L’effet Plaza

J’ai assisté hier soir en quasi direct live à l’effet Stéphane Plazza. En effet, vers 21h50, je me suis connectée pendant « maison à vendre » sur le site qui me fournit les statistiques de ce blog pour me rendre compte en temps réel du pique de fréquentation causé par l’émission. Il faut dire que Stéphane, aminci depuis sa participation à « Pékin Express, duos de choc » – j’espère qu’il n’a pas chopé une saloperie – n’a pas ménagé sa peine pour susciter à nouveau l’intérêt au sujet de sa sexualité évoquant sa mère fleuriste qui l’aurait aidé à développer sa part de féminité, et son père dans « la pédale » (quelle élégance au passage…), ou improvisant en détapissant un inspiré et pas franchement hétéro pas de danse. Stéphane Plaza, malgré le mal que j’ai dit de lui pendant « Pékin Express », semble vouloir travailler pour les statistiques de ce blog et je lui en suis reconnaissante.

L’émission à proprement parler était un petit bijou avec deux « cas » exceptionnels. Dans la première partie de l’émission, un jeune couple cherchait à vendre son petit T3 de 65 m² désespérément sans avoir songé un instant que le bordel institutionnalisé des lieux pouvait décourager le plus motivé des acheteurs. J’imagine, que, dans tous les foyers français branchés par la sexualité de la star de M6 ou l’immobilier, les gens ont hurlé comme nous contre ces gens incapables de ranger leur appartement pour le temps d’une vente. Il faut dire que Madame était branchée gadgets de cuisine – yaourtière, machine à pains, robots performants…- et pas du tout rangement.
A l’arrivée, la décoratrice a réussi l’exploit de rétrécir encore l’espace en fermant la cuisine, ce qui n’a cependant pas rebuté les investisseurs qui ont admiré la propreté et la fonctionnalité des lieux.
La deuxième maison à vendre appartenait à un couple de quinquagénaires en pleine séparation, amateurs de décoration à l’ancienne. Rien à dire sur l’entretien des lieux, mais beaucoup sur les objets extrêmement kitchs dispersés dans l’habitation… Je vous conseille d’ailleurs de jeter un oeil pour le plaisir des yeux sur M6replay si vous avez loupé l’émission.

Au final, je me demande toujours comment des gens sensés peuvent acheter une baraque ou un appartement en sachant que Stéphane Plazza et ses acolytes décoratrices ont caché la misère en mettant du plastique au sol, car c’est la cruelle réalité, le PVC ne vaut pas grand chose, ou en collant du beige et du taupe sur tous les murs pour créer une ambiance chaleureuse (vraiment ?).

N’empêche que l’agent immobilier a encore fait des miracles hier soir en prime mais surtout pour la fréquentation de mon blog.

Publicités

15 réflexions sur “L’effet Plaza

  1. en lisant ça je regrette encore + d'avoir regardé grey's anatomy hier au détriment de l'ami Plaza au moins j'aurai pas eu d'envie de meurtre d'une personnage principale qui donne son nom à la série..

  2. Je pense qu'il est hétéro. Mais qu'il veut continuer à laisser planer le mystère pour plaire au plus grand nombre.
    J'ai poussé le vice jusqu'à regarder l'emission qui suivait, sans doute une rediff, il s'agissait d'un jeune couple passionné de lambris. Un régal pour les yeux

  3. J'a A-DO-RE l'émission d'hier !
    D'abord,les « jeunes bordéliques » habitent dans mon quartier ou presque donc j'ai reconnu quelques lieux de tournage…
    Effectivement,la baraque était un concentré de tout ce que je déteste : une crèche pour enfants couplée avec un refuge de la SPA et une annexe de « téléboutique achat » !
    Ensuite,Mister Plaza s'est laché sur les allusions un peu limites sur sa sexualité !
    Un vrai concentré de bonheur !J'en ai même oublié d'enregistrer les épisodes de GA !!

  4. Notons que quand Steph propose de mettre de la musique, la 1 ère chose quisort de son iPhone c'est Katy Perry. Au niveau du cliché gay c'est presque aussi fort que Mylene Farmer. Ça + le pas de danse + les allusions a sa famille… je revois ma position de départ : je pense qu'il est hetero. Les gays des émissions tv type Queer sont très gays parce que c'est ce qu'on leur demande pour l'audimat. J'ose espérer que ceux a qui on ne demande rien préfère se définir par ce qu'ils sont vraiment, pas seulement une orientation sexuelle, c'est a dire autre chose que des clichés et des manières. Donc Steph = trop caricatural pour etre honnête. Il n'y a guerre qu'un hetero de base (beauf?) pour croire que les gays se comportent tous ainsi. C'est sûrement la manière qu'il a trouvé pour se faire buzzer et retenir devant la Tv les mecs qui ne sont pourtant pas la cible de l'emission.

  5. Hmm je n'arrive pas à me faire une idée pour S. Plaza… Je penche quand même légèrement pour sa gayittude mais bon, tout peut changer…
    Sinon, puisque je n'ai pas regardé Pékin Express, et bien il me paraît toujours sympa et marrant. J'ai bien aimé la maison aux gadjets kitschs et celle complètement « lambrisée » !
    Sinon, en regardant la maison qui avait été surévaluée d'au moins 20.000e par un agent qui n'avait jamais mis les pieds dedans, je me demande comment les acheteurs réagissent quand ils réalisent 6 mois plus tard en regardant l'émission à la télé qu'ils auraient pu économiser ces 20.000e…

  6. La dame « lambrissée » catastrophée qu'on lui demande de baisser le prix de sa maison de 30.000€ parce c'est « tout » ce qui lui reste sur son compte. Situation financière jugée « chaotique » par la voix off. Enfin, tout est relatif!

    Audrey, as-tu pu voir Stéphane?

  7. @Lucy : non je n'ai pas vu Stéphane ni même le tournage mais j'avoue que ça m'aurait bien plu !
    Je lui aurai posé la question que nous nous posons tous ici 😉

  8. « Au final, je me demande toujours comment des gens sensés peuvent acheter une baraque ou un appartement en sachant que Stéphane Plaza et ses acolytes décoratrices ont caché la misère »

    Ah enfin quelqu'un qui ose ! Je me fais la réflexion à chaque fois que je regarde cette émission ! Elle est toute choupette la décoratrice rouquine dont je en retiens jamais le nom (et je ne sais pas si elle était dans l'émission puisque je ne l'ai pas regardée), mais il faut arrêter avec le cache-misère.

    Sinon, je n'ai pas d'avis sur la sexualité de Stéphane P., il me plait comme il est, et ce « mystère » ne fait que rajouter à la sympathie que je lui porte (sans compter qu'en fait je m'en fous :p )

  9. Anonyme, M6replay peut encore sauver ta soirée de jeudi. 😉

    helo, M6 pousse le vice jusqu'à rediffuser des vieux épisodes de « maison à vendre », le dimanche après-midi. Donc si tu es accro, tu peux en voir encore plus.

    audrey, j'avais oublié le chat et le chien psychopathe, en plus des deux gamines dans leur bordel. Si tu les croises en ville, présente leur mon meilleur souvenir. 😉

    Elise, rhooo tu sous-entends que mes lecteurs sont bas de plafond ? :op
    Ton analyse est assez juste, mais peut-être qu'il veut brouiller les pistes en ayant toutes les caractéristiques d'un gay pour se faire passer pour un hétéro…
    Tu me suis ? 😉

    Boadiceaaa, les émissions immobilières de M6 me saoulent parce qu'elles accréditent l'idée qu'il vaut mieux se coller dans une merde financière noire et avoir son petit toit à soi, que s'abstenir. Enfin, c'est toujours mon sentiment quand Stéphane n'insulte pas les gens qui se sont foutus dans des situations improbables.

    Lucy, j'ai loupé la rediff, je regrette maintenant.

    Avalon, la sexualité de Stéphane ne m'importe que pour les lecteurs qu'elle apporte à mon blog rose.
    Quant au home staging, pour en avoir parlé avec une spécialiste, l'émission carricature un peu leur activité. Je m'étonne par ailleurs comme je le disais dans le post que les gens achètent en sachant que M6, qui héberge Valérie Damidot, est passé par là.

  10. @Poc : oh noooooon loin de moi l'idée de sous entendre quoi que ce soit sur tes lecteurs (dont je fais partis, en plus !!)
    Je parlais de Steph qui, en bon beauf de base (il l'a assez montré dans Pekin Express) utiliserait les clichés sur les gays pour se faire passer comme tel.

    J'adore ton raisonnement, ca me fait penser à l'épisode de Friends ou tout le monde sait pour la relation entre Chandler et Monica mais tout le monde brouille les pistes  » ils ne savent pas qu'on sait qu'ils savent qu'on sait ».

  11. Elise, je ne parlais évidemment pas des lecteurs réguliers qui commentent, mais des centaines qui tapent « stephane plaza gay » pendant ou après ces émissions. 🙂
    Nous n'avons pas songé à la bisexualité…

  12. Première chose que m'a dite mon homme hier soir en début d'émission « sexualité Stéphane Plaza ? » en référence à ton blog qu'il lit de temps à autre ^^
    Et après sa démonstration de déhanché (de Plaza hein, pas de mon homme), je ne saurais toujours pas me prononcer sur ses orientations…

    J'ai bien aimé le stoïcisme du monsieur dans la deuxième émission face aux piques de Stéphane sur ses talents de décorateur.

    Enfin, moi elle me détend cette émission et je ne lui en demande pas plus 😉

  13. Je ne voulais pas dire que tu vouais une passion sans faille à la sexualité de Stéphane 😉
    C'est juste par rapport à tous ces gens qui eux semblent très intéressés par le sujet quand on voit les résultats google dont tu parles 🙂

  14. Caroline, ton homme a très bon goût… Pour les victimes de « maison à vendre », la prod doit leur demander de garder leur calme quoiqu'ils arrivent pour supporter autant de sarcasmes.

    Avalon, ce qui est rigolo, c'est que le sujet n'intéresse pas du tout les lecteurs du Post, enfin les commentateurs toujours agréables, et pourtant le post a cartonné. CQFD… 🙂

  15. Je n'ai vu que la première partie de l'émission, les gens qui rangent encore moins que chez moi (en attendant un peu, le temps que les enfants marchent tous les deux, on aurait pu tenter un cross-over avec C'est du propre, peut-être, dommage), j'ai donc raté les pas de danse de Stéphane.
    Je me suis juste dit qu'on avait été au-delà du rangement classique, cette fois-ci et du simple seuil qu'on met pour cacher que le parquet est pourri en-dessous. Là, on a refait la cuisine, la salle à manger et la décoratrice a bon dos de souligner les luminaires à 8€. Il me semble par ailleurs qu'il n'a jamais été question dans les frais de la location du garde-meubles, qui devait pourtant être d'une certaine surface pour accueillir les Tupperwares de Madame.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s