Joyeux Noël

Aujourd’hui, je peux me targuer d’avoir acheté 95% de mes cadeaux de Noël, les 5% restant sont ceux dédiés à ma belle-famille avec qui je ne serai pas le Jour J à l’heure H, autant dire que ça ne compte presque pas.

J’ai évidemment envie de m’en vanter et par conséquent j’en fais un post. Je ne me ruerai pas durant les vacances de Noël dans une FNAC bondée en pestant et c’est une grande satisfaction pour moi.

Cependant, un doute affreux vient assombrir tout ce bonheur. Si je me suis quasiment tenue à la liste rédigée par ma femme pour un père Noël qui connaît par cœur la table littérature anglaise du XIXème et du début du XXème siècle de la plus belle librairie toulousaine, j’ai suivi pour le cadeau de mon père les conseils toujours avisés de ma maman.

Alors au lieu de lui acheter le coffret dvd du disciple de Tati qu’il aurait certainement adoré ou la réédition collector de son film culte « le guépard » [J’interdis à quiconque de ma famille proche de me piquer ces idées pour ridiculiser encore mon présent pourtant coûteux. Tu es prévenu toi qui te reconnaîtras !], j’ai opté pour le coffret DVD regroupant les saisons 1 à 4 de « Bones ».

Ma maman m’a garanti qu’il allait a-do-rer. Je la soupçonne surtout de se frotter à l’avance les mains à l’idée de revisionner sa série préférée dans l’ordre et à volonté. Quand je pense au passage, que le dimanche matin, elle me signale qu’elle n’a pas trop apprécié le premier épisode de mercredi de « fais pas ci, fais pas ça », j’ai un peu envie de l’envoyer paître en lui rappelant qu’elle regarde quotidiennement et évidemment « au second degré » « Derrick » et « le Renard » et qu’elle m’a obligée à offrir à mon père une série à la qualité plus que douteuse. [Je vais arrêter de jouer les attachées de presse de la série, mais je me dois de vous rappeler que la suite est diffusée demain à 20h40 par France 2.]

Bref, je connais mon père et je sais qu’il est à peu près aussi doué que moi pour feindre l’extase face à un cadeau qui lui déplaît. De mon côté, j’opte pour la surenchère (« wahoooooooooooo, génial….alors ça je ne m’y attendais pas du tout »), quand lui pose le présent sur le côté sans jamais plus s’en soucier. Je garde un souvenir cuisant de mon excellente idée d’innover voilà quelques années en lui offrant un chef d’œuvre de la littérature issue de la culture populaire, « le seigneur des anneaux » dans une édition fort chère, qu’il n’a pas calculée dix secondes et qui six mois plus tard se trouvait au dernier étage de leur maison, dans « ma » chambre avec mes livres et les bouquins qui ne sont pas dignes de figurer dans les étagères du rez-de-chaussée ou du premier.

Pour vous donner une idée de la qualité des conseils de ma mère, elle m’a conseillé d’offrir à ma grand-mère un agenda pour qu’elle note ses rendez-vous chez le médecin car elle perd un peu la tête. Elle me suggère donc de rappeler en un cadeau unique à ma mémé qu’elle est malade et gâteuse. Joyeux Noël…

Plus que 15 jours…

Rien à dire vraiment sur le débrief, sinon que Bertrand avec ses cheveux longs me fait bizarrement penser à Kad déguisé en Hélène Ségara.
Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé que Pierre, décidé à se débarrasser de la concurrence, suggère à Lucie de s’accompagner d’une bouteille d’eau vide aux évals…

Du coup, on va reparler de Noël et de mes désirs à cette occasion. Depuis quelques jours, je fais la mauvaise tête en signalant à qui veut l’entendre, ma femme essentiellement, que si les gens ne savent pas quoi m’offrir, qu’ils s’abstiennent. Mais en traînant sur le site de la FNAC avec une nouvelle philosophie consistant à me dire que je pourrai en profiter pour me faire offrir ce que je ne m’achèterai jamais, je me rends compte que j’ai d’innombrables désirs aussi divers que variés et hop je vous en fait profiter, comme ça en plus on apprend à se connaître…C’est dimanche, merde !
Et vous, à choisir, vous voudriez quoi de bien futile ?

Je commence par les souvenirs d’enfance et de vieille adolescence…
L’intégrale de « Scream » et n’importe quel film d’horreur mettant en scène des vedettes de séries des années 90 (SMG, Pacey ou même Jack le gay de « Dawson »)*

L’intégrale de « Vendredi 13 » (Coffret 7 films), celui des « Gremlins » ou de « Freddy » – je viens d’ailleurs de m’acheter presque par accident le même pull que lui, il ne me manque que le chapeau pour terroriser les gens dans leur rêves – par nostalgie pure.

Le Coffret « Y a-t-il un flic pour sauver… »
Ce genre d’humour décalé un peu scato fonctionne toujours très bien sur moi…

Quelques séries (logique pour une téléphage)
La quatrième saison des « Frères Scott » ou la toute dernière saison de « Dawson »
Elles ont comme point commun notable d’être complétement lacrymales sur la fin…

« Sex and the city » l’intégral des Saisons 1 à 6

Je rêve de mettre un bâton à chaque fois que Carrie la voix off, Sam la quadragénaire légère, Miranda la tête à claques, et Charlotte la prude baisent avec un nouveau mec pour connaître le total accablant de leurs conquêtes à la fin de la saison 6. Je pense qu’on pourrait avoir des surprises. Ainsi le total de Charlotte pourrait surpasser celui de Sam…

L’intégrale d’« Ally McBeal »
La dernière saison est à chier mais je pense que l’ensemble mérite le détour. John Cage, les « fishismes », Nell, surtout Nell, me manquent parfois bien plus que l’héroïne tête à claques et son idylle débile avec Billy.

« Twin Peaks »
Je n’ai jamais vu cette série et j’aimerais que mes connaissances sur David Lynch ne se limitent plus à « j’ai vu Mulholland Drive comme 99% des lesbiennes ».

« Weeds »
Les critiques sont bonnes et la dernière fois que je me suis fiée à mon instinct pour découvrir une série, il s’agissait d’ « Arrested development » (quel bonheur !) que vous allez tous et toutes vous faire offrir à Noël.

« How I met your mother »

La meme chose que pour « Weeds » sauf que Canal plus diffuse en clair la série en catimini depuis plus d’un mois et que je suis verte d’avoir manqué le début.

« Fais pas ci, fais pas ça »
Rhaaaaaaaa, ce coffret dvd n’est même pas cher et j’ai rhaaaaaaaaaaaaaaté comme une malade en constatant sur le site de la FNAC qu’il existait. Il me le faut. « FPCFPC » est la meilleure fiction française télévisuelle de ces dix dernières années, à ne pas manquer…

« Pause café »
Au second degré alors, parce que petite, cette série me terrifiait. Je crois qu’en plus je me prendrai un sacré coup de vieux en la redécouvrant aujourd’hui.

« Les Histoires extraordinaires de Pierre Bellemare »
Je plaisante….

Des films pour compenser mon retard extraordinaire en la matière…
« La Nuit au Musée »
Comme le Muséum d’histoire naturelle tarde à être inauguré à Toulouse, ça m’occupera agréablement en attendant qu’il daigne ouvrir ses portes.

« Prête-moi ta main »
Je suis très fan d’Alain Chabat et j’adore Charlotte Gainsbourg, cette mignonne comédie sentimentale m’avait plu en salle, pourquoi ne pas tenter le coup en dvd.

« Les poupées russes »
J’adore ce film et je n’ai bizarrement jamais acheté le dvd que je me regarderai en boucle si je l’avais pourtant.

« C.R.A.Z.Y. »
Mon meilleur ami voue un culte païen à ce long-métrage que je n’ai pas vu, comme je le crois sur parole, je le materai volontiers.

« Little Miss Sunshine »
Pas vu mais la critique et le bouche à oreille étaient unanimes, il faut donc que je rattrape mon retard… Note pour plus tard à l’égard de mes lecteurs, je ne loue JAMAIS de dvd !

Et des livres pour prouver qu’il n’y a pas que les écrans dans la vie (mais en vrai si quand même…)
L’amour est une chose étrange de Joseph Connolly
Ceux qui m’aiment (prendront le train) savent que j’ai une passion immodérée pour les écrivains anglo-saxons et que je me fie aveuglément à certains auteurs (Nick Hornby, David Lodge…). Je devais être fauchée quand ce bouquin est sorti ou occupée ailleurs mais là il me le faut maintenant.

La marche de Edgar Lawrence Doctorow
Grâce à Dobby, je me suis souvenue que j’avais lu et adoré un bouquin de cet auteur. Le résumé donne envie, vous le lirez en ligne, il me le faut donc…

*Vous apprécierez à nouveau le code couleur des fêtes…

Petite POCPOC Noël…lalalalalala…

*Un nouveau post sur Noël avec même un petit peu de féminisme de bon aloi dedans*

J’essaie de me fondre dans l’ambiance de Noël. J’ai donc suivi les conseils de Loli et commandé sur internet le catalogue « Joué Club ». Hier soir, j’ai même regardé « le droit de savoir » sur les escroqueries de Noël et appris que beaucoup de français allaient ingurgiter du foie gras hongrois pas du tout issu donc d’animaux élevés (gavés) dans le Sud-Ouest de la France tandis que leurs enfants allaient s’amuser avec des jouets conçus par des petites mains chinoises qui se soucient désormais des normes de sécurité.

Je profite de ce post pour ajouter le Monsieur Patate « Star Wars » déguisé en Dark Vador à ma wish list ainsi que le jeu « Trauma Center » pour Wii car je veux ressembler à mon héroïne, Meredith Grey, quand je serai grande. Bon, à la limite, « le docteur Maboo » peut me convenir également. Je veux bien également avoir 20 ans de moins et commander la galère romaine Playmobil.
Ma femme tient à signaler, de son côté, qu’un « mon petit poney » ne devrait pas avoir des jambes articulées pour lui permettre de s’asseoir et que jamais de la vie, cet animal rose ne désire tenir un magasin de glaces, être langé ou danser sur de la musique.

Dans la famille…

Maman, quand je serai grande, j’intégrerai la « star academy » ou au pire « secret story » avec mes deux sœurs, mon mari, mon nouveau sexe, mes croyances occultes, ou mon passé d’obèse…, je recommande…
– les divers sets de maquillage en espérant que les services concernés aient vérifié au préalable que ces produits sont hypoallergéniques.
– mon objet favori de la saison 2007 demeure « je crée moi-même mon brillant à lèvres » avec le risque de retrouver votre bambine avec les lèvres légèrement boursouflées suite à une horrible allergie imprévue. Dans le même registre, je suis fan de la machine pour se faire des mèches qui risque de créer une génération spontanée de petites chauves dans les classes de CP/CE1 ;
– Le micro de chanteuse sur pied, le tapis pour danser comme Kamel Ouali, Barbie qui chante…pour le plus grand bonheur de la casserole en herbe qui arrêtera à 15 ans l’école pour se consacrer à la vraie vie : les cours de chant et les castings de télé-réalité et qui passé 20 ans ressemblera à Tatania de « Secret story », la pauvre….

Maman, quand je serai grande, je témoignerai dans « confessions intimes » pour parler de mon mari qui passe ses journées devant la play’ et me cantonne à mes tâches ménagères…
Je dois avouer que les jouets mimant la fascinante vie quotidienne ont vraiment beaucoup évolué. Les enfants peuvent désormais avoir pour Noël le même caddie que maman quand elle va faire ses courses chez Au*bip*chan. Pour continuer à empâter les gamins qui ne sont jamais assez gros, le panier ne compte que des produits horriblement sucrés ou super gras. Mieux encore pour habituer les enfants à céder aux achats d’impulsion à la caisse et préparer les petites filles à leur profession future, il y a la vraie caisse avec à ses côtés toutes les friandises présentées dans les grandes surfaces. La caisse fait même « bip » comme une vraie. Sur les images, nous sommes rassurés en voyant que la fille tient la caisse pendant que le petit garçon paie avec les sous gagnés à la sueur de son front, sa pitance.
Du côté des accessoires de nettoyage, les marques concernées s’impliquent pour fidéliser dès son enfance la future petite ménagère qui peut ainsi posséder son premier aspirateur éléctrolux qui aspire pour de vrai – essentiellement les billes en polystyrène fournies avec- ou son chariot de ménage pour passer la serpillière avec maman. Je soupçonne en revanche la machine à laver le linge Miele de ne servir strictement à rien, même si on peut la remplir d’eau, tout comme le fer à repasser Braun, qui ne chauffe malheureusement pas pour de vrai pour d’évidentes raisons de sécurité, mais s’allume et crache de l’eau.
Je ne me suis pas penchée sur les poupons depuis que j’ai constaté dans un spot qu’il émettait désormais des substances jaunâtres que j’espère odorantes pour figurer les déjections naturelles.

Maman, comme je suis un garçon, j’aurai une vraie carrière professionnelle pas comme ma sœur qui restera au foyer…
Cette année, les cuisines deviennent accessibles aux garçons car maintenant ce sont de vraies reproductions de celles des grands chefs. Votre fils pourra ainsi se prendre pour Cyril Lignac. Tout aussi magnifique que la cuisine de chef, le barbecue comme papa sauf qu’à moins d’être chinois et peu contrôlé par les services concernés, il ne brûle pas.
Les petits garçons ont également les kits médicaux pour jouer à McDreamy. Meredith et Izzie peuvent aller se rhabiller car seuls les mâles sont présents sur la page intitulée « docteur je suis malade ». Ils peuvent également se déguiser en pompier ou en policier, type « Robocop » ou « CRS » en intervention. Pendant ce temps là, les filles revêtent de ridicules et peu pratiques robes de princesse, fée ou marquise…

Maman, quand je serai grand(e), je serai gros comme Cauet ou forte comme Valérie Damidot…
Le petit micro-ondes pour futur adulte pressé nourri exclusivement aux surgelés et surtout mon jouet favori, la petite friteuse avec des nuggets et des frites en plastique.

Liste de Noël…

Demain, c’est le premier jour de décembre, il est donc temps de dresser comme chaque année à peu près à cette date ma liste de Noël…

Les vœux pieux

…que les enfants chers à Antéchrista-Noémie cessent de mourir de faim dans le monde ;
…que Maureen gagne la carac ;
…que le nouveau jury de la « Nouvelle Star » soit moins pire que ce que j’imagine déjà ;
…que France 2 diffuse enfin les inédits de « Parents à tout prix » ou à défaut au moins la saison 2 voire même la 3 pour changer un peu ;
…que la cinquième saison de « The L Word » soit moins pire que les deux précédentes ;
…que les promesses de fin de saison 3 de « Lost » soient tenues dans la saison 4, même raccourcie ;
…que la saison 4 de « Grey’s anatomy » continue à être de qualité et que le prochain épisode fort remuant ne gâche pas sa suite, comme celui du ferry l’année dernière ;
…que les gentils scénaristes américains cessent de faire grève et nous offrent plein de merveilleuses histoires pour nos séries favorites ;
…que des gens compétents m’offrent pour 2008, la carrière dont je rêve.

En vrai, j’aimerais avoir…

…des jeux vidéo
« Sonic et Mario aux JO » par exemple, même si je sais que politiquement c’est douteux et que pour préserver ma dignité, je ferais mieux de m’en passer ;
« My Sims » pour Wii, les critiques sont loin d’être élogieuses et la durée de vie du jeu est apparemment décevante mais les bons côtés du jeu pourraient me faire oublier « ces détails » ;
– n’importe quel programme d’entraînement cérébral pour Wii ou DS. J’ai 30 ans et je sens que mon cerveau décline. Je pourrai comme Nicole K., une amie australienne qui possède apparemment une DS, être surprise pas la décrépitude de mes neurones.

…des DVD
la saison 5 de « Scrubs » par exemple, qui paraît-il, revient aux sources géniales des débuts de ma deuxième série médicale favorite ;
la saison 3 de ma série médicale favorite, « Grey’s anatomy », même si j’émets d’énormes réserves sur sa deuxième partie. Il me la faudra de toute façon pour faire la soudure dans ma dvdthèque entre les deux premières archi réussies et la quatrième géniale depuis le départ ;
– les saisons qui me manquent de deux vieilles lunes, « ab fab » et « les chroniques de San Francisco », le genre de choses que je me dis régulièrement qu’il faut que je me procure mais qui passe toujours après les priorités du moment.

…des CD
le CD de Christophe Willem parce que j’aime bien « Jacques a dit » ;
le CD d’Alizée, qui devrait changer de nouveau look bizarre, que je ne m’offrirai jamais de moi-même ;
le CD de Jenifer, idem plutôt mourir que de le saisir dans mes petites mains à la FNAC ;
les BO de « Grey’s anatomy » ou des « Frères Scott » pour remplir ma clé usb de pop insipide.

Les cadeaux à éviter de me faire sous peine que je devienne un peu dingue…

l’intégrale de « 7 à la maison » ;
« la France des saveurs » par l’ami des grévistes et autres résistants à la politique menée actuellement par le gouvernement, qui bénéficie touts les jours à 13 heures sur une grande chaîne de télévision d’une tribune bien poujadiste ;
le bouquin fort émouvant avec plein de photos certainement inédites et des témoignages à faire pleurer quelqu’un d’aussi mort à l’intérieur que moi écrit par la sœur de Grégory Lemarchal sur son frère ;
– n’importe quel bouquin de cuisine signé Cyril Lignac, qui est bien assez riche comme ça ;
« c’est du propre ! : Toutes les astuces de Béatrice et Danièle », j’adore les fées du logis de M6 mais je trouve ce cadeau parfaitement offensant pour le commun des mortels, quand on voit l’état de crasse et décrépitude des maisons visitées par les deux techniciennes de surface de choc ;
les preuves que la guerre des décorateurs médiatiques est lancée, Philippe Demougeot du « SOS Maison » VERSUS La Grosse Valérie de D&Co. Je pense que Valérie gagne par KO – j’avais écrit « chaos » en pensant certainement aux maisons que Valérie a déjà redécorées – en scotchant la bouche de Philippe avec un sticker, l’empêchant ainsi de respirer, et en l’achevant en s’asseyant sur lui ;
– Grimpons un cran dans l’horreur avec le « livre » de celui qui refuse obstinément de prendre sa retraite, Michel Drucker

Enfin, sachez que la foutitude de gueule n’a absolument aucune limite car vous pouvez offrir à Mamie Jacqueline ou à Tata Huguette :

une reproduction en peluche du chien de Christophe Dechavanne, rigoureusement indispensable ! ;
le jeu « à prendre ou à laisser » et là vraiment il faudra m’expliquer l’intérêt d’ouvrir comme un abruti avec ses potes des boîtes dans sa maison avec que dalle à la clé. J’avais déjà du mal avec le jeu « qui veut gagner des millions », qui a abandonné fort heureusement le slogan vendeur mais absurde « avec les fameux millions », parce qu’un consommateur malin a du attaquer la firme parce qu’il ne trouvait pas de sous dans la boîte, mais à la limite des limites, ça pouvait passer pour un jeu de culture générale.

Pour votre petite cousine Kimberley, je vous conseille :

le jeu de société « Koh Lanta », le but étant de jeûner et d’éviter de bénéficier du confort de la vie moderne à son domicile le plus longtemps possible (maximum 40 jours) sans protester, sous peine d’élimination par sa propre famille ;
la gourde métallique siglé « Koh Lanta » pour ne pas crever de soif durant la prochaine canicule (ça vaut aussi pour Mamie Jacqueline et Tata Huguette qui pourront s’en servir également durant les expéditions en car organisées par le club du troisième âge, elles feront à cette occasion des masses de jaloux) ;
les bijoux trop, trop biens « star academy » en forme, je vous le donne en mille, d’étoile ;
le CD des meilleures chansons des 6 carac précédentes (que vous pouvez aussi réserver pour votre téléphage favorite)
– comme chaque année, « apprends à danser avec Kamel Ouali » qui a pris considérablement des joues depuis que la vidéo du jeu a été conçue.

La suite prochainement, très certainement…

Liste de Noël !

Comme la merveilleuse Maboo qui remplira bientôt à elle seule la colonne de mes liens m’a offert hier un superbe cadeau de Noël avec les seins de Claire K. dedans, j’ai décidé de lister les présents que j’aimerais trouver au pied de mon sapin artificiel luxuriant le 25 décembre.

Attention, il se pourrait que cette liste comporte aussi quelques fakes…

Une bouteille de fantä. Je suis privée de ce merveilleux breuvage depuis que j’ai juré, craché cet été que je n’en achèterais plus en bouteille et en canettes jusqu’au 1er janvier 2007. Mon calvaire prend bientôt fin heureusement.

Apprenez à chanter avec Lara Fabian, ma femme jure d’avoir vu la publicité pour ce DVD et je la crois. En même temps, apprenez à chanter avec Maud ou Céline de la carac se vendrait mal. La grande star a raison de creuser se sillon. Je me demande si ma femme va me l’offrir pour Noël afin que j’améliore la qualité de mes prouesses vocales.

Dansez avec Kamel O. Quiconque m’a un jour vu danser sous l’emprise de l’alcool ou sobre sait que le rythme m’est totalement étranger. Je me demande si Kamel O. peut quelque chose pour moi.

Le livre de nos régions de JP Pernaud. Je me disais depuis quelques jours qu’il fallait absolument que je me remette à la lecture. Pour démarrer un livre avec des jolies photos du terroir pourrait être une bonne solution.

Le best of des L5. C’est sûr qu’il est rigoureusement indispensable d’éditer une compilation après deux albums studios et un live. Hier, j’ai tenté de me remémorer les grands moments de leur répertoire et je me suis arrêtée au bout de deux phrases extraites de « toutes les femmes de ta vie » et « maniac ».

La wiii. Bon évidemment, je la veux, en vrai. Je pense même attendre le mois de mai et mon anniversaire pour investir. Mais je suis chiffonnée par cette télécommande qui demande qu’on fasse des efforts. Le beauf qui joue à la play au football le fait parce qu’il a la flemme de bouger son cul pour aller sur un terrain. Quand j’écrase Wriggler et ses 12 pattes à Mario Tennis, c’est grâce à mon pad et pas à mon fabuleux jeu de service. J’aime jouer dans mon lit moi… Chiffonnée donc…

L’intégrale de Buffy à 100 euros et des poussières. Inutile de vous reparler de ma fanitude absolue pour SMG en tueuse de vampires, vous ne pouvez pas l’avoir oublié même si mon défilant réclamant son retour a disparu.

L’intégrale de Friends en DVD comme chaque année. Je l’ai vu à la FNAC tout à l’heure et je me suis retenue de le serrer très fort dans mes petits bras.

Les deux saisons de Grey’s Anatomy en DVD. Ben oui c’est de la fanitude absolue là aussi. Enfin, une série qui me console presque de la disparition de mes potes new yorkais et de la Tueuse. Meredith a la Force décidemment…

Le Trivial Pursuit des années 90 qui complétera fort bien le Trivial Pursuit des années 80 que nous possédons déjà. Ma femme a aura peut être ainsi enfin une chance de me battre.

Le DVD de Dany Boon. On l’a vu dans TOUTES les émissions de talk et jamais il ne nous a lassées. J’adore évidemment son accent chti qui me rappelle mes racines. Bon, je n’ai pas non plus été élevée dans un coron au pied d’un terril, ni nourrie exclusivement à l’ôméricain pôté…

La peluche que j’ai tripotée longuement chez Habitat. Ceci est un message personnel pour quelqu’un qui se reconnaîtra. Elle pourrait prendre la place de Bob-M…. l’Eponge sur mon bureau si je l’avais…

Bon, comme d’habitude, je prends tous les chocolats, tous les jeux vidéo, tous les DVD, les PLV de Loana… et je remercie la télévision qui a avancé Noël de quelques jours en me proposant demain un spécial bêtisier aux enfants de la télé avec comme invités Cécile de France, Dany Boon et Florence Foresti. Mardi, « Rabbi Jacob » est rediffusé comme chaque année. J’ai hâte…