Et « The big bang theory » inventa Amy Farrah Fowler !

L’enjeu pour pas mal de séries aujourd’hui est de trouver un second souffle après la troisième saison. De ce point de vue, « The big bang theory » m’a fait très peur avec une saison 3 réputée plus faible, que j’ai malgré tout beaucoup appréciée malgré la rupture de mon nouveau couple culte, et un début de saison 4, que j’ai pour le coup trouvé calamiteux en l’absence de Penny, blessée. Mais voilà, parfois les scénaristes sont des coups de génie, et dans le cas présent le miracle porte un nom : Amy Farrah Fowler.

Au panthéon de mes personnages favoris de toute la vie, qu’ont rejoint récemment Phil Dunphy ou Colette de « Pan Am », même si ça peut sembler légèrement prématuré, Amy Farrah Fowler occupe une place de choix à côté de Hal de « Malcolm » et du docteur Tobias Fünke (récemment apparu dans « Modern family »).

Au départ, Amy devait être le double féminin de Sheldon, et par bonheur elle est tellement plus que ça.
C’est d’abord un physique, je vous laisse juger.

Je suis tellement fan que j’en suis arrivée à la trouver belle. Je sais, c’est grave.

Contrairement à Sheldon, Amy Farrah Fowler est humaine. Elle a donc des pulsions sexuelles et des envies d’intégration avec les autres filles de son âge. Elle a donc choisi de devenir la « BFF » ou « bestie » de son parfait opposé sur terre, Penny, la voisine / fantasme / amoureuse / ex de Leonard.

Dans l’épisode 2 de la saison 5 de « The Big bang theory », Amy joue à la harpe « the girl from ipanema », ce qui a achevé de me faire fondre.

Pour les enfants du petit écran, je rappelle qu’Amy a été « petite fleur » («Blossom ») dans une vie antérieure et qu’elle a drôlement bien vieilli (si, si…). Je suis ravie de constater que l’adolescente au physique peu évident a enfin retrouvé un rôle à sa (dé)mesure.

Pour la route, un baiser entre filles, ce qui ne mange jamais de pain, plutôt hilarant…

Publicités

5 réflexions sur “Et « The big bang theory » inventa Amy Farrah Fowler !

  1. elle avait été hilarante dans son propre rôle dans Fat Actress. Maintenant que tu t'es réconciliée avec ta cousine d'Amérique, tu peux regarder cette formidable série avec Kirstie Alley

  2. Amy Farrah Fowler est une des meilleures idées scénaristiques au monde ! Et son développement est tellement bon. Moi aussi j'ai eu peur de n'avoir qu’un Sheldon féminin, mais Amy est tellement plus, tellement mieux même car elle a une capacité d’évolution que Sheldon n'a pas. La façon qu'elle a de s'approprier les codes de la vie sociale, de la vie féminine, avec un aplomb candide, c'est désarmant et désopilant 🙂

  3. Pareil….. petit à petit je suis devenue une inconditionnelle d'Amy Farrah Fowler…… Et « the girl from Ipanema » m'a fait rire aux éclats (ma prof de chant me l'avait imposée pour une audition à l'époque)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s