commentaires pertinents et globalement de relations avec mes lecteurs, bien que 95% d’entre vous ne commentent pas, les seuls personnes que j’identifie et dont fatalement je me sens un peu proche ici sont celles qui ont jour après jour laissé un message sur ce blog. J’adore constater que les gens qui me commentent aujourd’hui à de rares exceptions près ne sont pas ceux qui parlaient, il y a deux ans, que certains très bavards sont devenus très silencieux, que d’autres sont réguliers, que des personnes préfèrent intervenir de temps en temps et la majorité jamais.
Bref, quoiqu’il arrive, il faudra que je trouve une solution parce que pour moi un blog sans commentaire est un blog mort. Comme je n’ai pas à souffrir ici de la surmédiatisation, je n’ai jamais songé à les virer et ils reviendront forcément sous une forme ou une autre. En attendant, de façon utopique, je vous invite à m’envoyer par mail (poclatelephage@gmail.com) vos commentaires. J’adore les mails, je vous le rappelle et ça rime !

Pour parler un peu de télévision, dans le « dîner presque parfait » d’hier, j’ai noté que les belges osaient cette formule audacieuse : « c’est un peu peu ». Il faut dire que l’hôtesse d’hier soir a jugé bon de rationner ses invités sous le prétexte fallacieux qu’elles avaient un petit appétit et qu’elles voulaient des assiettes vides. La pauvre dame, peu lucide, a payé d’un 6,5/10 cette politique hasardeuse. 6,5 en Belgique c’est l’équivalent d’un 5 virgule quelque chose dans un dîner français apparemment.

Pour faire un petit point JO, nous en sommes à notre troisième jour sans médaille, ce qui finit par faire long et en lisant cette interview de Brian Joubert dégotée chez Yagg, le meilleur site internet sur l’actu gay et lesbienne du monde, je me dis que c’est bien fait pour sa gueule et que l’homophobie dans ce pays atteint un stade alarmant. D’ailleurs, si vous voulez voir ce que c’est que d’avoir la Force, je vous conseille de regarder cette vidéo d’une émission de JMM pourtant. Les biatlhoneurs, eux, n’ont aucune opinion sur les « tatas » et les « chochottes », je suis donc minée qu’ils ne réussissent pas mieux. Mais, je suis désormais convaincue que le duplex merdeux de France Télévision avec Nathalie Simon porte la poisse à nos sportifs.

Quant à la Ferme, je la zappe et je me dis que ça sent le sapin pour les primes si tout le monde m’imite. En même temps, même avec la meilleure volonté du monde, les tirades à la con de Michaël Vendetta m’ont lassé et j’en ai marre d’entendre les « pia pia » des Fermiers sur leurs rivaux. Souvenez-vous de ce que disait la sage Mia Frye, les « pia pia » il faut les mettre dans son corps et dans le cas présent au service des animaux (mouhahahahahaha). A ce propos, si, il y a quand même eu un élément notable dans la Ferme cette semaine, le bébé guépard s’en est pris violemment au bébé gnou lui sectionnant une corne au passage… Voilà qui fait relativiser beaucoup de choses, non ?

Adieu girafes, lionceaux et Mickaël Vendetta

Avec le retour à la normale des « dîners presque parfaits » et l’avènement des « jeux olympiques » de Vancouver, j’en viens presque à oublier qu’une quinzaine de personnes vit toujours recluse entourée d’animaux en Afrique. Ce matin, j’en ai même été réduite à lire le résumé de la quotidienne d’hier pour apprendre que le chantre de la bogossitude et Greg le millionnaire étaient réconciliés et que l’ex patineuse artistique vivait un amour impossible avec le ranger du risque qui encadre les célébrités. Quant à l’ex Miss France, scandaleuse, elle est harcelée sexuellement par une girafe, d’après les images de sa confession aperçues au zapping.

Cette nuit, je me suis couchée à minuit et demi pour savoir si au moins un français allait monter sur le podium du « bordercross », une discipline que j’ai justement découverte hier. Nous sommes apparemment, nous les français – les JO, la coupe du monde de football et Roland Garros me rendent très chauvine – les meilleurs dans ce sport très spectaculaire qui consiste pour quatre snowboarders à descendre en simultané une piste escarpée. Malheureusement, hier soir, nous avons assez peu brillé – remarquez le nous, alors que j’ai découvert hier la discipline – et c’est finalement le super outsider qui l’a emporté au nez et à la barbe des trois favoris qui devaient gagner chacun une médaille pourtant. France 2 avait même organisé un duplex digne des finales de la star academy à Saint-Lary Soulan , d’où les deux frères potentiellement vainqueurs de l’épreuve sont issus. Nous avons juste pu voir Nathalie Simon essuyer les larmes de déception de la petite amie de l’aîné quand elle a vu son amoureux se planter puis son frère sortir de piste, ce qui arrivait plus rarement à la star ac’. Apparemment, France 2 adore ce gadget et Nathalie Simon va sillonner pendant les semaines à venir les stations de ski pour rencontrer les supporters de nos champions.

Avant de vivre une soirée sportive riche en émotions, j’avais donc regardé au détriment de « la Ferme » le premier jour de compétition culinaire de M6. Désormais, nous avons le droit en moyenne une fois par mois à une incursion en terre belge. Cette semaine, nous allons découvrir la riante cité de Mons et ses traditions ancestrales, dont le fameux « doudou », dont j’ignorais tout jusqu’à hier, un peu comme pour le boardercross, ma nouvelle passion. Notre première hôtesse, fan du « doudou », a choisi de centrer tout son menu autour de cette célébration. Bizarrement, j’ai assisté au dîner le plus sympathique aperçu depuis longtemps. La jeune femme – elle a mon âge – a réussi à miser sur tous les tableaux en proposant une cuisine honnête et franchement bien présentée, une décoration raccord avec son thème et une animation liée au tout. Je pense que quelques aigris auraient trouvé à redire arguant par exemple, sacrilège, qu’ils n’aimaient pas « le doudou » et qu’ils ne goûtaient donc pas au charme de l’animation, mais par chance les quatre invitées de la première candidate de la semaine l’ont extrêmement bien notée et elle décroche à l’issue de la première soirée la moyenne enviable de 7,9/10, ce qui lui permet de l’emporter avec quasi certitude.

Promis, ce soir, je regarde la Ferme…

Il y a toujours quelque chose à dire sur la Ferme Célébrités…

Y’a comme un hic, chantait admirablement Jenifer, gagnante de la star ac’ 1, et c’est ce que je ressens en lisant mes commentaires.

Personne, je dis bien personne, même pas un lecteur en quête de rédemption sur le mode « je m’appelle X et je regarde La Ferme célébrités parce que je suis fan d’Adeline Blondieau depuis sous le soleil / parce que Surya Bonaly était quand même une super patineuse / parce que je connais par cœur « fésons l’amour avant de nous dire adieu, fésons l’amour puisque c’est fini nous deux » de Jeane Manson / parce que je veux savoir à quelle échéance Greg redeviendra « dur de partout »… », ne regarde la Ferme Célébrités sur ce blog, en dehors de moi qui assume à 100% mes contradictions.

Oui, j’avais dit que je n’y jetterais même pas un regard à cause de ce casting foutage de gueule intégral et non pas parce que « ça donne une image de l’Afrique encore plus rétrograde que Tintin au Congo », mais voilà la tentation a été plus forte et je l’assume. J’ai voulu me frotter au plus près de la tentation en jetant un œil à l’émission et hop j’y ai cédé comme un tentaté qui ne peut pas résister à Shanice, la belle tentatrice, étudiante à la ville.

Alors si moi j’ai cédé forcément je ne suis pas seule.

Je ne désire pas forcément entraîner dans ma chute l’ensemble de mes lecteurs mais au moins quelques fidèles un peu honnêtes qui pourraient reconnaître que oui ça leur arrive en rentrant du boulot épuisés de s’intéresser au programme.

Forcément, vous avez eu envie de savoir si…

David Charvet maîtrisait aussi mal le français que lors du prime.
Les candidats étaient bien soucieux d’évoquer l’association qui leur tient tellement à cœur qu’ils sont entrés dans la Ferme uniquement pour la défendre.
Francky Vincent, chaud comme la braise, avait déjà fait des avances à Claudette Dion, et lui avait proposé de lui montrer ses « fruits de la passion ».
Claudette chante aussi bien que sa célèbre parente, je vous rappelle qu’elle se produit au Québec dans un show « Dion » avec ses frères et sœurs non célèbres..
Célyne Vincent allait enfin nous révéler son secret. Elle est peut-être la fille de quelqu’un de connu…
Velvet d’amour allait s’asseoir sur Adeline Blondieau pour qu’elle cesse enfin de faire des leçons de morale à tous les fermiers.
Une histoire d’amour allait voir le jour dans la Ferme et entre quels candidats.

Dites la vérité maintenant, par pitié !

Un dîner presque parfait VS La Ferme Célébrités

Je voudrais réaliser un vote à mains levées auprès de mes lecteurs afin de savoir qui, en toute honnêteté, suit « la Ferme Célébrités en Afrique ». Au regard des commentaires laissés sur les billets que je consacre à l’émission, je suis bien la seule à me passionner ici pour le sujet. En même temps, je peux continuer à penser qu’il s’agit d’un sacerdoce que j’exerce pour le bien de mes lecteurs qui désirent être informés de ce qui se passe dans la ferme africaine de David Charvet et Adeline Blondieau sans consentir à jeter un œil à l’émission.

Après une première semaine consacrée à l’opposition désormais légendaire entre Michaël Vendetta et le reste des Fermiers, TF1 semble désirer tourner la page et s’orienter vers un autre chapitre de cette ferme africaine (je tiens à ma référence) des vedettes passés, présentes ou qui vivent en ce moment même leur quart d’heure de célébrité. La production a donc décidé que l’irrévérence du trublion suffisait et qu’il était désormais temps qu’il cesse de narguer ses glorieux aînés. Après avoir redit à David Charvet qu’il n’était personne et indiqué à Adeline Blondieau qu’elle « pétait plus haut que son cul », Benjamin Castladi a prononcé la sinistre sentence : il sera le seul nominé de la semaine et hop bon débarras. Je vous épargne la petite leçon de morale délivrée au passage par Saint Benjamin, qui m’a fait sortir de mes gonds hier soir.

Désormais, il faudra s’intéresser – et nous n’aurons pas le choix – au beau roman d’amitié entre Grégory, qui a besoin d’affection et qui sera donc bientôt « dur de partout » et Célyne Durand, dont nous ignorons toujours le secret.

Sinon, il nous restera l’affrontement entre les fermiers en chef et leurs melons surdimensionnés et Francky Vincent, jugé trop paresseux, ou le combat que mènent les oligarques, décidément, contre le reste des Fermiers pour l’emporter, déjà…

Globalement, je suis étonnée que ces gens si soucieux de leur image ne se rendent pas compte qu’ils sont ridicules à critiquer leurs adversaires et à fomenter des plans de buse pour les vaincre.

En parallèle, M6 propose une semaine traditionnelle de dîners à Metz et a attaqué très fort la semaine avec une quadragénaire fan de tuning. Hier nous avions donc le droit au premier cross-over entre « un dîner presque parfait » et « confessions intimes ». Malheureusement pour elle, la tuneuse folle n’était pas une grande cuisinière et sa note est à la hauteur de sa cuisine systématiquement relevée d’un paquet entier de crème fraîche épaisse entière. Pour que l’opposition soit bien marquée cette semaine, notre amie fan de voitures customisées a pour adversaire la très smart Emmanuelle, qui met son poing en dessous de son menton quand elle parle.

Je ne sais plus trop quoi penser…

Si j’étais dans une phase de totale euphorie, je me dirais qu’il faut saluer l’initiative de M6 qui mise sur la mixité sociale dans son émission quotidienne, mais je suis obligée d’être lucide et de constater que la chaîne ratisse large pour s’assurer une bonne audience face à la Ferme. Nous devrions donc très vite revenir aux fondamentaux du jeu : mauvaise foi et calcul…