Marathon culinaire : On achève bien les top chefs !

Hier soir, malgré une folle journée passée à tenter d’endiguer une inondation dans les escaliers de mon immeuble – je confirme que la Dépêche du Midi avait raison, les canalisations cèdent les unes après les autres, c’est la panique – et à travailler, en perdant au passage tout les textes que je venais de finaliser faute d’avoir songé que cette merde d’open office ne faisait pas de sauvegarde automatique régulière, j’ai décidé de me détendre devant l’émission la plus longuuuuuuuuuuuuue du moment et accessoirement la plus stressante.

Pour la première épreuve hier, les top chefs étaient invités à cuisiner pour la personne qu’ils aimaient le plus au monde, basiquement leur petite maman ou leur femme / homme. Ils devaient leur faire une déclaration d’amour dans une assiette, non pas en dessinant à l’ancienne un cœur dans du fromage blanc, mais en leur confectionnant un plat symbole de leur relation. Préparer des œufs brouillés aurait ainsi été mal venu pour vous donner un exemple. Au préalable, chaque candidat, enfin les candidats qui intéressent la production, ce qui est déjà plus limitatif, a pu lire une jolie lettre écrite de la main de l’être cher lui disant combien il / elle est fier de lui. On se serait cru à « Koh Lanta » au bout de quatre semaines de survie quand les candidats affamés ont les nerfs qui lâchent face à leur courrier.
A ce petit jeu, c’est Cyrille (qui écrit son prénom comme un fille) qui l’a emporté en préparant à sa femme le plat qu’il lui avait cuisiné quand il l’a demandée en mariage à base de topinambours entres autres, le légume le plus sexy jamais vu.

Je me suis demandé comment la production allait juger de la qualité des déclarations et c’est finalement Cyril Lignac, qui a justifié son salaire, en choisissant sur ses critères à lui.

Après une mise en bouche relativement fade, la « grande épreuve » du jour ne manquait pas de piquant. Placés dans l’arène d’un cirque, face aux jury installé façon empereur romain dans une loge, les candidats ont du cuisiner, selon les sources, entre 7 et 10 heures d’affilée. On achève bien les top chefs… A chaque épreuve, un cuisinier était sauvé et qualifié d’office pour la semaine suivante.

Dans l’ordre, l’épreuve a démarré par le meilleur défi : cuisiner absolument tout dans un légume. L’idée est bonne, mais n’aurait-il pas fallu signaler aux téléspectateurs qu’elle n’était à reproduire chez lui qu’avec des légumes bios ou au moins non traités, sous peine de s’empoisonner avec ses chips d’épluchure ?
A ce petit jeu, Jean, qui avait déjà sublimé le lapin la semaine dernière, après force râleries, l’a emporté.

Mon chouchou, le chef Constant, a ensuite demandé aux candidats un exercice de maîtrise de la cuisine en les priant d’élaborer une omelette blanche à l’extérieur et jaune à l’intérieur avec un filet de jaune d’oeuf. Juan a été désigné comme vainqueur.
Jean-François Piège a invité les chefs à préparer une viande sans sel, et Noémie, que j’ai mésestimée, l’a emporté.
Ensuite, Thierry Marx, le pape de la cuisine moléculaire, a souhaité que les candidats lui fassent une forêt noire sans cuisson. Tabata l’a agacé à se montrer réticente face à ses exigences, et le gentil Carl a gagné.
Enfin, les derniers candidats en course, réunis en deux groupes de deux, ont du décliner un légume en deux plats. Le céleri a réussi à Ruben et Julien, qui ont surclassé Tabata (en méforme décidément), Norbert (faites le taire!!!!), Denny, et Florent.

Pour l’ultime épreuve, les chefs ont du travailler le céleri dans un dessert. C’est évident que le céleri en sucré c’est aussi dégueulasse que la tarte aux concombres.

De mon côté, j’avais mon compte après les légumes cuisinés avec leurs épluchures, l’omelette blanche, la viande pas salée, et le légume « sublimé ». Je me suis donc privée de dessert sans savoir qui allait quitter le jeu. C’est finalement Florent, qui n’a pas profité de sa seconde chance qui est parti.
Publicités

13 réflexions sur “Marathon culinaire : On achève bien les top chefs !

  1. J'aimerais vraiment savoir s'il y a des téléspectateurs qui regarde la dernière heure de l'émission… je ne comprends pas vraiment la stratégie de M6 : entre L'amour est dans le pré qui s'étend à outrance sur des mois, Cauchemar en cuisine qui devient un cauchemar pour nous à force de longues scènes inutiles et Top chef qui dure 3h, je ne sais pas quoi penser. J'adore Top Chef mais je peux rester 3h devant, c'est trop! J'ai éteint après l'épreuve de la forêt noire. Des chiffres! Je veux des chiffres d'audience pour comprendre!!!

  2. Moi, j'ai vu la dernière heure, mais seulement celle-là 🙂
    J'étais passée lors de l'épreuve de l'omelette déstructurée, c'était une idée rigolote mais pas appétissante du tout.
    Ruben me semble tout fatigué, il m'a fait pitié.
    Je crois que c'est Denny (dire Déni) et pas Deny (comme Denis); et je connais un Cyrille garçon aussi.

    Je me suis acheté « Nos amis les singes » et « Les grandes espérances », étant donné qu'il me semble que nous avons des goûts similaires en matière de lecture (j'avais vraiment aimé « Replay » lu sur tes conseils). Il n'y a plus qu'à.

  3. Ju2Pomme, cette stratégie est d'autant plus curieuse, que si la première heure est farcie de pub, elles se font très rares à la fin. Ca fait un an que je peste contre M6, depuis que la chaîne a tué « Pékin Express ». Ca ne sert à rien, ils s'en foutent.
    De mon côté, je peine à tenir au delà de 23 heures. Je ne pense pas voir beaucoup d'épreuves de la seconde chance à l'avenir. A noter que la rediff est le samedi à midi.

    Louise, l'essentiel est que tu n'as pas réussi à tenir 3 heures d'émission. 🙂 Alors c'était comment les desserts au céleri ? J'ai des hauts le coeur, rien qu'à l'écrire.
    Tu devrais adorer de « grandes espérances ». Quant aux grands singes, c'est particulier, limite initiatique… 😉

  4. POC et Ju2pomme, le calcul de M6 est simple. Et d'ailleurs c'est le même que celui de TF1.
    L'audience (et surtout le prix des publicités) ne se compte pas en nombre absolu mais en part d'audience (en pourcentage pour simplifier). Et globalement si une émission commence à 21h et finit à minuit il y aura plus de gens qui s'accrocheront que de gens qui commencerait à regarder une autre émission. Donc techniquement la part d'audience regardant augmente avec la longueur de l'émission (mais techniquement il y a moins de monde devant sa télé). Du coup M6 gonfle artificiellement les chiffres et vend ses spots plus chers. Et ils en profitent pour tout mettre quand tout le monde regarde (cad au début).
    C'est une logique commerciale globalement idiote parce qu'elle tue le programme plus rapidement. Mais c'est la télé française actuelle.

  5. cectoch, je vais noter cette explication une fois pour toute pour pouvoir la réutiliser à l'avenir. Je te remercie pour la piqûre de rappel. Comprendre cette stratégie ne me console guère. A l'avenir, si tout le monde sait qu'ils procèdent ainsi dans cet objectif, pourquoi demeure-t-il pertinent ?

  6. Wouah, grâce à Cectoch je vais me coucher moins bête!!
    Sinon, pour ce qui est de l'émission, j'ai craqué au début de l'épreuve par équipe et je ne le regrette pas. Mais j'aurai vu Ghislaine cuisiner, et je suis pas sûre de m'en remettre (enfin, tant qu'on ne me force pas à manger sa production, ça devrait aller)
    Et Karl, je ne le trouve pas gentil, personnellement. Il fait partie de mes têtes à claques. D'ailleurs ça m'a fait sourire de voir le peu d'enthousiasme des 3 déjà sélectionnés quand il les a rejoint à la fin de son épreuve.

    Banane

  7. Il demeure pertinent parce que M6 et TF1 pensent (à raison) qu'il pourront toujours continuer à piller les concepts qui marchent ailleurs.
    France télé pense par contre qu'elle pourra toujours continuer à exploiter les animateurs qui marchent. Et eux aussi ont raison (pour l'instant).

    POC l'explication me vient de Touche pas à mon poste en plus.

  8. Banane, tu n'aimes pas Guislaine ? Tu dois avoir raison pour Carl, mais dans l'ensemble je n'accroche pas avec ce casting. Ils manquent tous diablement d'humilité, je trouve.

    cectoch, certes mais Pékin Express n'a pas cartonné l'an dernier, loin de là… XFactor n'existe plus non plus.
    J'aime bien Touche pas à mon poste !

  9. Je persiste dans mon choix de la reddif du samedi midi et je continuerai encore cette semaine (surtout que la dernière saison de Cold case diffusée sur la 2 est pas mal du tout)

  10. Pour compléter l'explication de cectoch, M6 pense aussi à Louise et à tous ceux qui, après avoir regardé Cold case ou Joséphine se disent « ah tiens, Top chef, c'est trop long, mais je vais regarder la fin, histoire de voir qui part ». Du coup, bien sûr, des gens décèdent devant l'émission (comme devant les primes du samedi en direct présentés par Christophe Dechavanne sur TF1), mais il y a aussi des gens qui arrivent et, surtout, qui arrivent en venant d'une autre chaîne à une heure où il n'y a plus de nouveaux téléspectateurs. Du coup, sur cette tranche, M6 gonfle face aux autres et plus encore si elle récupère des gens qui viendraient d'autres émissions. Mais pour que ces gens ne soient pas découragés parce que, malgré tout, il reste deux heures d'émission à se fader, il n'y a plus (ou beaucoup moins) de pub. Autant les fans acharnés accepteront des coupures sans cesse, autant les pas trop fans mais qui suivent un peu n'y verront qu'une occasion d'éteindre leur télé et tant pis pour converser demain à la machine à café.
    (il reste que, moi, une émission qui dure plus de trois heures et dont je sais que je ne verrai pas la fin, ça me démotive dès le départ, c'est bien pour ça que je n'ai pas suivi Pékin Express l'an dernier et que je crains le pire pour La meilleure danse sur M6)

  11. J'admire votre courage à regarder. J'ai essayé en replay et c'est juste indigeste, le pire étant qu'on ne voit même pas les candidats cuisiner tellement l'orientation du montage est basé sur la pathos.

  12. Oui d'accord avec Capfow, je trouve ça un peu tôt dans l'émission de virer déjà au pathos alors qu'on n'a pas eu le temps de s'attacher aux candidats, et Norbert l'est déjà assez comme ça 🙂

    Je suivais sans trop y prêter attention mais ça m'a achevé, j'ai préféré bosser c'est dire…

    Trop de pathos et d'épreuves débiles comme cuisiner dans le noir, ou sans se parler (enfin je crois). Et moi qui pensais que le summum du ridicule c'était l'épreuve organisée (saison 1 je crois) à bord d'un manège!!

    Mon préfère c'est le petit bouboule chez les chefs, il s'appelle Gentil je crois?

  13. Pierre, tu as tout compris et tout bien dit (sauf que je n'étais tout simplement pas devant la tv avant), je me suis retrouvée à la fin de l'émission parce qu'il n'y a pas eu de pub puisque je l'attendais pour éteindre (la pub me fait ça en effet, elle me fait éteindre).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s