Marathon télé (2011)

Après un pic d’activités qui s’est presque conclu dans les larmes et le sang, enfin surtout l’agacement et l’empressement, la pression est retombée comme à chaque fois hier d’un coup. Depuis le début de ma carrière, je suis habituée à aux mini baby-blues qui suivent les périodes de rush. Pour y parer, hier, j’ai profité de la grosse journée de travail de ma femme pour m’offrir un tête à tête avec ma télévision.  
9 heures
Il faut se rendre à l’évidence, il n’y a rien à la télé le matin avant 10 heures. Enfin, si beaucoup de télé-achat mais si vous connaissez déjà les mérites de l’Abdo circle et du crayon qui masque les rayures sur les carrosseries des autos, vous vous ennuyez vite. Qu’à cela ne tienne, j’ai regardé « les Maternelles », une émission que j’appréciais particulièrement à la grande époque de Maïtena Biraben ou de Karine Le Marchand. Le sujet sur les congés parentaux ne m’a pas particulièrement scotchée cependant.
Un peu désœuvrée, j’ai appris sur Facebook grâce à Boadiceaaa que l’émission était suivie le jeudi du génial « je ne devrais pas être en vie ». Bon dans le cas présent, il s’agissait de l’unique épisode que j’avais vu, mais ce programme mérite quand même qu’on s’y attarde bien que tout soit dans le titre. Il s’agit en effet du récit par les survivants de l’épisode de leur existence dont ils n’auraient pas du revenir. Hier, Scott – c’est un prénom fictif – racontait sa virée en petit avion dans les Rocheuses au terme de laquelle il s’est écrasé avec ses potes en pleine montagne. Les trois copains échouent donc dans la montagne à des dizaines de kilomètres de la civilisation, deux d’entre eux sont sérieusement blessés, charge à Scott, le responsable de ce désastre d’aller chercher seul les secours. En voyant notre nouvel ami, seul au milieu de la neige, on se dit qu’en fait il n’a pas du en revenir, et bien si justement… Il marche dans la neige, descend un cours d’eau gelée et finit par capter assez sur son téléphone pour appeler les secours.
Bon, c’est relativement scotchant et un rien angoissant, je vous recommande donc le prochain épisode avec les mecs sauvés une première fois d’un accident d’avion pour ensuite s’écraser avec l’hélico des secours, qui semble super prometteur.

10 heures
Je l’avoue, je nourris une passion coupable pour l’émission de faits divers glauques et souvent australiens présentée par Pierre Bellemare sur NT1. Je me suis donc longuement attardée sur la chaîne avant de vaquer à mes occupations et de travailler un peu quand même trahissant la vocation de cette journée.

12 heures
Qu’il pleuve, qu’il vente, que j’ai un monceau de travail ou pas, je m’assure de ne pas manquer « tout le monde veut prendre sa place » sur France 2, qui demeure l’un des rares jeux que je regarde et auquel en plus j’aimerais participer. Le summum du bonheur est pour moi de joueur à « tout le monde veut prendre sa place » sur internet en regardant « tout le monde veut prendre sa place » à la télé. Il faut des plaisirs simples dans la vie.

13 heures

Je zappe sur « l’édition spéciale », qui fut longtemps mon émission culte du midi jusqu’à ce que je m’en fatigue un peu, heureusement Nicolas Domenach est là. Hier il évoquait le mariage homosexuel et donnait la parole à un député UMP très bien renseigné sur le sujet. Les homosexuels ne formeraient pas des couples…

Légitimement agacée, j’échoue vers 14 heures sur « New York 911 », une bonne série rediffusée par France 4. Je me dis que cette fiction n’a pas eu le succès qu’elle aurait du, et puis je tombe sur cette formidable intrigue : les policiers font une fixette sur leur uniforme et paf justement de méchants bandits se déguisent en flics pour violer, tuer et voler. En parallèle, la jolie Kim s’apprête à filer chez sa mère pour lui rendre sa voiture et moi je le sens mal pour elle. Bingo, elle tombe sur les faux flics.
Un bien bel épisode donc.

16 heures
L’homme à tout faire de W9, Alexandre Devoise, présente une émission qui me plaît bien d’emblée sur « les années Top 50 ». Je bricole donc en réécoutant les tubes de l’année 1985, toute ma petite enfance….

LIMAHL-NEVER ENDING STORY par pierrot77

17 heures
Un coup d’œil aux Camden sur NT1, une pensée pour Buffy sur W9, qui se débat entre le retour d’Angel de la dimension démoniaque et ses relations tendues avec sa mère et Giles, et il est déjà…

18 heures
Je regarde la confection du « dîner presque parfait » avant d’être scotchée par « les anges de la télé-réalité » sur NRJ12. Monia manque de latter Daniela pour une histoire de vaisselle de casseroles, pendant que Sofiane enregistre enfin un tube.

19 heures
Cécile Duflot est l’invitée du « Grand Journal » et Yann Barthès a le mauvais goût sous couvert de plaisanterie d’offrir une jolie tribune à un député du Nord clairement homophobe dont je préfère taire le nom. Il explique avec fierté  – vraiment il semblait vraiment content de lui sur ce coup là – que je suis une aberration anthropologique et je manque bêtement de jeter mon verre d’eau sur la télé. Il s’en est fallu d’un micro cheveu.

20 heures
Je zappouille comme souvent entre Canal +, l’émission indigente d’Alessandra Sublet – si quelqu’un peut m’expliquer d’ailleurs ce que Thierry Dugeon fait là – et « scènes de ménage » sur M6.

21 heures
Je termine mon marathon télé en beauté devant le film de Julie Delpy sur Arte, un grand moment de bonheur. Avec ma femme, nous identifions dans le malheureux Jack (Adam Goldberg) le colocataire psychopathe et passager de Chandler, et moi je me souviens avec émotion, comme à chaque fois que je le vois, de la série « Relativity ». J’en profite pour lancer un appel à témoins, vous connaissez cette série, vous la possédez en VHS, DVD, que sais-je et vous m’aimez suffisamment pour la partager avec moi alors écrivez-moi !

22h30
Avant de finir la soirée avec Martin Chuzzlewitt, je regarde un épisode de la saison 1 de « the big bang theory » dans mon lit.

Et aujourd’hui rebelote…
Publicités

9 réflexions sur “Marathon télé (2011)

  1. Hey, ravie de t'avoir été utile 🙂 Pour m part la matinée commence généralement par le petit dej devant le très bizarre « Des jours et des vies », l'une des seules séries à ma connaissance qui tue tout les jours ou presque un personnage important de l'histoire. Parfois je me dis que ce serait une fin géniale pour une série: au lieu que tout s'arrête en plan, un tueur en série tue tout le monde et se bute à la fin.
    Sinon, ptaing, je suis pas déçue d'avoir raté le député qui explique qu'on n'est pas des couples mais des colloc… Je n'arrive pas à comprendre comment les choses n'avancent pas, depuis le temps ! Comment peut-on encore rabâcher sur ce sujet, alors que les autres pays autour de nous avancent, eux. Sinon elle consiste en quoi l'aberration anthropologique ? Histoire d'être bien remontée pour la Pride de demain 🙂

  2. Boadiceaa, du peu que j'ai regardé des jours et des vies, ça semblait fantastique dans tous les sens du terme. 🙂 Dans Dynastie, au mariage de Fallon, je crois, tous les protagonistes se font canarder et s'en sortent dans la saison suivante, mais petite ça m'avait beaucoup marquée.
    Je te confirme que nous sommes colocs avec nos moitiés et aussi que c'est une mode. Ca fait dix ans que je suis au top de la fashion du coup. Il ne s'est pas étendu sur l'abérration, mais je crois qu'ils pensaient aux garçons entre eux, tout ça, tout ça, car souviens-toi, comme le disait la Reine Victoria, l'homosexualité féminine n'existe pas.

  3. 10 ans de colloc', effectivement, tu es une avant-gardiste de la fashion, une vraie it-girl 🙂
    Et comme l'explique aussi Oceanerosemarie, l'homosexualité féminine n'existe pas, on attend juste un homme qui voudrait bien de nous.
    Sinon merci du rappel car je suis sur France 4 avec New York 911, ce qui me change des téléfilms dramatiques de la une que j'ai fini par tous voir. D'ailleurs je tremble un peu pour la mère de Bosco, là…

  4. NY911 est une bonne série. J'aime beaucoup la paire Bosco et Yokas. C'est bien partie en live après le 11 septembre par contre.

    9 heures de TV d'affilé. Argh, ça m'est déjà arrivé le dimanche mais c'est le truc que je ne recommande à personne. Regard de lapin myxomateux assuré ^^

    Les photos sur le net de la série Relativity me rappellent quelques chose mais c'est très vague. Apparemment Lisa Edelstein (Cuddy de Dr House) jouait dedans.

  5. Cafpow, ton analyse est juste, la série a beaucoup décliné à un moment et donc certainement le 11/09, bien que les épisodes qui suivent directement l'événement soient très forts.
    J'avais zappé Cuddy dans Relativity mais je n'ai finalement que très peu de souvenirs de cette série pourtant culte à mes yeux.

  6. J'ai pris une habitude très honteuse: depuis que disny channel est gratuit, je bouche les « trous » de mes marathons avec du hannah montana ou des sorciers de waverly place, ça n'a aucune intérêt, mais ça fait partie des programmes « sécurité » qu'on trouve à toute heure sur la TNT type Friends ou Simpsons (mais ces deux là sont quand même bien plus intéressants!)

  7. sophielagirafe, je comprends, mais j'avoue que je ne capte pas grand chose aux intrigues de sorciers de Waverly place, aussi diffusées sur NRJ12.

    Avalon, non j'évite le magazine de la santé, car comme je suis hypocondriaque, c'est dangereux pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s