Enfin de la vraie Feel Good TV avec 200 km à la ronde

Jeudi soir, pendant que M6 diffusait « Patron Incognito », La Cinquième proposait la première d’une émission intelligente et drôle. Comme ma priorité va toujours à ce qui est bête, je loue l’existence de Pluzz, qui m’a permis de me rattraper en visionnant avec un jour de retard « 200 km à la ronde ».

Cette émission, qui n’est pas sans faire penser à celle sur le village privé d’électricité, met en scène de courageux volontaires midi-pyrénéens, en plus, qui ont accepté pendant un mois de ne plus manger que ce qui est produit à 200 km maximum autour de chez eux. La localisation a été plutôt bien choisie, comme la période, puisque les toulousains et leurs proches voisins, vivent dans une région bénie des dieux, où les fruits et légumes abondent en été. En revanche, El Gringo ne cultive pas encore de café sous nos lattitudes…

Dans une émission qui n’est pas un jeu, comme le rappelle la jolie Eglantine Eméyé, ni une télé-réalité, et ça c’est moi qui le dis, nous suivons donc plusieurs familles de localisation, de configuration, et de milieux différents, qui prennent conscience enfin de ce qu’elles mangent.

J’ai aimé le ton sympathique et léger de l’émission, pas de pathos et de drame ici. Tout est positif. La dame, qui élève seule ses trois grands ados qui n’aime que les pâtes, s’y reprend à plusieurs fois pour préparer des tagliatelles dignes de ce nom sans s’effondrer en sanglots parce que c’est trop dur, et que ses nouilles sont trop molles. La mère de famille accro au café ne tente pas d’étrangler sa fille et son mari, quand ils lui chantent « Couleur café » pour se moque gentiment d’elle.

On parle de « feel good TV » pour « The Voice » ou « Patron incognito », mais la vraie télé qui fait du bien est sur la Cinquième, en prime le jeudi. Il suffit de voir la famille qui part à la mer, dans l’Aude ou l’Herault, qui est bien à 200 km de Toulouse, pour transformer l’eau de mer en fleur de sel pour en être convaincu. J’ai hâte de les voir jardiner tous ensemble…

Malgré mon addiction à la caféine et mon penchant pour le sucre, j’ai presque envie de tester l’expérience une semaine (il ne faut pas exagérer non plus) pour voir.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

11 réflexions sur « Enfin de la vraie Feel Good TV avec 200 km à la ronde »

  1. Han zut moi aussi j'ai regardé la 6, et pas de Pluzz ici… C'est marrant comme on a des habitudes de zapette (le correcteur me propose tapette ^^) bien ancrées quand il s'agit de regarder des conneries 🙂
    Prochain épisode !!!!!

  2. J'ai regardé l'émission en direct (et je ne le regrette absolument pas, surtout depuis que j'ai lu ta critique sur l'émission de M6), j'ai trouvé les familles très courageuses et c'est vraiment sympa à regarder! Par contre, aucune envie d'essyer! pas même une semaine! Et à la suite de cette émission, il y a eu une autre émission sur le gaspillage alimentaire, très intéressante aussi!

  3. J'ai regardé l'émission, comme j'avais envie de donner mon avis.
    Une chose est sure, les marchés de la région sont très bien fournis, par rapport à nos marchés locaux dans l'ouest.
    J'aime bien l'ambiance de l'émission ni télé réalité, les gens jouent le jeu gentiment même la dame avec les trois grands garçon.
    Concrètement, il faut du temps. Et il ne va pas sans dire dans une région avec du soleil, c'est bien plus sympa de faire le marché qu'ici 🙂
    Au final, j'ai personnellement essayé d'éduquer mes enfants dès le départ avec de vrais légumes des repas vraiment étudiés bahhhhh c'est un échec complet ils n'aiment que mes gâteaux !!!
    Le reste, toute les familles font le même constat, il faut du temps.
    Je pense néanmoins qu'il est possible de faire des économies, genre je fais me crêpes ou mes gâteaux au lieu de les acheter 🙂
    Merci pour cette expérience, j'ai pu passer une heure sympa alors qu'il pleuvait dehors !

  4. Anne, si tu peux voir le prochain épisode, tu devrais pouvoir suivre. 😉

    Monty, tu remplaces le sucre par le miel, et tu te passes de café. Quant aux clopes, tout dépend où tu habites. 😉

    boubou, sans aller jusqu'au bout, l'émission fait réfléchir sur nos habitudes de consommation. J'aurais du mal à être locavore à 100%, à cause du café surtout.

    Arkadia, je te confirme que nos marchés sont beaux, surtout depuis le mois de mai. Quant au temps, effectivement, si on veut faire ses pâtes ou son sel, il en faut. 😉
    Je suis contente que l'émission t'ait plu en tout cas.

    helene, et tu passeras un bon moment. 🙂

  5. Ca a l'air très intéressant. j'aurais du mal aussi à être totalement locavore (café, et oui, aussi 🙂 mais on essaye d'acheter local quand on peut… Sinon j'avais vu un jour une émission où on allait jeter du pain par BENNES ENTIERES et ça m'avait tellement écœurée que je ne veux plus revoir ce type d'émission.

  6. j'ai aimé cette émission et j'aurai adoré la faire !…mais vivre sans chocolat est vraiment trop difficile pour moi !
    Je viens de réserver mes 5 prochains jeudis soirs pour regarder la suite et voir quelles sont les astuces que chacun va trouver pour se nourrir de façon gourmande et locavore !

  7. Je lis ton blog très très souvent, mais mes commentaires ne passent pas… cette fois-ci peut-être?
    Ici on a beaucoup aimé cette émission,des familles sympathiques et pas clichées, dans lesquelles on peut facilement se retrouver…
    Pas envie de tenter l'expérience (En R2gion Parisienne les marchés sont fournis par Rungis et donc l'international, dur de trouver du 100% local) mais par contre envie d'apprendre de leurs expériences et de tenter quelques trucs..
    Pour la fleur de sel, ça demande du temps, mais t'en fais beaucoup d'un coup… C'est peut-être ça le secret, préparer d'avance?
    Vivement la suite !

    Angélique

  8. Alors après la fin de l'émission nous sommes très contents ! (A part la dernière émission qui tirait en longueur en reprenant les moments clés des autres émissions…)
    Présentatrice sympathique, familles « normales » ou presque (exceptés leurs talents cuisiniers), une émission pas moralisante/culpabilisante mais qui fait juste réfléchir et dont on peut s'inspirer de certains trucs en en laissant d'autres…
    Bref, on est content, et franchement très très envie de retourner vivre dans le Sud, mais l'Homme n'est pas facile à convaincre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :