Desperate housewives made in France

En ce moment, j’ai une consommation télévisuelle très inhabituelle. Pour une raison que j’ai du mal à m’expliquer, j’ai essentiellement envie de regarder « les filles d’à côté » que NT1 rediffuse tous les jours vers 20 heures.
J’avais oublié, certainement parce qu’à l’époque je me croyais trop bien pour la série, qu’à un moment, en dehors de Claire, toutes les filles d’à côté avaient quitté la série pour être remplacées par Karen Cheryl, que nous ne devons plus appeler ainsi un peu comme Prince, et une autre dame que tout le monde a oublié depuis. Dans cette saison, que j’imagine être l’ultime de cette excellente fiction, Adeline Blondieau, à l’époque probablement Hallyday, fait sa première apparition mémorable avant de devenir une star du petit écran en campant la chanteuse / avocate / patronne de hara de « sous le soleil ». A partir du moment où Adeline débarque dans la série, tous les mâles, y compris Gérard et le fils hideux de Claire, tombent amoureux d’elle malgré ses sourcils et ses longs cheveux noirs destinés certainement à l’heléniser (je n’ai pas fait de faute d’orthographe à helléniser, je vous rassure).

Vous allez me demander ce que j’apprécie dans les «filles d’à côté ». Je peux vous répondre que ce n’est pas l’accent germanique (???), ni le physique de Daniel. La propension d’AB à se doter d’acteurs à accent improbable a été souvent évoqué par l’excellent site de la sitcomologie et reste un grand mystère pour moi. Ce n’est pas non plus la cohérence ou la vraisemblance des intrigues. Je continuerai à me demander longtemps pourquoi Daniel ne fout pas dehors ce pique-assiettes de Marc avec pertes et fracas et pourquoi les filles d’à côté adulent un faible qui se laisse sucer le sang par un pauvre type.

Il y a un charme désuet dans « les filles d’à côté » lié aux tenues totalement improbables des filles. On peut se gausser des années 80, les 90’s n’étaient guère mieux. La semaine dernière, Claire portait un tee-shirt blanc sans soutien-gorge et à l’écran on pouvait découvrir la physionomie exacte de ses seins. J’aime également que la série mette en scène une femme obèse totalement idiote et réputée laide sans que ça n’ait semblé effleurer l’esprit de personne à l’époque que ça puisse être totalement impolitiquement correct.

Devant « les filles d’à côté », je débranche mon cerveau moribond avec beaucoup (trop) de plaisir, au point que je me range à l’idée que Gérard est asexué et qu’Adeline est sexy.

Publicités

4 réflexions sur “Desperate housewives made in France

  1. Je classe les filles d'à côté parmi les pires productions AB : les filles sont des célibataires obsédées qui s'habillent en prostituées pour séduire un voisin, Gérard est une caricature grossière… et il n'y a ni extraterrestre, ni surnaturel, ni drogues comme dans toutes les autres bonnes séries AB ! Les hommes sont laids et crétins et les femmes hystériques. Ne reste que le fétichisme des accents étrangers pour se consoler.

  2. Je « plussoie » Monty mais je ne me souviens pas dans quelle série la drogue est mentionnée… J'en ai vu quelques unes des séries AB, mais celle-là je n'ai jamais pu tenir. Je ne savais même pas qu'il y avait un allemand. D'ailleurs, c'est vrai, pourquoi y a t il des acteurs des pays du nord dans les séries AB? C'est une bonne question POC, je suis sûre que tu vas nous trouver la réponse 🙂

  3. Bonjour Bodiceaa, pour la drogue tu as le choix entre Cricri d'amour qui a un problème d'addiction dans Hélène et Le Miel et les abeilles, où elle n'est jamais mentionnée mais qui pour lequel Malaury Nataf a confié que tous les acteurs fumaient avant les prises (et les scénaristes aussi probablement…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s