L’amour vu de mon canapé (épisode 3)

Je vous préparerai bientôt un Télé Poc afin que vous sachiez quelle émission regarder en soirée ! Mais le lundi, aucune hésitation, c’est L’amour est dans le pré. L’épisode d’hier a été riche en rebondissements et cette fois, promis, je ne vais oublier aucun agriculteur.

@M6

Je commence par ma déception de la semaine. Comment ai-je pu manquer David ,l’agriculteur occitan, qui était sur le marché que j’ai fréquenté tout l’été et une grande partie de l’automne ? Je n’ai pas écouté un mot de son dialogue avec ses Stéphanie pour me concentrer sur les images, afin de voir si je n’étais pas apparue, à mon insu, sur M6. Alors non… En même temps, je me promenais incognito, masquée avec mes lunettes de soleil. Je n’exclus pas désormais de le chercher sur ce même marché et de m’assurer qu’il est toujours avec la Stéphanie qu’il a choisie.


Revenons à nos moutons et à ses amours !


David fait selon moi un très mauvais choix en restant campé sur son coup de coeur des speed-dating, et en ne laissant pas sa chance à Stéphanie-sosie-de-Mireille-Darc, qui a l’air bien plus sympa et rigolote que Stéphanie qui fait des mises au point dans la rue pour ne pas perdre son avance. Et qui invite une prétendante dans un restaurant romantique pour lui annoncer au café qu’il préfère l’autre ?

Le pauvre Eric a eu le droit à un très artistique double râteau. On a tous eu très mal pour lui, d’autant qu’il ne l’avait pas vu du tout venir. Quand sa favorite lui a annoncé qu’elle préférait qu’ils restent amis, il était prêt à faire contre mauvaise fortune, bon coeur et à prendre l’autre en partant du principe très attirant qu’il s’habituerait peut-être. Mais elle n’était pas plus emballée que ça non plus à l’idée de se lancer dans quelque chose avec lui.
Mais qu’on se rassure, Karine lui réserve peut-être une chouette surprise, dès la semaine prochaine. A vos mouchoirs !

Paul-Henri se serait bien vu passer la nuit sous la tente par -5° avec ses deux prétendantes, mais elles ont préféré dormir sans lui dans le pick-up. Comme je les comprends… Là-aussi, je me demande ce qui a bien pu lui passer par la tête. Il a visiblement décidé d’éconduire la très gaie Maïté. C’est dommage, j’adorais son accent. La séquence des champignons, où il esquive toutes ses tentatives de rapprochement de manière plutôt grossière, ne me l’a pas rendu du tout sympathique.

Chez Laura, Jean-Eudes commence à se faire distancer par Benoît. Et honnêtement, je valide le choix de la fragile jeune femme. Jean-Eudes n’est certainement pas méchant et sans doute très maladroit, mais entre sa pipe et ses connaissances qu’il étale à la moindre occasion, il est parfaitement insupportable.

Je conclus par Laurent, qui n’est pas loin d’être l’un de mes favoris dans la catégorie mufle. Après avoir uriné tout ce qu’il savait aux speed-dating et convié ses prétendantes à se baigner dans l’abreuvoir des vaches, il les a obligées à triturer des boyaux à 3 heures du matin. Et pas question de se laver les mains avant de partir faire 3 heures de route pour aller au marché et vendre de la viande… A ce stade, je ne sais pas ce qui me dégoûte le plus. Les deux filles à bout se sont logiquement rebellées et le garçon va devoir redresser la barre s’il veut en conserver une à la ferme. A mon avis, le mal est déjà fait : quand les prétendantes se liguent contre un agriculteur, il est fichu.
Son cas a divisé les agriculteurs de L’amour vu du pré. Personnellement, j’ai toujours du mal avec les candidats qui considèrent leurs prétendantes comme des intérimaires. C’est souvent un travers féminin dans l’émission. Alors certes, c’est mieux de leur montrer la réalité du métier et de ne pas leur mentir sur ce qui les attend par la suite, mais il y a des limites, non ?

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :