Pour en finir avec 2011, un bilan télé très léger !

Je me suis rendue compte que j’avais pris l’habitude ces dernières années de terminer l’année avec plein de petits bilans, mais 2011 aura vraiment été une morne plaine télévisuelle…

Pour preuve, sans réfléchir, sans utiliser google, et à brûle pourpoint pouvez-vous me dire :

Qui a gagné Secret Story 5 et dans la foulée me donner le nom d’au moins 5 candidats de l’aventure ?

Qui a emporté la « Nouvelle Star » « X Factor » et de la même façon me livrer l’identité de 5 de ses concurrents ?

Qui a participé et finalement gagné « Pékin Express » ? (Là personnellement je sèche.)

Plus vicieux, qui était les « has been » « VIP » de « Carré ViiiiiiP » et me retrouver les noms de quelques « wanna viiip » ?

Enfin, pour le fun, êtes-vous capables de m’énumérer le nom de tous les des jurés de « X Factor » sur M6 ?

Si vous ne vous appelez pas Pierre, et même si, ça me paraît épineux. La solution ne figurera d’ailleurs pas à la fin de ce post ou alors dans le désordre.
2011 aurait pu être l’année de la télé-réalité avec la célébration des 10 ans du « Loft » ou l’avènement de la star ac’, mais les échecs successifs de « Carré ViiiP », vraiment trop crétin, et de « familles d’explorateurs », le « Koh Lanta » version Canada Dry, ont surtout démontré que les chaînes hertziennes ne savaient plus faire de bonnes télé-réalités. Autant, miser sur les vieux pots dans lesquels on fait décidément les meilleures soupes, quitte à tirer sur la corde comme M6 n’a cessé de le faire en ruinant la nouvelle saison de « Pékin Express » ou en délayant à l’extrême « le bonheur est dans le pré ».

Si je devais chercher une nouvelle émission qui m’a conquise en 2011 ou l’animateur qui s’est révélé, je sécherais… Je citerais bien un « trésor dans votre maison » que j’affectionne mais mettre Jérôme Anthony à l’animation est une aberration.

Idem pour les séries, les chaînes livrent décidément le service minimum. En dehors de MA révélation de l’année, « Vampire Diaries », j’ai vu très peu de nouvelles séries sur les chaînes hertziennes et à peine « Downton Abbey » sur TMC.

Je nous souhaite en 2012 une meilleure année télévisuelle (au moins). A titre personnel, j’espère trouver enfin l’énergie d’offrir à ce blog l’apparence qu’il mérite au moins pour ses 7 années d’existence et dans l’espoir de retenir les quelques lecteurs qui y passent moins de 5 secondes selon estate.

D’ailleurs, j’en profite pour passer un appel : vous êtes graphiste téléphage ou sympathisant appréciant ce blog, j’ai besoin de vous pour m’aider à lui créer un nouveau look pour une nouvelle vie (vos tarifs seront les miens, enfin ça se discute du moins). Ceci est une proposition sérieuse !

Pour lancer le débat, que retenez-vous de 2012 télévisuellement (je pense évidemment aux sujets légers par à l’actualité de crise ou de catastrophes) !

Je conclus forcément en vous souhaitant une belle et prospère année 2012 !

[Pour les solutions sans google et dans le désordre : Afida Turner, Olivier Schulteis, Christophe Willem, Thomas et Benoît, Princesse Alexandra, Matthew Raymond-Parker (Baker ?), Aurélie, Juliette, Simon, Véronique Dicaire, Marie (la gagnante de Secret Story 5) mais j’ai zappé son mec, Marina Damico (???), le type qui avait été membre de Police et qui était corse, euh et puis là je sèche dans le temps imparti. Honte sur moi ! Geoffrey !!!! Pour le quatrième membre du jury de X Factor, sur le fil, c’est Henry Padovani, mais là les concurrents, j’ai du mal. Le type à la mèche qui était, et doit toujours être pizzaoïolo, le groupe glauque de Lille… Vous faites mieux sincèrement ?]

L’Expert

Pour bien démarrer 2011, et vous rendre toujours plus accro à ce blog, je vais faire des révélations exclusives sur la sexualité de Stéphane Plaza créer le « Barbieromètre », qui se chargera de dresser le compte précis du nombre d’interventions précieuses du taulier de « c dans l’air » dans cette émission et ailleurs dans la mesure de mes capacités téléphages. En plus, comme 2011 sera une année pré-électorale ou ne sera pas, et que des tas de primaires, dont il faudra analyser l’organisation, le déroulement, les résultats et les polémiques qui en découleront, sont prévues pour la fin de l’année, Christophe Barbier risque d’être de plus en plus présent à la télévision et surtout de devenir rigoureusement indispensable à mon petit écran.

Pour l’instant, depuis la rentrée médiatique, soit lundi 3 janvier 2011, mon Barbieromètre stagne à un minuscule 1, mais à n’en pas douter l’héritage de François Mitterrand méritera d’être décortiqué demain ou mardi au plus tard par les plus brillants analystes politiques français, et donc Christophe Barbier.

Je n’ai rien de précis contre Christophe Barbier en particulier, je lui reproche simplement son omniprésence sur les plateaux télévisés et ses participations un peu trop régulières à mon goût à l’émission de France 5. Le pluralisme a parfois du bon, non ?
De plus, j’ai passé toute l’année 2010 à pester contre ces « spécialistes » qui ont tout compris à « l’humeur » des français et qui savent déjà avec précision ce qui se passera en 2012. [Ils avaient été déjà tellement lucides en 2002 ou lors du dernier référendum, à moins évidemment qu’ils ne se soient amendés depuis.]

Il va me falloir passer 2011 à guetter le sommaire et la liste des invités de « c dans l’air » et je vais devoir m’imposer le visionnage du « grand journal » le vendredi car il réunit la fine fleur des experts de la politique française, je compte donc un peu sur votre aide pour mettre à jour mon barbieromètre.

[NDLA : Si une bonne âme qui a accessoirement de bonnes compétences en graphisme veut bien me créer le logo du Barbieromètre pour que je le positionne dans ma colonne de droite, je serais ravie. Je pense en effet que mon ébauche de compteur peut être améliorée, non ?]

Télé POC

Déjà le deuxième Télé POC de 2011 et mon bel enthousiasme de la semaine dernière retombe abruptement…

Samedi
Journée
TF1 propose les premiers épisodes de « Vampire diaries », auxquels je jetterai volontiers un oeil.
Soirée
Je ne renierai pas, car je ne suis qu’amour, ceux de mes lecteurs qui choisiront ce soir de regarder « la cage aux folles », mais le cœur y est. De mon côté, je reste fidèle à « Sherlock » que j’ai adoré la semaine dernière.
M6 propose à 23 heures « Dollhouse », dont j’ignore tout, sauf que le générique compte la très sexy Faith / Elisa Dushku. Je suis preneuse d’un avis autorisé sur la question.
A très tard, 23h45, France 3 propose dans « striptease »  la rediffusion des excellente aventures d’Evelyn en Afrique et en Belgique. Ca vaut vraiment le coup de se coucher tard pour les découvrir.

Dimanche
Je sens que le « capital » sur ces gens qui sont partis de rien avec une idée foireuse et qui sont devenus riches, un classique de l’émission, va m’enchanter comme toujours alors je lui accorde toute mon attention.
En deuxième partie de soirée, Bernard de La Villardière renonce à sauver les apparences et nous propose un sujet « exclusif » sur « les maisons closes ». A quoi bon s’emmerder à tourner autour du pot après tout…

Lundi
Journée
Je ne saisis pas très bien la façon dont va se dérouler la programmation du très attendu « les anges de la télé-réalité », mais à partir d’aujourd’hui NRJ12 entame la diffusion du « before » de l’émission à partir de 17h45, un très mauvais horaire au demeurant puisqu’il coïncide exactement avec la diffusion du « dîner » sur M6.
Soirée
TF1 bombarde Thierry Lhermitte en « Docteur House » français dans « Doc Martin ». Je suis très légèrement sceptique sur le sujet. Ne me reste qu’à convaincre ma femme de la nécessité de se faire une opinion sur cette nouvelle fiction franco-française qui pompe honteusement son inspiration outre-atlantique.

Mardi
M6 achève de créer de me décevoir en faisant de Jérôme Anthony le Stéphane Plaza de 2011. Comme je vomis cet animateur, je me passe aisément de « zéro de conduite » dont le sujet ne me passionne guère de toute façon.

Mercredi
En découvrant le programme de la semaine, mardi, je me suis demandé comment j’allais pouvoir choisir entre « Grey’s anatomy » d’un côté et « maison à vendre » de l’autre. Il m’a suffi d’assister au décès de George dont les organes ont été dispersés dans les environs de Seattle et à l’accident d’une jeune anglaise qui a perdu ses avant-bras et une jambe en jouant avec l’hélice d’un hors-bord pour comprendre que je n’aimais plus assez cette série pour subir tout cela. Mark est mort et j’ai arrêté « Urgences », George est décédé et je zappe « Grey’s anatomy », d’autant que Meredith accuse trop ses 51 ans pour que le visionnage de la série soit supportable [Je vous remercie par avance de ne pas me signaler en commentaire que Meredith a 42 ans et non 51 ans, car je le sais en vrai.]

Jeudi
Je serai curieuse de découvrir « l’Adversaire » programmé ce soir par France 3 mais il est probable que nous lui préférions une série qui fait rire.

Vendredi
« Confessions intimes » est enfin proposé à nouveau avant minuit. Sinon rien à signaler…

Elémentaire !

Hier soir, j’ai mieux démarré mon année télé que mon année tout court et pourtant j’ai zappé les sosies de TF1. En effet, j’ai réussi dans la même journée à me cogner suffisamment pour avoir une bosse ridicule au milieu du front qui a fort heureusement dégonflé dans la journée et failli me coincer la main dans un pichet qui avait contenu au préalable mon fabuleux cocktail de Naël (« Joyeux Naël Brenda »). Je me suis consolée plus tard en revisionnant la saison 5 de « Scrubs » et en découvrant que JD s’était lui réellement coincé la main dans une cafetière et qu’il suffisait de la casser, comme le recommandait ma femme, avant que je m’en sorte seule, plutôt que d’aller demander leur point de vue sur le sujet aux médecins des urgences, ce qui m’aurait en plus privé du visionnage de « Sherlock » sur France 4 (et oui j’en viens enfin au vif du sujet).

Gros bémol de la soirée, la (mini)série n’est pas proposée optionnellement en VOST sur les canaux numériques et je me demande pourquoi en 2011 il ne s’agit toujours pas d’une norme imposée par l’Etat qui voudrait pourtant que ses citoyens maîtrisent la langue de Shakespeare (non ?). Vous connaissez mon couplet sur le sujet, qu’on ne s’étonne pas après que les gens téléchargent car l’accent des protagonistes doit être un plus pour la fiction.
Mais passons, je constate décidément qu’à l’instar des américains et à l’inverse de la plupart des français, les britanniques savent faire de très bonnes séries. Si ma femme emballée à la base a été moins ravie que moi par ce premier épisode, plus sceptique au départ, je l’ai adoré.

Nous sommes en 2010, et Scotland Yard patine toujours dans ces enquêtes. L’inspecteur Lestrade doit donc encore et toujours faire appel à Sherlock Holmes. De son côté, le docteur Watson revient d’Afghanistan (ce qui est rigoureusement fidèle à l’oeuvre de Conan Doyle et donc d’autant plus savoureux) et se voit proposer une colocation avec le mystérieux et très perspicace détective.

Il m’arrive régulièrement de regarder sur TMC l’adaptation des aventures de « Sherlock Holmes » certainement réalisée avec soin par la Granada Television, ce « Sherlock » made in BBC est le strict opposé de cette série vieillotte. Le détective envoie des textos lors des conférences de presse pour se moquer de la police anglaise qui piétine, Watson doit tenir un blog pour soigner son traumatisme de vétéran blessé sur le front, les smart-phone permettent de suivre à la trace les redoutables serial-killers, et les indices dégotés sur les scènes de crime par l’intrépide détective sont soulignés à l’écrit à l’écran, un artifice qui rend très bien d’ailleurs.
Mais sinon, le Londres de 2010  est tout aussi glaçant et glacé que celui de l’époque Victorienne, et l’ombre démoniaque de Moriarty plane toujours au dessus de Sherlock Holmes.

La série ose également de petites touches comiques de bon aloi, notamment sur la relation potentiellement ambiguë entre Watson et Holmes, notamment quand leur logeuse sous-entend qu’ils peuvent partager la même chambre ou lorsque un restaurateur dont Sherlock a sauvé la peau allume une bougie sur la table qu’ils partagent pour espionner un suspect afin que l’ambiance soit plus intime.

En bref, même en VF, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de « Sherlock » au XXIème siècle, également, et j’allais l’oublier, parce qu’on voit logiquement beaucoup Londres dans la série. A noter et c’est ma femme qui apporte cette précision que Watson et Holmes n’occupent pas le vrai 221B Baker Street puisqu’il y a un musée « Sherlock Holmes » à cet endroit précis.

Télé POC

Pour bien commencer 2011, voici dès le 1er janvier, le premier Télé POC de cette nouvelle année…

Samedi
TF1 propose un très prometteur « sosie ! Or not sosie ? », dont le principe (absurde) est de mettre en scène de vraies célébrités pour piéger des anonymes. La chaîne espère certainement frapper très fort dès le 1er janvier avec ce programme alléchant (que je ne manquerai pas de visionner en ligne, si je le peux), pourtant, de mon côté, je lui préfère « Sherlock » sur France 4, une version revisitée, réactualisée et surtout (logiquement) anglaise des aventures du célèbre détective créé par Conan Doyle. Dans Télérama, il est écrit que Watson y tiendra un blog, ce qui me fait saliver d’avance. Bon, pour la version multilingue et donc la découverte du merveilleux accent « english » des protagonistes, on repassera car le service public n’est pas friand de cette technique, mais qu’importe, en 2011, je ne suis qu’amour alors je pardonne à France 4, par avance, cet écart.

Dimanche
Journée
TF1 propose de façon très improbable la première saison du « Docteur House » après « Walker Texas Ranger » et des rediffusions de « Monk ». Mais c’est M6 qui détient la palme du bon goût, après les fêtes, « E=M6 » se consacre en effet aux crottes de nez et aux pets, j’ai hâte… J’espère que l’émission répondra à la question qui me turlupine depuis des années, y’a-t-il de l’ADN dans les déjections nasales ?
Soirée
Je sens que le sujet de « Zone interdite » sur les concierges va mériter toute mon attention. En deuxième partie de soirée, Bernard de la Villardière va rendre visite aux putes et aux dealers des Philippines pour un « enquêtes exclusive » a priori inédit. Au passage, zappez « Mariages ! » qui est un navet.

Lundi
Journée
TF1 ressort de ses cartons « Brothers and sisters » pour une seconde chance a priori. Je vais peut-être tenter le coup pour la peine, même si je pense sincèrement que ce genre de séries « dramatiques » n’a pas sa place en fin d’après-midi.
Soirée
Il ne faut pas louper ce soir sur Gulli les aventures américaines de Jamie (Oliver) qui va tenter de remettre des petits américains obèses sur le droit chemin de l’équilibre alimentaire. Un anglais qui part aux Etats-Unis évangéliser des écoliers gavés de sucre et de gras, ça me paraît très, très prometteur.

Mardi
Nous saurons dès ce soir si M6 a choisi de revenir dans le droit chemin en ne présentant que des candidats relativement « normaux » dans sa foire aux célibataires venus de la campagne ou si la chaîne s’entête à ridiculiser de pauvres agriculteurs qui n’ont pas mérité ça. Quoiqu’il arrive, je ne manque pas L’Evénement de la semaine télé, qui est donc bien sûr le retour de « l’amour est dans le pré » et en prime, en prime… De plus, je veux savoir si la production aura enfin osé le candidat gay qu’on attend déjà depuis cinq saisons.

Mercredi
Grâce à la rediff de TF1, et même si je n’aime plus Meredith, j’ai suivi la fin de la saison 5 de « Grey’s anatomy », ce qui me permet dès ce soir de regarder la suite sur TF1 en prime. Qui de Izzie ou George est mort sur la table ? Je connais la réponse, mais je sens que je vais pleurer quand même ce soir en la découvrant en images.

Jeudi
J’ai presque envie de regarder « Julie Lescaut ». Rien à signaler « de mieux », ce soir.

Vendredi
Je suis un peu perdue dans « NCIS », mais faute de mieux je regarde la six, car je me fiche de savoir quelle sera la chanson de l’année (2011 déjà ?) ou de faire sa fête à la chanson française avec Daniela L.

Pour en finir avec 2010

Malgré mes nombreux coups de cœur pour l’année écoulée, je ne peux pas prétendre que 2010 ait été une grande année télé. Elle aura été finalement marquée par un phénomène dominant : au bout de cinq saisons et plus, en moyenne, les concepts s’épuisent.
Ainsi si j’apprécie toujours autant « Pékin Express », je suis obligée de reconnaître que la saison emportée par Cécilia et Mathieu est loin d’avoir été la meilleure, car les candidats dominent trop désormais les codes du jeu, devenu, de plus, bien trop de sportif. Cette impression de lassitude a été renforcée par la spéciale « people », les fameux « duos de choc », qui au lieu d’apporter un souffle d’air frais à l’émission ont achevé de la plomber. D’ailleurs, dans le même ordre d’idée, après « le choc des héros », TF1 a décidé d’arrêter définitivement les spéciales de « Koh Lanta » pour lancer un nouveau concept familial que nous découvrirons justement en 2011.
« L’amour est dans le pré », avec une unique émission et aucune célébrité à l’affiche, n’a guère fait mieux. Nous savons toutes et tous maintenant que la production choisit délibérément des candidats, pour que les téléspectateurs se moquent d’eux, et qu’ils créent à terme forcément le buzz sur la toile. Ce qui a eu des conséquences déplaisantes, cette année, sur le déroulement même de l’émission ,puisque une prétendante a participé à l’émission juste pour se moquer du pauvre Freddy, poussant ainsi la logique de la chaîne bien trop loin. Nous saurons dès la semaine prochaine si M6 a tiré les leçons de ses bêtises de l’an dernier.

Les concepts lassent et parfois les émissions en font heureusement les frais.
Nous avons assisté à la dernière saison de « la Nouvelle Star » au moins jusqu’à nouvel ordre et je l’espère avec ce jury. La chaîne et la production auraient pu éviter de jeter le bébé avec l’eau du bain et se contenter d’offrir un très léger lifting à l’émission vedette, mais non à la place nous aurons « X Factor ».
TF1 a fait buzzer tant et plus sa ferme avant son lancement officiel pour finalement proposer un pétard mouillé en prime avec trop d’inconnus. « La ferme célébrités » a fait un flop, et ne reviendra pas, fort heureusement, en quatrième année.

Du côté des concepts nouveaux, « Dilemmes » a fait pshiiiiiiiiiiit aussi, malgré l’interactivité en ligne et le côté faussement décalé de l’ensemble. J’ai été personnellement très mal à l’aise de voir la mère d’un candidat se désapper pour aider son fils. Dommage que le concept ait été aussi mal géré, parce qu’il y avait de l’idée.
C’est finalement « Secret Story » qui s’en tire le mieux, avec enfin de vrais scénaristes en coulisses qui gèrent de mains de maître les intrigues et les guéguerres entre les candidats : un mariage, des conflits entre ex, de la stratégie, un mentaliste manipulateur…

Pour 2011, je souhaite plein de nouveaux concepts novateurs ou simplement des règles du jeu remodelées dans les émissions cultes. J’espère aussi beaucoup de « Top chef » que j’avais beaucoup apprécié malgré sa durée, mais c’est la norme désormais sur M6, et plein de petits « dîners » évidemment pour agrémenter le tout.

Pour conclure, je pique la superbe couverture de Télé Magazine, le magazine télé vendu aux caisses des supermarchés, qui met en scène le meilleur couple de l’année dans une pose incroyablement kitsh, pour vous souhaiter par avance une heureuse et surtout prospère année 2011 pleine de bonnes séries et d’émissions de télé plaisantes.