L’amour est toujours dans le pré (et sur mon blog)

Bon, j’ai décidé de poursuivre mes résumés de L’Amour est dans le pré édition 2016 ici, parce qu’ils n’intéressent que moi, ou presque. Il faut dire que l’épisode d’hier était particulièrement gratiné.

Sébastien et le plateau télé devant les Grosses Têtes
Sébastien est l’archétype du candidat beau gosse de l’émission. Son succès lui est monté à la tête. Il ne fait donc strictement aucun effort pour conquérir les deux filles qu’il a conviées à la ferme. Dès le premier soir, il leur impose une cruelle et inappropriée soirée poker avec les copains, où elles s’ennuient comme des rats morts. Le lendemain, il se sent obligé de les promener sur son tracteur et leur fait un splendide exposé sur la culture du blé dans son terroir. Le sommet est atteint avec la sympathique soirée télé devant les Grosses Têtes sur Paris Première.
J’ai bien compris le petit jeu de Sébastien qui attend de se retrouver en tête à tête avec ses courriers pour chercher la perle rare. En attendant je plains les deux filles qui font mine d’y croire encore. Elles ont bien du mérite…

Guillaume saoulée par sa prétendante
L’ambiance chez Guillaume n’est guère meilleure. La citadine Olivia, qui n’est pas fan des vaches ou de la vie à la ferme, entend avoir des réponses sur ses chances de conquérir l’agriculteur à peine dix minutes après son arrivée. Bon, il n’y met pas du sien non plus, décrétant d’emblée qu’il ne se mariera plus jamais, mais alors plus jamais de sa vie, ce qui semble heurter la jeune femme. A la limite de l’hystérie, Olivia qui saoule Guillaume en rajoute dans le registre de « je sais que tu préfères ma rivale ». Pendant ce temps-là juste à côté d’elle, Marie qui a déjà tenté sa chance dans l’aventure et été assez brutalement éconduite dans mon souvenir, se tait. Bon, je vous accorde, que conquérir un candidat par défaut ne fait guère rêver, mais au moins elle est pragmatique.

Monique au centre de toutes les convoitises
Chez Monique, en revanche, les prétendants sont chauds comme la braise et déjà prêts à bondir sur l’éleveuse d’escargots, qui temporise. Elle ne cesse de leur indiquer fermement qu’elle a besoin de temps, alors que les deux garçons se bousculent pour essayer de la toucher et d’obtenir ses faveurs. Josian commence à s’aigrir sous-entendant que son hôte a des manies de vieille fille par exemple, ce qui pourrait lui porter préjudice. Je parie donc sur son rival plus rond et plus patient.

Eric lassé de son unique invitée
Dès le départ, j’avais indiqué que j’aurais préféré que les caméras ne suivent pas Eric et son unique prétendante, qui ne répond à aucun de se critères. Leur cohabitation me met mal à l’aise. Après lui avoir généreusement offert des pastilles au miel, alors que son invitée le nourrit littéralement, l’agriculteur est déjà décidé à se débarrasser d’elle. Elle est trop molle à son goût sur l’exploitation. Eric cherchait d’abord la mère de ses enfants et maintenant une ouvrière agricole… Il ferait mieux d’être honnête et d »indiquer qu’il n’a pas perdu tout espoir de trouver mieux après l’émission.

Didier, la bonne surprise
La vraie bonne surprise de la saison vient de Didier. Je crois d’ailleurs que les Didier ont été surreprésentés dans l’émission, voilà qui mériterait une enquête approfondie. Posé, attentif, attentionné, gentil et assez cérébral, Didier donne l’impression d’avoir craqué pour ses deux prétendantes. Il est bien plus que le danseur farfelu que l’émission s’est plu à nous présenter. J’ai hâte de voir quel sera son choix et j’espère qu’il trouvera l’amour.

l-amour-est-dans-le-pre-2016-exit-james-blunt-le-nouveau-generique-sera-chante-par-00c8f56e9a5784480

Je n’ai qu’un gros bémol pour cette saison : nous connaissons déjà le résultat, et le suspense est donc éventé. Savoir que 11 agriculteurs étaient en couple à l’issue de l’émission laisse peu de place à l’imagination. Bon, il faut trouver lesquels sont encore célibataires. Julie me paraît une hypothèse raisonnable, tout comme Eric. Les deux beaux gosses (Benoît et Sébastien) pourraient compléter la liste.

Publicités

Une réflexion sur “L’amour est toujours dans le pré (et sur mon blog)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s