Koh Lanta Raja Ampat : Le meilleur épisode de la série ?

La nouvelle journée de survie démarre avec un Olivier agacé, qui, seul, a entretenu le feu durant la nuit, ne fermant ainsi pas l’œil et compromettant ses chances dans l’épreuve de confort du jour. En même temps, le doyen de la tribu des Mambok avait sous-entendu que les éliminations pourraient se faire en partie sur le mérite et il a choisi de virer Anthony, affamé, mais actif sur le camp. En outre, quelle raison les jaunes auraient-ils d’entretenir un feu qui ne les réchauffera plus pour très longtemps ?

Le feu n’est pas la seule raison de s’inquiéter sur le camp, les réserves de riz sont en bout de course, et les hommes, principalement Olivier décidément, s’inquiètent pour leur avenir. En effet, le chef d’entreprise nordiste ne mange pas de noix de coco et pourrait donc dépérir très vite en l’absence de féculent.
La convocation au jeu de confort est donc une aubaine pour lui, bien qu’il soit affaibli, je vous le rappelle. Il s’agit de remplir avec un bambou troué un seau en passant par un parcours du combattant ardu. Martin triomphe de l’épreuve et donne avec classe son gain aux deux mamans de l’aventure, qui n’ont pas eu une existence évidente. Ce choix est assez étrange. Le jeune homme tripote en effet Virginie longuement avant de désigner Patricia, une adversaire jaune pour l’accompagner dans son gain, et de se sacrifier ensuite pour Florence. Cette générosité est évidemment mal perçue par ses camarades, à commencer par Virginie, la teigne du camp, qui serait sortie du jeu au bout de trois jours sans le soutien de Maxime, le belge, qu’elle a trahi par la suite. La jeune femme pense que Martin joue un double jeu. Personnellement, je le crois légèrement condescendant mais honnête dans sa démarche. Olivier, qui ne veut certainement pas entacher sa réputation de brave, ne pipe mot sur ce choix.

Florence et Patricia, les abîmées de la vie de cette saison, profitent d’une bonne soirée et d’un abondant repas avec les locaux. La conductrice de camion leur chante du Catherine Lara et les autochtones pêchent en deux temps trois mouvements un énorme poisson. Voilà, voilà…

Malgré ce rapprochement de circonstance, Florence refuse de céder à Patricia sur une éventuelle alliance. Les rouges resteront rouges jusqu’au bout. La quête du dernier collier d’immunité devient donc une priorité pour les ex Wasaï et Olivier, qui ne perd pas le Nord. Si Patricia qui détient déjà un talisman se fait toper par le leader des rouges en pleine quête, personne ne se soucie de l’absence de Téhéiura, qui chope miraculeusement le colifichet en fouillant la plage.

Comme ça tombe bien, le droit candidat, qui s’imposera à coup sûr comme le préféré des téléspectateurs et dont le destin était scellé par la supériorité numérique de ses adversaires, trouve un objet qui l’immunise….

Les jaunes partent donc avec un avantage psychologique certain pour l’épreuve d’immunité, bien que les rouges l’ignorent. Les deux fortes têtes de leur clan sont en effet quasiment sûrs de virer un rouge au prochain conseil.

Le jeu entrera dans la légende de « Koh Lanta ». Il s’agit de la fameuse épreuve toujours injuste des coquillages et du grappin. Rien ne sert de courir comme dans la fable en s’emmêlant dans sa corde, car l’adresse compte avant tout. Dans les éditions précédentes, un candidat pouvait piquer le coquillage rapproché par son voisin et adversaire. Mais cette année, les coquillages portent le nom des candidats et devront être brandis par le bon joueur. Impossible donc en théorie de tricher… Sauf que Laurent, un rouge, rapproche accidentellement le coquillage d’Ela, son alliée et l’incite à le brandir.
C’est tellement de l’anti jeu qu’Ela n’a pas le droit au jingle de la victoire. Denis convoque tout de suite un tribunal d’exception pour humilier Laurent. D’ailleurs, Olivier, le juste, et son copain, Gérard, ne soutiennent pas leur jeune apprenti, ce qui fait désordre. Ils n’assument pas vraiment une stratégie qui semble pourtant avoir été mise en place par le clan rouge : éliminer Téhéiura à tout prix.

Les Mambok ont tellement mauvaise conscience qu’ils décident de ne pas virer le puissant tahitien, alors qu’il est à leur merci. Lourde erreur à mon avis. Patricia avait indiqué plus tôt au gentil et un peu naïf Martin de l’avertir si sa tête venait à être mise à prix afin d’être certaine de brandir le collier d’immunité au bon moment. La jeune femme part donc confiante au Conseil.

La cruelle nouvelle loi de « Koh Lanta » fait intelligemment son office. Tous les rouges ont voté comme un seul homme contre Patricia, qui sort son talisman, et c’est donc l’autre candidat qui a le plus de voix contre lui qui doit partir et il s’agit évidemment d’Olivier, qui avait pourtant fait jurer aux rouges qu’ils montreraient leur collier s’ils en avaient un. Malin…mais un peu crétin, qui irait donner encore des munitions à un sniper bien embusqué. Olivier part donc trahi avec non seulement le poignard de Patricia dans le dos, mais aussi et surtout celui de Martin qui a indiqué à Anthony que les jaunes ne devaient surtout pas montrer les colliers s’ils les possédaient.

Alalala, ça promet pour la semaine prochaine. Martin se retrouve affublé d’une jolie étiquette de traître et le héros des jaunes a toujours une immunité d’avance…

Publicités

12 réflexions sur “Koh Lanta Raja Ampat : Le meilleur épisode de la série ?

  1. Ce collier d'immunité est une vraie bonne idée, qui permet de changer un peu le scénario habituel: virer les survivants de l'ancienne équipe la moins forte en nombre.
    Je pense bien que Patricia va sortir la semaine prochaine mais j'ai adoré la tète d'Olivier tout outré: les rouges ont été trahis par les vilains jaune qui n'ont pas voulu se laisser éliminer sans rien tenter!!
    Je me demande s'il réalise un peu en voyant l'émission maintenant. Sinon, et uniquement pour des raisons personnelles, j'aurai viré Ella, Virginie et Florence depuis bien longtemps. Et Laurent aussi …enfin peut-être, il est un peu béta, mais il reste très agréable à regarder, et en cas de disette de riz, cela peu aider à supporter.

  2. Le Tahitien est sympa et tout… mais manque décidément de jugeotte!! Pourquoi a-t'il bêtement dévoilé le conseil que Martin avait donné à Anthony ?? Est-ce qu'il réalise qu'ils ne sont toujours que 3 et que les rouges restent en supériorité numérique? Martin avait le potentiel d'être un allié et là ça fout tout en l'air!

    Il aurait dû fermer sa gueule comme Patricia (qui a plus de cerveau et qui s'est bien gardé de dire quoi que ce soit) ou simplement dire à Olivier : « lorsque je suis revenu sur le camp, on en a parlé entre nous et on a changé d'avis » tout simplement.

    Virginie est insupportable et ne manque pas de culot ! On ne l'a jamais vue proche de Martin, elle n'a pas hésité à éliminer Lisa que Martin aimait bien et sur l'épreuve de confort elle était complètement nulle ! Pourquoi l'aurait-il choisie ? Même si c'était maladroit de la part de Martin de mettre ses mains sur ses épaules. Réalise-t'elle qu'elle sera l'une des premières à sortir lorsqu'il n'y aura plus de jaune ?

    Mais super épisode en tout cas!!

  3. (ELEO)…Louise, j'aime bien tes arguments pour conserver Laurent ! et j'ai bien ri aussi avec le tripotage d'épaules de Virginie par Martin ! Effectivement je réalise que Téhé n'aurait pas dû dire que l'idée du collier non révélé venait d'Antony mais je pense qu'il est trop honnête et ne voulait pas qu'Olivier parte sur une trahison de sa part….en tout cas cet épisode était JUBILATOIRE !

  4. Louise, comme beaucoup de candidats, le nez dans le guidon, Olivier ne se rend pas compte à quel point il peut paraître insupportable à l'écran. Par conséquent, son élimination était vraiment jouissive ?
    Laurent est très joli effectivement, mais je lui préfère le gentil et assez mignon Martin.

    Anonyme, Téhéiura m'agace un peu avec sa droiture un peu crétine, qui le pousse à ne pas avoir une stratégie intelligente. Effectivement, il aurait mieux faire de se taire au Conseil. Il a scellé le destin du pauvre Martin, qui ne méritait pas ça…quoique…
    Quant à Virginie, je la déteste.

    ELEO, jubilatoire, c'est le mot. 🙂

  5. Je partage complétement ton avis sur Téhéiura, sans vision du jeu à long terme, qui va sceller l'aventure de Martin. Lui qui fait une belle aventure, malgré son côté naïf (« je te promets de te dire quand tu pars »).
    Sinon petite erreur dans ton texte, Patricia a untalisman d'immunité, pas Florence 😉

  6. Hé hé, enfin les colliers d'immunité entrent en jeu. C'est toujours jouissif quand bien utilisé. Surtout que c'est la première année et les candidats sont encore naïfs (un simple split des votes rouges entre 2 jaunes aurait permis de faire sauter une potentielle immunité et virer néanmoins un jaune).

    Martin est un vrai gentil mais pas si naïf que ça. Au final, les éliminés font partis du jury. Patricia et Florence ont une influence sur les 2 camps. Une Virginie ou Ella n'en ont aucune. Mais je m'attendais à ce qu'il parte plutôt avec Olivier.

    Décidément le jeu des coquillages est toujours aussi pourri. Mais l'antijeu fait parti du jeu. Ce n'est pas plus fair play de dégommer l'équipe adverse en déficit numérique que de jouer en équipe dans les épreuves individuelles. Faut juste l'assumer.

    Une bonne saison cette année 🙂

  7. ZeVogaGer, Maxime va finir par être vengé, si Martin se met l'équipe à dos. D'ailleurs, ses (ex) petite copines ne travaillent pas trop à la stratégie du belge.
    Merci pour la correction, je les confonds systématiquement.

    Cafpow, c'est vrai que les rouges pourraient se répartir à l'avenir les votes pour toucher de toute façon un jaune en cas de collier. Ca viendra comme tu le dis quand le collier sera banalisé. En tout cas, cette innovation cartonne.
    Les rouges auraient clairement du admettre que leur stratégie était d'abattre les jaunes à tout prix et point barre. Olivier, Martin et le taiseux Gérard ont été mauvais sur ce coup là.

  8. meilleur episode de la saison, c'est exactement ce que j'ai dit
    la tete des rouges quand Patricia sort son collier « elle l'avait pas dit!!! », excellent, déconfits et ecoeures mais comme c'est mérité!!!
    vivement que Téhé puisse utiliser le sien!

    bon sinon c'est Catherine Lara la rockeuse de diamants, mais comme tu n'es pas camionneuse de metier, on te pardonne ;P

    (et non, je n'ai rien contre les routiers, j'ai meme un ami qui l'etait jusqu'a tres recemment) 🙂

  9. J'ai adoré cet épisode, avec le retournement de situation final… et c'est là qu'on voit qu'ils ont les neurones vraiment sous alimentés : se sentir trahi par la nana qu'on était en train de poignarder ds le dos parce qu'elle n'a pas respecter un engagement qu'on avait pris à sa place??!!! Depuis j'imagine qu'Olivier a repris ses esprits, mais sur le coup c'était risible.
    Et le plantage de couteau ds le dos de Tehe à Martin, pour mettre une cerise sur le gâteau (on a le sentiment qu'il le fait presque « sans faire exprès » en plus)

    Bref, c'était bien, mais ça m'étonnerait que ça suffise.
    Perso je voudrais qu'il vire Florence, elle m'agace « l'abîmée de la vie ». Et Virginie, c'est vraiment tout un poème cette nana. Je ne l'imaginais pas maman : on a eu son portrait déjà??

    Banane

  10. ha ce conseil, mémorable !!
    vivement la semaine prochaine !!

    vous pensez vraiment (ou alors c'est moi qui suis très naïve)que la prod n'a pas aidé téhé-chapeauenpalmier-ura sur le coup du collier ?

  11. Ah oui, pas mal l'idée de mettre au moins 2 noms de jaune pour être quasiment sûr d'en sortir un en cas de collier…
    Je n'y avais pas pensé, pourtant alimentée normalement et au chaud dans mon fauteuil ^^

    Et c'était évident pour moi que la prod' a dû souffler à Téhéuira de chercher près des arbres….

    Vivement la suite.

  12. Bon, je suis ravie de constater que Blogger n'a pas tenu compte de ma réponse d'hier. Je reprends donc…

    S., je devais vraiment avoir la tête ailleurs hier en écrivant ce post pour attribuer « la rockeuse diams, la rockeuse de diamant » à Nicoletta. Je crois que j'ai fait une association d'idées avec les deux femmes « abîmées » qui m'ont fait penser à la chanteuse de « Mamie Blue ».

    Banane, j'adore ton parfait résumé de la situation. Olivier a enfoncé le clou en interview, il faudrait que les journalistes lui rappellent qu'il comptait éliminer un par un les rouges et que s'il avait su qu'ils avaient le collier, il aurait évidemment modifié sa stratégie en conséquence. Les Wasaï sont vraiment contrariants dans leur genre.
    Pour le portrait de Virginie, je crois avoir aperçu sa coupe de cheveux délirante dans la vraie vie. Je suis donc tentée de dire qu'il a été diffusé.

    Estelle, je suis quasiment certaine que la production l'a aiguillé pour trouver le collier, car elle tient à ce qu'il aille loin.

    Caroline, encore faut-il être assez nombreux pour être sûr de ne pas se tirer bêtement une balle dans le pied. Il faudrait réaliser de savants calculs et là j'ai la flemme. Le départ d'Olivier me semble compromettre cette stratégie et en plus ils sont trop mauvais pour y songer.
    Quant à la découverte du tahitien, nous sommes d'accord. Comme par hasard, il cherchait pile au bon endroit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s