C’est vendredi, c’est Secret Story

Le retour du vendredi implique celui du « point Secret Story ».
Cette semaine, une lectrice amie m’a expliqué le fonctionnement des quotidiennes de l’émission et je dois dire que son point de vue est parfaitement juste. Avant la publicité, elles se contentent de résumer le propos exposé la veille, et dans la deuxième partie seulement des faits nouveaux sont portés à notre connaissance. En suivant en moyenne un résumé sur deux, je ne perds pas beaucoup du sel de l’aventure donc.

Lors du dernier prime, le téléphone rouge a exclu (pour de faux) Juliette de la maison. Elle a été emprisonnée dans une maison parallèle où elle a été vite rejointe par Geoffrey sauvé par le public. Dans la maison, les habitants ignorent qui de Geoffrey ou Morgan, voire les deux, est sorti.

Le coup du bannissement exceptionnel n’impressionne plus les candidats au bout de cinq saisons. Seule Julie, l’an dernier, a vraiment été virée du jeu par le téléphone rouge sans passer par la case quarantaine. Les secréteurs se doutent donc que Juliette est encore parmi eux – ils croient aux forces de l’esprit – et les observe certainement. Ce qu’ils ignorent en revanche, c’est que la jeune somnambule expansive est chargée exceptionnellement de nominer les filles. Elle choisit, sur les conseils de Geoffrey, et parce que Marie et Aurélie ont été dispensées de nomination, ce qui tombe drôlement bien, par le téléphone rouge, Morgane et Ayem. Jonathan fait partie des nominés à cause du fameux téléphone rouge.

En cours de semaine, les habitants sont informés qu’ils sont espionnés par une maison parallèle et que ses pensionnaires ont choisi les nominés de la semaine. Ayem, piquée au vif, décide de se venger en faisant croire à Juliette qu’elle drague son Sïmone, qui est de son côté agacé par le rapprochement entre Ken et sa dulcinée, et que comble de l’infamie, il n’est pas insensible à son charme.
Si Juliette était aussi maligne, qu’elle le pense, elle se douterait que tout ceci n’est qu’un gros piège. Mais la danseuse ne marche pas, mais court devant cette grossière supercherie et s’apprête déjà à régler ses comptes durant le prime avec son ex chéri.

Du côté des secrets, les jumeaux serbes ont été mis successivement en danger par Jonathan et Ayem, en étant buzzés d’abord pour un seul d’entre eux puis pour les deux comme complice de la Voix. Je vois mal maintenant comment les candidats pourront comprendre qu’ils errent dans le sous-terrains. D’autant que Heckle ou Jeckle a pris tellement de bide depuis son entrée dans le jeu qu’il ne peut plus circuler sous la maison.
Aurélie, qui n’était déjà pas un prix de beauté et de minceur au commencement du jeu, continue elle aussi à s’empâter. Personnellement, je la buzzerai comme boulimique. Sur chaque plan, elle bouffe.
Je sais, je suis méchante et la tendance à prendre du poids est un fléau de la télé-réalité d’enfermement.

Marie, l’éternelle victime, a, elle, été buzzée par Jonathan comme Barbie puis comme « couple, Ken et Barbie avec Geoffrey » par le même candidat. Bizarrement, Jonathan n’a pas trouvé le quart du secret de Marie en dévoilant qu’elle était en couple avec Geoffrey.

Je crois ne rien avoir oublié d’essentiel. Si Morgane, dont le père s’appelle Brigitte, a rompu avec Jonathan le franc-maçon mal coiffé.

[Edit de 11H50] J’ai oublié de préciser également que désormais la Maison était divisée en deux clans. D’un côté « Les Spartiates » (« les spartates » pour cette grosse inculte d’Aurélie), dominé par les jumeaux évidemment, et de l’autre les « I’am », centré autour…d’Ayem.

Publicités

3 réflexions sur “C’est vendredi, c’est Secret Story

  1. Je n'ai suivi que quelques quotidiennes, mais effectivement l'intrigue n'est pas difficile à saisir. Personnellement je croyais que Sïmone était plutôt amoureux de Ken que de Juliette, mais qu'il ne se l'avouait pas. Mais depuis j'ai appris dans Closer ou Voici qu'il avait aussi une copine à l'extérieur qui veut tuer Juliette…

  2. Le fait que Juliette et Geoffrey tombent dans le piège, ça montre surtout qu'ils n'ont pas suivi les saisons précédentes, non ? Quiconque a vu le truc avec Maya transsexuelle et Jonhatan qui révèle qu'ils se sont échangés leur secret (SS3) aurait eu un doute dès la première scène un peu insolite ou bizarre (par exemple Sabrina qui renifle le t-shirt de Geoff et parle toute seule).

    Parce que sinon, je pense que la situation, la force des images, ça fait qu'on peut être amené à croire que c'est vrai (pour nous, de l'extérieur, c'est facile de savoir que c'est faux…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s