Putain treize ans !

Ces jours-ci, mon blog a eu 13 ans. Mon blog est bientôt un adolescent et moi j’ai 40 ans. L’avantage du blog, c’est qu’on dispose de chouettes archives et qu’on arrive à se faire insulter par son soi du passé.
Donc je tiens à dire officiellement à POC de 34 ans, que je l’emmerde (« avec un grand A« ) à pied, à cheval et en voiture, et non à quarante ans, je ne ressemble pas (encore) (tout à fait) à Katherine Chancellor et si c’était le cas, j’en serais ravie.

LES FEUX DE L'AMOUR

Ce petit moment de schizophrénie n’est pas inédit dans ma vie de blogueuse. 

Donc, je m’appelle POC, j’ai quarante et bon an, mal an, je continue à bloguer.

Qu’est-ce qui a changé ?
Caroline a assez bien résumé ma pensée sur le sujet. Le gros, gros élément qui a modifié mon approche du blog ces dernières années, c’est l’auto-censure. J’étais bien plus décomplexée avant pour attaquer le physique (c’est mal), le talent ou l’intelligence (c’est mal aussi) d’un candidat de télé-réalité, d’un chanteur promu par un télé-crochet, ou de stars du monde musical. Ca m’a valu des insultes de fans de Josh Groban (je vous promets, il a des fans, teigneux en plus), de fans de Mylène Farmer (bon, ça, c’est la routine) et même de fans de Mickels (aujourd’hui, ces personnes ne se souviennent plus qui est Mickels alors que moi oui. Qui était vraiment intéressé par lui au final ?). Aujourd’hui, je me dis que derrière tous ces gens, il y a une personne ou des proches, qui peuvent malencontreusement atterrir ici et me lire. C’est improbable, mais quand même.

Est-ce lié ou pas ? J’ai plus de mal à appuyer sur le bouton Publier. Je m’interroge mille fois plus qu’avant sur la pertinence et l’intérêt de mon propos. J’ai aussi certainement moins le réflexe, même si l’envie me saisit parfois impérieusement, d’écrire, de raconter…
Il faut dire que Twitter est passé par là. Tout le monde s’exprime tout le temps sur tout, alors à quoi bon venir en rajouter ?

Ce qui n’a pas changé 
Je regarde toujours autant la télévision. C’est peut-être ça aussi être Xénniale. Je n’ai toujours pas saisi l’intérêt de regarder des chaînes Youtube. Je préfère une bonne vieille émission classique, qui passe dans mon petit écran, bien produite par des gens dont c’est le boulot. J’ai quarante ans, je suis une vieille conne démodée et j’assume.

Je regarde toujours autant n’importe quoi.
Entre 19 heures et 21 heures, je suis cinq émissions en simultané : Les Marseillais contre le reste du monde (Fidji, tu es la plus belle), Secret Story, Les vacances des Anges (Coco, tu es la deuxième plus belle après Fidji), Touche pas à mon poste, et Quotidien. Je maudis les vils programmateurs qui osent caler les pubs de tous ces programmes en même temps. Je m’en fous, je zappe sur Scènes de ménage sur M6.

Le midi, je suis orpheline de Daphné Burki, alors je mate Friends sur NT1, et ce que j’ai loupé la veille de Secret Story ou des Anges.

A 16 heures si je peux, je lâche tout pour aller regarder Affaire conclue, l’émission de Sophie Davant, qui est mon kif absolu du moment. Si je pouvais, je lancerais Enchères TV, une chaîne qui diffuserait des émissions d’enchères toute la journée. J’arrêterais de travailler pour la regarder.

Bon, et puis j’espère bien être encore là dans dix ans, j’aurai cinquante ans, je serai magnifique comme Courteney Cox (je te donne rendez-vous dans dix ans, POC de 50 ans) et normalement la télévision existera toujours.

Superga XO Jennifer Meyer Collection Launch Celebration

 

 

Onze moments qui ont marqué ma vie de téléphage pour onze ans de blog

Caramba j’ai encore raté l’anniversaire de mon blog. Ca devient une habitude puisque l’an dernier j’ai carrément loupé ses dix ans. En même temps, en dehors du compte rond, ça n’avait rien de bien symbolique puisque sans lâcher l’affaire, je blogue trop peu. Mais pour marquer ces rendez-vous manqués, j’ai décidé de vous expliquer en onze moments télé pourquoi j’aime autant mon petit écran, et tant pis si je radote, parce que bon an, mal an j’en ai écrit des choses en onze ans.

1 Croque-vacances
Je suis une disciple de Dorothée, je ne peux pas le nier. J’ai adoré Récré A2, mais bizarrement j’en garde beaucoup moins de souvenirs heureux que de « Croque Vacances ». J’imagine que c’est parce que cette émission marquait justement des périodes heureuses de congé. J’affectionnais particulièrement les émissions de Noël avec « Super Ted », mais je garde des souvenirs émus de « Deux ans de vacances », le générique me fait monter les larmes aux yeux, ou de « Dare Dare Motus ».

2 Les feuilletons de mon enfance
« Monsieur Merlin » reste ma madeleine absolue. J’ai une image fixée dans la tête, celle de la salle blanche avec le hibou, qui continue de me fasciner et de me faire rêver. A priori, si je me fie à la fiche Wikipédia de l’émission, la série était diffusée dans le cadre de Récré A2.

« Dick Turpin » fait également partie de mes bons souvenirs d’enfance passés devant la télé en compagnie de mon père et de mon frère.

3 Les dessins animés
Captain Flam, Goldorak, Gigie et Bififoc occupent forcément une place de choix dans mon cœur, mais il faut bien reconnaître que ce sont les dessins animés qui m’ont fait acheter des jouets qui m’ont le plus marquée. Le marketing a bien formaté ma génération. J’ai donc acheté des Mask, des GI-Joe et même des chevaliers du Zodiaque à des prix délirants. Certaines séries, Mask en tête, avaient été créées juste pour ça d’ailleurs.

4 Santa Barbara
J’ai toujours regardé plus la télé avec mon père que ma mère. Mais ma mère, avant « Bones » et « The good wife », a eu une passion coupable pour « Santa Barbara » et ça tombe bien moi je trouvais Eden magnifique. Aujourd’hui, l’actrice est bonne sœur.

Eden

5 La une est à vous
Si une chaîne lançait un grand sondage consistant à demander quelle émission du passé les téléspectateurs souhaiteraient voir revenir, je voterais un million de fois pour « La une est à vous » présentée par Bernard Montiel. Imaginez, les gens pouvaient choisir les séries qu’ils souhaitaient regarder le samedi après-midi. Bon au final, les gens souhaitaient toujours voir « Stingray » ou « Le Magicien » mais c’était super quand même.

6 Giga
Car je n’étais plus tout à fait une enfant, ni vraiment une adulte, j’adorais Giga qui proposait des séries pour les grands, un peu trop même parfois. Je pense évidemment aux « Années collège », auxquelles j’ai dû préférer un moment « Sauvés par le gong » parce que j’étais amoureuse de Kelly. M’en fous, j’assume.

Kelly

7 Les premières séries
Bon, j’ai été fan absolue des feuilletons, « Amicalement vôtre », « Les deux font la paire », « L’homme qui tombe à pic », « L’homme qui valait trois milliards », « Pour l’amour du risque »…et j’en oublie, avant de succomber aux charmes de « Côte ouest » parce que je craquais, je fondais pour Paige, un truc de fou. Mais bon, un jour, la télé nous a appris que le séries, ça pouvait aussi être quelque chose de respectable. Ca a commencé avec « Friends » puis « Urgences », et là évidemment une révolution a démarré. Je ne parle pas de « Dawson », qui m’a tellement fait pleurer.

Paige

8 Le Loft
La deuxième révolution culturelle télévisuelle que j’ai connue de mon vivant a démarré avec « Le Loft » qui a marqué l’avènement de la télé-réalité. Bizarrement, je n’en garde pas de souvenirs bien précis même si je peux certainement retrouver de tête tous les lofteurs et que je me souviens encore de Kimy. Il faut dire que le « Loft 2 » a un peu tout gâché.

9 La star academy
J’avais boudé la première saison parce que je préférais « Popstars » – la honte – mais comme tout le monde j’ai adoré la deuxième. Nolwenn, Anne-Laure, Eva, Aurélie, Fabien, Jérémy, Houcine, Emma… Ils étaient tous super. La trois a réussi le mérite d’être presque aussi bien et puis l’émission a décliné un peu jusqu’à la six, mais je n’en ai loupé aucune.

10 « Koh Lanta », « L’Amour est dans le pré » et « Pékin Express »
La star ac’ reste au firmament, mais ces trois télé-réalités d’aventure ou de dating la suivent de près dans mon cœur. « Koh Lanta » est resté au top, « L’Amour est dans le pré » décline, et « Pékin Express » a disparu. Mes plus fidèles lecteurs se souviendront de la saison 2 des bébés. « Pékin Express » a été une grande émission de télé-réalité.

11 La TNT
C’est peut-être la dernière chose qui a révolutionné ma vie de téléphage. Une dizaine de chaînes gratuites supplémentaires qui proposent des télé-réalités plus ou moins au rabais, des séries plus ou moins anciennes, des émissions américaines redoublées à la bouche, des tas de programmes sur les faits divers et des talks.