Putain dix ans

J’ai adoré ce post de William et j’ai eu envie de me pencher comme lui sur ce que le web a changé dans ma vie.

J’avais déjà démarré mon histoire de l’internet ici, puis je m’étais arrêtée.
Pourtant il me semble que les autres chapitres étaient écrits.

Ma découverte du web
J’aimerais affirmer que j’ai tout de suite vu dans le web un formidable moyen de s’informer ou de diffuser de l’information, mais je dois bien l’avouer quand il est entré dans ma vie un peu par hasard en 1997 c’était surtout pour discuter avec des gens. N’importe qui, n’importe comment jusqu’à pas d’heures avec deux complices.

D’ailleurs, ma première connexion à mon domicile en 1999 m’a presque servi exclusivement aux mails pour garder le lien avec une amie sans exploser de façon trop outrancière ma facture de téléphone – je le faisais autrement en passant ma vie en ligne – et en me mettant sur irc pour discuter avec des gens qui habitaient à 200 mètres de chez moi ou à 1000 km.
Si je voulais me la jouer « Faites entrer l’accusé », je pense qu’à l’époque une bonne étoile veillait sur moi car j’ai vraiment fait n’importe quoi, rencontrant n’importe qui, n’importe comment sans songer un instant que quelqu’un de malveillant pouvait se cacher derrière un pseudo. Le pire qui me soit arrivé est de choper une saloperie….un virus envoyé par un correspondant malveillant. Il a infecté un moment mon pc.

En 2000, le web m’a permis de prendre un sacré virage dans ma vie. J’ignore si c’est le mail envoyé par hasard à une correspondante toulousaine (ironie du sort) ou le constat qu’en ligne je pouvais être qui j’étais sans que ça pose de problème à quiconque.

Ce virage m’a permis de constater aussi qu’une de perdue, dix de retrouvées et puis surtout une finalement.

2004, mon blog rose

Image

En 2004, je suis obligée de dire qu’il y a eu le blog. Il m’a permis de nouer des contacts avec d’autres téléphages comme moi, d’en rencontrer certains, pour le meilleur ou pas. Pas mal de ces personnes sont encore dans ma vie et j’en suis ravie.

Le blog m’a aussi permis à nouveau d’affirmer qui j’étais, une téléphage capable de regarder n’importe quoi à la télévision ce qui ne l’empêchait pas de penser par ailleurs.

Aujourd’hui, le web c’est mon boulot à quasiment plein temps. J’ai failli écrire ma vie….et ça n’aurait pas été si loin de la vérité. 
Je m’y informe, je l’alimente, j’y perds mon temps, j’y rencontre (de moins en moins) de gens mais aussi toujours les bonnes personnes.

Épilogue : J’aimerais recommencer à bloguer pour le plaisir, rien que pour moi, mais je ne promets rien. Ce n’est pas simple de retrouver un ton. Surtout que cette année est symbolique pour moi puisque mon blog, qui a retrouvé ses couleurs d’ailleurs, aurait eu 10 ans.

Publicités

Et maintenant ?

La fin des télé-réalités d’enfermement a toujours la faculté de me déprimer.
Nous sommes le 15 septembre et huit secréteurs sont toujours maintenus en détention par une production de plus en plus abusive.
Geof frise la dépression nerveuse et tient des propos incohérents. Il a balancé le secret de Geoffrey et Marie, qui « ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droit », par souci d’honnêteté. L’ex d’Aurélie est tellement paumé et déphasé, qu’il ne pense pas avoir triché mais juste prêté allégeance à son maître, Zelko.
Juliette, présentée par tous les magazines people comme une grosse « déglingo » qui allait mettre le feu à la maison, est totalement apathique depuis le départ de son Sïmone, qui rame à l’extérieur pour reconquérir sa vraie moitié.
Morgane attend avec impatience que son secret tombe pour enfin parler de la cause qu’il l’a amenée là. Sabrina se débat comme elle peut pour exister à côté des couples.
Marie pleure…depuis déjà trois mois.
Geoffrey boude.
Aurélie se bat pour tenter de conserver son secret et la haine de Geof est la seule chose qui la tient encore vraiment en vie dans la maison.

Geof sera le prochain à partir.
La production continuera ensuite à faire bien ce qu’elle veut pour les nominations. Pour mémoire, cette semaine, elle avait décidé avant la Tricherie made in 2011, d’inverser la donne en mettant sur la sellette les candidats non nominés, ce qui aurait abouti au même résultat de toute façon, à savoir le départ de Geof. C’est tellement n’importe quoi que je finis par comprendre qu’il en soit arrivé là.

Le secret des couples est ENFIN totalement tombé, alléluia, mais Juliette conserve le sien, virtuellement impossible à démasquer puisqu’elle est somnambule comme moi, Zelko a encore un petit bout du sien, et Morgane sera certainement la prochaine à livrer le sien.

Cette année, plus que jamais, j’ai l’impression que le potentiel de l’émission a été gâché. Le secret des couples a éclipsé tous les autres et les titulaires de secrets forts ont été parmi les premiers à partir. A quand de vrais, dans le sens de véritables et crédibles, voire des doubles ou des triples, secrets ?
Par ailleurs, nous sommes à J – 7 des 7 ans de mon blog. Comme mon concours de déguisements a fait un gros bide, les célébrations vont être réduites à la portion congrue. Je n’ai pas le temps et l’énergie, et même plus vraiment l’envie, de lancer autre chose.

Je réfléchis également à l’avenir des pages roses, qui oscille entre deux extrêmes : leur donner une nouvelle apparence en y investissant énergie et argent, ce qui demande du temps malheureusement, ou faire une pause salutaire au bout de sept ans de bons et loyaux services. J’avoue que par moment, je me dis que ça serait bien de ne pas se mettre la rate au court bouillon car je n’ai pas posté depuis 24 heures et qu’il faut que je mette quelque chose en ligne de si possible intéressant.

Voilà, où j’en suis de mes réflexions, en souhaitant quand même que Geoffrey se remette avec Marie.

Mama mia ! POC organise un concours…

Plutôt que d’égrainer et de me lamenter sur les deux prestations par candidat programmées demain dans X Factor, j’ai décidé d’organiser le premier grand concours avec quelque chose à gagner de l’histoire des pages roses.

Il y a malheureusement un hic, le gain de ce premier grand concours avec quelque chose à gagner de l’histoire des pages roses est réservé aux toulousains, habitants de l’agglomération, voire du Grand Sud, ou aux personnes susceptibles d’être présentes à Toulouse* le lundi 30 mai (la date est importante), qui aiment l’univers d’ABBA. (Petite précision pour les toulousains, la soirée n’a pas lieu dans le centre et il vaut mieux être muni d’un véhicule pour s’y rendre.)

Je sais, j’aurais pu faire encore plus restrictif !

Le gain est en effet deux invitations pour une représentation de la comédie muscicale Mama Mia en français (et l’honneur de me rencontrer évidemment).

Comme dans tout bon jeu qui se respecte, nous avons des questions pointues.**

1) De l’univers de quel groupe la comédie musciale Mama Mia est-elle inspirée ? (Ma femme n’a pas su me répondre, je pense donc que cette question n’est guère évidente.)

2) De quel pays européen est issu ce groupe mondialement connu ?

3) Que signifie l’acronyme POC, soit mon nom de blogueuse ?

4) En quelle année ai-je démarré mes activités de blogueuse ?

Questions subsidiaire : Combien de réponses vais-je recevoir à ce concours ?***

Les réponses sont à m’adresser sur l’adresse poclatelephage@gmail.com avant jeudi soir 23h59. J’informerai les heureux gagnants de leur victoire par mail samedi au plus tard.

*Je n’héberge pas les gens qui feraient le déplacement de l’autre bout du monde pour cette soirée, à moins qu’on se connaisse au préalable évidemment.
** Le tirage au sort ne sera fait en aucun cas en présence d’un huissier et en cas d’égalité mon chat tranchera.
*** Libre à vous de relayer l’information car je ne connais pas le nombre de toulousains ou assimilés qui lisent ce blog ! A noter que je fais vraiment gagner ces places !

Déjà six ans…

Aujourd’hui, mes pages roses ont six ans. Je m’étais jurée de célébrer l’événement avec un jeu concours exclusif, mais avec cette histoire de déménagement, qui mériterait à elle-seule un post pour les heureux veinards qui ne lisent pas mes statuts imbéciles sur Facebook, qui indiquent en général que j’ai emballé tous mes stylos – je suis journaliste, j’en ai besoin professionnellement -, l’ensemble de mes bouquins – sans me demander ce que j’allais bien pouvoir lire avant de m’endormir désormais – ou d’autres choses auxquelles je ne songe pas immédiatement mais dont j’aurais besoin dans deux minutes, et le boulot qui a repris, et je ne peux que m’en féliciter, j’ai un peu zappé les six ans de ce blog.
D’autant que je suis un peu fétichiste des chiffres et que si j’adorais le 5, qui est mon porte-bonheur, le 6 n’est pas un chiffre que j’affectionne. Je pense que pour le 7, je me mobiliserai en revanche. En plus, s’il faut être honnête, et c’est bien le jour, depuis quelques temps, j’ai envie d’arrêter ce blog à un rythme régulier et les causes sont multiples. Mais bon jusqu’à maintenant j’ai remonté la pente car à l’instar d’Yves Duteil, j’ai le clavier qui me démange…

[Cette candidate belge du Dîner presque parfait met un zéro mérité à cette décevante célébration d’anniversaire de blog !]
D’ailleurs, si je me taisais, vous ne sauriez de mon dernier sujet de courroux qui a presque gâché cet anniversaire déjà assez peu festif…

Bastien est l’unique nominé de la semaine de « Secret Story ». La production a encore réussi à épargner la tenace Amélie, que j’espère pourtant voir mise sur la sellette cette semaine. Pour mémoire, l’hystérique liégeoise n’a jamais été soumise aux voix des téléspectateurs. Robin, le roi de la dénonce, avait indiqué chez JMM, que la prod’ manipulait tout cette année, je vais finir par le croire (mouhahahahahaha).

[Le père de John Locke a préféré être baillonné plutôt que de donner son sentiment sur cette célébration ratée…]
Pour en arriver là, la production a eu recours encore une fois à un plan machiavélique et très habile. Rebondissant sur la rumeur, qui avait couru à un moment indiquant que Bastien, le mentaliste du dimanche, avait un téléphone portable dans la maison, la Voix a pris les internautes au mot et lui en a confié un pour une mission secrète. Anne-K est censée découvrir l’appareil du jeune homme et confier bizarrement ce secret à la pipelette de la maison, Thomas. Le jeune homme s’est évidemment répandu auprès de ses camarades sur ce secret capital plaçant Bastien dans une situation difficile.

[Désormais reléguées sur Direct 8, les femmes à la carrière la plus remarquable du petit écran, pensent certainement à mon blog en ce 22 septembre…]

L’ego du garçon, qui a trouvé un nombre impressionnant de secrets, a été mis à rude épreuve et il n’a évidemment pas supporté la réaction de sa copine, Stéphanie, à cette révélation. Il lui a donc indiqué une nouvelle fois, car il lui avait déjà révélé la mission qu’il partageait avec Anne-K, que ce n’était qu’une manipulation de la prod’. Résultat, il est seul face aux votes du public et la production conserve son horrible et bruyante animatrice belge. Ils avaient laissé filer Nathalie, ils garderont Amélie, le temps qu’il faudra et tant pis pour les téléspectateurs et les candidats pris en otage.

[S’il savait que ce blog a déjà six ans, Bertrand Renard lui souhaiterait certainement un heureux anniversaire.]

C’est dommage car le petit numéro d’Amélie qui supportait très bien d’être nominée marquant sa satisfaction en le hurlant dans maison avant de se lamenter que ses camarades séparent « le couple » marié – mais elle ne sait pas, si ça se trouve – valait son pesant de cacahuètes.

Bastien sera certainement sauvé vendredi, après un prime qui mettra en scène son procès. La revanche de la fabuleuse Team-P(i), dédiée à la base à un groupe de garçons, n’aura pas encore lieu.

[Machin Machin, qui manque à mon petit écran, et Anne Ducros se disputent le privilège de fustiger cette célébration ratée.]

[Caroline de Secret Story 2 adorerait certainement souhaiter un joyeux anniversaire à mon blog. En tout cas, moi je suis contente de revoir sa photo…]

Nouveau look (rose) pour une nouvelle vie (rose)

Je remercie les 162 votants qui se sont sentis suffisamment impliqués dans la vie des pages roses pour donner leur opinion sur son apparence future. A 52%, vous avez décidé que le motif papier peint devait l’emporter et par chance nous étions d’accord sur ce point.

J’ai quand même imprimé ma marque sur le modèle préétabli et rogné sur la colonne de gauche qui est désormais à droite – je vais avoir du mal à m’y faire – et surtout mis du rouge partout parce que j’adore le rouge. De toute façon, Force Rouge est le leader des Bioman, donc mon choix est totalement sensé.

Je vous signale que désormais, vous pouvez vous servir du petit gadget en bas pour faire partager à vos amis mes posts via Facebook, Gmail ou même Twitter…

Sinon, les pages roses demeurent roses, donc tout va bien…enfin j’essaie de m’en convaincre. Au pire, j’ai conservé le template précédent dans un coffre fort et pour les déjà nostalgiques, je remets une image de mon blog rose défunt.

Je laisse le mot de la fin à Cristina.

(Mon blog était un W, ce qui explique que j’ai opté pour du rouge…)

Le vrai mot de la fin pour Zazie…

Fabienne….

Aujourd’hui, j’avais envie de vous renvoyer vers le blog de Caroline, dont le dernier post m’a fait hurler de rire et m’a donné une folle envie de revoir Fabienne Lepic en pleine crise de nerfs dans les rayons de supermarché parce que cette conne de prof de français exige un cahier au calibrage non standard. Ce billet m’a également rappelé que quand j’étais petite, en CM1, mon papa avait été obligé d’aller voir Madame B., mon institutrice afin de lui expliquer que je n’avais pas retrouvé le jeu des sept familles des feuilles [je vous promets que ça existe…] acheté en classe verte et dont les enfants qui l’avaient achetés, donc pas toute la classe en plus, avaient été invités à se munir de façon optionnnelle pour une animation en classe. Nous avions passé au préalable la soirée à le chercher partout dans la maison et je refusais de me rendre en classe sans. Aujourd’hui, je plains autant les instits qui passent pour des psychopathes à cause d’enfants un rien trop pointilleux avec les consignes que les parents qui se fadent ce genre de gosses.

Pour le plaisir, vous retrouverez à 1 minute 50 dans cette vidéo, Fabienne et le cahier de 48 pages, mais je vous conseille de tout visionner.

Je vous invite également à découvrir le point de vue très personnel de Fabienne Lepic sur la philo.

Enfin, ce teaser bien connu…

De mon côté, en attendant la saison 3, j’ai adhéré sur Facebook au groupe de fans de mon personnage de série préférée, qui devance même Lorelai Gilmore et Buffy dans mon Top 5.

La vie en rose ?

J’ai toujours détesté le changement.

Quand j’étais petite, ma maman me torturait en modifiant régulièrement le positionnement de la table de la salle à manger, ce qui m’angoissait énormément. Je devais ensuite retrouver la meilleure place pour pouvoir visionner la télévision de ma chaise durant le repas. Je vous rappelle en effet que mes parents m’avaient cédé et que, bien que je sois issue d’une famille d’intellectuels de gauche qui ne jurent que par France Culture désormais, durant tout le temps où j’ai vécu avec eux dans ma maison d’enfance, nous avons déjeuné et dîné devant la télévision.

Vous imaginez bien que si le seul fait de bouger une table me terrorise, je suis vraiment hermétique au changement ce que bizarrement j’omets de faire figurer dans mon CV dans la case « grandes qualités ».

Mais cette année, je vais changer de cadre de vie, et je ne remercie par Stéphane Plaza qui n’y est pour rien, et je vais fêter les six années d’existence de ce blog. J’ai donc décidé bien que je sois viscéralement attachée à l’apparence de ce blog, que la grande majorité de mes lecteurs déteste, de modifier son esthétique. Comme je suis toujours une grande supportrice de la démocratie participative, je vous soumets quelques propositions de nouveaux « templates » pour les pages roses qui vont tenter malgré tout de le rester au moins un peu. Je vais vous avouer cependant que mon choix est quasiment arrêté mais je vous consulte quand même, alors soyez réactifs et donnez-moi votre sentiment sur ces trois présentations.

Proposition 1 : La version Pastel

Proposition 2 : Le version Encadrée

Proposition 3 : La version papier peint

Petite note explicative :
 
 

[NDLA : En exclusivité en haut à gauche : Le premier sondage du blog ! Votez-vite !!!!!!!!]