Une semaine après, le bilan de la rentrée de Touche pas à mon poste

[J’aimerais bien vous promettre que je vais faire chaque semaine le bilan d’une émission. Ca serait bien en plus. Mais bon, je ne surestime plus mes capacités blogueuses.]

Une semaine après son retour à l’écran : Cyril Hanouna a-t-il réussi la rentrée de « Touche pas à mon poste » ?
La réponse est vraiment très tranchée : oui et non.

Déjà, il va falloir s’entendre. Plus personne n’espère que l’émission redevienne ce qu’elle était sur France 4. Aujourd’hui, le point pour juger « Touche pas à mon poste » c’est sa version D8 qui cartonne depuis deux ans en access. La recette du succès ce sont : des jeux –  « à prendre ou à lécher » le dernier en date donne une bonne idée de leur niveau -,  des quizz sur l’actualité télé qui permettent de la balayer super vite, de grands éclats de rire du patron après avoir ironisé sur la phrase trop longue, trop confuse ou au contraire trop riche en analyse d’un chroniqueur, et quelques débats histoire de créer le buzz et de bien fâcher les petits camarades du paf encore un peu chatouilleux. TPMP version France 4 c’est Arte à côté de ce qu’est l’émission désormais. Mais on pourrait faire la même comparaison entre « Les enfants de la télé » sur France 2, qui était une bonne émission nostalgique et « Les enfants de la télé » sur TF1 devenu une machine à servir la soupe.

Premier élément nouveau en cette rentrée, les chroniqueurs.
Angela Lorente est une super recrue.  Sa présence aurait dû faire bien plus le buzz que celle de Mathieu Delormeau, je me répète, car la vraie impératrice de la télé-réalité, c’est elle. D’ailleurs, elle a narré à nouveau avec brio (« avec qui ? ») son anecdote sur Jean-Edouard et Loana en train de baiser dans la piscine. Si son arrivée ne marque pas le tournant télé-réalité du programme…

Mathieu Delormeau a été le running-gag de la semaine. Après un premier débat vain sur l’intérêt de sa présence en plateau sous ses yeux pour rigoler, il a à nouveau été le lendemain secoué par Aymeric de « Secret Story ». Il regrettera comme Benjamin Castaldi avant lui son transfert sur cette chaîne où un seul animateur brille.

Erika Moulet semble déjà être la bonne surprise de la rentrée. Elle est belle mais pas que. Elle a déjà fourni des analyses sensées et a démontré un chouette sens de l’humour. Elle est presque trop bien pour l’émission.

Les autres chroniqueurs restent dans leur rôle : Gilles Verdez s’énerve et joue les prophètes de l’apocalypse façon « Etoile mystérieuse » de Tintin, Enora vitupère, et Isabelle Morini-Bosc reste cantonnée à son rôle de Madame Foldingue.

Bilan : Les choses méritent de s’ajuster un peu mais ça pourrait bien fonctionner.

Le contenu
Cyril Hanouna a annoncé d’emblée plus de débats. Le bilan de la première semaine est assez mitigé. Il n’y a pas eu, ou j’ai loupé jeudi, de vrais sujets sur la saison 9 de « Secret Story », ni sur le gros ratage qu’est cette saison de « L’Amour est dans le pré ». Sur le casting pourtant catastrophique de « Danse avec les stars », les chroniqueurs sont restés très sages.
Et quelle idée de convier Aymeric de « Secret Story » pour le faire s’expliquer sur son clash de la veille avec Leïla dans l’after de l’émission de NT1. C’était risible et ça donnait l’impression que TMPM empiétait grossièrement sur les terres de TF1 sans trop y toucher non plus.
Bilan : Il faudrait que l’émission se reprenne un peu à ce niveau histoire de rester crédible dans son rôle de programme dédié aux médias.

Les chroniques
Bon, malgré le gros coup de Bertrand Chameroy qui s’est joué des caméras de BFM en campant un enfant de onze ans à l’antenne de la chaîne info, rien de bien nouveau sous le soleil, et ce qui ne me faisait pas rire l’an dernier ne va pas m’amuser cette année.

Le gros plantage vient en revanche du retour des « Petites annonces » d’Elie. Ce n’est pas drôle et ça me met presque mal à l’aise tant ça tombe à plat. Sur Facebook, les fans ont manifesté leur incompréhension déjà.

J’attends également mieux d’Eric Dussart et du retour de ses alertes, un peu fades, un peu à côté, un peu maladroites…

Donc un bilan mitigé qui ne m’a pas empêché de revenir tous les jours voir ce que ça donnait. Il faut être honnête parfois. Et la meilleure analyse a finalement été celle d’un proche, TPMP a le mérite de sortir les gens d’une actualité souvent étouffante. Et puis bon pour le moment Canal ne dégaine rien en face non plus.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :