Pendant ce temps là à Mystic Falls

(Un nouveau post sur Vampire diaries, déjà rendu obsolète par le dernier épisode en date, je vous le mets en ligne et je prépare la suite pour très vite. Cette série est dingue. VOUS AVEZ BIEN LU, IL S’AGIT D’UN GROS SPOILER SUR LA SAISON 3 DE VAMPIRE DIARIES….)

Un jour, le dieu des séries me pardonne, j’ai douté que « vampire diaries » puisse conserver le niveau d’intensité de ses deux premières saisons, et puis j’ai visionné la saison 3.

Pourtant, il y aurait de quoi douter.

Stefan devenu méchant, il devient de plus en plus évident qu’Elena aimerait se jeter dans les bras de son frère. Mais Ian Somerhalder joue comme une patate. Enfin, disons que l’acteur a choisi de tout miser sur son regard et que sa gamme d’expression va du regard féroce au regard langoureux, et que parfois on peine à différencier les deux.
Le côté « anormal », qui confine à la norme à Mystic Falls, pourrait à la longue devenir légèrement préoccupant. La meilleure copine d’Elena est une sorcière, son autre meilleure pote est devenue une vampire, son frère voit ses ex mortes, et le petit ami de sa deuxième BFF est un loup-garou. De son côté, Elena est un « doppelgänger» (merci Cédric pour la correction), soit en gros le double d’une méchante, sans qu’on saisisse bien comment ce titre lui a échu.
Elena s’en sort pourtant plutôt bien, elle est morte, a été ressuscitée, est sortie avec un ex monstre, redevenu ignoble, et tombe peu à peu amoureuse du frère de celui-ci, qui a autant voire plus de sang sur les dents.

Sur le papier, autant l’avouer, « Vampire diaries  c’est vraiment du grand n’importe quoi. Mais les scénaristes ont compris un truc, pour que ça fonctionne il faut surenchérir en permanence.

La première saison nous présentait un vieux sud peuplé de vampires, dont les origines remontaient au XIXème siècle, la seconde nous apprend qu’ils sont les enfants de suceurs de sang dits originaux, totalement invincibles. Au début de la trois, nous comprenons qu’il existe un méchant encore supérieur à ces monstres. C’est la logique buffyienne de la déesse après la créature indestructible.

[Vampire diaries, une série pour toute la famille…]

J’ai déjà résumé le début de la saison 3 ici, voilà où nous en sommes aujourd’hui. Stefan fait un petit séjour à Chicago avec son ami Klaus. Nous découvrons à cette occasion via un flashback que durant la prohibition ces deux là ont été potes et que l’ex petit ami d’Elena a même dragué la sœur de son nouveau maître. Mais Stefan a tout oublié de cette période, car le vampire originel le lui avait demandé, une fois sa sœur ressuscitée, il l’amène à se souvenir et on s’imagine à tort, qu’il va retomber dans bras et faire les 400 coups avec son futur beau-frère. Mais que les midinettes se rassurent, même s’il chasse violemment Elena de sa vie, il a un plan pour se débarrasser de Klaus, qui semble avoir un ennemi juré surpuissant. Mais comme rien n’est jamais simple dans l’existence d’Elena, elle a en sa possession, parce que Stefan lui a offert le collier de la sœur de Klaus, dont ils ont justement besoin. Quand on se souvient que la jeune femme ne devrait pas être en vie et qu’elle handicape ainsi les chances de l’hybride de générer des créatures à son image, on peut penser que les jours de la belle brune sont à nouveau comptés. Aïe…

Du côté des personnages secondaires, Caroline est torturée par son petit papa homo, qui voudrait qu’elle associe le sang à la douleur et cesse d’en consommer. Dans une scène absolument insoutenable de sévices, le téléspectateur ne peut s’empêcher d’associer la monstruosité de Caroline, dont son père voudrait la guérir, à l’homosexualité, ce qui la rend d’autant plus pénible. La jeune fille est finalement sauvée par son petit ami et sa maman, et sanglote à l’idée que son « papa l’aime pas » (lalalalala). Damon chasse finalement l’importun de la ville. Avant de partir, il signale à sa petite fille qu’elle ne sera jamais heureuse en tant que mort-vivante, ce qui semble finalement frappé du bon sens.

Le beau Jer voit donc ses ex qui sont mortes, à commencer par la jolie vampire eurasienne disparue trop tôt dans la saison une. Bonnie, sa petite copine sorcière, pourrait y mettre bon ordre. Je ne sais pas comment je réagirais personnellement si mon mec voyait les fantômes de se ses ex, encore un intéressant sujet de débat.

Katherine, le côté obscur d’Elena qui nous manquait un peu, fait également son retour dans la série, pour justifier doublement le cachet de Nina Dobrev. Après avoir essuyé un refus de Stefan pour jouer les Bonnie and Clyde en sa compagnie, elle se rabat sur Damon, qui en a marre qu’Elena essaie de le changer en gentil toutou aux dents rabotées, comprendre son petit frère. Ces deux là s’approprient le fameux médaillon d’Elena, convoité par la soeur vampire de Klaus, qui appartenait à la sorcière originelle.

Si vous avez compris un mot de ce résumé abscons, vous gagnez votre poids en malabars !

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

5 réflexions sur « Pendant ce temps là à Mystic Falls »

  1. Cette série est basée sur un livre tellement niais, que j'ai eu le malheur de lire, et qui me file un a priori tellement négatif que je n'arrive pas à me décider à commencer à regarder

  2. Un de mes élèves est justement en train de lire le livre et m'en a parlé. Je me demandais si ce « journal d'un vampire » valait le coup… apparemment non ! Je m'en tiendrai à la série, qui vaut aussi par son casting masculin 🙂 (les filles sont sans doute très jolies aussi)

  3. Yoda Bor, je ne connais pas les livres, et je t'incite vraiment à essayer la série en ne te fiant pas cependant aux premiers épisodes un rien trop niais. « Vampire diaires » monte progressivement en puissance pour atteindre des sommets à partir de la fin de la saison une.

    Monty, ton élève pourra lire « Dracula » de Bram Stoker quand il sera plus grand voir le début de la sage d'Ann Rice (non ?). En tout cas, c'est chouette de voir qu'il a un certain sens critique. En comparaison des garçons, les filles me paraissent un peu fades, je l'avoue, mais je ne suis pas très brunes…

  4. Pour Ann Rice j'attendrai qu'il soit majeur, pour éviter une plainte es parents ! Et je lui conseillerai de s'arrêter aux deux premiers (à la rigueur jusqu'à la Reine des damnés s'il veut vraiment connaître l'origine des vampires…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :