La sorcière et l’Inquisiteur

Moi qui me lamentais récemment de la disparition des bonnes vieilles sagas de l’été avec une envie prononcée de regarder « les grandes marées » ou « les yeux d’Hélène », mais surtout en vrai « Zodiaque » ou « Le M du Z », je suis ravie que France 2 ait lancé « Inquisitio » pour la période estivale.

Au moyen-âge, on se fout de la date exacte, le contexte historique n’est qu’un prétexte pour parler sorcellerie et peste, deux papes se déchirent, et contestent le pouvoir de l’autre. Nous avons d’un côté, celui de Rome qui devrait avoir gain de cause à un moment, et de l’autre celui d’Avignon, qui ne va pas faire long feu à mon avis… Cette guerre au sommet de la religion catholique affecte la sympathique ville de Carpentras où les ecclésiastiques sont régulièrement crucifiés. Pour mettre un terme à cette hérésie, le pape d’Avignon envoie sur place le sympathique Grand Inquisiteur bien décidé à tout faire pour mettre un terme à cette rébellion inacceptable par tous les moyens en son pouvoir, surtout la torture en fait. Il ignore que c’est Rome, bien décidée à répandre le fléau de Dieu, la peste noire sur le sud-est de la France, qui est derrière ce complot.

Outre le sympathique inquisiteur borgne, un jeune médecin juif, mais pas tant que ça, enquête sur les meurtres d’ecclésiastiques, ce qui permet de mettre en relief les persécutions dont était victime cette communauté à l’époque. Car « Inquisitio » est un peu aussi une série pédagogique du service public.
Ce que je retiens du Moyen-âge grâce à France 2 cadre bien avec l’image d’Epinal que j’avais de l’époque. Au XIVème siècle, les gens vivaient en beige sale, gris et blanc. La couleur n’était pas encore apparue apparemment. Les gens d’Eglise étaient très, très légèrement dépravés, et se tapaient même les novices des couvents, et les seigneurs violaient à tout va les gueuses, surtout rousses et soupçonnées d’être des sorcières.

Les RITA MITSOUKO La Sorciere… par candyraton

« Inquisitio », qui n’est toujours qu’interdit au moins de 10 ans, le prochain qui me parle de la violence des séries américaines devrait me voir sourire, est vraiment une série pédagogique pour toute la famille. Je vous recommande de coller votre fille de 10,5 ans devant ce chef d’œuvre
Outre, le côté salement violent du propos, j’avoue que je suis devenue bien malgré moi accro à « Inquisitio », car j’ai bien envie de savoir où tout ça va nous mener. Nous avons déjà découvert que le médecin juif était le frère du Grand Inquisiteur. Avant d’être un fou de Dieu, le super tortionnaire du Vatican avait en effet répandu par mégarde la peste dans sa famille et croyait donc son cadet mort, alors qu’en fait le médecin juif qui a inventé la césarienne l’avait guéri de la peste.

On sent bien que les scénaristes de « Inquisitio » ont envie d’introduire une touche de modernité dans leur Moyen-âge dégoûtant. Du coup, l’Inquisiteur invente le portrait-robot en faisant appel à un peintre pour recueillir les témoignages des personnes qui ont vu de leurs yeux la rousse démoniaque qu’il entend bien faire passer sur le bûcher, et il ausculte les scènes de crime avec presque autant de talent qu’Horatio Caine (RIP).
Pour résumer, « Inquisitio » est une série bête, sale et méchante, sans grand intérêt, que je vous recommande chaudement en ces soirées d’été de toute façon trop froides pour sortir.
Publicités

9 réflexions sur “La sorcière et l’Inquisiteur

  1. Je regarde la série en dilatante car nous sommes loin des chevaliers de Game of Thrones . Le seul détail qui lie les deux séries c'est le fait que les chevaliers de GOT sont tout aussi crasseux que les moines d'Inquisitio.
    Inquisitio est une fiction, il eut fallu soit coller à la réalité historique soit en faire une réelle fiction ms certainement pas mélanger les deux.
    Je suis donc de ton avis, c'est une série sans grand intérêt, les Français pourront essayer de copier les Américains ce sera toujours raté. Néanmoins ça passe le temps.

  2. Arkadia, je pense que de la part de France 2, il y avait la volonté de tenter de faire une série « canal ». Mais c'est raté… Ca passe le temps en agaçant un peu au passage. Les historiens doivent s'arracher les cheveux.

  3. J'ai cru moi aussi à la mort d'Horacio :/ La série, je la regarde en différé avec mon amoureux le vendredi, et je m'endors systématiquement.

    « Regarde la télévision, épi d'or… » – Les Nuls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s