Koh Lanta : Le choc des Titans tient ses promesses !

Je l’avoue, j’ai depuis le départ d’énormes réserves sur cette idée de confronter des anciens champions de « Koh Lanta » à des sportifs de haut niveau encore en activités ou jeunes retraités. J’aurais préféré une saison de plus avec uniquement des recalés et des gagnants de l’émission, les uns venant prendre leur revanche et les autres essayant de s’accrocher à leur titre, car ces enjeux mettent une excellente ambiance dans le jeu (non ?). J’aurais bien vu Bertrand opposé ou à nouveau allié à Christophe, le judas de sa saison, par exemple. En plus, cette configuration pourrait donner lieu à n’importe quel délire chez TF1 : les anciens du jeu contre les célébrités puisque la Ferme ne devrait pas revenir sur nos écrans ou les vétérans opposés aux secréteurs.

D’emblée, l’émission a semblé me donner raison. Les sportifs très forts ont ridiculisé les anciens candidats sur une première épreuve de confort dantesque avec des palissades de 12 mètres de haut que les sportifs ont franchi d’un bond tandis que les aventuriers peinaient à les escalader.

Je me suis rassurée en me disant que sur le camp, les vétérans allaient démontrer leurs qualités d’aventurier, surtout avec Freddy dans leurs rangs, et construire une cabane et faire le feu en moins d’une heure. Mais mes aventuriers se sont perdus sur leur île en cherchant l’eau. Pendant ce temps là à Diamante K, enfin chez les Malabou, les rouges sportifs, la vie s’organise : l’eau est trouvée très vite et un semblant de cabane est construit dans la foulée. J’en perds presque mon latin.

Du côté des jaunes, Christina la pleurnicheuse, qui a gagné, on se demande comment d’ailleurs, la dernière édition du jeu, commence à chialer parce que sa mère lui manque, qu’elle n’aime plus la coco, et qu’elle se demande si elle a bien fait de revenir. Les autres la soutiennent pour éviter surtout de se retrouver prématurément à 5.

Le vent tourne assez vite chez les Malabou, car ils ont hérité d’un nom de tribu risible, et que surtout Franck Leboeuf a faim, et que quand lui avoir faim, lui teigneux. Djamel Bourras, de son côté, semble déjà blasé par l’aventure.

On se dit que ce petit monde va se racheter sur l’épreuve d’immunité et là à nouveau j’ai craint que l’émission soit déjà finie. Les rouges ont semblé invincible sur une nouveau épreuve de franchissage de barrière haute de 12 mètres, mais malheureusement pour eux, l’épreuve était réellement titanesque, puisqu’elle combinait saut d’obstacles géants, parcours du combattant, marche forcée dans l’eau, apnée et escalade d’une installation délirante. Au final, quand j’ai relevé les yeux, les jaunes emportaient la première immunité au nez et à la barbe des sportifs dégoûtés. Franck Leboeuf, grand seigneur, a consenti cependant à leur accorder leur victoire et leur triomphe.

Galvanisés par le succès, les jaunes ont grâce à Grégoire obtenu le feu, Freddy scrutant piteusement cet exploit.

Les rouges ont éliminé leur maillon faible, la triple sauteuse, Betty Lise.

Comme je suis à 100% derrière l’équipe des anciens de l’émission, j’ai été ravie que les sportifs soient les premiers à subir une perte. Leur attitude assez défaitiste dans la survie cadre assez difficilement avec les interviews données durant la promo, mais je suppose qu’ils vont bien vite se rattraper. J’attends de mon côté avec impatience les premières alliances. Grégoire restera-t-il le leader incontesté des rouges ? Freddy se fera-t-il des amis sur l’île ? Franck Leboeuf va-t-il manger un serpent ou l’un des oiseaux bruyants de la Nouvelle Calédonie qui ont rejoint les mythiques chitras dans le bestiaire de « Koh Lanta » ? Mohammed mettra-t-il le bronx dans l’entente toute relative des jaunes ? A quel moment les Autres vont-ils s’attaquer aux deux campements ? Qu’avez-vous pensé de ce premier épisode ?…

Moundir sors du corps de POC !

J’ai envie à mon tour de me moundiriser et de hurler bien fort, « pourquoi être aussi corrompus ? », François-David, Clémence et Emilie.
Pourquoi avoir soutenu Romuald face à Jade alors que la jeune femme ne s’était justement pas alliée à la curée contre François-David ? Pourquoi Clémence, qui avait lors de « son » « Koh Lanta » opté pour la même stratégie exactement que la toulousaine – virer son pote Mohammed pour soutenir un ancien adversaire -, ne l’a-t-elle pas soutenue ?

Je finis par me demander si en plus de la stratégie qui aurait visé à ne pas faire gagner une aventurière qui avait déjà emporté un « Koh Lanta », il n’y avait pas un méchant fond de misogynie.

Jade était ma favorite, personne ne l’ignore et je suis littéralement ulcérée depuis hier soir par sa défaite face au candidat le plus calculateur de la saison. La trahison de Romuald envers Tony, pourtant flagrante, n’a eu aucun impact sur le choix du jury final qui a pourtant soutenu cette peste de Filomène. D’ailleurs, Jade a bien fait de rappeler que sa grande copine avait sans raison, et par souci abracadabrant de sportivité, brisé sa flèche.

Je milite donc désormais officiellement pour que les poteaux soient immédiatement facteurs de victoire et non plus source d’un choix injuste et potentiellement coûteux pour l’aventurier gagnant.

J’ai dit tout le reste sur le Post. Je regrette les choix de l’équipe rouge. Emilie a, à mon avis, causé leur perte. Je ne partage pas l’avis général de la toile sur Moundir, que j’ai décidément trouvé plutôt sobre durant cette saison malgré son regard un peu allumé. Catherine n’avait pas des yeux beaucoup plus sensés quand elle a participé à l’épreuve du tir à l’arc et bizarrement personne ne lui en a tenu rigueur.

Bref, je suis globalement déçue par cette saison exceptionnelle qui se termine par une apothéose décevante et à l’avenant du reste. La stratégie a tuER « Koh Lanta all stars » et j’attends désormais de pied ferme la prochaine fournée d’aventuriers inédits dans un décor promis paradisiaque par Denis.

Lost en Amazonie

Difficile de ne pas faire d’analogie entre « le retour des héros » de « Koh Lanta » et le destin des naufragés de « Lost »…

J’imagine très bien les aventuriers revenus à la vie normale depuis plusieurs années ou quelques mois recevoir la visite de leur Benjamin Linus à eux, Denis Brogniart, leur indiquant qu’il faut y retourner que l’île, enfin dans le cas présent, la plage les réclamait. Je suppose que pour la plupart ils se sont révoltés à l’idée d’y retourner puis l’animateur leur a fait miroiter la célébrité nouvelle, les 70 mille euros, le régime accéléré…

Bon, dans « Lost », les motifs sont certainement plus légitimes.

Bref, 14 d’entre eux ont accepté d’« y » retourner. La plupart des autres étaient en procès avec la prod’ ou avaient d’autres chats à fouetter. Là bas, la surprise a été totale, j’imagine, pour eux en se rendant compte que les naufragés qu’ils avaient laissés là bas n’y étaient plus et que l’île avait changé. En même temps, dans la série, elle a bien bougé… Dès le départ, Ben-Denis, le chef des « Autres », baptisés aussi la prod’, a décidé de tester la bravoure de l’équipe et a banni d’entrée de jeu deux incapables notoires.
La prod’ se livre peut-être depuis à de cruelles expériences sur eux, fort heureusement JB, le redoutable marseillais, a réussi à s’échapper pour rejoindre le campement des jaunes.
Ben-Denis a ensuite divisé arbritrairement le groupe en deux entités et les disparitions ont commencé. Le John Locke des jaunes, l’inquiétant Jean-Luc qui mange des crabes vivants, la nuit venue, en hurlant, a disparu. Puis sur l’autre plage plus hospitalière où les anacondas guettent les naufragés, le Sawyer local, Moundir a disparu à son tour après une fuite éperdue dans la forêt où il est tombé sur un bunker, enfin un drôle de bateau échoué laissé probablement par le Dharma local. Avant de partir, Sawyer-Moundir avait tenté de se révolter contre l’ordre établi par le fourbe Philippe, un genre de mix de Jack et de Locke. Il a abandonné sa Kate à lui, la jolie Christelle sur la plage au couple diabolique formé par FD et Emilie, le Jack et la Juliet de l’émission. Sawyer-Moundir parti, Christelle-Kate n’a pas tardé à disparaître à son tour.
Dans le prochain épisode, les deux tribus traverseront la dangereuse jungle pour se rejoindre. Gageons que cette nouvelle aventure devrait sceller le destin d’autres aventuriers qui se volatiliseront également…

Je pense qu’il faudrait que les aventuriers se méfient un peu plus du Ben local, le fourbe Denis, qui ne cesse de tenter des les monter les uns contre les autres. Je suis sûre qu’il a un plan pour tous les faire disparaître.
Il faudra également résoudre le mystère des ananas qui apparaissent et disparaissent près du campement des rouges, qui égale complétement celui des ours blancs.

Un petit point plus rose sur « le retour des héros »

Là bas, vous avez pu lire le résumé assez objectif et maintenant je vous livre ici même le point de vue de la fan de base…

Ca fait déjà un petit moment que j’aspirais à la réunion des meilleurs protagonistes de «Koh Lanta». En plus, en bonne fan de l’émission que je suis, en avoir double ration cette année me réjouit. « Koh Lanta » est en effet, je vais m’outer là, mon émission de télé-réalité favorite. Si la première place se dessine clairement, le TOP 5 est déjà plus complexe à réaliser car « la star ac’», « Pékin Express » et « Secret Story » sont ensuite dans un mouchoir.

Mardi dernier, lors de la première, j’étais donc installée sous ma couette dans un état de complète ferveur. Je commençais déjà à sautiller de joie en découvrant les sponsors, la lessive «Super Croix » soutient toujours les aventuriers cradingues, et dès que j’ai entendu la douce voix de Denis Brogniart, qui me laisse bizarrement indifférente dans «F1 à la une», mon petit corps pourtant aussi couvert qu’il est dénudé lors de la diffusion estivale de l’émission s’est couvert de frissons. J’ai savouré chaque moment de la longue introduction en appelant déjà de mes vœux le générique qui allait rendre réel cette première du « Koh Lanta » hivernal. Le reste de l’émission a été plus qu’à la hauteur de mes espérances et il faut être sacrément grincheux pour en dire du mal.

Le casting qui m’avait laissé au départ assez froide est déjà culte.

Il compte son lot de compétiteurs avec Jade et Moundir, le regard noir et conquérant, tous les deux, mais également Christelle prête à défendre bec et ongles son titre acquis en 2008 grâce à Bertrand, et Clémence désormais « mannequin » international comme Brendaaaaaaa du « Cœur a ses raisons ». Mais le casting recèle également des hommes et des femmes d’expérience qui l’avaient ou non prouvé lors de leur premier «Koh Lanta» : Philippe qui l’avait emporté face à Linda en 2004 est un malin stratège et devrait à nouveau le prouver et Tony pourrait prendre sa revanche sur le « Koh Lanta 3 ». Enfin, pour le fun, quelques touristes ont fait leur grand retour dans l’émission : Filomène revient avec sa grande bouche attiser les tensions entre les candidats, Catherine la super catholique est là pour assurer la partie « à côté de la plaque » dévolue à une époque à Véro « à fond la randonnée » qui n’a pas du trouver amusant de repartir et dans une moindre mesure LE couple de l’aventure semble là aussi pour faire le spectacle.

Pour le plaisir des yeux, selon votre sexualité, vous pouvez, au choix, vous délecter de la plastique de Feudeux, des yeux de fou de Moundir, ou du physique avantageux de la sculpturale Christelle qui est à se damner avec ses ray-ban de fliquette et ses vrais seins.

En plus, les aventuriers s’affrontent pour le confort ou l’immunité dans un best of des épreuves de « Koh Lanta ».

Les tensions sont déjà programmées pour les prochains numéros. Nous attendons prochainement les blessures forcément bien pires que d’habitude, édition « collector » oblige. Moundir sera livré aux caïmans et Catherine mordue par un serpent. Les stratégies diaboliques devraient également voir le jour prochainement. Il faudra se méfier de Philippe, à mon avis… Qui en fera les frais de Moundir, du couple ou de Romuald ?

A suivre…

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai drôlement hâte !

La maçonne du coeur

Depuis quelques émissions, Valérie Damidot semble se prendre, de plus en plus, pour une maçonne du cœur. Dans un numéro récent de « D&Co, une semaine pour tout changer », elle avait ainsi aidé une famille qui, faute d’argent, n’avait pas terminé l’aménagement de l’immense maison pour laquelle elle s’était endettée. Hier, elle est carrément intervenue en faveur d’une famille méritante, dont la cadette avait perdu l’usage de ses jambes, suite à un accident de moto. Émission française oblige, la majorité du pathos nous a été épargné, mais pas en fin d’émission les gros plans sur le papa, pourtant flic, en larmes en découvrant le studio aménagé spécialement pour le handicap de sa fille, nous ne pouvons donc que déduire en filigrane ce que les Maçons nous auraient expliqué avec beaucoup d’émotions. Je suppose que si le grand fils de plus de 20 ans vit encore chez ses parents alors qu’il travaille, c’est pour aider sa sœur dans un univers non adapté (Connie aurait abondamment pleuré à cette simple perspective).

Au-delà du sujet, plutôt touchant et intéressant – comment rendre une maison accessible à une jeune fille coincée dans un fauteuil roulant ? – l’émission était remarquable par l’intérêt que le jeune apprenti de Valérie lui portait.

Le fils de la famille, choisi par la super designeuse pour l’aider dans les travaux et sosie du fils d’Alice de « seconde chance » (toutoutou « seconde chance ») ou de Tom de « sous le soleil », semblait en effet raide dingue d’elle, passant son temps à la complimenter ou à la tripoter.
Si je n’avais pas constaté dans un reportage de samedi, que Valérie avait déjà un homme dans sa vie, j’aurais pu penser que la décoratrice médiatique avait précédé les mamans et trouvé l’amour sur M6.

A la fin, le résultat du relooking brutal de la maison, avec abattages de murs comme dans les maçons, et aménagement du garage, était complétement sidérant. Il faut dire que la maison partait de très, très loin. Valérie a, même, emprunté des gadgets à ces cousins américains, le miroir de salle de bains qui fait télévision par exemple. Pour le prochain épisode de « D&Co », je lui conseille donc de se munir d’un haut-parleur pour tyranniser ses équipes de façon encore plus efficace, en attendant le jumelage officiel avec « les maçons du cœur ».

Par la suite, j’ai visionné un inédit particulièrement sympathique de « c’est du propre ».

Les deux fées du logis de la six étaient mandatées pour intervenir chez deux colocs beaux gosses fans de soirée mais pas très doués pour récurer leur maison. Ma femme a été enchantée quand Béatrice et Danièle ont indiqué aux jeunes gens qu’il ne fallait pas mettre trop de lessive dans la machine – un sujet de discorde dans mon couple – et personnellement j’ai noté qu’un peu de vinaigre blanc dans le bac de l’adoucissant permettait de raviver les couleurs.

Bizarrement, après cette intervention particulièrement ludique, les deux dames ne sont pas revenues inspecter la maisonnée des jeunes gens….


J’ajoute à ce post, deux infos en vrac.

Grâce à « + clair », samedi, sur canal +, nous avons pu apercevoir brièvement Amel de « Koh Lanta 2 », qui a fait un magnifique teaser pour « le retour des héros », le fameux « Koh Lanta » « all stars ». Apparemment, il y aurait eu du sport entres les différents participants et l’aventure s’est avérée plus dure pour de nombreux participants que la première. J’ai hâte de découvrir ça.

Sinon, je tiens à jour la liste des gens qui me détestent grâce à mes interventions sur le Post – les fans de Michel Sardou, Serge Lama, Mylène Farmer, Patricia Kaas, Josh Groban, et Christophe Maé – auxquels s’ajoutent désormais ceux de Gautier et d’Anne Ducros.

Le casting de « Koh Lanta all stars », déjà une déception ?

Je cherche déjà 29 raisons d’aimer 2009 pour rebondir sur mes 28 raisons d’adorer 2008, qui mériteraient à elles-seules un commentaire (à venir certainement parce que je me suis lourdement trompée en misant sur la saison 8 de la star ac’ par exemple), en voilà déjà une…« Koh Lanta all stars ».

La liste est tombée, depuis un moment, et je ne l’ai pas commentée, alors que c’est LA chose qui me fait passer la pilule du changement d’année. « Koh Lanta all stars », l’émission que j’appelle de mes vœux depuis au moins 3 ans, arrive enfin sur nos petits écrans.
Tous les blogs « spécialisés » l’ont évoquée mais c’est Télé Poche (un excellent magazine décidément) qui a livré LE scoop : le casting final !

J’avoue, que je suis un peu déçue en découvrant la liste des candidats choisis, qui comptent trop de vainqueurs à mon goût. Je pense également que des aventuriers, peut-être moins connus, dont j’ai oublié le nom bêtement aurait pu avoir le chance.
Ainsi, histoire de rire un peu, pourquoi ne pas avoir rappelé « Madame à fond la randonnée » de la saison 7, la remplaçante séduisante de la saison 3 qui avait été virée injustement car encore trop forte physiquement (Hélène la prof de français), et cette année, je l’avoue, je pense que Christophe « le Chti » et Bertrand, le sadique, auraient du avoir de nouveau leur chance. Ils la méritaient plus tous les deux que Filomène ou Jean-Bernard.

Voici la liste exhaustive, j’attends vos réactions !

Jean-Luc de la saison 1, que je ne situe absolument pas, participera à l’émission. Je lui aurais préféré les deux finalistes, le gagnant (Gilles) qui ne payait pas de mine et sa rivale (Guenaëlle), la jolie dessinatrice.
Amel, qui a emporté la saison 2 et qui dans mon souvenir a inauguré la tendance des femmes qui ne paient pas de mine et gagnent sur le fil, sera aussi de la partie.
Moundir, et là j’attends les huées, a évidemment été convié. Je ne vois pas l’intérêt de convoquer un semi people, surtout connu pour son agressivité dans le jeu à l’égard des
femmes.
Tony amène un peu d’intérêt à cette aventure, le gentil gendarme sera certainement un des favoris de l’émission. Tony est convié, mais le célèbre Raphaël, qui a pêché un requin (légèrement camé) à mains nues n’est pas invité à s’échouer sur une plage déserte.
Pour Catherine (saison 4), que je ne situe pas du tout, je vais demander de l’aide. En revanche, je me souviens bien de Philippe, le gagnant par défaut de la saison, Raphaël ayant été éliminé par Linda, qui voulait écarter cette concurrence sévère, et n’a eu aucune voix pour elle. Romuald de la saison 4, décidément surreprésentée, incarnera, je suppose, le quota abruti. Il n’était pas réputé pour sa finesse, à l’époque. Il s’était notamment ridiculisé au conseil de la réunification en vendant un membre de son équipe.
Clémence, la gagnante emblématique de la saison 5, devenue mannequin, animatrice… rejoindra le casting, tout comme le couple phare de la saison 6, Emilie et Feudeux (François-David), pour le plus grand plaisir de quelqu’un que je connais. Stratégiquement, je m’interroge déjà sur la présence d’un couple dans le jeu, sont-ils encore ensemble d’ailleurs ? La réponse à cette question pourrait avoir une incidence sur cette nouvelle aventure.
Jade, l’aventurière ultime de la saison 7, Filomène, Christelle et Jean-Bernard de la saison 8 compléteront le casting.

« Koh Lanta allstars » oblige, je me demande si les délicieuses chitras, les cruels moustiques qui ont traumatisé les aventuriers pendant au moins une saison (la trois dans mon souvenir), seront également conviées. La prod arrivera-t-elle également à déchaîner les éléments pour rappeler les meilleures heures de l’émission ?

Je suis satisfaite de voir que le casting compte deux toulousaines et globalement des femmes de qualité (Jade, Emilie, Clémence et Christelle) et je ne parle pas que de leur plastique avantageuse. Je suis plus sceptique en ce qui concerne la partie masculine de l’équipe.

Globalement, je suis curieuse de voir qui sera éliminé en premier, si la mayonnaise va prendre entre ces demies célébrités, s’ils sont encore rôdés à la survie après une première expérience, et la façon dont va s’orchestrer le jeu.

A suivre…