Suite et fin de Pékin Express, le passager mystère !

Mes vacances étant terminées le 12 juillet, ce qui finalement est une bonne nouvelle puisque il va pleuvoir jusqu’en septembre dixit la presse anglaise – la presse française préférant s’interroger : « à qui profite le mauvais temps ? » Au lobby du parapluie certainement… -, je vais pouvoir désormais commenter tous les épisodes de « l’amour est dans le pré » (j’en ai d’ailleurs un à rattraper d’urgence) et évoquer sereinement « Secret Story 6 ». Mais avant cela, je conclus la saison 8 de « Pékin Express ».

Nous avons donc assisté hier à la grande finale avec un suspense absolument terrifiant du passager mystère. Les belges titulaires des 9/10ème, puis de la totalité des amulettes du jeu au final, allaient-ils encore échouer comme l’an dernier à un cheveu du but, laissant des candidates présentées comme des grosses tricheuses sans foi, ni loi l’emporter avec la somme ridicule de 10.000 euros, ce qui aurait arrangé la production au demeurant ?
Il fallait au moins ça pour tenir au bout des deux heures d’émission…
Avant le super sprint final dans les rues de Sydney, nous avons dû nous taper les traditionnelles micro-épreuves sans grand intérêt destinées à délester une équipe de ses gains pour enrichir l’autre. Comme je l’indiquais plus haut, même si les corses ont été meilleures pour vendre des sandwiches sur la plage, elles ont finalement cédé tous leurs gains de course à leurs adversaires, qui ont gagné la quasi-totalité des épreuves intermédiaires. Au passage, je rappelle que toutes les autres équipes leur avaient donné leurs amulettes en partant.
Si quelqu’un a des informations sur les cheveux de Nicole,je suis preneuse par ailleurs !
Stéphane Rotenberg a donc lancé le super sprint final avec des trémolos dans la voix : les corses astucieuses et très douées en stop pouvaient-elles voler, je ne vois pas d’autre mot, LEUR final aux belges, qui rêvaient d’investir leur argent dans un restaurant, le rêve de leur vie, la fierté de leur maman, la récompense pour ces semaines d’aventure épuisantes…?
Les belges ont dominé l’ensemble des mini-étapes avant d’être rattrapés à quelques minutes de la fin de l’épreuve pas les corses, mais je vous rassure, la morale est sauve. Les garçons qui ont tout gagné, qui ont été aimés de tous, qui ont été les plus généreux et les plus valeureux, ont gagné « Pékin Express » et pour la première fois de l’histoire du jeu raflé la somme de 100.000 euros potentiellement « promise » aux vainqueurs titulaires de toutes les amulettes.
Je l’avoue, j’ai été très émue par la victoire des belges tellement soucieux de l’emporter. Le suspense m’a quasiment fait oublier la quantité infernale de publicités présentes sur le replay. Je crois que j’ai bouffé plus de pub en rattrapage que devant ma télévision hier soir. Un comble…

La finale de rêve a donc trouvé une conclusion réussie.
Après avoir longtemps souhaité revoir des anciens dans le jeu, j’aspire maintenant à une saison toute neuve, qui mériterait un bon toilettage. Il faudrait ainsi jeter les drapeaux rouges et noirs usés jusqu’à la corde, qui finissent de toute façon par faire perdre l’esprit aux candidats, et renouveler les règles, comme les destinations.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s