Des nannies vraiment pas supers

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
C’est le constat amer que fait certainement M6 depuisla disparition de Super en 2010.
A mon goût, et je ne reviendrai pas sur mes positions, Cathy est totalement irremplaçable et c’est une aberration de relancer « Super Nanny » aujourd’hui, d’autant que la mode du coaching télévisuel est un peu passée.
Mais M6 s’en tamponne de mon opinion, tout comme NT1 d’ailleurs, et a décidé hier de nous balancer en prime les aventures de deux héritières de ma super héroïne favorite du petit écran.
M6
D’un côté, nous avons Jocelyne, coach parental, qui ne doute de rien, et de l’autre Emilie, jeune diplômée d’une prestigieuse école de nanny anglaise.
Aucune des deux n’a fréquenté les plus grandes familles et les palais des maharadjas.
A elles deux, elles vont s’occuper de deux familles. Je ne saisis pas bien l’intérêt de cette surenchère. Il aurait suffi de propulser Jocelyne « grande soeur » et Emilie « Nanny junior ».
Il faut croire qu’Emilie n’avait pas les épaules pour endosser l’héritage de Super et que Jocelyne n’a pas convaincu en coach pour familles désemparées.
Ce que je retiens de l’émission…
Je n’avais pas précisément l’intention de perpétuer la lignée de Latéléphage, mais M6 a achevé hier de me convaincre. De toute façon, à en croire le cas de la première famille, sans père présent, aucun espoir de salut, et dans celle suivie par la sémillante Emilie, si un enfant bugge, votre vie est fichue.
J’ai adoré voir la fille du premier exemple pleurer à l’idée de passer un moment avec son père qui est un parfait inconnu pour elle, et entendre la famille de la deuxième émission hurler à sa gamine de 3 ans de fermer sa gueule.
Tout va bien.
Comme je l’ai déjà très bien expliqué ici, le problème c’est que ces « Nannies » sont amenées à intervenir dans des cas, qui vaudraient à eux-seuls un épisode entier de « Confessions intimes » : « Mon mari est un adolescent », « Mon fils de 3 ans n’a jamais mangé d’aliments solides », « Mon couple boit le bouillon à cause de notre fille ingérable sur laquelle nous hurlons régulièrement pour la faire taire tant nous sommes désemparés », et « Mes enfants sont accrocs aux jeux vidéos ».
On a tellement mal pour ces gens que le visionnage de l’émission en devient presque douloureux. Alors évidemment, on sait qu’à la fin les nannies auront résolu tous les problèmes, mais on ne voulait pas voir les malheurs de ces familles étalés en prime.
Ce qui faisait la force de Super Nanny c’est sa sensibilité et son humanité. Ce n’est pas en reprenant les règles du programme – observation, constat, élaboration de nouvelles règles, mise en place, et résolution – que la magie va opérer. J’attends maintenant au tournant celle qui va reprendre le titre de « Super Nanny ».

Publicités

Une réflexion sur “Des nannies vraiment pas supers

  1. Je n'ai aps osé regardé (une fois que je me suis aperçue que c'était hier la date de diffusion) et je crois que j'ai bien fait.
    Cathy restera ze Super Nanny et c'est bien comme ça. Faut arrêter de réutiliser des concepts; l'émission aura eu une triste fin, mais même avec Cathy encore de ce monde, elle aurait commencé à moisir (quoique, quand on voit la chose surréaliste présentée par Adriana l'autre jour, j'ai l'impression que le concept de l'année, c'est le moisi à la télé…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s