Les sans-télé et moi (épisode 2)

J’avais reçu pas mal de doléances au sujet de mon premier post sur mes rapports contrastés avec les gens qui ne possèdent pas de télévision. Ce week-end, ils ont été vengés.

Dans une assemblée de gens sympathiques, nous échangions autour de tout et de rien. Nous en arrivons à discuter du montant (exorbitant) de la redevance télévisée et tout le monde s’indigne de la payer alors que personne ne regarde la télévision. Le vin nouveau aidant, certainement, je n’ai pas pu me retenir d’indiquer que si, si, moi je la regardais la télévision. Ma voisine, qui jusque là avait du me voir autrement, a vraiment cru que je plaisantais.

Vous vous rendez compte, elle a cru que je blaguais sur ce sujet capital.

Qui de normal et de sain d’esprit irait regarder la télévision ?

J’ai donc du lui préciser fermement que non je ne rigolais pas et que oui je regardais bien la télévision….que c’était même ce que je faisais le matin en sirotant mon café au lait en l’absence de ma Moitié pour me réveiller en douceur, que ça pouvait m’arriver au delà de trois heures par jour le week-end ou quand mon emploi du temps se faisait plus light, et qu’en plus j’aimais ça.

Bon en fait, en vrai, je me suis arrêtée à « je regarde la télévision », et je n’ai pas vraiment précisé à quel rythme, ni depuis quand, ni le plaisir que j’y prenais. Aussitôt, mon interlocutrice, désireuse de s’informer, m’a demandé s’il y avait des trucs biens au moins à la télévision.

Là, j’avoue, j’ai été lâche.

J’aurais du répondre que TOUT était bien à la télévision, qu’il y avait « Koh Lanta » en ce moment, « l’amour est dans le pré » pendant l’été, « un dîner presque parfait » tous les jours (ou presque), « un trésor dans votre maison » qui a repris samedi, « Urgences » sur France 4 l’après-midi, « les filles d’à côté » sur NT1 le matin maintenant, tout plein de séries, des reportages sur les gens qui se font poser un anneau gastrique….

Au lieu de ça, j’ai répondu un truc qui ressemblait à « moui, il y a Arte par exemple ».

En gros, j’ai joué au pompier pyromane. J’ai sciemment allumé le feu puis je l’ai étouffé de mon mieux ensuite en me montrant profondément lâche. J’ai un peu honte, je l’avoue, de m’être offert une porte de sortie aussi facile, et d’avoir permis à mon auditoire de se rengorger sur les programmes d’Arte, que tout le monde regarde, mais dont tout le monde serait incapable de me citer une émission. Moi je peux parce que comme je regarde vraiment la télé, il m’arrive de vraiment regarder Arte.
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit non plus, j’assume à 100% ma téléphagie. Mais samedi, j’étais un peu fatiguée et je n’avais pas envie d’entrer dans une douce provocation sur la télé-réalité, les fictions AB, et les séries françaises. Chacun a pu camper sur ses certitudes et j’ai été sage jusqu’à ce que le primaires socialistes soient évoquées….
Publicités

9 réflexions sur “Les sans-télé et moi (épisode 2)

  1. Je suis une téléphage indigne : j'avoue ne pas savoir parfois si je suis sur France 5 ou sur Arte, quand je regarde un documentaire sur l'archéologie le dimanche.
    Mais c'est intéressant, sur quelque chaîne que ce soit.
    :o)

    Banane

  2. Je dois avouer que j'ai plus de télé depuis quelque temps, après une phase de cohabitation très intense qui a connu un pic à l'époque de Pacific Blue.
    Du coup dans les dîners en ville quand la discussion aborde ces rivages j'adopte une stratégie à rebours :
    – j'informe les gens que je n'ai pas de télé
    – je m'arrange pour citer des anecdotes à propos de Koh Lanta ou de Master Chef
    – ils me demandent comment c'est possible de savoir ça sans télé
    – je dis que c'est grâce à POC

    Mais forcément on peut pas faire ça quand on est POC.

  3. Chère POC, je crois qu'on est nombreux à faire de même 🙂 Je regarde les Feux en mangeant (je suis restée à l'heure espagnole) mais je ne le dis pas trop pendant ce genre de discussion 🙂 Mais je regarde aussi (vraiment) la 5e et parfois Arte, et ça je le dis… Concernant la difficulté à citer des émissions de ces chaînes, c'est parce que le nom change tout le temps : y'a souvent des documentaires, mais pas sous un nom générique précis, à quelques exceptions près, comme les magnifiques « Je ne devrais pas être en vie » 🙂

  4. Nacim, Pacific Blue…une grande série sur des flics à vélo, tout un concept. Les gens qui n'ont pas la télé manquent ça aussi.
    Je suis flattée d'être citée dans les dîners en ville en tout cas.

    Boadiceaa, avec l'âge, je ne cache plus rien à personne de mes vices. Je respecte d'ailleurs ta passion courageuse pour les feux.
    Tu me rappelles douloureusement que France 5 ne diffuse plus « je ne devais pas etre en vie ». 😉

  5. J'avoue ne pas avouer tous mes vices télévisés en société mais mes collègues me demandent un compte-rendu de Koh Lanta tous les lundi. Ben oui, eux ils regardaient Arte…ou pas.
    Le truc que je n'avouerais jamais hormis sur ce post, c'est que je regarde « The Biggest Loser ». Regarder des pachydermes de 250 kg faire du sport et s'affamer sciemment, je trouve ça fascinant.

    Lien streaming : http://www.tvduck.com/frame.php?epi=351655&view=973550

  6. Chère Poc, pour ma part, j'aime mettre de l'animation dans les diners en ville un peu prout en lâchant aux sans télé (abonnés à télérama) et à ceux avec télé mais qui ne la regardent JAMAIS que j'adooore la télé et surtout les émissions qui n'élèvent pas mon niveau de culture. Ca jette un froid (il faut dire que je suis psy), mais j'ai un argument imparable : Blaise Pascal et son « tout n'est que divertissement en attendant la mort ». La notion pascalienne de divertissement désigne aussi bien les activités frivoles que les sérieuses car l'essentiel est de ne pas penser à la mort. J'ai potassé mon wikipédia.
    Donc, en ce moment j'oublie ma condition de mortelle en regardant Koh Lanta (et Virginie qui ne mange plus mais ne maigrit pas…), TOUTES les émissions de cuisine, et je viens de découvrir sur Vivolta un « Terreur dans les salons de coiffure » avec une Gordon Ramsay au féminin qui relooke coiffeurs et salons en perdition. Merci Poc pour ce blog et ses commentateurs tout aussi talentueux que toi.
    Mme Platon

  7. Cafpow, ma femme, qui n'est pas du tout téléphage et qui est parfois atterrée par ma consommation de télévision, est également du genre à être fascinée par une émission comme celle que tu décris. En tout cas, je te remercie de partager tes vices ici.

    Mme Platon, je te remercie pour ce commentaire, qui me va droit au coeur. Je prends note de ta citation de Pascal, qui justifie pleinement ma façon de mener mon existence. A mon tour, « je pourrai oublier ma condition de mortelle », ça aussi je le note, en regardant les horribles histoires criminelles détaillées par Pierre Bellemare sur NT1. Le truc des salons de coiffure a l'air top en tout cas. Quant à Virginie, elle a peut-être trouvé une combine avec des locaux pour se nourrir. Ca c'est déjà vu dans le jeu.

  8. Pas de télé mais qui te dit que comme moi, il ne passe pas tous leur temps sur TF1Video, M6Replay, W9Replay, Pluzz? Car même sans télé, j'ai besoin de ma dose de « Plus Belle La Vie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s