2%

J’ignore si c’est mon niveau d’attente qui était trop élevé ou mon humeur pas assez bonne, mais je suis vraiment restée sur ma faim devant les deux premiers épisodes de la saison 4 de Dix pour cent. Je regrette même de ne pas avoir regardé Le meilleur pâtissier à la place, car la revisite des barres chocolatées avait l’air bien plus alléchante.

Rien à voir, mais elle est bien cool ma nouvelle Pop !, non ?

Je ne sais pas ce qui ne marche pas ou plus sur moi. J’avais adoré la première saison, j’étais très réservée sur la deuxième et j’avais apprécié la troisième. Mais là, clairement, j’ai trouvé les enjeux très faibles.

1- Les guests
On a surtout l’impression qu’ils sont là pour se faire plaisir et donner du lustre à la série. L’intrigue autour de Charlotte Gainsbourg était archi faiblarde. Oulalala elle ne veut pas jouer dans un film de SF débile écrit par son meilleur ami. Clairement, il ne fallait pas trop égratigner la star. A se demander si quelque chose de plus fort n’a pas été réécrit. Et en plus, Charlotte, elle est trop, trop sympa. Elle signe le plâtre de la débutante. Il y avait peut-être autre chose à faire en surjouant son côté timide. Les seuls moments que j’ai trouvés un peu inspirés, c’est quand elle a du mal à se faire entendre. Ca aurait sans doute été convenu d’insister là-dessus, mais au moins on aurait joué avec son image.
Même chose pour Mimie Mathy, dont j’ai trouvé la présence limite aussi humiliante que ce qu’elle reproche à ses agents. Je n’ai pas compris pourquoi elle avait piqué un écran plat chez ASK. Il faudra m’expliquer.
Dans le deuxième épisode, c’est la même chose : Franck Dubosc a du mal à jouer avec un acteur qui monte et le méprise et à la fin ils s’aiment bien. D’accord… Nathalie Baye fait une apparition pour le fun. OK ? Mais moi, je m’ennuyais ferme devant ma télé.
J’espère que Sandrine Kiberlain va relever un peu tout ça, la semaine prochaine.

2- La vie des agents
Gabriel a trouvé une meuf et Sofia est jalouse. C’est tellement peu subtil que ça frise le grotesque. Mathias a décidé de devenir producteur grâce à tout le pognon qu’il a récupéré en vendant ses parts d’ASK et a emmené Noémie avec lui. Leur histoire est devenue ennuyeuse. Va-t-il assumer que c’est sa meuf désormais et que son ex femme dirige Savoir et torture une américaine à Paris ? Camille ne sert à rien, ce qui ne change guère, et Hervé est drôle. Il est toujours là pour dire le bon mot.

3- Les petites phrases
On va dire que c’est bien écrit et certes elles sont drôles ces petites phrases. Ca ne rattrape cependant pas deux heures d’ennui relatif. Si vous voulez savoir de quoi je parle, elles étaient toutes citées, hier, sur Twitter.

4- L’agence
ASK va mal à cause du départ de Mathias, mais devrait retrouver des couleurs dès mercredi prochain avec l’arrivée d’une nouvelle agente, transfuge de l’agence rivale, probablement lesbienne, car elle a une coupe au carré et porte des tailleurs. Hicham râle un peu, mais à sa place je serais un peu plus inquiet pour mon investissement. En vrai si l’agente au carré et au tailleur est vraiment lesbienne, ça craint !

Vous le sentez arriver le truc qui m’a bien, bien posé problème dans les épisodes d’hier ?

5- Andréa
Le problème de Dix pour cent, c’est que la série repose énormément sur les épaules de Camille Cottin et de son personnage. Et là, Andréa a bien du mal à gérer de front sa vie de couple, d’agente et de nouvelle patronne d’ASK. Du coup, elle porte un pull atroce pendant 80% des deux épisodes, néglige sa femme et sa fille, et n’est plus vraiment très douée dans son boulot. En bref, elle est chiante et la scène où elle va dans le nord manger des tonnes de nourriture chti n’est pas drôle. Il y a une boulette d’Avesnes sur le plateau de fromage, une spécialité odorante au goût remarquable. Pourquoi ne pas passer plus de temps sur ce repas absurde ? Je m’attendais à la voir vomir, moi. Je ne sais pas…
A la limite, on s’en fiche. Mais on en revient toujours au problème de la saison 2 : pourquoi a-t-elle couché avec Hicham et surtout gardé un enfant dont elle ne voulait visiblement pas et dont elle se désintéresse ? Pourquoi est-elle encore avec Colette ? C’est malaisant son désintérêt pour sa meuf et son gosse à la longue. Je comprends que Colette se barre et je le sens vraiment venir l’épisode Trois hommes et un couffin la semaine prochaine.

Je sauve quand même la meilleure invitée de l’épisode, Fabienne Pascaud de Télérama !

Je regarde certainement bien trop de séries américaines efficaces sur les plateformes pour supporter à nouveau une série français qui se traîne. J’irai au bout bien sûr et je reviendrai dire que j’ai eu tort la semaine prochaine s’il le faut, mais là bof quoi !

Si j’osais, je vous dirais que Capitaine Marleau ce n’est pas pire.