La bonne série ?*

[NDLA : Depuis la semaine dernière, j’ai progressé dans ma démarche et ajouté un point d’interrogation à mon point de vue sur « The good wife ».]

Le paysage télévisuel étant loin d’être resplendissant en ce moment – j’en suis réduite, de mon côté, à regarder « les anges de la télé-réalité » en replay ou à étudier l’idée de manger mes épluchures parce que je regarde occasionnellement « 100% Mag » -, je me sens obligée de regarder la « nouvelle » série du moment diffusée par M6.

Je sais, on en a déjà parlé la semaine dernière, mais décidément à part jouer à « qui et qui », je ne saisis toujours pas bien l’intérêt de « the good wife ».
Julianna Marguiles est superbe, et joue vraiment bien, ce qui est finalement le seul bon point de la série. La pauvre n’est pourtant pas gâtée avec son personnage de super maman et avocate compatissante, qui mène sa croisade personnelle pour venger son honneur bafoué depuis que la terre entière sait qu’elle est cocue. D’autant que dans la série, tout le monde passe son existence à le lui rappeler. Chaque intrigue ou presque est l’occasion d’une super méga catharsis car finalement elle ne croise que des gens infidèles ou maltraités par l’existence, qui passent leur temps à lui signaler qu’ils savent pour elle et que donc ils sont super compatissants ou au contraire qu’ils attendent beaucoup d’elle car entre victimes, on s’entre-aide.

Mais la bonne épouse s’en fout, telle Mylène, elle continue de porter sa croix et aide son prochain.

A la rigueur, je pouvais presque passer l’éponge sur tout cela, mais il a fallu que la « good wife » intervienne sur le sujet que les américains vénèrent dans les séries de prétoire : l’erreur judiciaire avec un pauvre type noir condamné à la chaise électrique peut-être à tort pour un crime qu’il n’a certainement pas commis ou comment se racheter de sa mauvaise conscience d’exécuter encore à tour de bras des pauvres types et de commettre parfois des erreurs judiciaires impensables en montrant dans une série que finalement on est pas si méchants que cela.

La bonne épouse rencontre donc grâce à un dossier amené à son cabinet par l’aide juridictionnelle une autre femme sympa qui croit dur comme fer en l’innocence de son mari, que tout accuse pourtant dans l’assassinat gratuit d’un flic dans une supérette. Son super cabinet d’avocats pourtant pas super démocrate l’autorise à rouvrir l’enquête, comme ça, parce que la dame est sympa et évidemment la bonne épouse démontre, avec l’aide de son infidèle époux, que le flic ripoux a bâclé l’enquête et que le témoin oculaire ne sait pas reconnaître un noir d’un autre noir. Finalement, notre brave type a purgé six ans de taule et manqué de se faire exécuter pour rien. La bonne épouse qui finit par pouvoir prétendre au titre de super héroïne, au terme des trois épisodes diffusés par M6 hier soir, a sauvé trois vies de plus et le téléspectateur est tout ému.
J’avoue, honte sur moi, que j’ai eu du mal à décrocher avant d’être assuré que le coupable accusé à tort serait innocenté. La petite pique finale, où le méchant assistant du procureur attribue ce gros merdouillage judiciaire à son prédécesseur, le vilain époux infidèle, n’a pas suffi, à me dérider. Je ne suis pas sans cœur au point d’avoir souhaité qu’un condamné à mort innocent imaginaire soit exécuté juste pour pouvoir dire au moins une fois que cette série sortait un peu des sentiers battus mais presque…
 
PS : Sinon, à titre informatif pour M6, si cette série ne fonctionne pas en audience, c’est parce que le téléspectateur est découragé d’avance en découvrant que la soirée compte quatre épisodes. Ma femme, sachant qu’elle ne pourrait pas suivre correctement, a notamment préféré abandonner la Good wife, qui, même si elle n’est pas toujours au top, ne mérite pas ça.

Auteur : poclatelephage

Blogueuse téléphage depuis 2004. Ecrivez-moi : poclatelephage@gmail.com Suivez-moi : https://twitter.com/poclatelephage

7 réflexions sur « La bonne série ?* »

  1. Quatre épisodes, c'est beaucoup trop, mais j'ai tout regardé et j'aime toujours bien même si je suis assez d'accord avec tes remmarques. L'ensemble est assez ronronnant. J'attends de découvrir une faille et un brin plus de relief chez cette bonne épouse mais j'aime bien tout de même … c'est un peu comme lire un petit Agatha Christie au coin du feu pour passer un moment tranquille et pas prise de tête (et de toutes manières il n'était tout simplement pas possible de me fader la une hier soir).

  2. Entièrement d'accord avec toi quant à ton post-scriptum. M6 ou comment tuer une série agréable en programmant de multiples épisodes à la suite… Deux épisodes, je trouve ça amplement suffisant ! Ça me laisse le temps de replonger dans un bon bouquin ou de reprendre mes parties de Xbox. Ma femme et moi n'avons regardé que les 2 premiers en nous disant que nous regarderions les 2 suivants sur notre télé grâce à « M6 Replay ».
    On se demande parfois pourquoi les chaînes achètent certaines séries. Peut-être pour la simple satisfaction de la piquer à une autre chaîne… On a vraiment le sentiment que M6 veut se débarrasser de celle-ci au plus vite.

  3. Quatre épisodes, c'est trop, on est d'accord. En revanche je n'ai vu qu'un épisode hier puisque j'ai ensuite cédé à la tentation d'écouter les bourdes présidentielles sur tf1.
    Pourtant je trouve la série assez prenante, si tant est qu'on se force un peu à se caler devant en début de soirée, finalement. Si on est un peu distraits malheureusement, ça ne fonctionne pas…

  4. Je reprendrai bien la défense de cette série qui est vraiment mieux que beaucoup de production, mais bon si même M6 n'y croit pas…
    Enfin quand même pour dire que le cabinet d'avocat est démocrate (en tous les cas les associés le sont), et même ce salaud de Big l'est.
    Le méchant procureur qui a pris la place de Big est un républicain par contre.
    Et enfin, moi aussi le scandale sexuel me passionnait peu, mais finalement la série arrive à passer au-dessus assez rapidement. Et on n'arrête de nous rappeler qu'elle est la gentille cocue d'un méchant procureur.
    Bon ben voilà je l'ai encore défendue cette série, mais elle le vaut bien.

  5. Louise, je préfère largement à « Lie to me », l'autre série des jeudis de M6, surtout grâce à Julianna Marguelies pour le moment. Ca se laisse regarder mais pas par paquet de 4 évidemment…

    Talula, M6 déconne à pleines tubes depuis quelques temps en tuant des concepts pour les faire durer TOUTE LA SOIREE. Nouvelle preuve avec cette série…Quatre épisodes, c'est juste du délire.

    Dodie, voilà je ne suis pas assez concentrée en ce moment pour savourer The Good Wife. Quel courage d'avoir regardé le président, moi je ne peux pas…

    cectoche, tu es pugnace et j'aime ça, tu as raison de défendre la série, surtout que je m'acharne bêtement. Promis, dès que c'est mieux, je refais un post dessus et je souligne que tu avais raison. 🙂

  6. Merci POC d'avoir raconté la fin de l'épisode qu'on a raté. En effet, y'avait pas grand chose à la télé, on a échoué un peu par hasard sur The good wife qui se laisse bien regarder mais en zappant pendant la pub on est restées sur une autre chaîne. Bref, je suis contente que le gentil black qui avait le malheur d'être noir et de porter un sweat super courant (et qui avait une petite fille si choupie sur la photo que sa femme distribuait à tour de bras) soit sauvé et que l'honneur soit sauf.

  7. J'ai regardé les épisodes de cette semaine sur m6 replay du coup j'ai fait des pauses et n'ai pas eu à souffrir de l'effet « enchainement de 4 épisodes à la suite jusqu'à tard le soir et on bosse demain ».
    Et je trouve cette série vraiment pas mal, même si je pense que ça va « décoller » quand on passera au jugement en en appel du mari et qu'on touchera au nœud du problème. En attendant ça ronronne un peu mais je suis bon public. Le seul truc qui me dérange c'est qu'elle gagne à tous les coups, ce qui n'est pas très crédible, et surtout qu'elle tombe toujours « par ahsard » sur de super indices (quand on corrompt un jury on laisse toujours trainer un bout de papier gribouillé avec la somme du pot de vin c'est bien connu)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :