Ni fait, ni à faire

Après avoir longtemps hésité, hier, j’ai finalement donné sa chance à la suite de la huitième (????) saison de « Fais pas ci, fais pas ça » au lieu de regarder « Bling ring » sur Arte.

fais-pas-ci-fais-pas-ca-1

A 22h20, je me suis dit oulalalala il doit être horriblement tard, ce deuxième épisode de la soirée dure au moins depuis une heure. J’étais exactement dans le même état que Fabienne à l’écran, déboussolée et totalement déprimée par la nullité crasse de la nouvelle saison de mon ex série française préférée. Du coup, comme j’avais eu une petite absence, j’en suis venue à me demander pourquoi Fabienne allait aussi mal.
Ahhhh parce que comme dans les saisons 2, 3 et 4, elle n’en peut plus de sa vie de femme au foyer désoeuvrée, sauf que cette fois-ci les enfants, y compris Lucas, sont tous trop grands pour avoir besoin d’elle. Alors Fabienne, et dans une certaine mesure (assez immense finalement) Valérie Bonneton, ne sait pas bien quoi faire et on s’ennuie ferme.

Dans le même moment, Renaud Lepic a pour la énième fois des problèmes de boulot, car comme un gros crétin, il a tout plaqué pour ouvrir une maison d’hôtes en Sologne avec son fiston simple d’esprit et sa bru pas bien maligne, à moins qu’il n’ait été licencié. J’avoue que j’ai oublié. Qu’importe après avoir été recalé par les salles de bain DeBain (…), il retourne chez les Robinet Binet et recommence tout en bas de l’échelle. Cette intrigue a déjà été exploitée de façon plus ou moins similaire dans TOUTES les saisons de la série.

Quant aux Bouley, Denis s’essaie à une énième nouvelle carrière. Après avoir été chômeur en reconversion professionnelle, photographe de chats, chanteur en maisons de retraite, star éphémère du web par deux fois, et coach insupportable, il est cette fois-ci tenancier d’une péniche qui promeut la nourriture saine et végétarienne. Ces bobos alors… Valérie, elle attaque sa ménopause et en devient (enfin) moins insupportable.

Résumé comme ça, ça a l’air bien mauvais et ça l’est.

On sent que les scénaristes de « Fais pas ci, fais pas ça » ont épuisé le filon, tiré au maximum sur la corde, et ne savent plus quoi dire. Par chance, ils ont de supers acteurs à leur disposition alors ça cache un peu la misère.

Les épisodes d’hier soir n’étaient pas bien brillants mais ceux de la semaine dernière étaient pires. Pourquoi avoir envoyé les Lepic à la campagne pour les en sortir maladroitement en deux temps, trois mouvements ? L’intrigue sur l’arnaque immobilière dont ils ont été victimes était nulle, pas d’autres mots. Maintenant, ils sont ruinés ce qui n’est finalement ni grave, ni important.

Quant au premier épisode d’hier, où Charlotte se retrouvait enceinte d’Elliot, pour finalement apprendre qu’il s’agissait d’une erreur du laboratoire d’analyses et qu’elle n’avait pas couché avec son voisin. Je me demande…

Il faudrait arrêter le massacre là. Vraiment.

Je précise à toutes fins utiles que je suis une fan de la première heure de la série. Je l’ai connue à 19 heures le samedi pour vous dire.

Finalement, je me demande si la première saison ne sera pas la seule à sauver.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s