Tout ça pour ça

Pour vous faire gagner du temps et parce que je suis en retard (en retard), je vais vous parler aujourd’hui des deux émissions phares du moment : Koh Lanta et L’amour est dans le pré.

Pour Koh Lanta, pas grand chose de neuf sous le soleil fidjien….enfin si ! Nous arrivons déjà à la réu… à ben non, simplement un deuxième tour, je suppose, puisque les quatre équipes régionales, les quadricolors de 2020, vont être refondues en deux tribus jaune et rouge dès la semaine prochaine.
Tout ça pour ça donc…
Il faut dire qu’on s’emmêlait un peu les pinceaux avec ces quatre tribus.
Bon, les téléspectateurs avaient bien saisi que les (z’)oranges (amers et déconfits) étaient le groupe à détester et les verts les plus sympathiques et les meilleurs, mais les bleus et les violets n’imprimaient pas vraiment, à l’image de la pauvre Ava très peu apparue à l’écran jusque-là.

J’ouvre une parenthèse : Naoil, la dernière gagnante du jeu, a mis beaucoup de temps avant de s’imposer dans les montages. Il a fallu attendre son coup de gueule à la réunification pour qu’elle prenne un peu de place.

Pour résumer l’épisode, comme prévu Diane est revenue dans la tribu du nord, après le départ sur blessure du plus vaillant de la bande (Samuel, je l’ai googlé). Après ce retour triomphal et malgré son succès auprès des filles de l’équipe, elle a aussitôt été renvoyée dans ses pénates par l’immense stratège autoproclamé, Adrien.
Chez les bleus, Aubin a réussi le coup de maître envisagé, en sortant son collier d’immunité et en éliminant Mathieu, le plus fort de son groupe. Un choix que je trouve contestable et détestable. Cependant, il ne le sait pas, mais c’est très bien joué en prévision de la mini-réunification. Et malgré ses prouesses physiques, Estelle a été bannie de chez les Oranges. Là encore, on s’y attendait un peu.
La semaine prochaine, les équipes vont donc être recomposées, ce qui est vraiment dommage et limite injuste pour les Verts.

J’ai cherché un truc vert et du coup Hulk s’est imposé ) moi !

En parlant de vert (quelle transition), nous avons découvert le deuxième épisode de L’Amour est dans le pré hier. Je ne m’étendrai pas sur les speed-dating très chauds de Mathieu, le gay de la saison, et la remarque toujours à la frontière de l’homophobie de Karine sur le fait que c’est bien qu’il ait plein de prétendants parce que ça prouve que les homosexuels ne sont pas forcément infidèles (en vrai, ça ne démontre rien et surtout à quoi bon véhiculer à nouveau ce poncif ?).
Je souhaite le meilleur à la très touchante Laura dans l’aventure, mais je demeure extrêmement réservée sur ses chances d’arriver à trouver l’amour devant des caméras.
Et j’avoue que j’ai dû faire des tas de micro-siestes devant les speed-dating d’Eric, parce qu’aucun ne m’a marqué. Bon, il a décroché le titre de meilleure question de l’année avec « c’est ton animal principal ? » à la dame qui possédait 17 chats !
Je reviens au passage sur mon appréciation d’Eric, le chevrier, qui n’a pas hésité à balancer l’air de rien à son unique prétendante qu’elle était « grosse ». Il y a des limites à la muflerie assumée.

Ces speed-dating ne valent que par les vannes de Karine Le Marchand littéralement « on fire ». Sa présence aux premiers rendez-vous est la bonne idée de la saison. J’espère désormais qu’elle sera à la ferme pour aider les agriculteurs dans leurs choix et se moquer de leurs bourdes depuis l’étable.

L’autres véritable bonne nouvelle de cette rentrée est le grand retour de L’amour vu du pré, qui reste pour moi l’une des meilleures émissions de l’automne. A la limite, on pourrait se passer du programme titre et juste le regarder avec nos amis agriculteurs.
Je suis toujours aussi fan des gersois Pierre et Fred. Frédérique pleure à chaudes larmes pour à peu près n’importe quoi, tandis que Pierre (comme moi) tente bravement de retenir ses gros sanglots pour les mêmes raisons. Ils sont touchants et très justes.
Des candidats de l’an dernier les ont rejoints dans l’émission.: Maud et Laurent et Didier et sa douce Isabelle. Les deux couples ont l’air fou amoureux et ça fait plaisir. Et puis bon, on ne va pas se mentir quel plaisir de revoir Didier !

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :