Un prime à l’anglaise

Hier, entre M6 et France 2, j’avais un peu l’impression de me promener sur la télévision britannique. Véronique Mounier a bien tenté de nous faire croire que le petit village du sud menait un expérience inédite (« ouh la menteuse ») en se privant d’électricité, mais le logo de la BBC qui était apparu avant son intervention m’a convaincue du contraire exactement. Pendant ce temps-là, sur M6, Philippe Etchebest tentait pour la quatrième fois de jouer les doublures par toujours convaincantes de Gordon Ramsay. Quelle prétention…


Autant le (re)dire d’emblée, j’ai un problème de taille avec « cauchemar en cuisine ». Je préférais en effet « panique en cuisine » avec le frère de Philippe Etchebest (Christian), Jean-Pierre Coffe et une fille absolument odieuse qui refaisait la déco des restos. Je ne comprends même pas l’intérêt du reremake à dire vrai.
Quelle idée de coller à « Ramsay’s Kitchen Nightmares » avec une doublure qui joue comme une patate ?

Le pire c’est que quand la copie prend des libertés, l’émission est encore plus insupportable. J’en veux pour preuve la présentation du resto d’hier sur fond de musique de film catastrophe / guerre (je ne l’ai pas identifiée) tonitruante. L’accompagnement musical dramatique était si fort que par moment on devait tendre l’oreille pour entendre les futures victimes du chef de choc.

Mes lecteurs lyonnais m’apporteront leur expertise sur cette immense enseigne violette située Place Bellecourt à Lyon (où j’ai vomi accessoirement mais sans aucun rapport avec le lieu), qui ne trouve pas de clients. Le restaurant est dirigé par le bouillonnant Gino, un italien à tempérament avec chemise ouverte sur une croix et une abondante toison pectorale, qui a pris comme directeur de salle Gautier, un jeune type extrêmement réservé, qui peine à trouver sa place à côté de son étouffant patron.

D’emblée Philippe Etchebest comprend que la panique n’est pas vraiment en cuisine, mais en salle, où une dizaine de serveurs errent désœuvrés. En même temps, les pauvres, ils n’ont rien à faire. L’autre souci de taille vient de l’organisation même du restaurant : une immense salle comptant un restaurant, un bar à vin et un genre de boutique, et une carte un peu confuse.

Comme dans un bon épisode de « cauchemar en cuisine » made in UK ou lors d’une incursion de Gordon aux Etats-Unis, tout démarre par un choc frontal entre le patron des lieux, Gino, et le chef. Classiquement, les choses s’arrangent très vite, et le coaching s’organise. Gautier sort de sa coquille, Gino s’efface autant qu’il le peut, le chef change la carte, et relooke le restaurant.

Tout se termine forcément bien sur un musique archi mélo et tire-larmes.

J’en ai trop appris hier sur les relations bien viriles entre mecs. Philippe rentre dans le lard de Gino, qui avoue finalement qu’il est fier de Gautier, qui n’a besoin que de ça pour exister. Pour donner sa place de leader au chef de salle, Philippe le traîne dans un ridicule séance de paintball qui lui permet de s’affirmer face à son équipe.

Pour mémoire un épisode de « cauchemar en cuisine » made in Channel 4 est long de 40 minutes bilan compris, M6 a cru bon de faire durer le sien le double, et évidemment ça ne marche pas. Le rythme n’est pas bon et nous avons eu le droit à un bilan expédié pour apprendre que finalement Gautier avait démissionné. Normalement, Gordon revient dans le restaurant qu’il a accompagné, pas Philippe Etchebest.

En outre, les aventures de Gordon, même avec clash, sont beaucoup moins « psychologiques » et c’est tant mieux.

Ah, sinon, j’allais oublier, mais il faut regarder l’émission au moins pour voir l’équipe d’experts du chef. Son apparition est toujours un bon moment pour moi, tant ils sont décalés par rapport au programme. Mais je vous laisse la surprise…

Ce que je retiens de ce nouvel épisode, c’est que je comprends pourquoi M6 n’en diffuse pas plus. Le casting du restaurant doit être infiniment complexe, s’il faut une forte tête comme patron, un drame psychologique, et en plus une affaire qui périclite.

Si comme moi, vous préférez l’original, la jumelle maléfique de M6, W9, le diffuse le dimanche en fin d’après-midi.
Publicités

11 réflexions sur “Un prime à l’anglaise

  1. Je préfère mille fois la version originale avec Ramsay! Je n'ai pas regardé l'épisode d'hier tant celui de la dernière fois m'avait paru long…

  2. Et bonjour, … Bonne année à tous, etc, etc.

    J'ai vu « En cloque mode d'emploi hier soir », sans intérêt mais sans déplaisir non plus. Je ne regarde plus du tout les émissions culinaire même si j'ai pu tomber sur l'original anglo-saxon ou sur la première mouture française (avec Cofee et compagnie)et que j'avais bien aimé.

    As-tu vu le feuilleton diffusé le lundi soir sur France 5 « La maison Rocheville » avec Virginie Desarnauts? Enfin, tu l'as peut-être déjà vu étant donné qu'il s'agit d'une rediffusion mais quand j'ai vu le nom de l'actrice principale, j'ai pensé à toi POc

  3. Je n'ai vu que la seconde partie de Cauchemar en cuisine, c'était assez navrant, surtout vers la fin, de longues minutes à voir Etchebest et le chef du resto (un petit bonhomme complètement dominé) s'étreindre avec des larmes au coin de l'oeil, de l'émotion par tonneaux…et tout ça pour apprendre que le resto a fermé un an après! Rendez-nous Gordon!
    Marie

  4. Louise, bonne année à toi ! Alors non je n'ai pas regardé Virgine Desarnauts. Honte sur moi !

    Marie, Gordon étreint rarement ses victimes. Cette dramatisation est clairement une faute de goût. C'est le resto, ex maison close qui a fermé, ou le palais lyonnais ?

  5. Le resto ex-maison close! Toute la mise en scène était franchement navrante! Etchebest jouant les seconds dans une gargote qui se voulait grand genre…A se demander s'il s'agissait d'un vrai restaurant ou d'acteurs de seconde zone loués pour l'occasion?

  6. On a regardé Appolo 13 avec plaisir et on a complètement oublié m6 (de toutes façons, on n'était pas très convaincues non plus par les émissions précédentes). La prochaine fois que j'irai à Bellecour, je chercherai une grande enseigne violette, du coup…

  7. En tant que Lyonnaise, j'ai suivi avec assiduité l'épisode d'hier soir. J'avoue ne pas comprendre cette histoire de resto vide place Bellecour (sans t 😉 )qui était autrefois la taverne de maitre Kanter, et qui est situé dans le même pâté de maisons que l'hôtel Royal, un palace qui accueille les chefs d'état.
    Pour être honnête je ne mange jamais là bas, donc je n'avais même pas vu que ça avait changé d'enseigne, j'irai voir si c'est toujours Gino qui sévit.
    Quant à l'émission elle-même plus j'y pense et plus j'ai l'impression que ce sont des comédiens. Tout est toujours si caricatural, et le scénario suit toujours le même fil, du coup ça parait peu crédible. Et comme tu le dis le chef joue comme une patate, et est même pire quand il parle en voix Off.

  8. sophielagirafe, comme toute bonne télé-réalité, c'est certainement très scénarisé d'où cette impression que les situations sont trop caricaturales pour être honnêtes. M6 en reprogramme déjà un la semaine prochaine, mais à la place de la chaîne je réfléchirais à l'idée de changer le format de l'émission.
    Tiens moi au courant si tu vas te promener de ce côté à Lyon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s