Top fan de Top Chef

J’attendais avec impatience le retour de « Top chef » dans mon petit écran. Il faut dire que cette émission a rejoint dès sa première saison le top 5 de mes émissions de télé-réalité favorites. J’apprécie son côté franchement ludique et évidemment sa dimension très télé-réalitesque. Cependant, hier, en découvrant le premier épisode, je me suis demandé si M6 n’allait pas parfois un peu loin dans le côté mélo, au détriment du fond (de veau).

En découvrant certains candidats, façon « koh lanta » avec un petit reportage sur leur existence avant d’entrer dans l’émission, j’ai parfois eu l’impression de découvrir le nouveau casting de la star ac’ avec la fille qui a perdu son père, l’ancienne racaille qui a été sauvée par la cuisine et qui veut aujourd’hui faire la fierté de son fils, et le jeune homme qui a été adopté. Je me suis demandé lequel de ces candidats à « problème » serait le premier éliminé et c’est finalement le garçon qui a trouvé la rédemption auprès des fourneaux et qui pourtant idolâtrait l’un des jurés, Thierry Marx, qui a été recalé. La crétine, qui a accroché ses bouchées sur un arbre mort instable les amenant à se répandre sur le sol, est bizarrement restée en course, puisqu’au lieu de lui indiquer que comme elle n’avait rien à présenter, elle virait, le jury s’est délecté de ses propositions qui avaient traîné sur le sol d’un aéroport, un endroit foulé aux pieds par au moins tous les techniciens de l’émission. Il faut croire que le jury de l’émission ne souffre pas de toc sévères de propreté. Le jeune asiatique, bordélique et toujours à la bourre, n’a pas non plus fait les frais de l’élimination, tout comme le plus jeune candidat de l’aventure, un toulousain qui confond le sel et le sucre.

En dehors de ses aspects télé-réalitesque, j’ai apprécié le côté très ludique de cette pré-épreuve. Les uns devaient décliner un légume de l’entrée au dessert et les autres cuisiner les mets de la supérette de l’aéroport. J’ai plaint le candidat mexicain, sosie de Slimy, qui a hérité de la blette, dont il ignorait l’existence jusqu’à ce jour, mais il s’en est évidemment sorti admirablement et il sera, à mon avis, un concurrent redoutable.

Mais bon, la majorité des propositions culinaires réalisées à partir de « snack » ont été zappées au profit de la dramatisation du propos avec l’arbre de la candidate hystérique qui ne cessait de tomber, ce qui m’a passablement agacée.

Après l’élimination de deux candidats, l’émission a réellement commencé à 22h10 avec la première épreuve des chefs, concoctée par un Jean-François Piège, très en verve, qui a invité les candidats à revisiter les plats préférés des français en leur demandant de le faire rêver avec de la blanquette. Il leur fallait donc sublimer la choucroute, le boeuf bourguignon, le coq au vin, ou le couscous…que du végétarien et du léger donc. A ce petit jeu, certains candidats ont démontré leur créativité et d’autres se sont déjà écroulés, à l’image du pauvre belge à mauvaise mine, qui aura été le troisième à quitter l’aventure sans trop de tambours, ni de trompettes, même si l’épreuve finale a été lourdement dramatisée à coups de musique de circonstance.

A l’issue de ce premier épisode, je suis assez emballée par le casting, qui compte plus de filles que l’an dernier, et par les capacités des candidats, dont aucun n’est issu d’un « dîner presque parfait », une bonne nouvelle déjà, mais je conspue M6 pour la durée ridiculement longue de l’émission et certaines lourdeurs télé-réalitesques.

Publicités

9 réflexions sur “Top fan de Top Chef

  1. C'est vrai que cette émission est ludique et prenante (moi qui, contrairement à ma chérie, ne suis pas fan de cuisine et qui n'aime pas les émissions genre Petitrenaud, je me laisse captiver par celle-ci). On a ri (c'était méchant, j'ai honte) quand les petits trucs en suspension sont tombés du fagot de Tiphanie. En revanche j'ai apprécié l'initiative spontanée de son concurrent de l'aider (même s'il l'a appelé pupuce tout le long après…). Mais comme tu dis, ça finit trop tard et on n'a pas regardé la fin.
    Sinon, je ne sais plus pourquoi mais j'aime bien celui qui a des origines irlandaises et j'aime bien le candidat mexicain aussi.

  2. J'ai trouvé l'emission d'hier (surtout la première avec la pré-épreuve) assez rythmée. Par contre j'ai été super surprise par le nombre de reportages qu'on a eu sur les candidats. Je crois qu'on les a pratiquement tous vu et j'ai pas pu deviner l'éliminé avant la fin.

  3. Un bon rythme sans être exceptionnel non plus. Ça gagnerait à être condensé en 1h30. Bon point aussi d'avoir remplacé Carole Rousseau par une animatrice plus aimable.

    J'ai été surprise à la vue du premier groupe qui me paraissait très (trop) jeune, le deuxième a heureusement sauvé la donne.
    Mais JF Piège à un moment dit quelque chose comme quoi seuls de jeunes chefs ont été sélectionnés. Exit les plus de 35 ans (voir 32 je crois pour le plus vieux).

    La première épreuve était sympa mais la deuxième avec les snacks et l'hystérique sans intérêt.

    J'ai beaucoup aimé la truite / omble chevalier et le cabillaud / lieu jaune. Va falloir réviser ^^

    Quand à monsieur « Pupuce », faut vraiment qu'il s'en aille !

  4. Moi aussi je suis fan, et je confirme que Top Chef est vraiment un cran au dessus de Masterchef. Ce que je retiens de cette émission:

    – Tiffany « pupuce » Depardieu est ma tête à claque officielle
    – Comme toi j'ai halluciné qu'on ne voie pas la moitié des plats proposés à l'aéroport parce que ça n'apportait rien au scénario
    – Je ne comprends pas qu'un chef ou sous chef étoilé ne goute pas le sel/sucre pour vérifier si c'en est, ou confonde des poissons
    – Je trouve le jury plus cool que l'an dernier mais c'est sans doute parce que c'est le début
    – Je suis étonnée que la pizza ne fasse pas partie des plats préférés des Français. Même si c'était des plats terroirs pour la plupart, le couscous prouvait bien qu'on ne mange pas que du coq au vin et de la blanquette de veau.

  5. J'ai bien accroché l'année dernière et là j'ai bien accroché pour ce premier épisode.
    Par contre, j'ai trouvé l'épreuve à l'aéroport pas terrible et effectivement les passages avec Tiphanie et son arbre, on aurait pu s'en passer. Et surtout, je ne comprend pas pourquoi le jury a goûté ses plats. Je suis sûre que celui qui a été éliminé avait plus de potentiel qu'elle.
    Cafpow, Carole Rousseau, c'était dans Masterchef.
    L'année dernière il me semble que Stéphane Rotenberg était seul pour présenter, non ?

  6. Non y avait une autre potiche avec Stephane mais il mesemble qu'ils en ont changé.
    Sinon, je suis 99% sûre que les chefs n'ont pas goûté ce qui était tombé par terre. Mais bien des trucs fait en plus. Dans toutes les épreuves on les voit préparer 3 assiettes et en amener seulement 2 aux jurys. Du coup la 3eme doit servir à quelque chose, et peut donc être utilisé en cas d'accident.

  7. Moi aussi je trouve ça trop trop long!! J'ai pas tenu jusqu'au bout.

    Et Pupuce, my God!!!!! (le surnom et la minette en question d'ailleurs). C'est la Yaoke de la saison….

    Banane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s