Les promesses (non tenues) de M6

Hier soir, je me faisais une joie de découvrir enfin des inédits de « recherche maison ou appartement ». D’abord parce que ce n’était pas arrivé depuis longtemps, également parce que ça risquait de faire exploser mon nombre de visites et de pages vues, et enfin parce que ce programme est l’un de mes préférés en matière de télé-réalité de coaching…

J’ai été servie en plus. Pour le premier cas de la soirée, une jeune femme installée depuis un an à Lille après avoir travaillé quelques temps autour de la planète recherche un appartement à acheter dans cette ville, mais est incapable de trouver, enfin surtout de chercher, perdue qu’elle est entre internet, les agences, les petites annonces, les panneaux extérieurs… C’est agaçant, je sais. Qu’importe, l’homme des missions immobilières impossibles à la patiente légendaire, Thibault Chanel, prend le TGV Lille-Paris afin de lui trouver l’appartement de ses rêves : un 100 m² en plein Vieux Lille (destiné à une célibataire, seule et sans enfant) pour une bouchée de pain. Bizarrement, au terme de nombreuses visites de pourtant prometteurs magnifiques lieux vendus pour une misère, la jeune femme, qui cherche un grand appartement avec une pièce à vivre immense, un dressing, dans le centre ou pas, n’a pas trouvé son bonheur et Thibault Chanel est reparti, la conscience tranquille avec le sentiment de l’avoir aidée à avancer dans sa quête. Le téléspectateur s’est senti, lui, un peu floué mais qu’importe…. L’agacement fait partie du jeu et la soirée n’était pas fini, Stéphane Plaza pouvait avoir trouvé un appartement à Paris pour un couple de fleuristes un rien difficiles. Et finalement non, également…

Bref, à 21h30, comme quoi M6 est capable de produire des émissions de télé qui ne durent pas quatre heures, notre premier épisode inédit était bouclé et j’attendais la suite avec impatience et là patatra la chaîne nous a balancé non pas une rediffusion mais un chapelet de vieux épisodes mixés en une immense et indigeste énorme émission, déjà programmée à plusieurs reprises le week-end pour tenir de 13h30 à 17 heures pendant la sieste dominicale.

Quand je suis capable de me souvenir non seulement de l’issue de l’épisode, mais également de ses péripéties en m’agaçant par avance du comportement des chercheurs d’appartement ou de maison, c’est mauvais signe.

Hier soir, j’ai retrouvé les trois Tanguy qui à 28 ans songent enfin à quitter le domicile familial pour vivre en coloc’ à Paris, youhouhou…mais qui sont stoppés net dans leur élan par une jolie agente immobilière castratrice qui entend un moment les obliger à payer une sur-caution de 7000 euros pour rassurer le propriétaire. L’espèce de tête à claques lilloise qui ne sait pas prononcer les « é » et qui en fait systématiquement des « ai » au point qu’il m’aurait fallu systématiquement zappAI ses interventions sous peine de hurler à chacune de ses prises de parole. Cette magnifique spécialiste de l’immobilier cherchait en plus un bien pour son client sans écouter ses désirs. Il voulait un petit appartement, elle lui en proposait un immense… Nous avions également ce couple du nord qui se retrouve à acheter une maison fissurée mais tout ira bien…

Mais, voilà le problème, c’est que quand on programme une émission qui a 3, 4 ou 5 ans, les tarifs de l’immobilier ne sont plus exactement les mêmes qu’aujourd’hui et j’ai donc manqué de m’étouffer quand l’agent immobilier a évoqué des prix au m² à Toulouse s’échelonnant entre 1500 et 2000 euros, alors qu’on atteint plutôt le double et facilement encore actuellement. La chaîne pourrait au moins se fendre d’un bandeau « attention ces prix sont erronés car nous avons la flemme de programmer des épisodes inédits ! »

Voilà encore une magnifique soirée de foutage de gueule du gentil téléspectateur un peu con sur M6, qui devrait remettre ça dès la semaine prochaine avec « maison à vendre ». Stéphane Plaza fait a priori (encore) avaler n’importe quoi aux téléspectateurs. Pourvu que ça dure…

Publicités

7 réflexions sur “Les promesses (non tenues) de M6

  1. On a passé qq jours à Lille et on a beaucoup aimé. Du coup, c'était plaisant de revoir ses jolies rues via ce programme et d'observer l'agent immobilier faire son maximum pour ne pas exploser face aux (nombreux) refus de sa cliente.
    Ahah, et j'ai bcp aimé l'agent qui prononçait « ai » à la place de « é ». Je sursautais à chaque fois mais je pensais que c'était une particularité régionale 🙂 On bavait totalement devant ces immenses apparts, lofts, maison de ville… Arggh.

    Mais on a raté Toulouse je crois… Je me souviens d'un couple qui quittait cette ville pour Marseille et qui après avoir refusé plein de belles maisons finit par en choisir une, comment dire, où tout est à refaire…
    Mais est-ce d'eux dont tu parles ?

  2. Boadiceaaa, j'ai vécu à proximité du quartier lillois où la capricieuse cliente cherchait un appartement, mais elle m'a tellement agacée que je n'ai pris aucun plaisir à revoir la ville.
    Pour le « ai », ce n'est pas une particularité régionale. Je pense que l'agent immobilier trouve que ça fait bien…
    Pour Toulouse, les prix ont été évoqués avant le départ du couple pour Marseille. L'émission ne s'intéressait pas spécifiquement à la Ville rose.

  3. Ok, j'ai dû bougé à ce moment là alors. Mais c'est vrai que je regarderais avec intérêt une émission sur Toulouse, que je ne connais pas (pourtant j'y suis allée, mais hélas pas pour visiter – plutôt pour escalader dirais-je d'ailleurs, mais c'est une autre histoire).

  4. Quand la bourge qui refuse étonnamment un appart dans un immeuble où il va falloir faire des travaux pour éviter que la cage d'escalier ne se sépare en deux a dit, au début d'émission « 2006 sera une grande année » (ou un slogan du même ordre), j'ai cru comprendre que c'était une rediffusion. De toute façon, quand j'ai revu l'agent virée par M6 sans doute parce qu'elle dit mètre carrè, j'ai su que j'avais déjà vu l'émission. Et puis bon, c'était l'heure du final des Invincibles, c'était plus important.
    Mais effectivement, l'inédit lui-même était décevant, puisque personne n'a rien acheté. En même temps, M6 a envoyé des chieurs à ces pauvres Stéphane et Thibault, qu'ils ont, en plus, envoyé dans une ville où il n'avait jamais mis les pieds, ce qui n'est sans doute pas le plus simple pour vendre des apparts.

  5. Ah aucun regret pour moi alors! J'ai préféré visionner les épisodes 14 et 15 de la saison 7 de Desperate Housewives en me disant que je regarderai sur M6 replay dimanche si je n'avais rien de mieux à faire!

  6. Thibault Chanel n'a jamais rien vendu dans cette émission, non ? En même temps, on lui a toujours refilé les boulets donc ça n'aide pas.

    Pour ce soir, je crois que je vais jeter un oeil sur Frog vs Rosbeef sur France 4.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s