L’amour est dans le pré : Faute de grives…

Les vacances, et donc le carême télévisuel, sont terminées. Je reviens donc à un rythme quasiment normal d’interventions ici. Le temps aidant, cette stratégie me paraît appropriée.
Après deux semaines de jeûne, j’ai retrouvé avec joie hier soir les agriculteurs de « l’amour est dans le pré ». Je me suis finalement épargnée le visionnage des épisodes que j’ai manqués, je me contenterai du résumé de l’émission ou de celui d’un courageux volontaire (à bon entendeur !). J’avais calculé que je serai de retour pour l’avancée sentimentale des aventures de Jean-Claude et je ne m’étais pas trompée…

Cet épisode pourrait s’intituler faute de grives…
Nous en sommes déjà au troisième épisode pour chaque agriculteur et les premières préférences et donc les premières déceptions amoureuses se font jour.

Le jeune et beau Matthieu, tancé par ses prétendantes, car il n’est pas assez communicatif à leur goût, tente de s’amender en travaillant moins pour draguer plus. Malheureusement pour lui, il est déjà trop tard et alors qu’il les invite généreusement à dîner dans un restaurant presque chic, Christelle, la blonde, qui mène la bataille depuis le départ, lui assène le coup de grâce en lui indiquant cette fois-ci, à raison d’ailleurs, qu’il ne s’intéresse pas assez à elles depuis le début de leur séjour à la ferme. Matthieu, agacé et déjà pas super bavard, se réfugie dans le silence et argue que c’est parce qu’il a eu le cœur brisé qu’il est ainsi désormais. Le lendemain avant le foot, il essaie d’expliquer au sosie de Jenifer qu’il l’a choisi, ce dont la jeune femme se tamponne car entraînée par l’autre, elle ne s’intéresse plus à lui. En revanche, elle adore sa famille et semble dépitée de devoir l’abandonner.
Matthieu peut-il encore sur le fil grâce à ses sœurs super convaincantes récupérer la jeune femme ? La production pourrait bien chercher à l’en convaincre en lui promettant par exemple un sympathique voyage au soleil par la suite. Mais je me demande surtout si Matthieu ne regrette pas d’avoir recruté des filles un peu trop délurées et malignes qui n’ont pas supporté son attitude désinvolte.

Benoît me semble être une pièce rapportée dans cette semaine puisque je ne me souviens pas d’avoir assisté à son rapprochement avec la tonique Sabrina. J’ai peut-être simplement occulté cette formidable histoire d’amour. Sabrina, la brune, a donc mis le grappin sur l’agriculteur, qui a bien de la chance, car la jeune femme est soit super agressive, soit totalement boudeuse. Elle ne supporte plus sa rivale, la blonde et patiente Géraldine, qui ne semble pas comprendre malgré les fines allusions de la nouvelle maîtresse de maison qu’elle n’est plus la bienvenue à la ferme. Sabrina apprend en plus qu’elle doit rentrer chez elle gérer ses enfants alors qu’elle n’a pas encore totalement ferré sa prise. Elle obtient cependant que Géraldine parte avec elle, ce qui la rassure mollement. Benoît aimerait rester ami avec Géraldine…dans ses rêves, car Sabrina ne l’entend certainement pas de cette oreille.
Si Benoît était un garçon raisonnable, il profitera de ce coup du sort pour oublier de rappeler l’angoissante Sabrina. Il se demande déjà si elle est toujours comme ça et je lui confirme que oui et qu’il doit donc au plus vite faire une croix sur elle.

Didier, le producteur de melons, continue à gérer avec patience la Sue Sylvester française, alors qu’il a un coup de coeur pour son autre prétendante, la séduisante et urbaine Aurora. L’agriculteur se sent déjà de larguer sa ferme, sa vie et sa mère pour tenter de trouver une situation à Paris et rejoindre sa belle. Malheureusement pour lui, elle perçoit leur relation comme le début d’une très belle amitié. Voilà, voilà… Marie, la chieuse, a, elle, en parallèle succombé aux charmes de son frère, ce qui fera au moins un heureux dans la famille.
Dans le prochain épisode, Didier et Aurora devraient achever de régler leurs comptes avec Marie, ils ont commencé à le faire à l’issue d’une soirée passablement arrosée, et elle le mérite un peu quand même.

Le gentil Loïc a SELON TOUTE VRAISEMBLANCE succombé aux charmes de Marie, qui ne lui correspond que peu car elle aime se laver bien tous les jours. Au moment où il semble se décider à s’ouvrir à elle, elle lui assène l’horrible vérité : leur mode de vie sont trop différents – elle aimerait qu’il se lave et achète une machine à laver le linge – et elle préfère donc vivre une belle amitié avec lui. Loïc, tel le chat, retombe sur ses pattes et explique à la caméra que de toute façon il avait depuis le départ un coup de cœur pour Véronique, pour qui l’hygiène est moins vitale, et qu’il est donc ravi de cette issue positive. Personne n’est dupe, mais le brave garçon sauve les apparences. Quand Marie part, le monde s’écroule mais tout va bien car il est fou de Véro. Les deux filles sont devenues amies en plus ce qui leur permettra de se voir souvent.
A défaut d’avoir consciemment fait ce choix, Loïc a opté pour la bonne prétendante, qui, au moins, lui correspond.

Dans le même ordre d’idée, Jean-Claude, la star de l’aventure aperçu en boxer dans l’épisode d’hier grâce à son chauffe-eau capricieux, se rabat sur la pauvre Maud après lui avoir expliqué lors d’un dîner romantique à quel point elle était un second choix. Il n’en voulait en effet pas parce qu’elle avait des enfants et elle était conviée uniquement dans la mesure où d’autres pourraient annuler. Pas rancunière, la jeune femme est prête à prendre la place de Bénédicte, le coup de cœur de son agriculteur,qui peine à se remettre d’une précédente déception amoureuse. Il faudra simplement qu’il se souvienne qu’elle s’appelle Maud et non pas Claude ou Aude, et leur histoire pourra rouler.
Maud est tellement en extase devant l’éleveur,qui en plus est une star locale, qu’elle est prête à tout lui pardonner. Attention cependant, car Jean-Claude est tellement franc qu’il pourrait achever de lui labourer le cœur…

J’ai hâte de découvrir la suite et de tenir les comptes des couples qui survivront aux séjours à la ferme. J’ai l’impression que la prod’ a mis le paquet pour inciter agriculteurs et prétendantes à tenter de continuer l’aventure même sans gros coup de foudre afin de prolonger l’émission.

Publicités

22 réflexions sur “L’amour est dans le pré : Faute de grives…

  1. Alors l'histoire Sabrina/Benoit, c'est du grand n'importe quoi. A peine 24h, après être arrivée, elle se jette dessus, et décide qu'ils sont ensemble.. sans discuter, sans se connaitre, c'était même pas intéressant à regarder ! en plus, la brunette se révèle être une femme sans humour,sans charme, hyper jalouse, limite castratrice et Benoit espère que ce n'est pas sa vraie personnalité !! l'idiot !

  2. Fanny, je me demandais si j'avais loupé un épisode mais même pas a priori donc. Leur couple ne durera pas, il va craquer ou elle va renoncer pour une raison ou une autre. Effectivement, ce n'est pas intéressant.

  3. Matthieu a bien évidemment fait une erreur de casting. Ses prétendantes sont bien trop citadines (et intelligentes). Apparemment, les filles ont beaucoup cotoyé la famille, on entend la mère dire : on aurait peut être dû vous laisser seuls… Nooon, tu crois? Il finira certainement bredouille, et optera ultèrieurement pour une fille son village.

  4. Plop (contente de te retrouver 🙂 et moi de commenter mon unique visionnage du divorce est dans l'étable )

    – Matthieu: allez un scoop, j'ai appris au détour d'une réunion à ANGERS que l'un de mes collègues se fournit en foin …….chez lui ! a priori en lui tirant les vers du nez, il serait seul à ce jour. Aucune des filles ne serait restée.
    – Benoît : nous savons absolument pas comment il a fait pour être avec Sabrina, la prod nous a montré le couple un matin, sans précision. Par contre j'ai bien senti qu'il était soulagé de son départ.
    – Didier: le choix est facile en la jeune de 38 ans et la chieuse de 55 …..concrètement je ne vois pas l'amour se pointer. Il me faudrait vraiment une saison de vache maigre pour oser faire le choix d’un bourru pareil 🙂
    – Loïc: idem il a choisi tout simplement, pcq la première a décliné ….
    – Jean Claude : idem aussi il se rabat sur la deuxième prétendante pcq il n'a pas le choix.

    Bon bilan du machin.

    Je ne sens pas d'amour franc, sincère se pointer, on prend de qui reste pcq il faut bien continuer l'aventure et se faire payer un voyage par la prod. Et une relation passagère pour l'hygiène (cf Loic) c'est le bien)

    Cela ne m'empêche pas de continuer à regarder.

    bonne journée à toi

  5. Arkadia, cette année, la production a misé sur le nombre pour occuper tous les lundis de l'été sur M6, mais je me demande si un seul couple sur les quatorze qui auraient pu se former survivra à cette saison. Mais bon tout le monde sait et ta conclusion, qui est la mienne aussi, le prouve, que l'intérêt n'est pas là, heureusement pour M6. 🙂

    Fanny, cette histoire de famille, qu'on ne voit jamais en dehors de ce déjeuner, prouve bien que la production montre bien ce qu'elle veut. La brune s'est attachée suffisamment au père de Matthieu pour qu'il pleure en l'écoutant, pourtant on le voyait pour la première fois à l'écran. Etrange pour une famille omniprésente pendant les cinq jours…

  6. Bizarrement, j'aime bien la Sylverster de Didier, elle me parait plus saine que « Aurora la vipère » qui crache son venin dès qu'elle en a l'opportunité , tout ça pour annoncer finalement qu'elle sent naitre une belle amitié profonde et sincère, ce qui doit faire une belle jambe à notre éleveur de melons.
    Loïc se raccroche aux branches, pourtant c'est évidemment le bon choix pour lui, et on remercie Marie pour sa franchise, elle n'a pas céder à l'appel du voyage au soleil.
    Idem pour Jean-Claude/Bénédicte/Maude-Aude, c'est du second choix, mais la fille est tellment ébouie par « les lumières » de l'agriculteur, qu'elle lui passera tout, au risque que monsieur s'ennuie très prochainement…
    POC, tu n'as donc pas vu ce qu'il s'est passé la semaine dernière avec notamment l'éleveuse de poneys?

  7. Jean-Claude me fait mourir de rire, à appeler sa prétendante par tous les prénoms sauf le bon 🙂 Mais effectivement, hier, c'était un peu triste avec râteau sur râteau et les agriculteurs qui essaient tant bien que mal de se raccrocher aux branches.

  8. Si tu te souviens, lors du cating, l'éleveuse de poneys a opté pour un type qui avait envoyé une photo de son postérieur (déjà on sentait bien son niveau d'humilité et d'estime de lui), quant au deuxième prétendant, ayant finalement refusé de venir, c'est un troisième choix qui s'est finalement présenté, surnommé « sacoche » par le prétendant #1, car il portait une sacoche lors du speed dating (ouh que c'est drôle!). Finalement, Sacoche est parti, après avoir subi les très mauvaises blagues de #1, et l'éleveuse de poneys se retrouve donc seule avec celui qu'elle pensait (mais pourquoi??) être l'homme de sa vie. le soir en boite de nuit, elle lui explique que pour l'instant elle ne sait pas bien où elle en est, ses sentiments sont incertains, allant plus vers l'amitié blablabla , bref elle a dû se rendre compte que ce mec était un con fini, et lui, au lieu d'essayer de passer en mode séduction, et de tout faire pour la faire changer d'avis, décide tout simplement de s'éloigner au bar et de draguer une jolie minette à l'opposé physiquement de son agricultrice ( ce qui prouve bien ce que tout le monde pensait jusqu'alors, à savoir qu'il voulait juste passer à la TV). je me demande juste pourquoi la prod n'aide pas les candidiats lors du casting, cette pauvre fille a perdu des mois à espèrer trouver l'amour via cette émission, et doit se sentir bien bête. il y a déjà assez de suicide dans le milieu agricole, c'était pas la peine d'en rajouter. Bon, là, POC, je te résume en gros le truc, et je ne te parle même pas d'un autre couple candidat/prétendantes où la fille arrive, demande à l'éleveur s'il veut bien reprendre l'exploitation de son petit papounet chéri, et repart aussitôt quand l'agriculteur lui explique que -non, il a déjà une exploitation et qu'il ne souhaite pas en changer- QUELLE PERTE DE TEMPS !!!

  9. Fanny, ton récit m'a alléchée. Je suis donc finalement allée visionner cet épisode, qui est à l'image de ce que tu décris. L'agriculteur qui a choisi Nina s'en mordra les doigts à court terme à mon avis.

  10. Oui, Philippe et Nina, je trouve ça triste car il a l'air super gentil mais il est tombé dans les pattes d'une drôle de fille.
    Quant à Karine, dommage car n°2 me praissait qqn de bien susceptible d'apréhender le milieu équin avec compréhension 🙂
    Allez lire le « caveau de famille » pr se faire une idée du quotidien d'un agriculteur ^^

  11. La semaine dernière c'était l'hécatombe: de nmbreux prétendant(e)s ont jeté l'éponge même si je ne sais plus trop lesquels.
    Et cette semaine était celle des rateaux, et donc des plans B.
    Bref, déjà que les autres années les agriculteurs repartent souvent seuls, là c'est encore pire…

  12. Ah et j'ai vu sur twitter quelqu'un qui disait que Mathieu serait en couple avec une des filles de la prod de M6; mais je ne sais pas si c'est vrai.

  13. le choix par défaut ça a bien réussi à Christophe du Loft 1 après tout 😉
    En revanche, je me demande comment ces « choisies par défaut » en se rendant compte qu'ils ne sont pas le premier choix enfin à supposer qu'ils soient encore ensemble lors de l'épilogue.

    quant au goujat qui s'est mis à draguer une fille en boite, j'ai du mal à avoir de la sympathie pour Karine qui n'a pas l'air d'avoir un caractère facile et passe plus de temps sur son ordi (meetic?)

    De manière générale, je suis un peu déçu car M6 voulait être sûr d'avoir des couples qu'ils ont recruté trop de candidats. D'une semaine à l'autre, j'ai l'impression de découvrir de nouveaux candidats, quant aux prétendants c'est pire.
    Autant le speed dating c'était long et sans aucune séquence mémorable mais là il passe vite d'un candidat à un autre. On les voit se préparer à une soirée mais la soirée? rien

    Pas le temps de s'y attacher pourtant il y a du potentiel 🙂

  14. Arkardia, Karine aurait pu faire l'effort de donner sa chance à Vivien en mouchant Raphaël. Elle m'a pas mal déçue avec son indifférence.

    helene, oui j'ai vu pour FPCFPC. 🙂

    sophielagirafe, je crains le score le plus lamentable de l'émission à la fin de la saison à moins que Véro et Loïc ne s'accrochent.

    DODO, je me suis posé la même question : comment les filles vont-elles réagir en visionnant l'émission ? L'émission avance trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès lentement, je te le confirme. Lors des éditions précédentes, à ce moment de l'année, nous en étions déjà à la fin ou presque.

  15. Sabrina a l'air un peu folle, mais il faut voir l'attitude de Géraldine lors des précédentes émissions pour comprendre (un peu).
    Je trouve que cette Géraldine a franchement manqué de tact en restant à la ferme et en ne laissant pas aux deux autres la possibilité de vivre leurs premiers moments à deux. Précédemment elle avait déjà choisi la plus belle chambre, décidé des courses etc etc.

    Bref, entre la folle et la sans-gêne, on peut se dire que Benoît a bien choisi ses prétendantes.

  16. Pas vraiment de peine pour Karine.
    Le milieu équin ne veut pas dire être habillée comme une pouilleuse toute la sainte journée, pas coiffée, et une tronche de 3 kms de long quand un cheval entre en colique.
    Raphaël a bien du courage de rester jusqu'au bout et j'ai vu dans un lien qu'au final, c'est Karine qui en avait marre de la prod et pétait des câbles assez régulièrement !

    Pour ce qui est de l'épisode de lundi, un poil long, pas vraiment mémorable. Il y a effectivement trop de candidats et les projecteurs sont rivés sur certains, qui au final n'ont que peu d'intérêts pour nous. Je pense notamment à la folle qui boude lamentablement à la sortie du supermarché parce qu'elle est incapable de dire que le matin elle boit du café, et son agriculteur d'homme qui a perdu 2 parties de son anatomie en 4 jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s