Hollywood Girls : Mon cerveau fait de la résistance

Vous me connaissez maintenant, je suis plutôt du genre à penser qu’on peut regarder n’importe quoi, si on le fait avec distance et intelligence. Et puis, j’ai découvert « Hollywood girls » et regardé « les Chtis font du ski » dans la même journée, et je me suis mise à douter.
Pour être totalement honnête, si j’arrive à rester inexplicablement scotchée aux « Chtis », j’ai tenu 5 minutes, par tranche de 2 devant « Hollywood girls ».

Pour le concept des « Chtis font du ski », on reprend ceux qui étaient allés à Ibiza, auxquels on ajoute quelques nouveaux, à cause des rares défections entre la première et la deuxième saison, et on les invite à être eux-mêmes dans une station de ski suisse. Comme pour la première édition, les protagonistes sont invités, en outre, à exercer leur art – gogo dancing, tenue d’un bar, ou animation de soirée derrière les platines – sur place et à démontrer que les vedettes du Nord sont au niveau des spots internationaux de la fête.

Comme ça demeure un peu chiant de voir des bimbos bas de gamme se trémousser sur le dance floor, l’intérêt du programme réside essentiellement dans les antagonismes, pardon antôgonismes, qui existent entre les filles et Kelly, la copine « à Christopher » que tout le monde déteste, parce que quand elle est là, Christopher, il est pas pôreil, quoô. En plus, elle fait trop des gômineries.
Pour vous donner un exemple du rebondissement qui m’a scotchée à ma télé cette semaine, pour l’anniversaire de Christopher, Machine, une nouvelle blonde, qui a priori bizarrement kiffe le jeune homme, lui a offert une barbie, pardon une biiiiiiiiiiiiiiiip, qui fait du ski, et celui-ci a trouvé malin de la teindre en brune. Tout le monde a par conséquent pensé que Kelly était derrière tout ça, alors que non en vrai.

Bref, après cette séquence, j’avais tellement débranché mon cerveau que je commençais à baver un peu. J’ai donc décidé de m’élever en regardant « Hollywood girls ».

Je vous explique, ce que j’ai saisi du concept : les protagonistes, je ne vais pas dire acteurs, improvisent sur une trame déjà scénarisée. Par exemple, si Ayem s’appelle Ayem dans « Hollywood girls », elle joue une autre Ayem. Idem pour Caroline, qui est devenue « Caro » dans la télé-réalité romancée, mais qui n’est pas la Caro que nous connaissons de « Secret Story » pour preuve elle est enceinte dans l’émission.

Pour autant, on ne va pas se mentir, Ayem ne campe pas non plus une agrégée de philosophie, mais juste une nana qui veut percer à Hollywood, d’où le nom de la série. Shauna Sand, elle, joue une Madame Claude américaine qui veut prostituer Ayem, pour vous dire si c’est de la fiction, imaginative en plus.

Là mon cerveau a repris le dessus et a obligé ma main à zapper.

J’ai échoué sur « un dîner presque parfait », cette semaine à Boulogne-sur-Mer, et entre le type, qui reçoit ses invités déguisé en Céline Dion plus vraie que nature, et le jeune candidat qui pète un plomb car ses pinces de crabes sont CRUES et non cuites, comme prévu, j’ai failli crier grâce et prendre un livre.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

12 réflexions sur « Hollywood Girls : Mon cerveau fait de la résistance »

  1. surtout que dans les deux episode d'hollywood girl du jour, y en a qu'un d'inedit. le 1er est la reduffusion du second episode inedit de la veille. et effectivement , ca vole pas haut. meme tres bas. tres tres bas

  2. 😀 J'avais vu qq bouts des chtis à Ibiza et j'hésitais entre rire et pleurer (à la fin j'ai choisi d'en rire, quand même). Je ne pense pas que je regarderai les Chtis au ski… Mais je me dis tout bêtement qu'ils ont quand même trouvé un moyen de se payer des vacances dans des endroits qui leur plaisent, et que ca leur fait voir du pays. Donc dans un sens, tant mieux pour eux.
    Pour Hollywood girls, là j'ai encore moins envie de regarder car je n'aime pas du tout la photo où Ayem et Caroline sont collées l'une à l'autre. Pour moi, ça fait « lezcheap » pour rameuter l'audience et ça me rendrait presque « all Lima Heights », comme dirait Santana 😉

  3. Re-bonjour,

    J'ai commenté ce jour votre article sur les 25 ans d'M6.

    Comme je vous connais un peu maintenant, je vais me permettre de vous tutoyer, hein ?

    Alors, j'ai regardé en 'replay' (et oui, encore) les aventures des presque-pas-oubliés de télé réalité au States.
    Sur le papier ils disaient qu'il s'agissait d'une fiction avec une trame dévoilée au fur et à mesure aux apprenti(e)s acteurs,coachés et sur une partie d'impro.
    Je pensais que cela allait rejoindre « Salut les homards » (http://www.a-suivre.org/annuseries/encyclopedie/series.php?series=2481) et « Voisins-voisines » (http://www.a-suivre.org/annuseries/encyclopedie/series.php?series=2324)
    Et non. Soit je suis trop vioc' (comme le pense peut-être mon ado), soit je ne suis plus assez jeune pour apprécier le second degré. Mince, c'est la même chose dis -donc.

    Pourtant j'apprécie les nordistes qui foncent sur la poudreuse.
    Bon, après la plage, la neige..La prochaine fois ce sera la montagne en été ou lu lune en apesanteur ? Qui sait ?

    Et comme tu le dis : « on peut regarder n'importe quoi, si on le fait avec distance et intelligence. »

    Bonne fin d'après-midi

  4. Allain, ce qui explique pourquoi à chaque fois que j'allume ma télévision sur NRJ12, Caro manque de vomir dans son magasin de fringues. Je ne comprends pas bien l'intérêt de rediffuser chaque fois un épisode.

    Boadiceaa, je te rejoins sur l'idée qu'ils s'amusent, et que c'est tant mieux pour eux. J'espère juste qu'ils savent prendre tout ça avec distance, car ils sont jeunes et que ça reste de la télé-réalité.
    Pour Hollywood Girls, même sentiment que toi, sur la pose d'Ayem et Caroline…mais bon rien n'égalera jamais la perversité dans ce registre des « mystères de l'amour ».

    Pum', je valide le tutoiement et j'aime tes références, car j'ai songé moi aussi à « Salut Les homards » en me disant justement que tant qu'à scénarimproviser autant que les téléspectateurs aient leur mot à dire. Pour « Voisins, voisines », c'est également très juste, comme comparaison. Mais à l'arrivée, c'est terrible, nous sommes d'accord.
    Je manque d'indulgence avec les Chtis, car je n'aime pas trop qu'on exploite le filon en stigmatisant les gens du Nord.

  5. Pas besoin d'indulgence pour le programme des loulout(e)s à la neige : n'importe quelle région aurait son casting de personnes en mal de notoriété éphémère, ou pas.

    Et si tu n'aimes pas-ou du moins que tu penses perdre une partie de ton cerveau-, dis-toi qu'ils ont fait le choix d'être filmés une fois et une deuxième fois.

    Bonne soirée

  6. Ahhh… alors Ayem ne devient pas une call girl en vrai, comme je l'ai lu sur la toile ! Elle est actrice…
    Boulogne-sur-mer : j'y ai vécu deux ans, il faut que j'aille voir ces Dîners presque parfaits. Le maroilles a-t-il déjà été cuisiné par un des candidats ?

  7. Je ne suis pas fan du principe des Chtis, parce que je ne suis pas fan en général des émissions stigmatisantes, et le peu que j'ai vu de la première saison ne m'a pas vraiment donné envie d'en voir plus. Mais j'adore absolument le titre « Les Chtis font du ski », qui doit une blague vieille comme le monde (ou au moins comme Les Bronzés font du ski) mais que personne n'avait jamais osée porter jusqu'à un titre de programme.

    Et sinon, Hollywood Girls, j'adore. J'en ai vu quatre épisodes, j'ai le temps de changer mille fois d'avis, mais, c'est déjà phénoménal, en étant un peu improvisé, c'est mieux joué que Les mystères de l'amour ou Les flamboyants. Avec une intrigue qui évolue bien plus vite, d'ailleurs!
    Kévin Miranda est très beau, ce qui ne gâte rien. Et je trouve la BO particulièrement bonne, même si elle fait très NRJ.
    Et, point hyper-positif: ça dure 25 minutes et il n'y a qu'un épisode par jour.
    Mais bon, je sais, je devrais avoir honte…

  8. Monty, Ayem est une fabuleuse comédienne, mais les téléspectateurs ont du mal apparemment à comprendre pourquoi elle joue une gentille. Je te confirme que les boulonnais ont cuisiné du maroilles (et je te plains d'avoir vécu là bas, sincèrement).

    Pierre, il y a même un générique qui chante « les chtis font du skiiiii » pour te dire si les meilleures blagues sont les plus courtes.
    Quant à HG, tu m'épates. Je trouve ça insupportable. Les intrigues sont minables. Pour le jeu, rien à dire, c'est sûr que c'est pas pire qu'AB.

    allain, tu penses vraiment qu'elle est chère ?

  9. Douai, ici Douai vous êtes arriver vérifier de n'avoir rien laisser dans le train pour votre sortie veuillez empreinter le passage sous terrain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :