SOS d’une téléphage en détresse

Je suis très inquiète pour 5 hommes à la maison, qui ne semble passionner personne en dehors de moi. Les audiences ne sont guère reluisantes et j’ai peur que M6 remplace l’émission rapidement par des Chasseurs d’appart, ce qui serait vraiment dommage.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais à cause du coronavirus la grille estivale est encore plus minable que d’ordinaire. Je regrette Ninja Warrior et j’assume. Je n’ai guère que Fort Boyard à me mettre sous la dent le samedi soir pour égayer mes soirées d’été (j’exagère, je vous rassure, il y a Society sur XDDL, mais le prochain numéro sort dans une semaine). J’étais donc ravie de retrouver une belle émission pour faire patienter jusqu’à la rentrée et à L’amour est dans le pré (si tous les agriculteurs ne se sont pas casés d’ici là hors caméra, grâce à la publicité engendrée par le portraits).

Alors vous allez me dire, tu disposes de trois chaînes formidables de streaming, keep cool et mate Rox et Rouky. Oui, mais non, je suis une téléphage old fashioned, moi. J’aime bien aussi regarder la télévision. Et pour le moment, comme je l’expliquais dans le paragraphe précédent, je dois me contenter de sangloter devant des rediffs de Faustine et de feindre de ne pas me souvenir des objets déjà vendus dans Affaire conclue. Même mon jeu préféré est en rediff. Je suis une inconditionnelle de Personne n’y avait pensé, le meilleur jeu de tous les temps présenté par Cyril Féraud. Quand je dis que j’ai aussi 71 ans dans ma tête, il faut me croire…

Et puis bon, on en a eu la preuve avec Jenifer cette semaine, cette émission est formidable. C’est un condensé de quatre mois d’Amour est dans le pré en cinq jours. Les concurrents arrivent chez la dame, on fait connaissance, on va faire les courses – on élimine une personne – on fait une activité, on mange une raclette en famille – on élimine encore un candidat – on va chez le coiffeur, on sort en boîte, hop un éliminé, et à la fin Jenifer choisit entre ses deux concurrents finaux ou repart seule. Et là, le choix va être cornélien pour elle.
Je n’ai d’ailleurs pas bien saisi ce qui avait cloché avec celui qui me semblait le mieux placé pour conquérir son coeur. La raclette l’a visiblement dégoûté de la famille de Jen et la soirée entre amis l’a achevé. Ce soir, elle décidera qui du mauvais sosie de Cyril Lignac ou de celui de David Ginola a ses faveurs.

Je vous recommande vraiment de donner une chance à Cinq hommes à la maison. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le au moins pour moi. Je vis littéralement sur le point le plus chaud de la carte et j’ai besoin de programme à la hauteur de ce que mon cerveau peut supporter. J’ajoute que les journées sont longues si on veut profiter de la fraîcheur. 23° ce matin à 6 heures. Quelle fraîcheur ?????

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

6 réflexions sur « SOS d’une téléphage en détresse »

  1. Salut, j’ai essayé d’aller voir le replay (vraiment pour te faire plaisir) et voilà ce qu’ils me disent : « Pour des raisons de droits, cette vidéo n’est pas accessible sur votre plateforme » !

      1. J’avoue, première fois que j’ai ce message d’erreur… (sachant que ma « plateforme », c’est le replay de M6 sur PC, hein.) Et du coup, maintenant, j’ai vraiment envie de voir l’émission 😉

  2. Alors le replay d’M6 est finalement retombé en marche, et j’ai tout regardé (bon, en zappant de temps en temps quand même). Trop triste de voir que Dimitri (miam miam) était en fait tout simplement un mec chiant (il m’a un peu fait penser au candidat de « l’amour est dans le pré » qui avait des vignes à Porquerolles et faisait du motocross ou un truc du style). Par contre j’ai une question : quand on dit de quelqu’un, comme un compliment, qu’il ou elle est « simple », qu’est-ce-que ça veut dire ? J’ai l’impression que ça revient tout le temps dans ce genre de programme…

    1. Tu sais que le candidat d’ADP que tu évoques reste l’un de mes préférés. Il était amoureux de l’amour. En tout cas, c’est ce qu’il avait expliqué à Karine Le Marchand. Et bien vu, je crois qu’il faisait effectivement du motocross.
      Simple doit signifier facile à vivre, pas prise de tête.
      La nouvelle semaine qui commence est prometteuse aussi avec des mecs qui ont déjà l’air beaucoup plus pénibles que ceux de la première semaine. Pas simples du coup. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :