Les poncifs des séries américaines : Les amis imaginaires (épisode 2)

Avez-vous remarqué, comme moi, que certains éléments qui reviennent régulièrement dans les séries américaines nous sont (un plus d’un titre) totalement étrangers. Si nous avons réussi à piquer Halloween à nos cousins d’Outre-Atlantique, d’autres choses n’ont pas franchi l’océan qui nous sépare.

J’enchaîne aujourd’hui par un sujet qui me tient à coeur : les amis imaginaires.

Avez-vous, un jour, entendu un petit français s’exclamer « non ne t’assieds pas là, il y a Gérard » alors que, apparemment, le siège est vide ? Et bien non, enfin je le suppose, car en France, nos bambins sont sains d’esprit et ne possèdent donc pas d’amis imaginaires invisibles, apparemment la dernière mention a de l’importance.

Je suis sûre que cette punaise de Michèle, sinon sa grande sœur Stéphanie « ça c’est rude » Tanner en a eu un.
Il se peut aussi que le sujet ne soit jamais traité dans les séries françaises, car, si je m’en réfère à wikipédia, que je cite, « l’ami imaginaire sans support matériel (peluche) est particulièrement répandu et bien vécu par l’entourage aux États-Unis », le pays où les gens sont également couramment enlevés par des E.T. (et j’ai adoré que Brittany constate que le cabinet du dentiste ressemble à l’endroit où des expériences avaient été pratiquées sur elle dans le 2.2 de « Glee »). Il existe même là bas un dessin-animé sur le sujet, « la maison des amis imaginaires ».

Faut-il vraiment « bien vivre » l’apparition d’un ami imaginaire invisible dans la vie de son enfant (oui certainement s’il disparaît avant ses 17 ans), je laisse le débat ouvert et je l’offre en sujet de rentrée à Sophie Davant pour  « Toute une histoire ».

Bon, en lisant la fiche wikipédia sur le sujet, je me rends compte que Hobbes est censé être l’ami imaginaire de Calvin, ce que je ne valide que peu, mais bon..

La prochaine fois, nous parlerons des bals de fin d’année.

Publicités

13 réflexions sur “Les poncifs des séries américaines : Les amis imaginaires (épisode 2)

  1. Même si j'ai déjà vu un épisode mentionnant un ami imaginaire, là je n'arrive pas à me souvenir d'une série en particulier… Un exemple ?
    En revanche j'ai une question, et ca fera peut-être partie de ton classement: est-ce que les petits français aussi refusent-ils de manger, par période, des aliments d'une certaine couleur ? Je suis toujours surprise quand j'entends les parents US dire « ah il ne mange pas d'olive, il est dans sa période « blanche », il ne mange que des aliments blancs ».
    Chais pas… Moi petite je rechignais à manger certains aliments mais ce n'était pas par rapport à une couleur spécifique. Tu vois ce dont je parle ?

  2. Je me demande si Henry ou Jimmy Finnerty n'a pas un ami imaginaire, le temps d'un épisode. Plutôt Henry, d'ailleurs…
    Elliott Bouley est un peu vieux pour ça, désormais et Sébastien avait son chien Belle pour l'occuper. Avec ça, on a fait le tour des séries françaises avec des enfants dedans, non?

  3. Merci pour ces éclaircissements. L'histoire de l'ami imaginaire m'a toujours paru (et me parait toujours) étrange. D'ailleurs, je ne sais pas si je me sentirais rassurée si mon fils venait à en avoir un.

    Boadiceaa, là tout de suite, me vient l'exemple d'un épisode d' »Une nounou d'enfer ». Grace à un(e) ami(e) imaginaire qui finit manger par Fran. Après cet incident, ils vont tous chez le psy.

    POC, j'ai moi aussi un sujet passionnant à te soumettre, ne sachant pas si tu as décidé de le traiter:
    L'effet néfaste de l'excés de sucre(ries) sur le comportement humain.
    ex: Friends (Ross avec ses bonbons au sucre d'érable), Malcom (Dewey à une fête organisée par le boulot de Hal), Desperate Housewives (au sujet des enfants de Lynette, il me semble)

  4. Boadiceaa, les exemples de Tay et Pierre peuvent déjà t'éclairer. Pour les aliments, je ne l'avais pas forcément noté, je vais donc être plus attentive. Ma femme me signale déjà une référence dans « la vie à cinq ».

    Pierre, il y a plein d'enfants dans les classes de l'Instit et Navarro a une fille… 😉

    Tay, comme pour les enlèvements par les ET, je cerne le problème mais pas bien la cause de cette névrose collective.
    Je situe parfaitement l'épisode d'une nounou d'enfer que tu évoques.
    Sinon, je note également ton idée qui me plaît beaucoup. Elle est également présente avec Buster dans ma série culte « arrested development ».

  5. Je cherche , je cherche …..voyons niveau ami imaginaire je me souviens de celui de Joey dans Friends dont la profession etait cowboy de l'espace ( l'episode du quizz où il finisse par echanger leurs apparts)…Interessant en tout cas , j'avoue que je ne m'etais jamais posé la question avant.

  6. Pour les amis imaginaires il n'y a rien qui me vient. Par contre, pour les ET, tu as oublié la « conspiration » qui va forcément avec – à moins que ce ne soit l'objet d'un prochain sujet.

    Les sucreries et le café sont apparemment les ennemis diaboliques des enfants qui les rendent fous (c'est d'autant plus marquant du coup dans Modern Family que le gamin boive du café en permanence). Mais pas la Ritaline qui fait régulièrement son apparition avec les jeunes adultes qui essayent de se désintoxiquer (Eliot Read dans Scrubs, Lynette dans DH…).

  7. POC, cela n'a rien à voir avec le sujet, mais sache que j'ai acheté la saison 1 d'Arrested Development, parce que je te lis beaucoup et que tu la conseillais férocement ! Merci, merci, merci. Quel bijou ! J'ai hâte de découvrir le reste même si la série s'est terminée…

  8. Zélie, je savais bien qu'il fallait chercher du côté de « Friends » et ça ne me venait pas. Merci pour la citation !

    Estelle, es-tu l'Estelle qui s'est inventée une vie et qui avait gagné l'an dernier POC STory ? Auquel cas je ne suis pas étonnée… 😉

    Cafpow, j'ai effectivement distingué la conspiration des ET. 🙂
    Les américains ne sont jamais à un paradox près. Mais leur dose de sucre sont, à mon avis, loin d'équivaloir les nôtres.

    Anonyme, ton commentaire me va droit au coeur. Sache qu'en plus, la folie et la qualité de la série monte en puissance au fur et à mesure des saisons avec un pic absolu dans la troisième. 🙂

  9. Moi, ce qui m'interpelle dans la plupart des séries américaines c'est les petits écoliers obligés de vendre des cookies pour l'école.

  10. Je réagis un peu tard mais je viens de voir une rerere..diffusion d'un épisode de la petite maison dans la prairie où la petite dernière, en l'absence de son cher papa Charles s'invente une petite copine qu'elle veut lui présenter à son retour (sans succès évidemment)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s