Un dîner presque parfait spécial brunch : Et là c’est le drame (semaine 2) !

Pour les vacances de Noël, afin de bien renouer avec l’esprit de partage des fêtes, M6 nous propose depuis deux semaines les « dîners presque parfaits » les plus angoissants de son histoire. J’ignore si les relations entre les candidats ont été conditionnées par l’appât d’un gain plus important que dans une compétition normale (2000 euros) ou par le fait qu’ils soient contraints de cohabiter 24 longues heures ensemble, mais j’ai rarement vu des rapports aussi dégradés entre les convives durant la compétition. Hier, Cyril, l’hôte du jour, une tête à claques absolument infect, qui a passé la semaine à démonter les mets des autres, a bien résumé la situation : « on n’est pas loin de se détester », un sentiment largement partagé par les téléspectateurs. La semaine dernière, nous avions eu le droit à plusieurs tentatives de meurtre, pour cette édition ce sont les grimaces et les petites phrases assassines qui tuent.

Lundi, Alexandra ouvrait en toute inconscience le bal avec un dîner russe, qui n’a convaincu personne. En même temps, je soupçonne la directrice de fondation de ne pas savoir DU TOUT cuisiner, ce qui justifiait par conséquent le nombre de 3 attribués à sa cuisine et à sa décoration absente.

Mardi, nous avons fait connaissance avec la délicieuse Fabienne, qui aime chanter et cuisiner. En découvrant son intérieur, les candidats ont d’abord cru qu’elle avait poussé la décoration du repas très loin avant de comprendre que c’était TOUT LE TEMPS comme ça chez elle. Le très sympathique Cyril, qui n’avait jamais vu un intérieur aussi kitch, a songé à le photographier. L’hôtesse de la soirée a essuyé des critiques très, très dures de la part de ses convives, enfin essentiellement de Cyril, le chef de la semaine, qu’elle a très mal supportées au point de finir le repas en faisant atrocement la gueule. Sans être très fan de Cyril, je n’étais pourtant pas loin d’être d’accord avec lui. Ce n’est pas parce que vos amis aiment vos bons petits plats que ça fait de vous un grand chef. La pauvre Fabienne se berce un peu d’illusions sur la qualité de sa cuisine. La jeune femme n’a en plus pas trop apprécié le fait que ses invités ne soient pas ABSOLUMENT fans de son animation « culturelle » consistant à visiter un vieux fort militaire du voisinage.
Bref, Fabienne, suite aux réactions très mitigées de ses convives sur son accueil, a décidé de se venger.

Mais mercredi, rien n’a pu nuire au calme absolument olympien de Sowa, l’hôte asiatique de la semaine. Curieusement à Paris, les casteurs d’un « dîner presque parfait » ont décidé qu’il y aurait un hôte asiatique par semaine désormais, ce qui se défend certainement. Sowa est zen, même quand il se montre incapable de servir son brunch dans les temps, après tout il n’a que deux mains et les autres devraient le comprendre. Malgré cela, il obtient la meilleure moyenne à base de 3/10 de la semaine.

Hier, l’heure de la vengeance était enfin venue pour Fabienne qui débarquait chez Cyril, le père au foyer. Monsieur se prend pour un chef, la preuve il a une veste de professionnel. L’habit ne fait pas le moine normalement. Fabienne, au top du top, a évidemment tout dénigré, même et surtout le crabe royal trop salé ou la tarte au chocolat, fabuleuse d’après le maître des lieux, trop chocolatée. Entre l’hôte, qui « badait » sa cuisine à chaque bouchée, et l’invitée de très, très mauvaise foi, l’ambiance du brunch a du être polaire. En même temps, il aurait fallu expliquer aux candidats qu’un brunch n’est pas un dîner ou un déjeuner bis, et qu’on ne sert pas un plat, dans le cas présent un poulet aux écrevisses, et un dessert, dans ce genre de repas. Qu’importe, malgré son anti-jeu de la semaine, et la mauvaise foi de Fabienne, Cyril est en tête d’un classement, essentiellement grâce à Alexandra, la première hôtesse de la semaine, que Fabienne a taxé avec sa classe habituelle d’avoir une histoire avec le maître des lieux, où les notes ne dépasseront jamais le 5,9/10.

Les candidats ne passeront certainement pas leurs prochaines vacances ensemble…

J’avoue, que je ne saisis pas bien la stratégie de M6 avec ses dîners. Ce genre de rendez-vous a le mérite de créer le buzz – si je me fie à Twitter hier où « #lagrosseblonde » s’en est pris plein la tête – mais il suscite aussi un certain malaise et une très grosse envie de zapper. Bon, là, évidemment j’ai suivi et je commente pour voir jusqu’où ils iront (voilà, voilà). Sinon pour 2012, ça serait pas mal de sanctionner l’anti-jeu vraiment car c’est super fatiguant les candidats qui saquent parce qu’ils n’aiment pas le chocolat / les endives / le poulet / les olives….

Publicités

7 réflexions sur “Un dîner presque parfait spécial brunch : Et là c’est le drame (semaine 2) !

  1. Je me suis souvent posé la même question que toi sur l'anti jeu et je n'ai jamais compris que des candidats qui n'aimaient pas grand chose participent à ce jeu (le pire c'est que souvent les hôtes proposent des plats supplémentaires pour ces candidats qui trouvent quand même le moyen de critiquer)

  2. Boadiceaa, je te recommande les dîners de Fabienne et Cyril en replay.

    sophielagirafe, je me pose la même question pour les gens qui ne savent apparemment pas cuisiner. En proposant autre chose, les hôtes font souvent pire que mieux et c'est d'autant plus lamentable.

  3. J'ai zappé plusieurs fois cette semaine tellement l'ambiance était insupportable, entre autres grâce au raffinement, la classe et la bonne foi de l'imbuvable Fabienne, qui se tient au coude à coude avec Cyril pour la palme de l'invité le plus pénible de l'année.

    Par ailleurs, je suis bien de ton avis sur l'étrange composition des brunchs servis au cours de la semaine. Personne n'en connaissait apparemment la définition.

  4. Soeur Anne, en une semaine et sur le fil, Fabienne a en effet emporté la palme de la candidate la plus insupportable de l'année, nous sommes d'accord.
    Sur le brunch, il n'y avait a priori pas de règles sur le nombre de préparations à présenter ou de consignes sur ce qu'il fallait servir. Hier, Cyril a proposé un plat et un dessert, ce qui est ridicule.

  5. bonsoir, le repas etait bidon ,c'est vrai , l'ambiance pas terrible surement grace aux pics de cyril.Elle serait a la tete de son groupe de musique, memeça c'est bidon. le groupe appartient a la ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s