"Une jolie fleur dans une peau de vache. Une jolie vache déguisée en fleur…"

Hier soir, j’ai évidemment regardé attentivement « l’amour est dans le pré ». J’ai envisagé sadiquement d’opérer un classement des agriculteurs de celui qui aurait quatre pauvres lettres qui se battront en duel au grand gagnant de la saison qui en recevra une centaine. Mais l’émission comptant un certain nombre de candidats relativement peu remarquables, au moins pour moi, je vais me contenter de vous décrire ceux dont je me souviens.

Commençons par mes coups de cœur…
J’ai un faible pour Fabien, qui est éleveur de vaches pour la viande ET végétarien. En plus, il aime bien se déguiser en cow-boy et il a l’air rigolo dans le genre décalé. Les filles devraient lui écrire en masse pour aller prendre des cours de danse country en sa compagnie.

Jean-Michel est le candidat ayant le plus un profil « Freddy » de cette sixième saison. Maltraité par sa maman, il allait se réfugier, enfant, dans la ferme voisine et il en a gardé une passion pour les vaches, qu’il élève désormais en plus de les collectionner. Jean-Michel a l’air absolument adorable et un peu trop vulnérable pour vivre cette aventure sereinement. J’espère sincèrement que la production fera attention à lui et ne rééditera pas les erreurs commises avec Freddy. Il a un potentiel « quatre lettres » et deux prétendantes au speed-dating, pourtant en réaction je pense qu’il sera inondé de missives, enfin je lui souhaite.

Karine, l’éleveuse de poneys, m’a beaucoup plu également, parce que je l’avoue, j’adorerais posséder un poney, ce qui me paraît presque impossible dans mon T2 de l’hyper centre toulousain, et qu’elle m’a semblé assez rigolote. J’ai été à nouveau agacée, comme chaque année quasiment, que Karine Lemarchand lui demande si elle envisageait de bouger par amour, une question qu’elle ne pose jamais aux agriculteurs étrangement.
L’autre femme de la saison, Céline, ne restera pas à mon avis jusqu’au bout dans l’aventure, mais je peux me tromper.

Jean-Claude, l’homme qui n’utilise quasiment jamais de verbes, et qui a annoncé dès le départ qu’il n’avait aucune culture me paraît avoir un potentiel comique assez élevé pour la suite.

Ceux que je vais adorer détester
Je commence par mon super chouchou, Didier, qui pense que les femmes doivent rester à leur place et que les hommes doivent porter la culotte dans leur ménage. Ce charmant garçon cultive des melons, qui sont sa passion dans la vie à égalité avec les femmes (soumises). Tout un programme…

Mathieu, 28 ans, est le beau gosse de la saison. Il n’a pas le temps de se trouver une femme, tant il est occupé par son exploitation. Il n’avait même une minute à accorder à Karine Lemarchand pour vous donner une idée de son emploi du temps. Je sens le garçon parfaitement insupportable qui va maltraiter ses prétendantes venues de toute façon uniquement pour son physique avantageux.

Benjamin, l’intellectuel de la bande, est titulaire d’un bac + 5 et d’un frère qui devine votre personnalité au fromage que vous préférez.

Alexis, le candidat un peu trop parfait de la saison, viticulteur dans le Var sera forcément désagréable, comme tous les participants « normaux » de l’émission.

Quant aux autres, ils m’ont paru un peu fades. Ils cherchent dans l’ensemble une femme sans critère physiques particulier sauf qu’elle doit être plus petite qu’eux, pas trop grosse, « présentable », belle…

Mais de toute façon, j’ai déjà trouvé l’amour dans le pré, en la personne de Karine Lemarchand, plus Karine à la ferme que jamais, qui s’extasie sur la taille du piS (merci Sophie, pis ne s’écrit évidemment pas « pie ») des vaches, le fait qu’une dame mette des gants géants pour enfoncer son bras entier dans l’anus d’un ruminant, la culture des melons… Elle est parfaite dans ce registre mais également excellente dans celui de l’émotion quand elle amène les agriculteurs à se livrer.

Bon, j’ai hâte d’être à cet été maintenant pour connaître la suite…et vous, à qui allez-vous écrire ?

Publicités

10 réflexions sur “"Une jolie fleur dans une peau de vache. Une jolie vache déguisée en fleur…"

  1. « J'ai été à nouveau agacée, comme chaque année quasiment, que Karine Lemarchand lui demande si elle envisageait de bouger par amour, une question qu'elle ne pose jamais aux agriculteurs étrangement. »
    alors j'ai entendu la belle Karine dans une émission de radio expliquer que si, elle la pose aux hommes, mais que la réponse est toujours négative tant ils sont accrochés à leurs terres comme des brinics à leur rocher… Vous allez me dire que ça se comprend, mais alors pourquoi les femmes qui pour la plupart dans ce programme me semble-t-il (je ne suis pas une spécialiste) ont tout construit de leurs blanches mains au lieu d'hériter de l'exploitation familiale sont prêtes à tout quitter par amour, elles ? Ca m'interpelle 😉

  2. C'est vrai que les femmes ont également beaucoup investi dans les terres, les exploitations, et qu'elles auront sans doute pas trop envie de tout quitter d'un coup…
    Je n'ai pas vu cette émission (j'ai regardé Little Buddha, que je n'avais jamais vu en entier) mais j'ai vu la suite avec « que sont-ils devenus ». Il y a eu quand même deux ou trois belles histoires, notamment le beau gosse qui a eu un bébé…
    Sinon du peu que j'ai vu, j'aime bien Fabien aussi qui a l'air très drôle et gentil. ET au fait, pas de candidat gay, non ?

  3. J'ai trouvé l'émission atrocement longue et j'ai déjà oublié la plupart des prétendants.
    Sauf l'agriculteur qui cherche une femme de 15 ans de moins que lui (banal) qu'il pourra dominer parce que c'est lui l'homme (so what?). Il m'a emballée. J'ai hâte de voir qui seront celles que ce programme ne rebutent pas. Il pratique le quad qui doit être un critère pour participer à l'émission.
    Je n'ai pas vu non plus de candidat gay.

  4. Je pense que le gars qui habite une ile dans le var va avoir plein de lettres, ne serait ce que parce que le site vaut le coup.
    Sinon j'ai vu que ce soir ils continuent la thématique « romance à la ferme » sur m6 avec le téléfilm « l'amour encore plus vache »…

  5. L'enfant du placard, ça me pose le même problème à vrai dire que de penser que des femmes vont plaquer leur vie entière pour aller vivre avec un agriculteur sur son exploitation. En même temps, dans l'émission, quand les mâles sont prêts à se déplacer, ce sont des paumés qui cherchent à vampiriser leurs pauvres agricultrices.

    Boadiceaaa, Loïc est quasiment le seul candidat à avoir vraiment trouvé l'âme soeur grâce à l'émission. Sinon, aucun gay à l'horizon, non…

    Lucy, les agriculteurs ont en effet tous un quad, ce qui était déjà valable les années précédentes. Ils ont tous 46 ans et des vaches aussi. Heureusement que Karine Lemarchand était là
    pour mettre un peu de vie dans l'émission qui aurait été trop looooooooooooooongue sinon… Mais je comprends qu'elle ait pu te lasser.

    GaËtaN, clairement, il fait plus rêver que les autres, dont le gros des candidats dont on ne se souvient déjà plus.

  6. c'est vrai que c'est pas aussi croustillant que les années précédentes.

    sinon vous oubliez le couple Norbert (celui qui voulait une femme qui sache « cuire »)et Guylaine, qui se lavaient les pieds dans le lavabo ❤

  7. J'ai noté que cette année contrairement aux 1ères saisons les participants expliquent clairement qu'ils ne cherchent pas quelqu'un pour les assister sur l'exploitation.

  8. Naaaan mais Karine Le Marchand, c'est « L'oie blanche professionnelle ».

    Quand elle faisait une émission de vulgarisation sur les questions sexuelles sur le service public, elle était déjà fantastique dans son côté « Je mets les deux pieds dans le plat comme une grosse dinde naïve ». Et, alors que je pense qu'elle n'est certainement pas une grosse dinde naïve, elle est d'un naturel confondant dans ce rôle. Un véritable talent comique souvent bienvenu dans les programmes auxquels elle participe.

    Je kiffais vraiment ses émissions sur le cul. Si France 2 avait seulement idée d'en sortir un DVD !

  9. DODO, les portraits ne sont pas très allèchants en général. Il faut attendre de découvrir les agriculteurs dans leur cadre de vie pour se prononcer réellement.

    Monty, de toute façon, certains auront abandonné en cours de route et pas de gay à l'ordre du jour. KLM nous a menti !!!!

    sophielagirafe, c'est surtout aux femmes de le préciser parce qu'en général les mecs viennent pour jouer les garçons de ferme et pas trop pour les candidates.

    Pi Oaï Bi, merci de me permettre de me souvenir de cette formidable émission sur France 2 où KLM avait évoqué notamment l'éjaculation féminine et appris plein de trucs sur le sujet sur le plateau en s'amusant beaucoup…
    C'est effectivement une formidable comédienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s