Off

Comme il faut y aller par paliers dans le n’importe quoi avant de briser la dernière vitre qui me relie au monde de la normalité en achetant les coffrets du Z et du M du Z (oui, parfois ce blog redevient cryptique), j’ai décidé d’investir 19.90€ dans l’intégrale de « Off prime », dont une saison inédite jamais diffusée par M6.

Je peux reconnaître sans mentir que ce sont les 19.90€ les mieux investis dans mon existence depuis un moment.

Pour resituer « Off prime » aux non-fans de Virginie Efira ou pour ceux qui ne regardaient pas « la Nouvelle Star » en 2007, il s’agit d’une série comique sur la supposée véritable existence de l’ex animatrice de M6 quand les caméras s’éteignent.  
Dans la fausse vraie vie de la série, Virginie est une gourde gaffeuse et mal entourée par un assistant incompétent, des amis qui profitent d’elle tout comme sa famille d’ailleurs, et un patron libidineux qui rêve de la sauter au grand  désespoir de sa secrétaire qui la hait. 
Elle se retrouve à jouer dans une publicité discutable pour Marron-mousse ou la comédie musicale de Florent Pagny « Mandru » librement inspirée de la vie du célèbre tueur en série français.
C’est évidemment plein de guests stars du monde du show-biz qui viennent prouver avec plus ou moins de talent que eux-aussi  ils sont drôles.
Raconté comme ça, ça a l’air nul mais à l’écran pour ne pas reculer devant les mots c’est un petit « Arrested development » à la française.*
[*Cette affirmation est cependant à prendre avec des réserves car je pourrai affirmer sans rougir que le M du Z est un petit « Homeland » pour essayer de trouver une série comparable et récente…]
Ce qui rend la série encore plus drôle avec le recul, ce sont les rapports épineux de l’animatrice avec M6, qu’elle a quitté bêtement au moment de la diffusion de la deuxième saison de la série pour partir faire drôle chez Canal plus, un échec cuisant, je vous le rappelle.

Le problème avec « Off prime » c’est que  la série pourrait engendrer chez moi un phénomène Michael Cera/ « Arrested development » en  me poussant à me jeter sur l’ensemble de la carrière cinématographique de l’actrice belge, ce qui ne semble pas être l’idée du siècle.

Publicités

Une réflexion sur “Off

  1. Rho, quand même, comme tu y vas, un petit Arrested development… Non, vraiment, non, je m'élève contre ce qualificatif, même en étant très indulgent. J'ai revu la saison 1 en me disant que ça ne tenait pas complètement la distance, finalement, malgré Virginie Efira qui est parfaite et toutes les blagues sur Magloire. Simon Astier était visiblement mal à l'aise avec le milieu de la télé et ne s'y intéressait probablement pas, d'où une évolution que je trouve un peu bancale (jusqu'au cliffhanger un peu too much qui souligne à quel point Virginie Efira n'est qu'un personnage parmi d'autres dans sa série). Je continuerai quand même avec la saison 2 (dont j'ai un assez mauvais souvenir) parce que, malgré tout, même si je trouve qu'on gâche un peu leurs possibilités, ces gens sont drôles.
    Et je ne déconseille pas de regarder les films de Virginie Efira. J'ai beaucoup aimé 20 ans d'écart, par exemple. Par contre, je n'ai pas bien suivi Le siffleur quand il est passé sur M6 le mois dernier, mais elle y est parfaite pour être belle et en maillot de bain. Je ne dirai rien de L'amour c'est mieux à deux, qui oui, vraiment, est naze.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s