Gossip…Girls

Poussée par l’enthousiasme générale au sujet de Girls, la nouvelle série de HBO, j’ai appelé ma cousine Brenda en PCV pour qu’elle m’adresse au plus vite quelques épisodes de cette merveille. Comme d’habitude, elle a assuré, et je me suis retrouvée à regarder un, deux, trois, puis quatre épisodes de « Girls » tout en me disant que beurk je n’accrochais pas du tout. Je vais cependant regarder la suite pour bien saisir pourquoi je n’apprécie pas plus que ça cette série.

Si on me demandait de décrire « Girls », je dirais que c’est comme « Sex and the city », sauf que les filles sont plus jeunes, beaucoup plus fauchées et nettement moins jolies. C’est aussi un peu moins drôle.

Hannah, qui écrit des essais, mais qui n’en vit pas, car elle vivote dans un stage éternel et absurde, se voit couper les vivres par ses parents professeurs, qui en ont marre de l’entretenir. Elle coloque avec Marnie, qui sort depuis l’université, avec un type qui la fatigue et en vient même à la dégoûter physiquement, mais ne peut pas rompre car il est trop gentil. Jessa, leur copine anglaise tête à claques et border line, est de retour en ville, à terme elle risque de coucher avec le père des filles qu’elle baby-sitte. Shoshanna, la cousine de Jessa, est vierge, et c’est un peu le drame de sa vie, car elle a au moins 28 ans.

Je ne vois que des défauts à « Girls » et son côté « HBO », forcément super cool, ne m’aide pas à apprécier la série. On ne voit pas bien, en plus, où tout ça va nous mener. A priori, personne ne cherche la mère de ses enfants ou est secrètement amoureux de Rachel depuis le lycée. Hannah sort juste avec un type bizarre et assez laid, qui la torture à moitié psychologiquement.

Quant au côté brut de décoffrage du sexe dans la série, il me fait un peu regretter le côté lesbien chic de « The L Word » ou « Lip Service ». En regardant la série, je trouve que vraiment le sexe entre hétéros c’est sale.

Pourtant je n’arrive pas à décrocher de la série, et j’ai du mal à m’expliquer pourquoi. (Un début d’explication avec la bande-annonce peut-être…)

C’est vrai que les actrices sont tops, je ne peux pas le nier. Je suis particulièrement fan de la colocataire de l’héroïne, moins de l’anglaise tête à claques. Hannah est évidemment attachante avec son côté décalé de fille talentueuse, qui ne sait rien faire de concret, et ne maîtrise même pas Windows. La série compte également de supers références à la culture populaire, qui évidemment son obligées de me séduire.

Je vais aller au bout de « Girls », mais pas de gaieté de cœur. J’ai bien mis deux ou trois saisons à adorer « Sex and the city », je crains que ça me fasse pareil avec « Girls ».

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

6 réflexions sur « Gossip…Girls »

  1. Je n'ai pas pu aller au bout du 1er épisode … Je vais donc attendre que tu te dévoues (comme d'hab) pour être certaine d'avoir envie d'y retourner … ou pas

  2. aaah mais là dans le trailer on aperçoit Chris O Dowd (IT crowd, The boat that rocked) et ça plus l'ambiance, c'est bizarre mais ça fait plus série anglaise.
    Du coup j'vais essayer de jeter un oeil tiens (maintenant que Game of Thrones est terminée, je suis oprheline de série…)

  3. Girls me dérange un peu par sa coolitude HBO un peu trop mise en exergue, genre les fauchées arty et pleines de personnalité socialement inadaptée.

    C'est dommage car la série prend justement un contrepied rafraîchissant par rapport à Sex and the City (sans pour autant nier une filiation : Lena Dunham assume que sans SATC sa série n'existerait probablement pas aujourd'hui, qu'elle soit une petite soeur ou une cousine éloignée de la série de Darren Star important finalement peu) : la dimension matérielle et financière n'y est pas complètement niée. On peut aller à des cocktails ou à des soirées branchées, mais ça sent surtout la débrouille et le fric du loyer à négocier pièce par pièce. Carrie et ses copines, surtout vers la fin, commençaient à être crispantes de shopping grand luxe et de soirées mondaines tout en donnant l'impression de ne rien foutre pour gagner leur croûte.

    Après, les personnages sont encore assez peu attachants (le principal reproche fait à la série, même par ses fans : on n'y apprécie personne) et on attend un peu un début d'enjeu pour eux et leur évolution, oui… Par contre Marnie est très belle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :