Abrams rate sa Revolution

Pour donner dans le titre ou l’attaque facile, ce que j’ai fait d’ailleurs, JJ Abrams a raté sa révolution. Il aurait peut-être du consulter Jenifer à ce sujet, la sienne était plutôt réussie.

 
 
J’avais toutes les raisons d’adorer la nouvelle série de JJ (djidji). En premier lieu, je suis fan de son œuvre, enfin surtout de « Lost », un peu de « Alias » et pas mal de « Alcatraz » (je suis bien la seule dans ce cas). Dans un deuxième temps, la thématique de « Revolution » était plus qu’alléchante : le monde se retrouve du jour au lendemain sans électricité et nous allons suivre les aventures des protagonistes de la série au moment de la coupure et 15 ans après. Comme tout le monde, j’ai lu et toléré « Ravage » de Barjavel. La thématique est bonne, Abrams allait forcément en faire quelque chose de grand. Je conclus par le casting, enfin surtout Elizabeth Mitchell, qui semblait carrément prometteur.
En voyant le pilote, je sentais la « Terra Nova » arriver à grands pas, en découvrant le deuxième épisode, je me suis dit que c’était la cata totale et le fait qu’un sosie de Ayem de « Hollywood Girls » (qui s’appelle en vrai Daniella Alonso) débarque dans le casting ne m’a pas aidé à donner une chance à « Revolution ».
 
Je vous jure que ce n’est pas Ayem ! Enfin j’espère…
Pourquoi c’est raté ?

J’avais bien aimé dans le pilote cette scène terrible où l’électricité part d’un coup et où hop du coup un avion tombait du ciel. J’appréciais l’idée qu’un homme, voire plusieurs, sache ce qui s’était passé. J’aimais l’idée du bond dans le temps.

En visionnant l’épisode 2, je n’ai pas cessé de songer à « La planète des singes » version série, en moins bien. Les vestiges de l’Humanité sont uniformément recouverts de la même plante verte grimpante ridicule. Je me demande si les responsables du décor ont eu un prix sur ce végétal grotesque. La Milice de Monroe, qui désormais est le dernier rempart contre l’anarchie aux Etats-Unis, car pour le moment, faute de moyens de communication on ignore ce qu’est devenue l’Europe, l’Asie, ou l’Afrique, est habillée d’un élégant uniforme évoquant probablement la guerre de Sécession. Moi je n’arrête pas de me demander qui et comment a cousu ses tenues.
 
Au premier plan, le lierre, le véritable personnage principal de Revolution
 

Bon, les costumes et les décors sont risibles, mais rien n’égale le jeu des comédiens. Le personnage du tonton, qui a du être ninja dans la vie d’avant le black-out, joue comme une patate. La nièce a l’avantage d’avoir un physique très avantageux et s’en contente. J’aime bien JJ, mais pourquoi nous ressort-il un geek, qui ressemble à Xavier Leherpeur d’ailleurs – désolée pour lui. On a adoré Hurley dans « Lost », puis Hurley dans « Alcatraz », et on sent bien que Jorge Garcia, échaudé, n’a pas voulu resigner pour « Révolution ». Du coup, ça craint de nous ressortir le même personnage en moins bien.
On se fout des intrigues, profondément. La sœur, désormais orpheline, mais finalement qu’à moitié, en quête de son frère asthmatique, je m’en tamponne le coquillard.

Je ne vous parle même pas des scènes de combat au sabre, qui doivent être un clin d’oeil maladroit à Star Wars, mais qui me font surtout pouffer.

Mais pourtant je pense sincèrement que « Revolution » pourrait être une bonne série. Il suffirait de presque rien, comme le chantait si bien Reggiani. Le « Power », l’électricité, excellent jeu de mots, pourrait revenir car sa disparition est le fait des hommes. C’est intéressant, vraiment, et on ne demande qu’à savoir pourquoi. Le personnage de Monroe, ex militaire fêtard vaguement alcoolo, devenu le chef d’une milice qui dirige les Etats-Unis, n’est pas inintéressant. Mais voilà, il a fallu coller en face des Rebelles, qui vénère le drapeau américain, et veulent rétablir la bonne vieille bannière étoilée. C’est ringard et limite réac.

Je ne retiens finalement qu’une chose de cette série : Il faut imprimer ses photos captives sur l’iphone, son téléphone portable ou même son ordinateur, avant qu’il ne soit trop tard. Quand le black-out total arrivera, vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer si vous ne l’avez pas fait, car votre batterie vous lâchera et vous ne garderez aucun souvenir. Bien fait !

Publicités

7 réflexions sur “Abrams rate sa Revolution

  1. Pinaise c'est dommage, l'histoire a un énorme potentiel ! Bon, et merci d'en avoir parlé car je n'en avais pas entendu parler. Je crois que j'y jetterai un oeil quand même car je me pose souvent la question de ce que pourrait faire l'humanité habituée à la technologie si du jour au lendemain elle n'avait plus d'appareils électriques. Qui saurait fabriquer une pile, même rudimentaire ? Qui saurait trouver les roches d'où on peut extraire le fer ? Etc…

  2. As tu lu Autre Monde de Chattam?

    Si le thème de la série te plait, les bouquins devraient te plaire aussi, les perso sont plutot sympas en plus et l'idée que la Terre se rebelle m'a plutot bien accrochée.

  3. Anonymous, honte sur moi… Mais je reste sur Djidji quand même. Tant pis…

    Boadiceaa, euh ben à te lire, tu vas autant aimer Revolution que moi. La survie post coupure de courant est pour l'instant à peine survolée. JJ semble décidé à se concentrer sur le reste qui n'a aucun intérêt.

    Yoda Bor, non je ne l'ai pas lu, mais tu m'intéresses. Je vais me renseigner à ce sujet si je viens un jour à bout de « la Tour Sombre ».

    Mel. D, ahhhhhhhhhhh, tu me donnes le sourire. Merci !

  4. Je ne regarderai pas Revolution comme je n'ai plus rien regardé de Abrams depuis qu'il a bousillé ma série, à savoir Alias. Je l'ai détesté quand il est parti faire joujou avec Lost et quelque part, je suis assez contente des déçus de la fin de Lost *niark niark niark* (oui, je sais c'est pas beau mais ça fait du bien)(et je n'ai jamais vu Lost, à part un peu la première saison, pour mater Sawyer, mais c'est tout) Et en suivant sa carrière, on peut voir qu'il est comme un gosse à chaque fois qu'il a une nouvelle idée : ça a l'air terrible sur le papier et au final, comme il est déjà passé à autre chose, ben c'est nase…
    Sinon moi j'ai beaucoup aimé Terra Nova, je dois être la seule à regretter son annulation.
    Et depêche-toi de finir la Tour Sombre bon sang !

  5. la fille qui ressemble a Ayem et qui illustre ton article, elle a joué dans les Freres scott, non? C'etait la soeur de Felix, qui apprend a Mouth qu'elle est lesbienne.

    (je suis sincerement désolée, je n'ai plus de culture seriesque, je suis restée bloquée aux années 2000, dans 15 ans, j'en serai toujours a reperer les anciens figurants de OTH !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s