Vis ma vie de patron

Une chaîne de la TNT ayant eu l’idée à une époque de diffuser les épisodes américains de « Undercover boss », j’étais très impatiente de découvrir l’émission de M6, « Patron incognito ».
Je vous rappelle le principe : un p-dg, de préférence autodidacte, qui a cependant perdu le contact avec la réalité du terrain, réalise une expérience extraordinaire en partant dans son entreprise à la rencontre de ses salariés. Mais vous connaissez le concept, c’est « vis ma vie » ! Mais non, ça serait trop simple, pour ne pas être reconnu et espionné bien prendre conscience des réalités, le patron est déguisé. Sinon, on lui faciliterait la tâche, et il ne passerait pas la serpillère ou ne ferait pas des tâches épuisantes à base d’eau par -3°.
Bilan, je me suis bien ennuyée en découvrant tous les passionnant métiers que comptent une entreprise de location de voitures low-cost. Je félicite le patron de biiiiiiiiiiiiiip à qui on va éviter de refaire de la publicité gratuite, qui pourra utiliser les images de M6 à la fois pour son clip corporate sur les ressources humaines de l’entreprise qui font sa force, mais également pour ses vidéos de formation sur les différents jobs du groupe.
Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais non plus. Avec la force de frappe des réseaux sociaux, je vois mal comment le patron incognito aurait pu découvrir des trucs horribles qui l’aurait contrait à virer un salarié…
L’émission est plus fine que ça, et plus diabolique aussi. Le jeune homme de 22 ans qui a formé un peu brusquement son boss aux différents jobs de la franchise marseillaise s’est ainsi vu proposer, au moment où le patron a tombé le masque, une formation. Que va-t-il advenir de lui s’il refuse ?
D’ailleurs, il est intéressant de constater que tous les salariés de l’entreprise étaient susceptibles de former un mec, sans être formé à former, eux. Je vous mets au défi d’initier quelqu’un à votre job en une journée, sans être maladroit ou autoritaire.
Je vous épargne le déguisement qui en dit long sur ce que M6 pense des chômeurs seniors en reconversion qui portent des lunettes bon marché et des vieux bonnets à l’extérieur, comme à l’intérieur. Il est d’ailleurs amusant de constater que seule « la technicienne de surface » a demandé à son chef d’enlever son couvre-chef à l’intérieur, alors qu’il a pu garder sa casquette plus tard pour accueillir du public, ce qui ne se fait pas, je suis désolée.
Ce que j’ai retenu de ce long publi-reportage, c’est que les patrons sont gentils, parfois une peu déconnectés, mais sympas quand même… Après son passage dans les différentes agences de sa société, le boss n’a offert que des bienfaits à ses employés. La technicienne de surface n’a rien gagné, mais il l’a trouvée très sympa.
J’attends de voir la suite, mais je serais très étonnée que M6 propose d’autres épisodes de la série.  

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

7 réflexions sur « Vis ma vie de patron »

  1. Il y a eu une réactivité supérieure à ce à quoi on pouvait s'attendre sur les réseaux sociaux (et même en vrai, puisque j'ai vu un bout de l'émission avec des blogueurs cette semaine juste avant la diffusion et qu'ils avaient des tonnes de questions et de remarques pour la prod par la suite) (j'en ai fait un post pour/contre). Le cadre du travail et le sujet du « bas de l'échelle hiérarchique » semble toucher quelque chose…

  2. Vinsh, sur le plan formel, l'émission est quand même très ennuyeuse. Sur le plan plus philosophique, elle est à la limite de l'espionnage. Franchement, je préférais voir le p-dg d'un bar à bière qui emploie des bimbos aux Etats-Unis se frotter à ses employés que…ça. Concrétement, le mec ne pourra rien changer, car ce que l'émission ne dit pas assez c'est que sa boîte est low-cost, donc les process sont forcément hyper rapides et éprouvants. C'est une vaste hypocrisie et un coup de pub un peu difficile à avaler.

  3. Je n'ai pas regardé l'émission en entier. Je me suis en effet assez ennuyé.
    Je pense que l'émission ne reflète pas la réalité du terrain car ce n'est pas en deux ou trois heures que l'on apprécie un poste ou les compétence de quelqu'un.
    Le monde du travail est bien plus difficile que cela au quotidien.
    Si j'avais du trimballer mon grand patron l'année dernière en voiture durant mes déplacements ou si je le faisait attendre pendant trois ou quatre heures sur les sièges en bois du Tribunal …il n'aurait aucune vision de mon poste.
    Et encore une fois c'est la femme de ménage qui se retrouve avec de simples félicitations à la fin alors qu'il aurait été possible de lui faire passer un simple bilan de compétence pour qu'elle puisse envisager un autre poste bref qq chose de concret plutôt qu'un stage pour sa fille !
    Sur le fond le concept est bien car finalement le patron prend conscience du travail quotidien de ses salariés, sur la forme elle est gentillette avec les patrons (ne pas voir d'a priori).
    J'ai regardé le second reportage, et concrètement ça sonnait faux, le style emprunté de cette actrice qui félicite le patron de faire l’effort d'aller voir sa base au cours d'un dîner ds un resto chic.
    Bref, ça m'a un peu heurté aux entournures 🙂

  4. On a vu qu'un morceau, la fin du 1er reportage, et du coup on ne s'est pas ennuyées. on était plutôt impatientes de voir comment il allait accueillir ses employés et puisqu'on avait raté le début, on ne savait pas s'il allait en engueuler certains ou pas. Je trouve sympa ce qu'il a proposé à ses employés mais suis d'accord avec toi sur le fait que la gentille blonde qui l'avait invité à manger n'a rien eu de concret par rapport aux autres. Au lieu d'un stage, que sa fille avait déjà trouvé, il aurait pu lui offrir une augmentation ou je ne sais quoi… Et j'ai halluciné quand j'ai vu la tête du 2nd patron, cheveux longs et mal rasé. Là j'ai zappé, c'était trop bizarre…

  5. Alors moi ça m'a fait pensé aux téléfilms de noël sur M6 justement,dans lesquels on a toujours un prince/roi ou une princesse/reine qui pour une raison quelconque quitte le château et se déguise en « gueux/gueuse » et découvre que malgré ses à prioris, la crasse, la promiscuité etc les pauvres ont un coeur (contrairement aux vilains parents qui veulent le marier avec la princesse moche du royaume voisin ces salauds!:-) ) … bref , voir ce 1er patron touché par la gentillesse de ses employés (d'un autre côté , ils étaient filmés…) comme s'il s'attendait à être maltraité par des ploucs … bof.

  6. Arkadia, nous sommes bien d'accord, et je suis décidément chiffonnée par ces salariés contraints de former un inconnu sous l'oeil de caméras. Bonjour le stress… J'ai regardé quelques minutes du deuxième et le dialogue entre l'intérimaire et son chef visiblement déguisé. Ca sonnait bien faux.

    Boadiceaa, la femme de ménage était déjà apparemment au top à son poste, pour son patron, et ne méritait pas mieux. C'est triste effectivement. Les face à faces étaient sans grand intérêt sauf pour servir à nouveau la soupe au patron qui autorisait, grand seigneur, ses subordonnés à continuer de le tutoyer.

    Caro, j'aime beaucoup ta remarque sur ce patron qui trouve ses employés gentils. A se demander effectivement à quoi il s'attendait…

  7. Je n'ai vu que le 2eme épisode mais je suis TRES sceptique sur la fiabilité du concept: il aurait fallu le faire en caméra cachée. A partir du moment où il y a des caméras tout est faussé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :