Top Chef : Cauchemar en cuisine pour…. (Qui ne sera pas finaliste ?)

Hier, « Top chef » a proposé l’un des demi-finales les plus nazes de l’histoire de la télé-réalité toutes disciplines confondues. Les quatre candidats encore en course étaient supposés s’affronter sur une série d’épreuves extrêmement difficiles. A l’issue de chacune de ces étapes, un top chef était susceptible d’être qualifié immédiatement pour la finale. Résultat, à 23h30, aucun des quatre concurrents n’avait réussi à franchir la ligne d’arrivée, et ils se sont tous affrontés lors d’une dernière chance très classique.

Le message de M6 est clair : le niveau est très élevé cette année, ce que j’en ai retenu moi diffère vraiment.

Cauchemar en cuisine

Pour la première épreuve de cette longue soirée de cuisine, les quatre top chefs étaient censés réaliser une préparation digne du Meilleur Ouvrier de France. Un défi qui a semblé immédiatement effrayer Tabata qui a participé au concours l’an dernier et s’est cassé les dents, au point de faire un semblant de dépression ensuite. Pour juger des capacités en cuisine des candidats, Philippe Etchebest « Monsieur Cauchemar en cuisine », mais surtout Meilleur Ouvrier de France depuis le début du siècle, avait été convoqué par l’émission. Sur les quatre plats réalisés, le chef étoilé devait n’en choisir que trois. C’est la nouvelle lubie de la production. Norbert, lucide, « je suis plus bof que mof », a été éliminé par le juré star. Ensuite, pour qu’un candidat l’emporte, il fallait qu’il décroche à la fois la voix de Cyril Lignac, désormais extrêmement légitime avec sa première étoile (ça a plus de gueule que le flocon quand même), et celle de Monsieur Etchebest. Et là, je crie un peu au scandale, Cyril Lignac a loué les qualités de la réalisation de Tabatah, alors que Philippe Etchebest a désigné Jean comme gagnant. Le plat de Jean semblait pourtant avoir des fragilités rédhibitoires et franchement je ne suis pas loin de penser qu’il y a eu tricherie éhontée de la production sur ce coup là.

Qu’importe, il restait au moins deux occasions pour Tabata de se qualifier.

Le cross-over de l’extrême entre « MasterChef », « Koh Lanta » et « Fort Boyard »
Les candidats étaient invités à séjourner dans le palace où Stéphanie grande gagnante de « Top chef » saison 2 est aux fourneaux. Après avoir passé une soirée de rêve à se prélasser dans des draps de soie, les concurrents ont été réveillés par la jeune femme qui les a invités, en toute modestie, à revisiter « son plat signature ». Mais avant cela, façon « MasterChef », les candidats ont été invités à une reconnaissance risible des produits, dans lequel Cyrille, pourtant chef étoilé, n’a pas été foutu de reconnaître des pommes, des abats, des spécialités régionales puis des tomates. Chaque épreuve ratée enlevait du temps dans la salle du trésor, pardon en cuisine. Jean a été le seul à conserver 1h30 pour sublimer « le plat signature » de Stéphanie, Tabata n’a eu qu’une heure, Norbert 45 minutes et Cyrille 13 secondes, pardon 30 minutes.
Malgré cela, Cyrille a eu la voix des chefs et Norbert celle de Stéphanie.
Pof, encore un coup pour rien, personne n’a été qualifié.

La croisière s’amuse
Pour l’ultime épreuve avant….ben quoi d’ailleurs…on ne sait pas, enfin l’ultime épreuve qualificative, les candidats devaient retravailler le buffet minable réalisé par des apprentis pour un couple de milliardaires sur leur yacht. Jonathan et Jennifer, les justiciers milliardaires, n’étaient pas contents de leur sort gustatif, aux chefs de réaliser une bouchée à la charcuterie, une bouchée au poisson, une bouchée au fromage et une bouchée sucrée, qui déchirent à partir d’un buffet de Campanile. Bon, là, ça a été un peu un massacre puisque les candidats ont attaqué presque à la main des tartes au citron et dézingué une abondance de nourriture excessive. Le couple de milliardaires, qui n’étaient pas vraiment les Hart finalement, a tout trouvé très bon, et désigné à nouveau Tabatah comme gagnant du défi, mais malheureusement pour elle, les chefs lui ont préféré Jean.

Et là, moi j’ai dit stop, et j’ai bien fait, car je crois que je serais devenue hystérique devant mon téléviseur en découvrant qu’au terme d’une soirée où elle avait prouvé par deux fois ses qualités Tabata a été éliminée.

Autant dire que je me contre-fous de savoir qui de Jean, Cyrille ou Norbert va l’emporter la semaine prochaine au terme d’un marathon culinaire qui sera forcément insupportable.

Publicités

4 réflexions sur “Top Chef : Cauchemar en cuisine pour…. (Qui ne sera pas finaliste ?)

  1. Je n'ai vu que la fin (à partir du test des abats)et j'ai effectivement pensé à Koh-Lanta: quelle horreur de les obliger à manger un énorme morceau d'abat … Tabatha m'a fait pitié et j'ai vraiment compatis.
    A la fin il leur fallait – encore – sublimer un truc: le canard et je ne comprend toujours pas pourquoi quelqu'un comme Cyrille qui n'avait pas assez cuit son canard reste en course, la base c'est tout de même que le produit soit correctement cuit non? Ils me fatiguent avec leur obsession de la présentation qui semble finalement prévaloir sur le goût.
    Je crois que Jean est psychopathe en fait, il pense toujours que tout le monde lui en veut personnellement et élabore des stratégies pour avoir des « longueurs d'avance » pour déstabiliser ses adversaires qui, en fait, sont plutôt concentrés sur leur affaire à eux. Il va gagner je pense, mais il reste insupportable.
    Bref .. je m'en vais sublimer ma maison en faisant mon ménage, puisque je suis une ménagère, qui cuisine comme une ménagère et que la cuisine de ménagère c'est nul (cela m'avait frappé la semaine dernière lors de l'épreuve des voisins, ces grands chefs mâles ne cuisinent apparemment jamais chez eux, le quotidien reste dévolu à Madame la ménagère).

  2. A la vue d'Etchebest j'ai immédiatement pensé à toi ^^

    Bon encore du bon et du nettement moins bon hier.
    Mine de rien j'ai bien aimé le petit jeu de reconnaissance de produit (qui n'a fait que renformer ma conviction que Jamais Ô grand Jamais je n'irai ou ne chercherai à aller manger chez Cyrille) qui est une des bases de certaines associations surtout quand comme eux « je cuisine souvent de la pomme dans mon restau » mais qu'à l'arrivée on reconnait tout juste la granny smith.

    Après le reste des épreuves a oscillé entre le ridicule (l'épreuve du yacht étant quand même le summum avec les buffets pourris, l'absence totale de matériel, y compris de couteaux, un milliardaire qui n'aime pas la vision du trop simple mais qui ne mange surtout pas de trucs mélangés et j'en passe …) et le passable avec l'éternelle plat à sublimer (d'ailleurs u, jour faudra m'expliquer à quoi sert ce gaspillage de produits car d'1 canard entier on se retrouve avec 2 petits supremes dans l'assiette …)

    Parfois je me dis que là ou M@sterchef à du bon c'est qu'il s'agit d'amateur (ou presque) et que les moments d'égarement genre j'ai fait une cuisson rosé alors que le morceau est bleu, sont plus pardonnable.

    Bref j'aime pas lacher les émissions / séries avant la fin … plus que 2 (enfin j'espère) et c'est enfin la fin

  3. J'ai arrêté au moment du bateau aussi. Débile ces heures d'épreuves qui ne mènent à rien, usant pour le téléspectateur et le candidat. Mais bon…
    Perso je me demande ce que ça donne, un Norbert en direct, j'ai hâte de voir ça. A moins que ça ne soit pas en direct.
    Dommage pour Tabatha, elle méritait de rester.

    Banane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s