Have you met…me ?

Peu de génériques me font autant d’effet que celui de « How I met your mother ? » qui reste comme une promesse de quelque chose de vraiment bien à chaque fois qu’il démarre.

Bizarrement celui de « Friends » ne m’a jamais fait cet effet.
J’aime sa musique, et surtout les images qui mettent en scène une vraiment bande de potes en train de déconner.

Ce générique n’a pas été trop longtemps à l’image de la série, il faut bien le dire, trois saisons et demi peut-être, puis une vertigineuse descente aux enfers à partir de la cinquième.

Aujourd’hui, la série n’a plus rien à dire et ça se voit tellement que ça en devient problématique. Les intrigues sont ridicules, on frôle le niveau « Notre belle famille » voire AB pour vous dire. Et même si c’est la dernière saison, c’est impardonnable.

Quoiqu’en disent les esprits chagrins, la dixième saison de « Friends » est excellente, elles ferment des portes laissées entrouvertes : Phoebe se marie (euh ne me reprochez pas de vous spoiler dix ans après, merci), Monica et Chandler ont un bébé, Ross et Rachel se remettent finalement ensemble, et Joey reste identique à lui-même.

Je ne mets même pas d’alerte spoiler car il n’y a plus aucun suspense dans la série. On sait tout et on se fout de savoir comment les choses vont s’orchestrer. On crie juste grâce en regardant par habitude.

Dans « How I met your mother », Ted va finir, on nous le jure, par rencontrer la mère de ses enfants, bien qu’à mi-saison finale on se demande encore où elle peut traîner.
Il faut dire que c’est osé de jouer la quasi unité de temps, de lieu et d’action pour une vingtaine d’épisodes. Je n’en peux plus déjà du mariage de Robin et Barney. Il va bien falloir que Marshall finisse par arriver. Il faut que que Ted se case !

Où est la série qui mettait en scène l’échelle folie / beauté ?
Où est la série qui faisait débarquer Barney en pilote de « Top Gun » pour Halloween ?
Où est la série qui en générique et en un épisode m’a convaincue de sa qualité ?

Publicités

12 réflexions sur “Have you met…me ?

  1. Tu résumes tout à fait mon point de vue ! On regarde par habitude et on hurle devant les ressorts comiques usés. J’ai du mal à croire qu’il s’agit de la série qui me faisait mourir de rire sur les premières saisons. Vivement la fin ! Je n’en peux plus des allusions au Bro Code et de ce loser de Ted. Je ne sauverais que Robin… p.s. : ravie que tu mettes ton blog à jour régulièrement 🙂

    • Talula, je salue ta réactivité ! A peine posté, déjà commenté, voilà qui motive pour que je me montre assidue à l’avenir.
      Tu abordes un point important : ce loser de Ted… Je ne l’adorais pas à la base, mais il devient plus antipathique à chaque saison qui passe. Robin me déçoit un peu également, je crois que l’actrice ne sait plus quoi faire dans cette galère.

  2. Pour être honnête je ne télécharge cette dernière saison que par acquis de conscience (disons qu’avec un congé maternité qui se profile, je me dis qu’un jour je vais bien crever assez d’ennui pour regarder avec plaisir)
    Déjà, la saison précédente, je me suis forcée. Pourtant c’était effectivement si bien au départ!
    Mais bon, quand on n’a rien à dire, autant ne rien dire et s’arrêter au bout de 5 saisons avec gloire plutôt que lamentablement au bout de 10. En fait, je suis en train de re-regarder les Friends depuis le début, pour occuper les soirées foot, et bien que je les connaisse presque par coeur, j’ai plus de plaisir à les regarder qu’à essayer de m’accrocher aux derniers épisodes de HIMYM.
    Mais j’imagine que cet avis n’est pas unanime, sinon la série aurait été déprogrammée sauvagement, comme Life ou Glades, 2 séries un peu policières (disons que ce n’était pas l’intérêt principal) qui se sont finies en eau de boudin après 2 et 3 saisons, nous laissant carrément sur notre faim.

    Sinon, j’ai raté les derniers épisodes de FPCFPC, j’espère que tu en parleras ici, sans vouloir te commander…. 🙂

    • Même constat que toi, Banane, Friends me fait rire encore aujourd’hui, et je sais que jamais je ne regarderai à nouveau les 10 saisons de HIMYM.
      La série doit effectivement fonctionner sinon elle serait terminée depuis un moment. J’avoue que je m’intéresse peu aux audiences américaines.

  3. Salut POC
    Premièrement, je suis bien heureuse que tu te soit remise à ton blog. Maintenant en ce qui concerne HIMYM, moi j’ai tout simplement arrêté de regarder en cours de 10eme saison car je me sentais trop embarassée pour les acteurs et les scénaristes. La seule chose qui m’amusait était l’accent de la dame qui fait du covoiturage avec Barney, mais c’est plus parceque ça me rappelait mon ancienne vie en Virginie….

  4. Je vois que les avis sont unanimes 🙂 L’autre point noir pénible, c’est également la relation Ted-Robin remise sans arrêt sur le devant de la scène. On s’en fout royalement ! Quand je pense que j’ai lu récemment qu’ils devaient faire un spin-off de cette série, j’ai peur…

  5. Je regarde aussi par habitude, mais je n’ai jamais vraiment accroché. Je les trouve tous plus laids les uns que les autres (à part Robin), la palme pour moi revenant à Marshall avec ces bras qui ressemblent à deux spaghetti trop cuits et ce n’est franchement plus drôle. Je suis aussi gênée pour eux et ça m’a déplu de voir Richard Gilmore se fourvoyer là dedans. Mais savoir finir une série lucrative doit être difficile. South Park est aussi particulièrement nul cette saison. Quant au final de FPCFPC, je ne sais pas ce que tu en as pensé, mais ces cris, ces hurlements, cette fausse prise d’otage et cet accouchement le soir de Noel, je n’ai franchement pas aimé.

    • Lucy, non seulement tu as bon goût – repérer Richard Gilmore – en est la preuve mais tu as raison sur tout. Bon sauf Marshall que je trouve à nouveau très beau plus mince…
      Quant à FPCFPC, final très en dessous… Je suis déçue et j’ai du mal à saisir l’intérêt de ces deux épisodes. Il aurait fallu s’arrêter au mariage.

  6. En gros ça disait :

    Moi je regarde encore parce que je veux connaître la fin, bien sûr, mais même si cette saison n’était pas la dernière, je regarderais quand même. Je serais de plus en plus sceptique concernant la capacité de la série à finir « en beauté », mais je regarderais. L’attachement aux personnages est vraiment là, presque davantage que pour Friends (qui n’était plus vraiment drôle sur ses trois-quatre dernières saisons), et même si c’est toujours la même tambouille à chaque épisode (narration à points de vue multiples, mise en avant d’un vice ou d’une habitude soit-disant hyper-ancrée chez un des personnages alors qu’on ne l’avait jamais remarqué jusqu’alors, vannes de cul pas trop choquantes, instants romantiques / dramedy pleins de bons sentiments, micro-indices frustrants et retardements artificiels de LA rencontre…), ça marche toujours sur moi. Pas la folie ni l’adoration des deux premières saisons, mais incontestablement une série que je n’oublie jamais de regarder, dont je ne saute pas un épisode par accident ou par négligence. Mais bon, le spin off, ça tire un peu la corde (même si je serai sûrement curieux du résultat) et c’est peut-être surestimer la capacité du public à reproduire de tels trésors de patience et d’attachement envers une série « à concept ». A fortiori si le concept en question est aussi similaire que ça au produit d’origine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s