L’amour vu de mon canapé

M6 nous a proposé un épisode de L’Amour est dans le pré malaisant comme jamais, hier soir.

@M6

On avait tous hurlé devant notre petit écran à La-petite-Claudine de se tirer de chez ce malotru d’Eric après l’épisode des courses. En fait dès le moment où il lui avait dit qu’elle était quand même grosse. Elle est restée et elle a vécu un moment très « strip-tease » de dîner, qui a donné envie aux téléspectateurs d’éteindre leur télé, de s’enfuir de chez eux et de ne jamais reparler de cette séquence.
Mais Claudine, quelle idée aussi de priver un homme – ou une téléphage – de sa télé ! J’avoue que sur ce coup-là, je suis presque du côté d’Eric.
Nous avons donc assisté à l’un des moments les plus éprouvants de l’histoire de l’émission, peuplé de longs silences et de profonds malaises.
Claudine nous a finalement écoutés et elle est sortie de ce bourbier. Eric cherche encore à comprendre, où il a péché. Peut-être aurait-il fallu couper les caméras quand il se lamentait, seul et torse-nu chez lui, non ?
Parce que moins que de ne pas supporter l’absence de la télé, c’est de le voir se présenter torse-nu au petit-déjeuner en chaussettes qui m’aurait fait fuir.
Si ces deux-là se retrouvent, je croirais au miracle.

Oh mais rassurez-vous, Cathy, la dynamique viticultrice pas du tout insupportable, n’était pas en reste hier. Elle a convoqué chez elle un pauvre garçon pour l’obliger à faire plein de choses en un minimum de temps sans se plaindre d’être fatigué, parce qu’elle, elle est dynamique, vous comprenez ?

Bon, alors certes son prétendant a l’air compliqué et un peu mou, mais le vin rouge, même craché, à 14 heures, ça calotte bien, madame ! Surtout après en avoir dégusté en marche forcée dans onze châteaux. Et parfois, les gens un peu timides se crispent, quand on leur balance cinquante reproches en deux minutes sur leur façon d’être, de vivre et de travailler.
Non, je ne projette pas du tout !
Je ne sais pas ce que cherche Cathy dans l’émission. Elle a une vie si riche et tant d’amis que je ne comprends pas son célibat. En tout cas, son attitude hier ne me l’a pas rendu sympathique.
François, suis l’exemple de la petite Claudine et tire-toi vite !

Mathieu a, lui, balancé à ses prétendants son chouette nouveau projet de vie entre la poire et le dessert. Enfin plutôt entre la potée et le cassoulet et avant le mille-feuilles, parce que ce garçon est un ogre. L’éleveur de taureaux, qui souffre d’un mal incurable, veut tout plaquer pour vivre en camping-car. Et il l’a donc indiqué tranquillement à ses invités, afin de voir qui ça motivait parmi les deux prétendants. Logiquement, le jeune homme de 26 ans sans attaches a trouvé ça plus fun, que l’instituteur posé. Il y a avait plus subtil comme moyen d’annoncer son choix…

Pendant ce temps-là, chez David, le séduisant maraîcher, la guerre couve entre ses deux invitées, qui partagent en plus le même prénom. Je serais Stéphanie, je me méfierais de Stéphanie, qui semble prête à tout pour concrétiser son avance des speed-dating. David s’en fout, il n’en peut plus d’avoir deux jolies filles à ses pieds.

Chez Eric, pour le moment, ça reste très calme et très rigolard.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :