« L’amour est dans le pré » : Et maintenant ?

Mine de rien, bien que nous soyons déjà le 10 août, un record de durée pour l’émission je le rappelle, nous nous approchons à tous petits pas de la conclusion de cette cinquième saison de « l’amour est dans le pré ».

Hier, nous suivions Philippe, Fabien, Raymond et Karine. Je commence par ceux pour qui l’aventure s’est terminée hier.

Raymond a bien du mal à gérer ses deux prétendantes, qui lui reprochent, tour à tour, son manque d’engagement et le peu d’intérêt qu’il leur porte. Démuni face à cette fronde féminine, l’agriculteur prend une décision brutale qu’il leur communique de façon abrupte : il veut que les deux filles s’en aillent immédiatement. Laurence, qui pensait certainement être la favorite de l’éleveur, tente de retourner la situation en indiquant qu’elle n’est pas chassée mais que c’est elle qui part (comme une princesse), tandis que Sylvie, le sosie officielle de Marie Laforêt accuse le coup. Manu militari, elle est déposée sur le quai de la gare pour attendre en vain un train qui la ramènera à Toulouse puis où elle le désire. Raymond doit donc faire face seul à ses 150 invités et à la déception sincère de sa fille qui l’a inscrite au jeu. Mais très vite, il oublie tout pour faire la fête « comme dans le Sud-Ouest ».
Karine nous a déjà promis des révélations « surprenantes » dans le bilan.

Après la fameuse soirée en boîte de nuit où le très subtil Raphaël a entrepris de draguer une fille pour rendre Karine jalouse, les choses ne s’arrangent guère pour le prétendant de la riante éleveuse de poneys. La jeune femme ne lui pardonne pas son attitude et en pensant la titiller Raphaël aggrave son cas. Ils partagent malgré tout une initiation aérienne dans un tout petit coucou. Karine craint de vomir et son invité la harcèle de réflexions. Ils cheminent également à cheval avant de se rendre chez la mère de la jeune femme qui tente de la convaincre qu’elle devrait laisser une seconde chance à Raphaël. Finalement, elle chasse son prétendant sans ménagements.
Karine devrait songer à jeter son immense pull-over orange qui bouloche pour espérer pouvoir conquérir un homme un jour. A force de gaffer et de se prendre des vestes, l’agaçant Raphaël m’est presque devenu sympathique.
Comme pour Raymond, nous devrions apprendre plein de choses croustillantes sur la pourtant très peu affriolante Karine dans le dernier épisode.

Si tout a foiré pour Raymond et Karine, les choses vont très bien pour Fabien et Philippe. Le cow-boy de la Meurthe-et-Moselle a passé la nuit avec Séverine, sa prétendante, tandis que Virginie, sa concurrente, tolère très bien cette histoire. Elle a décidé de rester avec eux, non pas « pour visiter la région », mon classique favori, mais pour continuer à s’amuser avec sa nouvelle copine. Virginie, pleine de ressources, a surtout décidé de voir si elle ne pouvait pas se caser avec un pote ou un voisin de Fabien.
Difficile de savoir avec les images que nous avons vues si l’idylle de Séverine et Fabien est vraiment solide. Nous avons hâte de les retrouver chez la jeune femme pour la deuxième partie de l’aventure, en novembre probablement.

Mais mon histoire préférée demeure celle de Philippe et Nina, à laquelle même les amis de l’agriculteur ne croient pas une seconde. Comment la très superficielle Nina va-t-elle s’acclimater à une existence routinière à la ferme ? Le couple décide de partager ses passions – le cheval et le quad – puis va exhiber son amour lors d’une soirée entre amis, collègue et famille, où beaucoup relève que Philippe aime « ce genre de filles » mais qu’elles ne s’adaptent pas forcément à la vie au grand air.
Le couple tiendra-t-il jusqu’au bilan ?

A partir de la semaine prochaine, les agriculteurs encore en course seront rassemblées en deux, et non plus trois, équipes. Il nous reste quand même à vivre : le séjour chez les prétendantes et le voyage à l’étranger. Nous n’en avons pas fini avec « l’amour est dans le pré » cette année.

Publicités

10 réflexions sur “« L’amour est dans le pré » : Et maintenant ?

  1. Je crois que tout le monde y a pensé !!!! Je les trouve tous dépités ces agriculteurs ! Certains ont choisi une parce que l'autre a dit non (Jean-Claude ou Loïc), d'autres n'ont rien choisi du tout alors que les filles étaient sympas (genre Benjamine), d'autres encore se sont complètement plantés dans leurs choix d'invités (Karine ou Céline), y a les amoureux transis au bord du mariage (Sylvain), ceux qui pour l'instant tout va bien mais ça va leur retomber dessus sous peu (Philippe, le gars des Vosges qui a choisi une hystérique jalouse jamais contente)… Bref, je n'y vois pas beaucoup d'amour… Qui a dit je suis aigrie ? 😉
    Et sinon le cowboy, il est de Meurthe et Moselle, stp, faudrait pas confondre 🙂

  2. Alexandra, effectivement rien de bien neuf sous le soleil, mais le nombre d'agriculteurs embarqués par M6 dans son aventure grossit le trait cette année. Je pense pourtant que le bilan sera meilleur cette saison, malgré les écueils évoqués et grâce au nombre donc.
    Sylvain pourrait aussi tomber de son nuage tout comme le pauvre Philippe.
    Il faudra m'expliquer par ailleurs pourquoi les filles participent à l'aventure pour ne jamais s'ouvrir et jouer le jeu de la séduction (cf le pull orange).
    Sinon, tu n'es pas aigrie a priori, juste lucide. Quant à la géographie de l'Est, je vais la réviser bien que ça soit bonnet blanc et blanc bonnet pour moi. Un peu comme « le Sud Ouest » pour la production de l'émission…

  3. Ohlala! Je n'ai plus de télé depuis un mois, et je n'arrive plus à suivre la cadence malgré M6Replay. Déjà deux épisodes de retard. Par contre là où j'ai un brin d'avance c'est que je sais de source sure (magazine people) que Nina et Philippe, c'est fini.

  4. En plus M6 a du faire de sombres coupures dans ses images de tournage ne nous laissant que les miettes 🙂
    Sinon encore un épisode bien fade sans réelle surprise.
    J'attends la suite.
    J'aijuste bien aimé l'image de Fabien avachi dans son canapé regardant la météo et répondant à sa jeune prétendante.
    Attendons le bilan comme tu le précises encore aujourd'hui 🙂

  5. Je me suis bien ennuyé j'en vois pas le bout. ça s'est accentué quand j'ai su que la semaine prochaine « la vie à la ferme » continuait!!!
    Il y a très peu de candidats pour qui j'ai de la sympathie. En effet, j'ai du mal à comprendre les candidats qui se présentent à ce genre d'émission ou alors pour promouvoir leur fromage de chèvres ou embaucher de la main d'oeuvre à l'oeil.

    Je suis assez stupéfaite parfois du décalage entre les images diffusées et les commentaires off de Karine Lemarchand.

    Sinon de ce que j'ai retenu:
    -Je ne crois pas du tout au couple le cow-boy et l'autre Virginie d'ailleurs je la plaignais d'arriver à une soirée d'être même pas présenté (« voici mes fiancées enfin une d'officiel » :s) à une soirée poker qui avait l'air ennuyeuse.
    -Nina et Philippe: j'ai beaucoup aimé quand elle sort son discours préparé avec des phrases qui n'ont ni queue ni tête et surtout quand elle évoque le fait qu'elle a « souffert » auparavant devant des invités qu'elle ne connait même pas.

  6. Lucy, il ne se passe grand chose finalement. Le rythme est tellement lent. J'évite les spoilers sur le sujet en général.

    Arkadia, le bilan va être comme chaque année l'épisode le plus pénible de l'année avec un résumé de l'aventure et peu de scoops. Nous saurons juste quels couples ont finalement implosé.

    dodo, je suis d'accord avec toi, les candidats sont peu sympathiques dans l'ensemble et ceux d'hier sont presque les pires.
    Nina a une façon de s'exprimer bien à elle effectivement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s