Plus personne à la maison

Comme je l’avais pronostiqué, M6 m’a sucré 5 hommes à la maison. Je persiste à penser que cette émission était vraiment bien produite et méritait mieux que ça. Je vais en parler une dernière fois et ensuite j’irai me rouler en boule dans une cave pour pleurer le programme au frais.

Je pense que M6 a commis quelques erreurs avec l’émission.

Son titre
Il n’a rien de bien engageant et laissait présager une télé-réalité vaguement trash. Et elle ne l’était pas, elle était par bien des aspects beaucoup plus humaine et tendre que L’Amour est dans le pré.

Sa programmation
Il aurait sans doute fallu inverser les semaines 1 et 2. Je n’ai rien contre Jen(nifer) mais elle avait certainement un côté un petit peu trop télé-réalité qui a rebuté les téléspectateurs et ses prétendants légèrement bling-bling n’ont rien arrangé.
En plus, Jennifer partage une ressemblance assez troublante avec une autre star de la télé-réalité, Stéphanie Clerbois, qui n’a sans doute frappé que moi, mais qui a pu inconsciemment perturbé les téléspectateurs. A l’inverse, Emilie était certainement plus simple et accessible, mais véritablement charmante (je vous recommande un détour par le replay vraiment). Son aventure m’a semblé plus sincère que la précédente et son choix final beaucoup plus compréhensible, j’allais même écrire lisible. L’épisode de vendredi était assez émouvant avec un prétendant sincèrement touché par son départ.

Je ne pourrai pas me faire d’opinion sur les autres candidates, car l’émission est déprogrammée.

J’en fais trop ?

Du coup, maintenant, on va revenir aux fondamentaux du côté de M6 avec des épisodes de Chasseurs d’appartement. Je ne déteste pas l’émission. Elle me rappelle juste ce qui a été pénible dans ma propre recherche immobilière.
Des agents qui te trouvent un appartement génial, à un prix défiant toute concurrence, mais absolument pas dans ton secteur. C’est joli le centre de Mâcon, mais moi je voulais habiter celui de TOULOUSE !
Tes exigences font chier tout le monde. Tu veux de l’ancien, on t’emmène dans une résidence des années 90 (alors je chipote, c’est littéralement de l’ancien, mais ça risque de manquer de parquet d’origine et de moulures au plafond) et si tu as parlé d’un truc atypique, tu as intérêt à t’accrocher, car tu te retrouveras dans un labyrinthe qui fait en moyenne 1m20 de hauteur sous plafond. Et trop tard, tu t’es cognée à la poutre au milieu de la cuisine (la poutre existe, elle était juste à l’entrée de l’appartement).
J’allais oublier le budget. Même quand le candidat dispose d’une confortable enveloppe, les chasseurs arrivent à l’exploser en évoquant une négociation déjà quasi validée. Dans la vraie vie, quand tu commences à expliquer à l’agent immobilier que le prix est délirant, il devient tout pâle et t’explique par a + b à quel point tu es ingrate de vouloir le saigner ainsi que les pauvres propriétaires actuels (et là aussi, expérience 100% authentique).
Dans le cas de l’émission de M6, de toute façon mieux vaut avoir un budget coquet. Et encore, ça ne t’épargne pas les biens immondes et donc hors secteur.
Et au final, l’acheteur ne choisit jamais l’appartement pour lequel tu aurais opté et ça te rend dingue.

Et à la fin du mois d’août, M6 ressortira carrément son carton du (dé)confinement pour s’assurer de supers audiences : Tous en cuisine avec Cyril Lignac. L’émission que je déteste par dessus tout, parce que je ne supporte pas la feinte bonne humeur de tous les gens filmés en train de flinguer la recette du chef (et surtout celle des célébrités qui « nailed » visiblement la recette) et que je ne suis pas fan de Jérôme Anthony.

Et surtout, je vous recommande de jeter un oeil à la liste d’ingrédients qu’il fallait en moyenne pour réaliser un plat de l’émission. Pendant le confinement, j’avais du mal à trouver du pain au Drive, même de mie (je ne parle même pas des oeufs ou de la farine), alors la liste longue comme le bras de produits pour réaliser les recettes me laisse fortement dubitative.

J’espère qu’en mesure de conciliation, M6 va mettre les dernières semaines de 5 hommes à la maison sur 6play.

Une petite dernière pour la route ? Ma chanson préférée de l’album Sainte Victoire de Clara Luciani. M6, c’est un message personnel, tu as intérêt à me mettre le replay sur 6play sinon « c’est la dernière fois que tu me vois » !

L’amour est tout près

Je commence ce post par une petite annonce. Je possède en très bon état le Society sur Xavier Dupont de Ligonnès, faire offre ! Je plaisante bien sûr, je ne m’en séparerai pour rien au monde et je ne vis plus désormais que pour lire la suite de l’enquête. (Avant, c’était pour la suite de Star Wars, mais quelque chose me dit que le deuxième épisode de XDL dans Society va moins me décevoir que l’épisode IX.) Je vous recommande d’acheter le magazine si vous le trouvez en kiosque, a priori il va être réédité. Il est déjà excellent d’ordinaire, mais là cette enquête c’est quelque chose. Bien sûr, il faut s’intéresser un minimum à ce fait divers – mais qui ça ne passionne pas ? – et de toute façon, ça se lit vraiment comme un roman.

En bref, c’était mon conseil lecture de l’été !

Mais mon truc à moi, c’est la télévision pour mémoire. Et aujourd’hui, je sens que je vais me rendre vraiment utile. (Une fois n’est pas coutume.)

Vous vous souvenez des étés d’antan où les chaînes diffusaient de supers programmes inédits…? Genre une saison toute neuve de L’Amour est dans le pré, qui nous changeait les idées pendant la canicule. Désormais, Karine officie de la rentrée à Noël et c’est bien moins drôle, parce qu’on a tellement autre chose en tête à ce moment-là.

Mais M6 a décidé de se rattraper en nous proposant une chouette émission inédite dont je suis déjà absolument fan : Cinq hommes à la maison. Vous n’avez pas (encore) loupé grand chose, la chaîne a diffusé le premier épisode hier.

©M6

Pour vous résumer le concept, tout est dans le titre… Une dame accueille cinq hommes chez elle pendant une semaine entière. Et à la fin, il n’en reste qu’un ! L’objectif est bien sûr qu’elle trouve l’amour au bout de ces cinq jours de vie commune. Ils vont être obligés de la suivre dans son quotidien à la ferme et de jouer le jeu de la séduction. D’après ce que j’ai compris, elle va en éliminer au fur et à mesure pour ne garder que ses préférés.

Vous imaginez dans L’amour est dans le pré, le candidat ne reçoit que deux femmes, là ils sont cinq ! Bon, bien sûr, il n’y a pas Karine en voix off pour taquiner tout ce petit monde, mais hier on a déjà eu une magnifique séquence de courses, avec le type qui essaie de défendre son bout de gras, tandis que son hôtesse jette des œillades énamourées à son rival. Et l’arrivée des cinq prétendants, enfin surtout des trois premiers, tous quadras, grands et avec les cheveux poivre et sel, valait son pesant de cacahuètes. L’émission est formellement déconseillée aux personnes peu physionomistes comme moi.

Comme dans L’Amour est dans le pré, on peut commencer à faire ses petits pronostics. Je pense déjà que le sosie de Cyril Lignac n’a aucune chance avec la dame, tout comme le plus âgé de ses prétendants. Timide me paraît mal barré aussi.

Pour ceux que ça intéresse, l’émission est diffusée sur M6 après Les Reines du Shopping, soit vers 18h40. Alors je sais que c’est sur le créneau de Demain nous appartient et Doctor Who, mais vous pouvez alterner et pour le deuxième c’est quand même une rediff.

Je recommande aussi les familles nombreuses de TF1, entre 17h35 et 18h30, sur le modèle des Mamans, mais j’en parlerai certainement dans un prochain post.

Je me demande si ce programme ne me fait pas penser à feu Maman cherche l’amour, jamais renouvelé par M6 et dont je ne garde aucun souvenir…

Quelque chose me dit que je n’ai pas fini de parler de Cinq hommes à la maison ici.